Gloster Meteor
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Gloster Meteor F.3
Rôle Avion de chasse
Constructeur Gloster
Date du premier vol 5 mars 1943
Date de mise en service 1944
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 4263
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) Rolls-Royce W.2B/23C Welland 1
Nombre 2
Type turboréacteur (Le turboréacteur est une turbomachine produisant une poussée par réaction.)
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) unitaire 906 kg de poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.)
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.)
[[Image:|300px]]
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 13,11 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement développé.) 12,58 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 3,96 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) alaire 34,74 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 4 771 kg
Maximale 6 314 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale (à 3000 m) 768 km/h
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 13 100 m
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...) 4 canons de 20 mm
Avionique

Le Gloster Meteor (Le Gloster Meteor est le premier avion à réaction militaire mis en service par le Royaume-Uni, et le seul avion de ce type utilisé par les forces Alliées pendant la Seconde Guerre...) est le premier avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) à réaction militaire mis en service par le Royaume-Uni, et le seul avion de ce type utilisé par les forces Alliées pendant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde...) Guerre mondiale. Il a été construit à près de 4000 exemplaires, dont une partie sous licence, et utilisé par une dizaine de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...) essentiellement durant les années 1950.

Conception

Suite à l'avancement des travaux de Frank Whittle sur les premiers réacteurs de conception anglaise, le Ministère de l'Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) britannique émet une demande pour un avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles, ou d'autres chasseurs afin de...) propulsé par un réacteur (Un réacteur peut désigner :) en 1940. Gloster propose alors un biréacteur (Un biréacteur est un avion disposant de deux réacteurs pour sa propulsion.) (désigné G.41 en interne) qui est accepté en novembre de cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.).

Huit prototypes du Gloster Meteor sont réalisés, utilisant plusieurs des premiers réacteurs en cours de développement à l'époque : le MetroVic F.2 sur le troisième prototype, le De Havilland (de Havilland Aircraft Company est un constructeur aéronautique britannique fondé en 1920 par Geoffrey de Havilland.) Halford H.1 sur le cinquième, le De Havilland Goblin sur le sixième, le Rolls-Royce Derwent 1 sur le huitième, et le Rolls-Royce W.2B sur tous les autres.

Le premier prototype fait son vol inaugural le 5 mars 1943. L'avion a une conception plutôt conventionnelle : monoplace en métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que...) à ailes basses et droites, équipé de deux nacelles moteurs et d'un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises),...) tricycle (Le tricycle est un cycle à trois roues.) rétractable. Pressés par les rapports signalant l'avancement des travaux allemands, 20 Meteor Mk.I de pré-série suivent début 1944, propulsés par des Rolls-Royce W.2B / Welland I de 7,55 kN.

Un exemplaire est échangé avec les américains contre un Bell (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le premier...) XP-59X Airacomet, quelques autres sont utilisés pour des essais, les autres sont mis en service en juillet 1944 dans le Squadron 616 de la Royal Air Force (La Royal Air Force (force aérienne royale en anglais, le plus souvent abrégée en RAF) est l'armée de l'air de l'armée britannique. Elle forme avec la British Army et la Royal Navy les Forces armées...). Le Meteor Mk I est cependant sous-motorisé, ses canons s'enrayent facilement, le pilote n'a pas un champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de vision très étendu sur les côtés et l'arrière, et l'avion est lourd à piloter.

En décembre 1944 commencent les livraisons de la version Mk III, avec une structure renforcée, plus de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.), une verrière modifiée et des réacteurs Rolls-Royce Derwent I de 8,83 kN. Un combat simulé est organisé avec un Hawker Tempest (Nouvelle conception de chez Hawker (après le fameux Hurricane puis le Typhoon), grand frère du Typhoon, le Tempest était le chasseur le plus moderne de toutes les forces alliées....), et le Meteor s'avère supérieur dans presque tous les domaines. Le Meteor Mk III est la première version de série, produite à 210 exemplaires, et remplace très vite le Mk I.

Différents essais montrant que les nacelles des réacteurs posent des problèmes aérodynamiques, celles-ci sont redessinées et allongées sur les derniers Mk III construits. Désignée F.4, la version suivant reçoit en plus des réacteurs Rolls-Royce Derwent 5 de 15,6 kN, des ailes tronquées, une structure renforcée et d'autres améliorations. A cause du flottement induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou...) par la fin de la Seconde Guerre mondiale, la production de cette version ne commence pas avant 1947.

La version F.8 fait son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) le 12 octobre 1948 avec un fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la...) allongé de 76 cm pour corriger les problèmes de centre de gravité (Le centre de gravité est le point d'application de la résultante des forces de gravité ou de pesanteur. Il est également le point d'intersection de tous les plans qui divisent le corps en deux parties de poids...) dont souffre le Meteor depuis le début, et qui avaient conduit à installer jusqu'à 450 kg de lest dans la version F.4. Une nouvelle dérive résout également des problèmes de stabilité. Enfin, des réacteurs de Derwent 8 de 16 kN, un siège éjectable et une nouvelle verrière sont installés. Cette version pouvait emporter 2 bombes de 454 kg ou 16 roquettes.

Outre la version biplace d'entraînement Meteor T.7, deux versions de reconnaissance sont également construites : le FR.9 (Meteor F.8 avec une caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou...) dans le nez) et le PR.10 (Meteor F.8 sans canons avec 3 caméras et ailes allongées). Il faut également ajouter un certain nombre de versions expérimentales et la conversion d'environ 350 avions en drones télécommandés pour l'entraînement au tir.

En 1950 apparaît la version NF.11, construite par Armstrong-Whitworth : il s'agit d'un chasseur de nuit / chasseur tout-temps dérivé du biplace T.7, avec un fuselage allongé de 1,50 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis...) pour permettre l'installation d'un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes...) dans le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le...). Les canons sont déplacés dans les ailes. Trois autres versions en sont dérivées :

  • le NF.12 avec des réacteurs Derwent 9 de 16,9 kN et un fuselage à nouveau allongé pour installer un radar américain AN/APS-21
  • le NF.13 avec un radiocompas (Un radiocompas ou radiogoniomètre est un récepteur radio embarqué à bord d'un navire ou d'un avion lui permettant de recevoir et de goniométrer (mesurer l'angle d'arrivée de...), des entrées d'air agrandies, et mieux adapté à l'emploi dans des pays chauds
  • le NF.14 encore allongé pour installer un radar AN/APQ-43, et équipé d'une nouvelle verrière offrant plus de visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On peut mesurer la visibilité horizontale et verticale, souvent...)

Records

Le 7 novembre 1945, un prototype de la version F.4 avec les canons démontés et des moteurs modifiés établit un nouveau record mondial de vitesse en atteignant 975 km/h.

Presque un an plus tard, le 7 septembre 1946, un Meteor F.4 avec des ailes tronquées (envergure réduite de 1,47 mètre) bat à nouveau le record avec 991 km/h.

Engagements

Les Gloster Meteor Mk I sont utilisés contre les bombes volantes allemandes V1. Les deux premières victoires sont obtenues le 4 août 1944, et 14 V1 sont abattus avant l'arrêt des tirs allemands.

Les Gloster Meteor Mk III sont déployés aux Pays-Bas début 1945. Ils n'effectuent que des missions d'attaque au sol et ont l'ordre de ne pas survoler les territoires contrôlés par les Allemands, pour éviter que ceux-ci ne s'emparent d'éventuels avions abattus ou accidentés.

L'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de...) a déployé une centaine de Gloster Meteor F.8 lors de la guerre de Corée. D'abord utilisés pour escorter les bombardiers, les Meteor se révèlent vite surclassés par les MiG-15 et, dès la fin 1951, ne sont plus employés que pour des missions d'attaque au sol. Une trentaine d'avions seront perdus au combat.

La Royal Air Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) a engagé ses Meteor PR.9 lors de la Crise du canal de Suez en 1956.

Variantes

Un Meteor NF.11 conservé en état de vol
Un Meteor NF.11 conservé en état de vol
  • G.41 - prototypes (8 exemplaires)
  • Mk I - version de pré-série (20 exemplaires)
  • Mk III - réacteurs Derwent I, nouvelle verrière (210 exemplaires)
  • F.4 - réacteurs Derwent 5, ailes tronquées (753 exemplaires)
  • T.7 - biplace d'entraînement (650 exemplaires)
  • F.8 - réacteurs Derwent 8, fuselage allongé, etc. (1550 exemplaires dont 300 sous licence par Fokker)
  • FR.9 - version de reconnaissance du F.8 (126 exemplaires)
  • PR.10 - version de reconnaissance à haute altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) du F.8 (59 exemplaires)
  • NF.11 - chasseur de nuit / chasseur tout-temps dérivé du T.7 (307 exemplaires)
  • NF.12 - réacteurs Derwent 9, nouveau radar (100 exemplaires)
  • NF.13 - adaptée à l'emploi dans des pays chauds (40 exemplaires)
  • NF.14 - nouveau radar, nouvelle verrière (100 exemplaires)
  • U.15 - Meteor F.4 convertis en drones (90 exemplaires)
  • U.16 - Meteor F.8 convertis en drones (250 exemplaires)

Pays utilisateurs

Un Meteor de l'armée de l'air danoise
Un Meteor de l'armée de l'air danoise
  • Royaume-Uni
  • Argentine
  • Belgique
  • Brésil
  • Danemark
  • Egypte
  • Equateur
  • France
  • Israël
  • Pays-Bas
  • Syrie
Page générée en 0.119 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique