Malouinière - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Malouinière de la Mettrie aux Louëts

Une malouinière est une vaste demeure de plaisance construite par des armateurs de Saint-Malo aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle. On en compte 112 dans la région.

Habitées pour la plupart, plusieurs malouinières sont tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) de même ouvertes à la visite lors des Journées du Patrimoine en septembre.

Histoire

La plupart des malouinières furent construites entre 1650 et 1730 dans un rayon de 12 à 15 km autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de Saint-Malo par les armateurs insatisfaits de l'espace exigu de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) « intra-muros ». Ces derniers restaient ainsi à proximité de la sécurité des remparts de la ville en cas de visite impromptue des Anglais, et cela leurs permettaient aussi de faire détourner certains de leur bateaux revenus des Indes afin de les vider discrètement d'un contenu précieux, avant l'arrivée des percepteurs d'impôts du Roi.

Elles sont situées à l’intérieur du Clos Poulet (Un poulet est une jeune volaille, mâle ou femelle, de la sous-espèce Gallus gallus...), un nom qui signifie pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) d’Aleth (région malouine) du nom du camp gallo-romain de la citadelle (Une citadelle est une partie de ville fortifiée, qui peut éventuellement se limiter à un...) de Saint-Servan, point (Graphie) de départ vers la Cornouaille où l’on chargeait l’étain.

La prospérité de Saint-Malo date des XVe siècle et XVIe siècle, époque à laquelle commence le déclin de Saint-Servan. Sous les guerres du Roi Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile...), l’aventure maritime de Saint-Malo prend son envol.

Malouinières notables

Château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à...) de la Motte-Jean, XVIIe siècle

La Ville Bague

La Malouinière (Une malouinière est une vaste demeure de plaisance construite par des armateurs de Saint-Malo...) de la Ville Bague (Saint-Coulomb) fut construite en 1715 par Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm,...) Eon, issu d’une famille de riches négociants malouins qui avaient ouvert de nombreux comptoirs à l’étranger et notamment à Cadix.

Un manoir (Un manoir (en latin : manerium) est la résidence ou la demeure (en latin manere :...) plus modeste se tenait à l’emplacement de l’actuelle malouinière, le pigeonnier, la chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice...) et les murs d’enceinte sont donc antérieurs (1666).

À la Révolution, la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille,...) fut abandonnée par ses propriétaires.

Propriété successive des familles Éon (en 1670), Magon seigneurs de la Chipaudière (en 1676), Éon (en 1776). En1768, Julie Marie Eon du Vieux Chastel épouse Jonathas de Penfentenyo, Marquis de Cheffontaines. Le marquis de Cheffontaines devient propriétaire de la ville bague en 1789. Après la révolution, la propriété passe à la famille Esnoul Le Sénéchal qui l'occupe de 1892 à 1946. Le domaine a été morcelé il y a vingt cinq ans mais l’allée centrale menant à la pièce d’eau a été conservée, ce qui protège l’effet de perspective du jardin actuel.

Le papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres...) peint du grand salon date de 1820 (manufacture Dufour et Leroy) et représente l'arrivée de Pizzare chez les Incas. Exemplaire exceptionnel, ce panoramique est classé Monument historique (Différents pays ont choisi de classer leurs monuments historiques selon différentes appellations.).

La Malouinière de la Ville Bague propose une visite guidée du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été...), de la chapelle, du pigeonnier ainsi que de l'intérieur avec les salons, de la salle à manger et du hall d'entrée. Les horaires des visites sont disponibles sur leur site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services...).

Autres malouinières

Blason de Saint-Coulomb : De sinople à la croix de sable, chargée d’une crosse abbatiale (L'abbatiale est l'église d'une abbaye ou d'un monastère.) d’argent, cantonnée de quatre châteaux (malouinières) d’or, ouverts, ajourés et essorés de sable.
  • Malouinière de la Balue, à Saint-Malo (XVIIIe siècle), abrite aujourd'hui le lycée Jacques Cartier, construite par Luc Magon de la Balue, le petit-frère de François-Auguste Magon de la Lande (La lande (parfois appelée « Dorne » ou « Les dornes »...), en 1715, sur la métairie de la Blinais, apportée en dot par sa femme Hélène Porée, qui donnera son nom à leur fils Jean-Baptiste Magon de la Blinais.
  • Château de Beauchêne, à Langrolay, classique début XVIIIe, édifiée sur les ruines de l'ancien château par le navigateur malouin Gouin de Beauchêne qui découvrit l'une des Malouines (Île Beauchêne) près de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) de Feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...).
  • Malouinière du Bosc, à Saint-Jouan-des-Guérets, construite entre 1715 et 1718.
  • Malouinière de Château Doré, à Saint-Malo (XVIIe siècle). L'une des premières malouinières dont la construction pourrait être attribuée à la famille d'armateurs Magon. L'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) laisse supposer une construction des années 1660. La sobriété, la symétrie de l'architecture, le bandeau (Bandeau - Ancien - Moulures unies larges et peu saillantes se profilant en surface verticale ou...) dessiné sur l'enduit annoncent l'architecture des malouinières. L'intérieur conserve d'origine le grand escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite...) et la cheminée (Une cheminée (lat. caminus) est un conduit vertical aménagé dans un bâtiment,...) de la cuisine (La cuisine est l'ensemble des techniques de préparation des aliments en vue de leur...). Le parc présente toujours des communs, un puits, un jardin, les murs de clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l'homme (barrière) et suivant...) et une rabine d'accès.
  • Malouinière de la Chipaudière, l'une des plus vastes malouinières de la région, avec une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent...) de 4 hectares et des dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) de chateau, classée Monument Historique, construite entre 1715 et 1720 par François-Auguste Magon de la Lande, armateur et corsaire (Un corsaire est un membre de l'équipage d'un navire corsaire, navire civil armé, généralement...) sous Louis XIV, puis directeur de la Compagnie des Indes orientales, et l'un des plus puissants armateurs de la ville au temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) de la splendeur de Saint-Malo
  • Malouinière du Demaine (Le Mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) Blanc), à Saint-Méloir-des-Ondes. Construite vers 1730, très probablement par la famille Dufresne (corsaires et armateurs), sur un plan classique à cinq travées. Le décor intérieur, très soigné,(plafonds à voûte (Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d'un...), alcôves, buffet d'attache entre deux niches, cheminées...) subsiste pratiquement intact.
  • Malouinière de La Fosse Hingant, à Saint-Coulomb.
  • Malouinière des Longchamps, à Saint-Jouan-des-Guérets (XVIIIe siècle)
  • Malouinière de La Mettrie aux Louëts, à Saint-Coulomb.
  • Malouinière du Mont Fleuri (XVIIIe siècle).
  • Malouinière de La Motte-Jean, à Saint-Coulomb.
  • Malouinière Le VALMARIN à Saint Servan Rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) Jean XXIII Malouinière possession de l'ancien Maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir...) de Saint malo; Marcel Planchet

Rachetée dans les années 1980 par des particuliers MMme LE GAL (Le gal (symbole Gal) est une unité CGS d'accélération égale à 1 cm/s2...) qui la transforme en un hotel 3 étoiles.

  • Malouinière de La Motte aux Chauff (1660), à Saint-Coulomb.
  • Malouinière de L'Ormerie, à Paramé (XVIIIe siècle). Édifice remarquable daté de 1725. On peut l'observer soit en haut du boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) de Rochebonne d'où cette malouinière dominait autrefois par sa splendeur le sommet des Masses, soit à partir de la Place du Marché du bourg (Un bourg est un grand village où se tient ordinairement un marché. On parle...) de Paramé. Elle appartint au capitaine Bossinot de Pomphily qui parcourut la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) de Chine pour le compte de la Compagnie des Indes. La famille Bossinot de Pomphily comptait plusieurs procureurs à l'Amirauté et conseillers du Roi. Ceux-ci représentaient l'État et étaient chargés d'évaluer la cargaison (La cargaison (de l'occitan gascon cargar: charger) est l'ensemble des marchandises...) des navires à leur retour. Parmi les descendants des Bossinot de Pomphily se trouvent Céleste Buisson de la Vigne (Les vignes sont des lianes de la famille des Vitaceae. Ce sont des plantes du genre Vitis largement...), épouse de François-René de Chateaubriand, plusieurs corsaires dont les frères Duhaut-Cilly. Ils sont alliés à diverses familles malouines, les Le Fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le...), les Guillemaut des Peschers, les Trublet et les Surcouf.
  • Malouinière du Puits Sauvage (1720), édifiée à l'emplacement d'un ancien manoir du XVe siècle, au hameau (Un hameau (ou un écart) est un groupe d'habitations en milieu rural, généralement...) de Saint-Étienne (Saint-Malo).
  • Malouinière de Rivasselou, à Paramé (XVIIe siècle). Édifice bâti en 1789, s'inspirant directement du modèle de la malouinière. Le corps central comprend les pièces "nobles" (salon et salle à manger), flanqué de deux pavillons plus bas, cour complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) séparée du jardin par le mur de clôture, architecture symétrique, sans décor. Les pièces du rez-de-chaussée ont conservé leurs lambris (Traditionnellement le lambris est un revêtement de bois, de stuc ou en marbre mais il existe aussi...) Louis XVI.
  • Malouinière de la Rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la...), à Paramé (XVIIIe siècle). Édifice daté de 1730. Elévations à trois travées séparées par des œils-de-bœufs ovales dans la façade sur cour, cheminées épaulées, linteaux des fenêtres formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de...) larmiers, plan type (entrée dans le hall contenant l'escalier et ouvrant sur la salle-à-manger centrale, flanquée d'une part d'un grand salon, d'autre part de la cuisine avec son tréhory). L'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) a été modifié dans les années 1820-1830. La salle-à-manger a conservé ses lambris d'origine. Le salon a complètement été modifié au XIXe siècle.
  • Malouinière de la Verderie, à Saint-Servan (XVIIe siècle). Édifice remarquable datant de 1637, représentatif des proto-malouinières. Le plan ramassé en L, avec tour d'escalier octogonale hors-œuvre sur l'arrière du logis (visible depuis la rue Dreux), révèle encore l'influence de l'architecture des XVe-XVIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...). Mais sa situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) en périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus...) de Saint-Malo, la symétrie de la façade sur jardin et les cheminées épaulées, rattachent l'édifice à l'architecture des malouinières. Bien que la demeure ait été remaniée au XVIIIe siècle (boiseries du rez-de-chaussée, ajout d'une extension couverte d'un toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant...) à la Mansart), elle a conservé une partie de ses lambris-cloisons du XVIIe siècle. La construction de la Verderie est attribuée à Noël Danycan, Seigneur de l'Epine, puissant commanditaire de la Compagnie des Indes et l'une des plus importantes fortunes du royaume, qui observait, dit-on, le retour de ses navires du haut de la tour. Logis et jardin sont inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.
  • Malouinière de la Ville Bague, XVIIIe siècle, à Saint-Coulomb. Parc.
Page générée en 0.010 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique