John von Neumann - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

John von Neumann
John von Neumann dans les années 1940
John von Neumann dans les années 1940

Nom de naissance né Margittai Neumann János Lajos
Naissance 28 décembre 1903
Budapest Drapeau de l'Autriche-Hongrie Empire d'Autriche-Hongrie
Décès 8 février 1957 (à 53 ans)
Nationalité États-Unis États-Unis
Profession(s) professeur, conseiller du gouvernement
Formation Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Budapest, École polytechnique de Zurich

John von Neumann (né Neumann János, 1903-1957), mathématicien (Un mathématicien est au sens restreint un chercheur en mathématiques, par extension toute...) et physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la...) américain d'origine hongroise, a apporté d'importantes contributions tant en mécanique quantique (La mécanique quantique est la branche de la physique qui a pour but d'étudier et de...), qu'en analyse fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions....), en théorie des ensembles (La théorie des ensembles est une branche des mathématiques, créée par le...), en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...), en sciences économiques ainsi que dans beaucoup d'autres domaines des mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...) et de la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...). Il a de plus participé aux programmes militaires américains.

Biographie

Benjamin d'une fratrie de trois, il s'appelle tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) d'abord Neumann János Lajos (les Hongrois placent les noms de famille en tête) à Budapest en Autriche-Hongrie. Il est le fils de Neumann Miksa (Max Neumann), un avocat-banquier, et de Kann Margit (Marguerite Kann). Il ne prête guère attention à ses origines juives, sinon pour son répertoire de blagues.

János est un enfant prodige : à six ans, il converse avec son père en grec ancien et peut mentalement faire la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par...) d'un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) à huit chiffres. Une anecdote rapporte qu'à huit ans, il a déjà lu les quarante-quatre volumes de l'histoire universelle de la bibliothèque familiale et qu'il les a entièrement mémorisés : doté d'une mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) eidétique, il sera capable de citer de mémoire des pages entières de livres lus des années auparavant. Il entre au lycée luthérien de Budapest (Budapesti Evangélikus Gimnázium) qui était germanophone en 1911.

En 1913, son père achète un titre nobiliaire austro-hongrois et Neumann János devient János von Neumann qui sera anglicisé, dans les années 1930, en John von Neumann au moment de l'émigration aux États-Unis (alors que ses frères choisiront pour patronymes Newman et Vonneumann).

Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche...) de Hongrie.

C'est âgé d'à peine 23 ans qu'il reçoit son Ph.D. en mathématiques (avec des mineures en physique expérimentale (La physique expérimentale a pour but d'éprouver la valeur de vérité des théories physiques. La...) et en chimie) de l'Université de Budapest. En parallèle, il obtient le diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma...) de l'école polytechnique fédérale de Zurich (à la demande de son père, désireux que son fils s'investisse dans un secteur plus rémunérateur que les mathématiques), et aussi sur les conseils de Theodore von Karman. Il est intéressant de noter que von Neumann n'a mis les pieds dans ces deux universités que pour les examens. Ce fut le major de promotion pour les deux universités.

Entre 1926 et 1930, il est privatdozent à Berlin et à Hambourg. Il travaille également à Göttingen avec Robert Oppenheimer sous la direction de David Hilbert (David Hilbert (23 janvier 1862 à Königsberg en Prusse-Orientale –...). Durant cette « période allemande », l'une des plus fécondes de sa vie (La vie est le nom donné :), il côtoie également Werner Heisenberg (Werner Karl Heisenberg (5 décembre 1901 à Wurtzbourg, Allemagne -...) et Kurt Gödel (Kurt Gödel (28 avril 1906 - 14 janvier 1978) est un mathématicien et...).

Bâtiment de l'IAS à Princeton

En 1930, von Neumann est professeur-invité à l’Université Princeton. Puis, de 1933 à sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) en 1957, il est professeur de mathématiques à la faculté de l'Institute for Advanced Study qui vient d'être créée. Il y rejoint donc Albert Einstein (Albert Einstein (né le 14 mars 1879 à Ulm, Wurtemberg, et mort le...) et Kurt Gödel.

Il se marie une première fois en 1930, avec Mariette Kövesi avec laquelle il a une fille, Marina née en 1935 (plus tard professeur à l'Université du Michigan et conseillère économique du président Nixon). Il aurait proposé le mariage à Mariette en remarquant : « On sera capables de s'amuser tous les deux, vu à quel point (Graphie) on aime boire ». Ils divorcent en 1937. Un an plus tard, John von Neumann épouse Klara Dan.

C'est un hédoniste et un bon vivant dont on dit qu'il sait tout compter, sauf les calories qu'il ingurgite. Il aime plaisanter et raconter des blagues salaces. Il regarde les jambes des femmes avec une telle insistance que certaines des secrétaires à Los Alamos mettent un carton ou une feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux...) de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres...) protectrice devant leur bureau.

En 1937, il est naturalisé américain. La guerre devenant inévitable, il s'oriente vers les mathématiques appliquées (statistiques, analyse numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information...), balistique (La balistique est la science qui a pour objet l'étude du mouvement des projectiles.), détonique, hydrodynamique). Il développe la méthode de Monte-Carlo (On appelle méthode de Monte-Carlo toute méthode visant à calculer une valeur numérique, et...) pour faire l'économie de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) de calcul et participe à la création des premiers ordinateurs pour raccourcir ce temps de calcul qui devient une ressource essentielle de la guerre moderne.

À partir de 1940 et jusqu'à sa mort, il est membre du comité consultatif scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) du Ballistic Research Laboratory (Laboratoire en recherches balistiques de l'US Army). De 1943 à 1955, il est consultant scientifique au Laboratoire national de Los Alamos et participe au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) Manhattan (Manhattan est l'une des cinq circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres...). Il entame ses travaux sur la logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος),...) probabiliste au lendemain d’une conférence Macy en 1946, où Walter Pitts avait présenté les modèles biologiques. Plus tard, avec Pitts et Warren McCulloch, il introduisit une notion d’aléatoire dans les réseaux de façon à les rendre capables de fonctionner en présence d’erreurs et de bruits affectant les calculateurs élémentaires et leurs connexions. Son côté taquin se ressent sur les blagues qu'il fait répétitivement à Einstein, comme par exemple changer son billet de train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) pour la direction opposée.

En 1952, il devient membre du Comité consultatif général (General Advisory Committee) de la Commission américaine à l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) atomique (United States Atomic Energy Commission) dont il prend la direction en 1955. Il est l'un des théoriciens de la guerre froide et de la destruction mutuelle assurée.

Il meurt dans de grandes souffrances, en 1957, d'un cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement...) des os ou du pancréas (Le pancréas est un organe abdominal, une glande annexée au tube digestif. Il est...), probablement causé par une surexposition aux rayons X lors de tests sur la bombe A (La bombe A, communément appelée bombe atomique, bombe à fission ou bombe...) auxquels il a assisté dans le Pacifique ou lors de travaux sur des armes nucléaires au Laboratoire national de Los Alamos.

Page générée en 0.085 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique