Ford Mustang
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Ford Mustang
Constructeur : Ford
Dates de production 1964 - aujourd'hui
Classe Pony car / Muscle (Les muscles sont une forme contractile des tissus des animaux. Ils forment l'un des quatre types majeurs de tissus, les autres étant le tissu épithélial, le tissu conjonctif, le tissu nerveux. Ce...) car
Moteur(s) V6 4,0 litres
V8 4,6 litres
L4 2,8 litres
Transmission boîte manuelle, propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie...)
Carrosserie(s) Coupé (Un coupé est une voiture fermée, à deux portes (parfois trois avec hayon ou quatre comme l'ont fait certains constructeurs américains) et possédant...), cabriolet (Le cabriolet a une carrosserie automobile ouverte et découvrable grâce à une capote ou un toit escamotable, avec un pare-brise fixe, et des portes sans encadrement supérieur. Il peut être dérivé d'une berline ou d'un coupé.)
Poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale...) 1 580 kg
Plate-forme commune Ford Falcon (La Ford Falcon est une automobile construite par Ford aux États-Unis d'Amérique de 1960 à 1970, en Argentine des années 1960 jusqu'à aux début des années 1990 et en Australie, toujours en production depuis...) (Amérique du Nord) (1965 - 1973)
Ford (Ford Motor Company, généralement appelée simplement Ford, est un constructeur automobile américain.) Pinto (1974 - 1978)
Plate-forme Ford Fox (1979 - 2004)
Plate-forme Ford D2C (2005 - aujourd'hui)

La Ford Mustang (La Ford Mustang est un modèle d'automobile construit par Ford.) est un modèle d'automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en...) construit par Ford.

Ford Mustang 1964 : les origines

Le 17 avril 1964 marque un tournant dans l'histoire de l'industrie automobile : ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...) là, Ford, second constructeur mondial, présente à la foire mondiale de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule 8 143 200 habitants. Son agglomération est...) sa Mustang. Ford a (La Ford A était un modèle du constructeur automobile Ford dont les premiers prototypes roulèrent en 1927.) en quelque sorte réinventé l'automobile pour les jeunes américains issue du baby boom de la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de...) guerre mondiale et blasé par les grosses caisses lourdes et massives, en mettant sur roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) le concept de "Pony-car". Plus petite voiture dont la longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est...) du capot est égale à l'habitacle et se termine par un petit coffre. Les premiers modèles empreintent beaucoup de pièces à la Ford Falcon. La Mustang est dotée d'une V8 4,7 litres (289 ci) ou d'un 6 en ligne, elle est aussi remplie de chrome (Le chrome est un élément chimique de symbole Cr et de numéro atomique 24.), ce qui la rend des plus atrayante auprès des jeunes. Toutes les Mustangs sont des coupés deux portes avec le coupé hard top (classique), le fast back (la lunettes arrière se prolongeant jusqu'au coffre, sportive) et le cabriolet.

Histoire

Contrairement aux lignes kitsch de la Ford Edsel, la Mustang a été peaufinée par Lee Iacocca (Lee Iacocca est un designer automobile, ayant principalement travaillé pour Ford. Sa principale création fut le dessin final de la Ford Mustang. Il a été licencié de chez Ford car il était trop ambitieux selon Henry Ford...) avec une image dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) et une très large gamme. Elle plait beaucoup aux États-Unis où la qualité de la tenue de route (La tenue de route est une expression mal définie, décrivant le comportement routier d'un véhicule (automobile ou motocyclette essentiellement).) n'a qu'une importance secondaire mais pas en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...).

Modèle de 1964 1/2 à 1966

Pour répondre aux attentes de la jeunesse américaine qui attendait une voiture à son image, la Ford Mustang démarra sa carrière. Un vrai mythe était né, avec un look branché, un bon gros V8 de 4,7 litres (210 ch) et un prix de $2750 pour sa version cabriolet. Dans sa version basique, elle était équipée d'un 6 cylindres en ligne de 2,8 litres développant 101 ch. Le V8 pouvait être modifié et aller jusqu'à 270 ch dans sa version "Hi-Po", ou également connu par les amateurs par le fameux "code K".

Trois modèles de carrosserie (La carrosserie est l'enveloppe rigide d'une machine, destinée à protéger les organes situé à l'intérieur. La carrosserie d'un véhicule protège les personnes et les éléments mécaniques des intempéries. Elle tire son nom des voitures...) étaient disponibles, convertible (=cabriolet), fastback, et coupé.

Jusqu'en 1966, très peu de changements sont apparus. À noter dès 1965 les versions préparées par Carroll Shelby (Shelby est une marque automobile américaine fondée par l'ancien pilote Carroll Shelby spécialisé dans la modification de modèles Ford et en particulier la...) (GT 350).

1967 - 1973

Ford Mustang 1967
Ford Mustang 1967

La petite Mustang (au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie...) américain) n'a cessé de changer de formes d'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) en année, elle a pris du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.), tant au niveau carrosserie que moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]). À chaque année correspondent quelques versions rares préparées par Shelby, la GT 500 KR de 1968 notamment.

Modèle de 1968

En 1968 le très glamour Steve McQueen l'immortalisera dans le mémorable film Bullitt, et en mai 68, Gainsbourg en fera même une chanson… dont voici un extrait qui malgré ((ou à cause de (?)) la faiblesse des rimes, semble bien en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) avec l'époque…

Refrain

On s'fait des langues en Ford Mustang
Et bang !
On embrasse les platanes
" Mus " à gauche, " Tang " à droite Et à gauche, à droite.

Modèle de 1969

Année de transition entre deux modèles de carrosseries de la première génération de Mustang, mais aussi entre la Mustang PonyCar et la Mustang MuscleCar.

Si les coupés et cabriolets ne subissent que peu de modifications, avec une fausse prise d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) orientée vers l'arrière et une allure plus agressive, c'est le fastback, désormais nommé SportsRoof, qui est le plus modifié :

Plus basse, ligne tendue avec un toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et l'humidité.) toujours plus fuyant, des prises d'airs réduites prenant place devant les ailes au niveau de la ceinture de caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) (suivant les finitions). Ce type de carrosserie (Depuis le début de l'automobile, on essaye de classer les types de carrosserie. Mais ces différentes tentatives n'ont jamais réellement été satisfaisantes en raison entre autre de l'évolution des...) préfigure celle de la deuxième grosse évolution esthétique des Mustang, et sera utilisée pour les versions Mach1.

Caractéristiques communes aux deux variantes de carrosseries :

  • La calandre, qui voit disparaître le corral (remplacé par un logo du type de celui présent sur les ailes avant les années précédentes). Les feux avants sont pour la première fois au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de 4, dont deux dans la grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément...), les feux en extrémité d'ailes sont plus reculés que les années précédentes.
  • Le panneau arrière, légèrement incurvé, s'incline vers l'avant, avec des feux au relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé pour caractériser la forme de la surface de la Terre.) plus marqués.

Modèle de 1970

Généralisation (La généralisation est un procédé qui consiste à abstraire un ensemble de concepts ou d'objets en négligeant les détails de...) de la base SportsRoof de l'année précédente pour les trois types de carrosseries, avec disparition complète des "prises d'air" latérales.

La modification la plus flagrante se situe au niveau de la calandre, dont les feux prennent maintenant position dans la calandre, de fausses prises d'air les y remplaçant aux extrémités d'ailes. Le panneau arrière a des feux arrières renfoncés et devient plat.

La gamme se compose de six modèles : Coupé, Grandé (finition 'luxe'), SportsRoof, Mach1, Cabriolet et Boss 302.

1971-1973

Ford Mustang 1971 convertible
Ford Mustang 1971 convertible

Dernières modifications de cette série, avec une nouvelle calandre, plus agressive. Les feux de route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) reprennent leur position en extrémité extérieure de calandre, les feux additionnels sont positionnés horizontalement en 1971 et 1972, et les feux arrières prennent une forme trapézoïdale sur un support quasi vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.).

En 1973, les phares additionnels sont en position verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.), le pare-chocs (Le pare-chocs est un élément de la carrosserie d'un véhicule automobile.) avant se fait plus proéminent.

Le toit du SportsRoof se tend encore plus vers l'horizontale (effet surtout dû à un épaississement de l'arrière de la voiture).

Cinq modèles sont toujours disponibles :

  • D'allure sportive mais sage, le Coupé, fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus...) de base avec un six cylindres, s'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque adresse doit correspondre...) à la famille américaine moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...).
  • Le Cabriolet, pour ceux qui aiment rouler cheveux au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est essentiel à...).
  • Un air racé, mais fourni de base avec le six cylindres pour la version SportsRoof
  • Version luxueuse du Coupé, la Grandé se distingue, entre autre, par son toit vinyle (Le vinyle est, selon l’IUPAC (International Union of Pure and Applied Chemistry), l’autre nom qui est donné à l’éthényle de formule...).
  • Et enfin, ' The Driving Machine', la Mach1.

1974 - 1978

L'incomprise, voilà comment nommer cette Mustang dont certains se détournent complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il...). Basés sur la plate-forme de la Pinto et de la très belle européenne Capri (Capri est une île de la baie de Naples située en face de la péninsule de Sorrento en Italie.), ces modèles étaient équipés de moteurs Ford-Allemagne ; ceci à cause du fameux choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides,...) qui a forcé les responsables de Ford à trouver des petits moteurs plus économiques très rapidement.

Un 4 cylindres de 2.3l et un V6 optionnel de 2.8l équipaient cette voiture peu performante. Dès 1975 elle sera ré-équipée d'un V8 de 5.0l développant environ 130 ch. Un kit carrosserie pour la version fastback est disponible dès cette année-là. Sous le nom de Cobra (Le nom Cobra (/kɔbʁa/) désigne plusieurs espèces de serpent venimeux, notamment du genre Naja ou encore plus communément, une espèce des Indes, le serpent à lunettes. C'est...) II celui-ci comprend des doubles lignes allant du capot au coffre, des bandes latérales "COBRA II" ; sans oublier un béquet en 3 parties à l'arrière, et une prise d'air factice sur le capot orientée soit contre l'avant, soit contre l'arrière.

Finalement, pour relancer les ventes après quelques années, la Mustang II sera équipée d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à...) V8 5.0l plus performant et d'un kit plus massif (Le mot massif peut être employé comme :) (spoiler sous le pare-chocs) qui lui vaudra le nom de King Cobra, avec des décalcomanies notamment un énorme Cobra sur le capot. Pour l'anecdote, une fois le capot ouvert, si on regarde ce cobra depuis l'arrière (à l'envers) on y voit une tête de lion (Le lion (Panthera leo) est un mammifère carnivore de la famille des félidés du genre Panthera (félins). Il est surnommé « le roi des animaux » car sa crinière lui donne un aspect semblable...).

Malgré l'intolérance de certains, la Mustang II fait bien partie de l'histoire de la Mustang.

1979 - 1993

Très carrées, très 80's ces Mustang ont eu un grand succès, malgré leur design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et conformes aux impératifs d'une...) qui a mal vieilli. En 1979, une édition spéciale "Pace Car" est née. C'était une réplique du Pace Car de Indianapolis en 1979.

1994 - 2003

La Mustang gardera des lignes modernes et arrondies, mais un peu anonymes en attendant la sortie de la nouvelle version 2005. Notons le préparateur Saleen, qui aura pris le relais à Shelby pour les modèles des années 1980 et 1990.

Ford Mustang 2005 : le retour aux sources

Bien que déclinées en version GT, GTR et même Shelby, les Mustangs post 68 se sont empâtées, embourgeoisées… Elles sont en un seul mot : décevantes au point (Graphie) de ne plus reconnaître le modèle aussi génial qu'original de Lee Iacocca… Ceci dit, dans sa patrie, la Mustang demeure une véritable institution et l'on ne compte plus les clubs, sites… qui lui sont consacrés. Ceci dit les Mustang 2005 (produites depuis septembre 2004), relookées dans un style fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides compressibles, et les liquides, qui sont des fluides peu compressibles. Dans...) mais proche de l'origine (1966-67), sont rapidement devenues attractives pour les nouvelles générations.
Ells ont retrouvé ce qui a fait leur succès d'antan, gros moteur fort en couple, pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le...) arrière rigide et ligne sans pareil.

Le succès aux USA de ce nouveau modèle est bien présent, que ce soit dans la version de base avec un V6 de 210 ch ou avec le V8 de 300 chevaux.

Une version Shelby GT 500 (La Mustang Shelby GT 500 est née en 1967 lors du restylage des Ford Mustang datant de la même année. Carroll Shelby qui produisait ses propres mustang sous sa marque suivit cette évolution et en...) avec un moteur 5.4 l 32 soupapes à compresseur de 500 chevaux est apparue en 2006.

Pourquoi cet engouement persistant? Peut-être parce que depuis 1964, elle reste la sportive bon marché et donc grand public de référence. De plus, elle reste, par la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) des choses, la dernière représentante des types gonflettes, puisque toutes les autres ont disparues (Camaro, Firebird, Trans Am…)…

Fiche technique (Données constructeur)

N.B. En Europe, comme en Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), du fait du décalage entre l'année civile et l'année automobile, les modèle 2005 sont disponibles fin 2004.

  • Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) constructeur. Prix États-Unis : env. 25 000 Euros (non importée en Europe)
  • Moteurs :

V8 Ford de 4.6 l, 24 soupapes, 2 arbres à cames en tête + VCT (Variable Cam Timing, alimentation : injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) électronique, puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :): 300 ch, couple maxi : 434 Nm à 4 500 tr/min

V6 Ford de 4.0 l, 12 soupapes, arbre à cames (Un arbre à cames est un dispositif mécanique permettant de transformer un mouvement rotatif en mouvement longitudinal et réciproquement.) en tête (SOHC), alimentation : injection électronique. puissance. 210CV, couple maxi : 325 Nm à 3 500 tr/min

  • Transmission : AR + TCS, boîte de vitesses (Une boîte de vitesse est le second maillon de la chaîne de transmission du couple d'un moteur au roues d'un véhicule. La boîte de vitesses propose plusieurs rapports entre la vitesse de rotation de l'arbre moteur et...): manuelle 5 rapports ou automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les mathématiques, la théorie...) 5 rapports en option
  • Poids : 1 580 kg ; Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 5,26 (V8)
  • Freins : 4 disques ventilés ; Pneus : AV et AR 235/55 ZR 17 (V8 GT), 215/60 R 16 (V6)
  • Performances : vitesse (On distingue :) maxi :

V8 GT: 230 km/h ; 0 à 100 km/h : 5,8 s.

V6: 190 km/h (limité électroniquement) ; 0 à 100 km/h : 7,2 s.

  • Consommation moyenne : 12 l/100 km.
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique