Steve Wozniak
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Steve Wozniak (surnommé Woz) (11 août 1950) est un informaticien et électronicien américain Il est cofondateur de la societé Apple computer avec Steve Jobs et concepteur des premiers apples (dont apple I, Apple Lisa, Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité principale était de fabriquer et de vendre des...) II, Apple III, Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh, le Macintosh 128K, est...), divers péripheriques ... ) et considéré comme un des personnages pionniers majeurs de l'industrie micro-informatique (La micro-informatique est un terme désignant les « petits » (le préfixe μιχρο, venant du grec) ordinateurs personnels; le terme même (en anglais : Personal Computer) ayant été repris par...) qui a permis l'introduction des micro-ordinateurs dans tous les foyers.

Steve Wozniak
Steve Wozniak (Steve Wozniak (surnommé Woz) (11 août 1950) est un informaticien et électronicien américain Il est cofondateur de la societé Apple computer avec Steve Jobs et...)
Apple I de Steve Wozniak et Steve Jobs
Apple I de Steve Wozniak et Steve Jobs (Steven Paul Jobs (né le 24 février 1955) est, avec Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple. Ils sont tous deux considérés comme les pionniers de la...)

Biographie

Analyser sa contribution comme une simple compilation d'idées déjà connues et prêtes à être mises en œuvre pour une production en série d'ordinateurs individuels, serait limiter l'ingéniosité et la créativité de Steve Wozniak qui ont été certainement les éléments clefs de la révolution apportée par l'apparition de l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) individuel.

Wozniak a toujours aimé les projets qui exigent une profonde réflexion. Son père, ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de...) chez Lockheed (La Lockheed Corporation (d'abord appelée la Loughead Aircraft Manufacturing Company) était un constructeur américain de l'aéronautique et de...), lui apprend les rudiments des mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...) et de l'électronique. À 11 ans, il construit son propre équipement de radioamateur (L'Union internationale des télécommunications définit l'activité des opérateurs des services d'amateur appelés radioamateurs comme « services de radiocommunication ayant pour objet l'instruction individuelle,...). À 13 ans, il est élu président du club d'électronique de son établissement scolaire, et gagne le premier prix à une foire de la science pour une calculatrice (Une calculatrice, ou calculette, est une machine conçue pour effectuer des calculs. D'abord mécanique, la machine à calculer est devenue électronique dans les années...) utilisant des transistors. En outre à 13 ans, Woz conçoit son premier micro-ordinateur, la base de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) son travail ultérieur.

En 1975, Woz laisse tomber ses études à l'Université de Berkeley (L'université de Californie, Berkeley (encore appelée UCB, Cal, Berkeley, ou UC Berkeley) est le premier campus de l'Université de Californie. Il est situé à Berkeley,...) en Californie. Cependant, il travaille dans le cadre du Homebrew Computer Club, un groupe local (Le Groupe local est l'ensemble d'une trentaine de galaxies auquel appartient notre Galaxie. Son diamètre est d'environ 3 millions de parsecs.) d'amateurs d'électronique. Il n'a alors pas d'ambition plus large, mais, au club, il rencontre Steve Jobs, son cadet de 5 ans, qui a lui aussi abandonné ses études au Reed College en 1972. Steve Jobs, contrairement à Woz, est un visionnaire.

Jobs et Wozniak arrivent à la conclusion qu'un micro-ordinateur assemblé et peu coûteux rencontrerait son public. Ils vendent certaines de leurs affaires de prix (comme par exemple la calculatrice scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) de Woz), lèvent un capital de 1300 dollars, et assemblent leur premier prototype dans le garage de Jobs. Ce premier micro-ordinateur, peu performant suivant les standards actuels, est pour 1975 une merveille de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :). En matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière...) de simplicité d'utilisation, il est loin devant le Altair 8800 du constructeur MITS qui rencontre un certain succès commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) auprès des amateurs passionnés, introduit au début de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1975. L'Altair 8800 n'a aucun dispositif d'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en...) et de stockage. Il reçoit ses commandes par l'intermédiaire d'une série de commutateurs et un programme simple exige des milliers de manipulations à faire sans erreur. Les sorties de l'Altair 8800 se font sous forme de lumières clignotantes. Vendu en kit, l'Altair 8800 est une merveille pour les vrais geeks dont Bill Gates (William Henry Gates III KBE dit Bill Gates (né le 28 octobre 1955 à Seattle) est un informaticien et chef d'entreprise américain, pionnier dans le domaine de la micro informatique, et célèbre pour avoir fondé en 1975, à l'âge de 20...) et Paul Allen (Paul Allen de son nom complet Paul Gardner Allen (né le 21 janvier 1953), est un informaticien, chef d'entreprise, homme d'affaires et mécène américain. Pionnier et visionnaire dans le...) furent parmi les premiers avec leur langage de programmation (Un langage de programmation est un langage informatique, permettant à un être humain d'écrire un code source qui sera analysé par une machine, généralement un ordinateur. Le code source subit ensuite une...) Altair Basic (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de programmations de haut niveau.), mais n'est pas utilisable par un public plus large. L'ordinateur de Woz, en revanche, l'Apple I, est une unité entièrement assemblée et fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en...) comportant un microprocesseur à 25 dollars sur une carte mère (La carte mère est un matériel informatique (composé de circuits imprimés et de ports de connexion) servant à interconnecter toutes les composantes...) unique embarquant une ROM ainsi qu'un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et...) et un clavier. Le 1er avril 1976, Jobs et Wozniak forment leur compagnie, Apple. Wozniak quitte son travail chez Hewlett-Packard (Hewlett-Packard Company, officiellement abrégée en HP, est une entreprise d'informatique et d'électronique multinationale américaine. Elle fait partie des 40 plus...) et devient vice-président responsable de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) et du développement à Apple. L'Apple I est vendu au prix de 666 dollars, Jobs et Wozniak placent leurs 25 premiers ordinateurs à un revendeur local.

L'Apple I permet à la compagnie d'engranger près d'un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un...) de dollars. Wozniak se concentre maintenant à plein temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à son amélioration et lui ajoute de nouvelles fonctionnalités. Sa nouvelle machine doit conserver les caractéristiques les plus importantes de l'Apple I : simplicité et rentabilité. Woz ajoute le graphisme haute résolution dans l'Apple II qui peut maintenant montrer des images aussi bien que des lettres. En 1978, il conçoit un lecteur de disquette (Un lecteur de disquette est un périphérique informatique, inventé par une équipe d'IBM dirigée par David Noble, destiné...) peu coûteux et Randy Wigginton (Randy Wigginton est l'un des premiers employés de Apple où il a officié comme programmeur.) et lui écrivent un système d'exploitation de base. En plus de son don pour le matériel, Wozniak écrit la majeure partie des logiciels qui tournent sur la machine. Il programme un interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise traduction de l'anglais) est un outil ayant pour tâche d'analyser, de traduire et...) BASIC, un jeu de casse-briques (qui est l'occasion d'ajouter du son à l'Apple), le code pour commander le lecteur de disquettes, et plus encore. Côté logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les...), l'Apple II est également rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant...) plus attrayant pour un utilisateur professionnel par l'apparition du fameux tableur VisiCalc de Dan Bricklin et Bob Frankston. En 1980, Apple entre en bourse et fait de Jobs et Wozniak des millionnaires.

Cependant, Woz est devenu moins enthousiaste dans son travail pour Apple. Il s'est marié, est retourné à l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) sous le nom de " Rocky Clark " pour obtenir, en 1982, ses diplômes en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement...) aussi bien qu'en électrotechnique (Étymologiquement l'électrotechnique désigne l'étude des applications techniques de l'électricité. En réalité, l'électrotechnique regroupe les disciplines traitant l'électricité en tant...). En 1983, il revient chez Apple d'une manière assez originale. Il rentre dans l'un des bâtiments de l'unité Apple et demande tout simplement s'il peut faire quelque chose. Il découvre alors le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) Apple IIgs, avec son microprocesseur 65816. Cependant, à cause de problemes externes et internes, il quitte Apple en 1985, neuf ans après la création de la compagnie. Jobs quitte aussi Apple à la suite d'une lutte pour le pouvoir à la tête de la société. Wozniak sponsorise alors des actions caritatives dans le domaine de l'éducation, ce qui ne l'empêche nullement d'acheter les nouveaux produits Apple pour les étudier et les mettre à disposition dans des écoles.

En septembre 2000, Steve Wozniak entre au National Inventors Hall of Fame américain. (musée des inventeurs américains)

Actuellement, il est un fan de rock et organise/finance des concerts et soirées.

Page générée en 0.165 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique