Colonisation de Vénus - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La colonisation de Vénus, la plus proche planète de la Terre, a été suggérée dans beaucoup de travaux de science-fiction. Après la découverte de la surface très peu accueillante de Vénus, l'attention a été déportée sur la colonisation de la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474...) et sur la colonisation de Mars (Mars est le centre de nombreuses études à propos de futures colonies. C'est la planète la plus facile à atteindre depuis la Terre en termes d'énergie et de proximité mais un voyage prend plusieurs mois.). Toutefois récemment, des papiers ont fait surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa...) sur la possibilité d'une colonisation de Vénus (La colonisation de Vénus, la plus proche planète de la Terre, a été suggérée dans beaucoup de travaux de science-fiction. Après la découverte de...), en commençant par la zone des nuages les plus élevés où le milieu est moins hostile, repoussant l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) de la surface dans une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle plan....) étape. Cette approche en deux parties de l'exploration et de la colonisation de Vénus a relancé l'intérêt porté à celle-ci.

Raisons de colonisation

Vénus

La colonisation de corps célestes est un pas vers la conquête de l'espace, et implique une implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) permanente ou à long terme de l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) dans un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) extérieur à la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande...). Stephen Hawking (Stephen W. Hawking, CH, CBE, FRS, FRSA, est un physicien théoricien et cosmologiste anglais, né le 8 janvier 1942 à Oxford. Hawking a été professeur de...) a émis l'idée que la colonisation de l'espace serait le meilleur moyen d'assurer la survie de l'homme. Les autres raisons de colonisation spatiale incluent des intérêts économiques, des recherches scientifiques à long terme, etc... Avec les technologies actuelles, la seule zone de l'espace réaliste en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'une colonisation est l'environnement direct de la Terre, c'est-à-dire la Lune, les astéroïdes géocroiseurs, Mars, et Vénus.

Obstacles

Vénus présente aussi de nombreux défis pour la colonisation humaine :

  • Les conditions hostiles de la surface : la surface est extrêmement chaude, avec des températures dans les plaines, proches de 500°C, plus élevée que la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie...) de fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance...) du plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.). La pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.) à la surface est environ 90 fois celle de la Terre, soit, sur Terre, environ 1 km au-dessous du niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.). Ces conditions font que les missions à la surface devraient être extrêmement brèves : les sondes Venera 5 et Venera 6 par exemple ont été écrasées par la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) à 18 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458...) au-dessus de la surface. Les sondes suivantes, Venera 7 (Venera 7 (Russe: ??????-7) était une sonde spatiale lancé par l'Union soviétique vers Vénus et fut le premier vaisseau spatial humain à atterrir avec succès sur une autre planète et à transmettre des informations...) et Venera 8 réussirent à transmettre après avoir atteint la surface, mais ces transmissions étaient très brèves, ne fonctionnant pas plus d'une heure (L'heure est une unité de mesure  :) dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) corrosive. L'obtention des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) de la surface à l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) d'une colonie de la haute atmosphère serait un problème.
  • L'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) est, sous toutes ses formes, presque entièrement absente. L'atmosphère est exempte de dioxygène (Le dioxygène est une molécule composée de deux atomes d'oxygène, notée O2, qui est à l'état de gaz aux conditions normales de...) et est constituée d'une concentration toxique et très élevée de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone, communément appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène et dont la formule brute est :...). De plus, les nuages contiennent de l'acide sulfurique (L'acide sulfurique (anciennement appelé huile de vitriol ou vitriol) est un composé chimique corrosif de formule H2SO4.) et de l'anhydride sulfureux sous forme de vapeur ().

Avantages

Cette représentation à l'échelle de la Terre et de Vénus montre leur similitude. Vénus est seulement un peu plus petite.
Pression atmosphérique sur Vénus, commençant à la surface par une pression 90 fois plus importante, l'équivalent terrestre est atteint à 50 km de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.).

Vénus a certaines similarités avec la Terre ce qui rendrait la colonisation plus facile sur certains aspects . Ces similarités, et sa proximité, ont fait que Vénus est dorénavant surnommée la "sœur jumelle de la Terre".

  • Actuellement on n'a pas établi si la pesanteur (Le champ de pesanteur (ou plus couramment pesanteur) est un champ attractif auquel sont soumis tous les corps matériels au voisinage de la Terre : on...) sur Mars, environ un tiers de celle de la terre, serait suffisante afin d'éviter la décalcification des os et la perte de tonicité des muscles éprouvées par les astronautes vivants dans un environnement de microgravité (La microgravité, dans le domaine de l'astronautique, est l'état d'un corps tel que l'ensemble des forces d'origine gravitationnelle auxquelles il est...) (la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures in situ (champs...) Mars Gravity Biosatellite sera la première à l'étudier). Inversement, Vénus est proche en taille et en masse de la Terre (La masse de la Terre (M) est estimée à 5,9736×1024 kg. Elle est obtenue à partir de la connaissance très précise fournie...), il en résulte une quasi identité de la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) à la surface (0,904 g).La plupart des autres soucis des plans d'exploration et de colonisation de l'espace concernent l'effet préjudiciable de l'exposition à long terme d'une microgravité ou d'une gravité nulle sur l'appareil locomoteur humain. Les humains nés sur Vénus n'auraient presque aucune difficulté à s'adapter à la pesanteur de la terre, ce qui devrait être une bonne raison de faire des visites et d'y retourner.
  • Dans la haute atmosphère de Vénus (L'atmosphère de Vénus a été découverte en 1761 par le polymathe russe Mikhaïl Lomonossov. Elle est plus dense et épaisse...), à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) de 50 km, la pression et la température sont similaires à la Terre (1 bar et 0-50 degrés Celsius). De plus, dans ces régions, l'énergie solaire (L'énergie solaire est l'énergie que dispense le soleil par son rayonnement, directement ou de manière diffuse à travers l'atmosphère. Sur Terre,...) est abondante. La constante solaire (La constante solaire exprime la quantité d'énergie solaire (en fait une puissance d'éclairage) que recevrait une surface de 1m² située à une distance de 1 unité astronomique (distance moyenne terre-soleil)...) en haut de l'atmosphère vénusienne est de 2610 watts par m², 1,9 fois celle de la Terre, et les nuages sont assez réfléchissant pour que des panneaux solaires tournées vers eux reçoivent autant de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à...) que s'ils étaient tournées vers le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type...) lui-même. Les vents de cette altitude feraient faire à une station flottante le tour de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...) en 100 h environ. À des altitudes plus élevés cela prendrait encore moins de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), ayant pour résultat une "journée" plus proche de la journée terrestre de 24 heures alors que sur la surface de Vénus une journée prendrait 243 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport...) terrestres.
  • Vénus est également le corps le plus proche de la Terre en dehors de la Lune, facilitant le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de déplacements...) et les communications contrairement aux autres endroits du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement...). Avec les systèmes actuels de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie...), les fenêtres de lancement vers Vénus se produisent tous les 584 jours, comparés aux 780 jours nécessaires vers Mars. Le temps de parcours est également légèrement plus court; la sonde Venus Express (Venus Express est une sonde spatiale de l'Agence spatiale européenne (ESA) ayant pour objectif d'étudier Vénus. C'est la première mission d'exploration de l'ESA en direction de cette...) qui est récemment arrivé sur Vénus a fait légèrement plus de cinq mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de trajet, comparé à presque six mois pour Mars Express (Mars Express est le nom d'une mission spatiale de l'Agence spatiale européenne (ESA) lancée le 2 juin 2003, qui a pour objectif l'étude de Mars.). À son point (Graphie) le plus proche, Vénus est à 45 millions de km de la Terre comparé à 56 millions de km pour aller sur Mars.
Page générée en 0.188 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique