Saint-Paul-et-Amsterdam
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Îles Saint-Paul et Amsterdam
Drapeau des terres australes et antarctiques françaises
Drapeau

Situation des îles Crozet dans l'océan Indien

Administration
Pays (petit drapeau) France
Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et...)
Localisation Océan Indien (L’océan Indien s'étend sur une surface de 75 000 000 km². Il est limité au nord par l'Inde, le Pakistan et l'Iran, à l'est par la...)
Superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on...) 66 km²
Démographie (La démographie (en grec δημογραφία, de l'ancien grec δήμος = demos signifiant « peuple » et de...)
Population (2006) ~20 hab.
Densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure à 4 °C...) 0 hab./km²
Autres informations

Saint-Paul-et-Amsterdam () est un district des Terres australes et antarctiques françaises formé par les îles Saint-Paul et Amsterdam. Ce district est situé dans sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence...) Indien, il est composé de deux îles distantes d'environ 85 kilomètres :

  • L'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) Saint-Paul (38°43'S et 77°31'E)
  • L'île d'Amsterdam (37°50'S et 77°31E), quelquefois appelée île de la Nouvelle-Amsterdam.

Les TAAF sont composés de quatre districts :

  • Saint-Paul-et-Amsterdam ;
  • Crozet ;
  • Kerguelen
  • Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus...) Adélie.
Carte de l'île Amsterdam
Carte de l'île Amsterdam

Géographie

Les deux îles sont de tailles très différentes, en effet l'île Amsterdam a une superficie de 58 km² et l'île Saint-Paul de 8 km².

Toutes deux sont des volcans actuellement inactifs, partie émergée d'un étroit plateau continental entouré de fonds de plus de 3000 mètres. L'île Saint-Paul est caractérisée par un grand cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la...) central où la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) a pénétré. L'île Amsterdam est elle plus massive (Le mot massif peut être employé comme :). La dernière éruption qui s'est produite sur l'île Amsterdam date de 1792.

Le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps...) est un climat océanique tempéré mais très venteux. Situées au dessus de la zone dite de convergence (Le terme de convergence est utilisé dans de nombreux domaines :) antarticque, séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) des eaux chaudes de l'Océan Indien et froides de l'Océan Antarctique (L'océan Austral ou océan Antarctique ou océan glacial Antarctique est l'étendue d'eau qui entoure l'Antarctique. C'est en surface le quatrième océan, et le dernier défini, puisque c'est une décision de...), les îles ne connaissent pas de neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons...) ou de gelée.

Aucune population résidente ne vit sur ces îles mais une base scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...) permanente, la base Martin-de-Viviès, est installée sur l'île Amsterdam et accueille sans discontinuer depuis 1949 des missions successives qui comptent entre 23 et 35 personnes selon la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous), la saison joue un rôle...). Il n'y a en revanche pas de présence humaine permanente sur l'île Saint-Paul, qui n'est visitée que lors de brèves expéditions scientifiques ou écologiques.

Carte de l'île Saint-Paul
Carte de l'île Saint-Paul

Faune et flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme...)

La végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On parle...) naturelle est de type herbeux, plus ou moins dense. L'île d'Amsterdam est la seule île des TAAF où l'on trouve une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base...) d'arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une structure rigide composée d'un...), le Phylica arborea, plus présent sur le versant (En géomorphologie, un versant est une surface topographique inclinée, située entre des points hauts (pics, crêtes, rebord de plateau, sommet d'un relief) et des points bas (pied de versant, talweg).) Est de l'île.

On trouve la faune habituelle des îles subantarctiques de l'Océan Indien. Une population importante d'otaries (Arctocephalus tropicalis) fréquente les côtes des deux îles et s'y reproduit. De nombreux oiseaux marins viennent également nicher à terre, dont en particulier sur Amsterdam, une espèce endémique d'albatros (Diomedea amsterdamensis).

Sur les deux îles, des introductions volontaires ou accidentelles d'espèces exogènes (rats, lapins, chats, bovins) ont fortement pertubé la faune et la flore locales :

  • A Amsterdam vit aujourd'hui un troupeau (En zoologie et en élevage, un troupeau est un grand groupe d'animaux vivant ensemble. Le terme s'emploie habituellement à propos des...) d'environ 600 vaches sauvages, descendant d'un élevage tenté au XIXe siècle et ayant pratiquement fait disparaître l'unique espèce d'arbre. Depuis une régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) du cheptel a été instaurée en plus de la création de zones protégées par des barbelés et inaccessibles aux bovins, maintenant un statu-quo.
  • A Saint-Paul, une population de rats estimée entre 50 000 et 100 000 individus à la fin des années 90 avait considérablement réduit la population d'oiseaux marins en s'attaquant à leurs nids. L'île a été entièrement dératisée en 1999. Depuis la population d'oiseaux maritimes se reconstitue progressivement.

Les eaux environnantes sont riches en poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert...) et en langouste (Jasus paulensis). Le gouverneur des TAAF fixe chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) par décret un quota très précis avec zones de pêche, techniques, types et quantités de prise pour les eaux territoriales et la zone économique exclusive. En 2005, deux armements réunionnais avaient le droit de pêcher (Le pêcher (Prunus persica (L.) Batsch) est une espèce d'arbre fruitier de la famille des Rosaceae, cultivée pour son fruit comestible, la pêche.), en alternance et avec un seul navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où...), dans les eaux des deux îles.

Histoire

L'histoire des îles Saint-Paul et Amsterdam est liée, de par leur proximité. Elles se trouvent non loin de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) entre Le Cap et les îles de la Sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois...) donc sur l'ancienne route maritime reliant l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du...) aux Indes. L'île Amsterdam est mentionnée dans le journal de l'expédition de Magellan, aperçue le 18 mars 1522 par un de ses compagnons, le basque Sébastien de El Cano. L'île Saint-Paul, elle, apparaît pour la première fois sur une carte portugaise de 1599 sous le nom de Nao Sao Paulo (île de Saint-Paul) établie par le géographe Evert Gysaerths.

Les deux îles sont observées, quelquefois confondues à plusieurs reprises par des navigateurs au début du XVIIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...). Le gouverneur hollandais Van Diemen donne à l'île Amsterdam le nom de son navire, "Nieuw Amsterdam" en 1633. Mais c'est un autre hollandais, le navigateur Willen de Wlaming sur son bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou fluvial, et permet diverses...) le "Novara", à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) d'un navire perdu qui fut en 1696 le premier à y débarquer (ainsi qu'a priori sur l'île Saint-Paul). Un siècle plus tard, un navigateur hollandais Harwick Claesz de Hillegom aperçoit l'île dont il estime la latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.) à 38°50'S. Pensant être le premier à la découvrir, il lui donne alors le nom de son navire, "Zeewolf". L'amiral d'Entrecasteaux en route pour le Pacifique à la recherche de La Pérouse à bord de "La Recherche" et de "L'Espérance" s'arrête à Amsterdam en 1792. Un premier relevé de la côte orientale est alors effectué. En 1793 un navire anglais commandé par lord Macartney en route pour la Chine débarque sur l'île Saint-Paul. Il y trouve un marin brestois abandonné par un navire américain. Il dresse une carte de l'île mais la confond avec l'île d'Amsterdam.

Puis les deux îles ne sont plus fréquentées que par des pêcheurs de la Réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l'est de Madagascar et à 170 kilomètres au...), des chasseurs d'otaries ou de baleines américains ou anglais et ... des naufragés.

En 1842, elles éveillent l'intérêt du Polonais Adam Mieros?awski, capitaine du Cygne de Granville. Le capitaine Mieros?awski a passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au...) son diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant...) de capitaine au long cours sous le nom de son frère Pierre Louis Adam Mieros?awski, en utilisant le passeport français de ce dernier. En 1843, Adam Mieros?awski propose au gouverneur de l'île Bourbon (Réunion), le contre-amiral Bazoche, la prise de possession de ces îles désertes. En absence de navire de guerre (Cet article décrit de manière générique le navire de guerre.) en rade, Bazoche fait appel au trois-mâts (Un trois-mâts est un navire à voile comportant trois mâts. Il s'agit du gréement courant pour les navires avant l'arrivée de la propulsion à la vapeur.) L'Olympe, commandé par Martin Dupeyrat. Le capitaine Dupeyrat et son bateau vont ramener Adam Mieros?awski sur ces îles. Le capitaine Mieros?awski est mandaté par le gouverneur de Bourbon, par l'arrêté du 8 juin 1843, pour assumer le commandement de ces îles aussitôt la prise de possession au nom de la France.

Entre-temps le Royaume-Uni conteste cette prise de possession. Pour éviter les problèmes et au vu de la pauvreté des deux îles, la France envoie une dépêche à l'amiral Bazoche demandant le rappel de la garnison. Mieros?awski le conteste (il menace même de hisser le drapeau polonais ! ). Il commence alors à négocier avec Bazoche, un ami Adolphe Camin et d'autres interlocuteurs de la Réunion avec qui ils fondent une société par actions en 1845 pour l'exploitation des deux îles et la création d'établissements sur place. L'île Saint-Paul, où est alors installée une pêcherie, compte pendant la période qui suit jusqu'à 40 habitants, mais privée de son fondateur et désertée peu à peu par les pêcheurs, l'entreprise s'interrompt en 1853.

En janvier 1871, le Réunionnais Heurtin et sa famille débarquent sur l'île Amsterdam et tentent un élevage de bovins et la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec...) de la terre. C'est un échec. Ils retournent à la Réunion 6 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard mais abandonnent les bovins qui vont s'acclimater à l'île et retourner à l'état sauvage.

En septembre 1874, une mission astronomique française à bord du navire "Fernand" fréquente les 2 îles. Elle débarque sur l'île Saint Paul pour observer le passage de Vénus devant le soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...). Lors de cette mission, le géologue Charles Velain débarque à Amsterdam et publiera les premières données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) géologiques des deux îles. Fin de la mission en janvier 1875.

En octobre 1892, le navire de guerre français "Le Bourbonnais" reprend possession des deux îles au nom de la France. En 1893, un autre navire, "l'Eure", de retour de mission des Kerguelen, confirme cette prise de possession.

En 1924, les îles Amsterdam et Saint-Paul sont rattachées à Madagascar (Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la République de Madagascar (Repoblikan'i Madagasikara en malgache) pour les usages officiels, est un État indépendant situé dans la partie occidentale de l'océan Indien,...), alors colonie française.

Page générée en 0.224 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique