Sinusite
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La sinusite est une inflammation d'un ou de plusieurs des quatre sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain.

Causes

Lorsqu'un virus, un champignon (mycose), une bactérie (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire...) ou une allergie (L'allergie est une réaction anormale, inadaptée, exagérée et excessive du système immunitaire de l'organisme, consécutive à...) affecte les muqueuses du nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses...), celles-ci réagissent en s'inflammant et en enflant, provoquant l'obstruction des sinus (En mathématiques, les fonctions trigonométriques sont des fonctions d'angle importantes pour étudier les triangles et modéliser des phénomènes périodiques. Elles peuvent être définies comme rapports de deux longueurs des côtés d'un...). Dès lors, le mucus n'est plus drainé normalement, et les virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou...) ou bactéries peuvent se développer rapidement. Les sinusites commencent donc, dans la plupart des cas, par une rhinopharyngite virale qui entraîne une altération des capacités épuratoires de l'appareil cilié naso-sinusien et peuvent évoluer vers une authentique sinusite (La sinusite est une inflammation d'un ou de plusieurs des quatre sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain.) bactérienne. Les sensations de pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) que peut ressentir le malade sont dues à la surpression provoquée par l'obstruction des sinus.

Sinusite maxillaire gauche (L'absence de transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi, le verre est...) est un signe de présence de liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) (pus) dans le sinus)

Principaux virus en cause :

  • Rhinovirus
  • Myxovirus
  • Adénovirus

Principales bactéries responsables de surinfections sinusiennes :

  • Haemophilus influenzae
  • Streptococcus pneumoniae
  • Moraxella catarrhalis
  • Staphylococcus aureus
  • Anaérobies (rare, lié à un foyer dentaire)

Les champignons :

  • Aspergillus

La sinusite peut être de deux types :

  • Aiguë  : provoquée dans la plupart des cas par une infection virale du type rhume (La rhinopharyngite ou nasopharyngite, communément nommée rhume banal (prononcé ), est une maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés...), elle se soigne en deux ou trois semaines. Elle peut également être provoquée par des allergies ou des abcès (Un abcès est une accumulation locale de pus après nécrose dans une cavité néoformée. Un abcès superficiel peut présenter des symptômes comme...) dentaires.
  • Chronique : elles sont la conséquence d'épisodes infectieux insuffisamment traités et sont souvent favorisées par des facteurs anatomiques ou allergiques.

Différentes localisations:

  1. le sinus maxillaire (la sinusite la plus fréquente, possible dès l'âge de 4-6 ans car, avant, le sinus maxillaire n'est pas complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique...) formé)
  2. le sinus frontal (Un frontal est un équipement informatique.) (possible à partir de sa formation vers l'âge de 11-13 ans)
  3. le sinus sphénoïdal (après 15 ans)
  4. le sinus ethmoïdal (chez le nourrisson (On désigne par le mot nourrisson la période entre l'âge d'un mois et de deux ans chez un bébé. Avant cette période, on...) et l'enfant)

Complications

Dans de rares cas, si l'infection reste non traitée elle peut s'étendre et affecter les yeux (surtout pour les ethmoïdites) ou le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et...) (sinusites sphénoïdales et frontales), menant à de graves complications. On retrouve parmi ces dernières, des méningites, des abcès du cerveau, des thrombophlébites des sinus caverneux ou longitudinaux, des empyèmes sous duraux ou encore des ostéomyélites (principalement chez les enfants).

Diagnostic

Les personnes à risque

Certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de contracter une sinusite. Les adultes sont généralement les plus exposés, étant donné que les sinus se forment progressivement jusqu'à l'âge de 12 ans. Il arrive néanmoins que les nourrissons et jeunes enfants soient atteints de sinusite. Les personnes ayant des antécédents de sinusite ont par ailleurs plus de chances d'en contracter une à nouveau. Les personnes souffrant d'allergies ou dont le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...) est affaibli (à cause d'une autre maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) par exemple) ont plus de chances de déclarer une sinusite. Trois autres éléments accroissent les risques de sinusite, les personnes atteintes d'une anomalie congénitale du nez ou des sinus, de polypes nasaux ou de fibrose kystique.

Les facteurs de risque

Outre les antécédents médicaux, certains facteurs environnementaux facilitent l'apparition de sinusite. Il s'agit par exemple de l'humidité (L'humidité est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air ou dans une substance (linge, pain, produit chimique, etc.).) ou de la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].) de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude,...), le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le langage...) ou l'exposition à la fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont...) de cigarette.

Les signes cliniques

Un diagnostic de sinusite aiguë purulente avec infection d'origine bactérienne peut être posé lorsque au moins deux des trois signes ci-dessous sont présents :

  • Constance ou augmentation des douleurs des sinus sous les orbites malgré la prise d'un traitement symptomatique pendant au moins 48 heures (L'heure est une unité de mesure  :).
  • Une douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour signifier...) unilatérale ou pulsatile qui augmente éventuellement : en fin de journée, la nuit et lorsque la tête est penchée en avant.
  • Une augmentation des écoulements nasaux (Rhinorrhée) surtout si ceux-ci sont unilatéraux.

D'autres signes secondaires peuvent conforter le diagnostic, une fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat » central. Il s'agit généralement d'une...) persistante au delà de 3 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...) et/ou des éternuements, une obstruction nasale, une toux (La toux est une contraction spasmodique soudaine et souvent répétitive, de la cavité thoracique humaine, dont résulte une expulsion violente...), une gêne au niveau du pharynx (Le pharynx est un carrefour aéro-digestif entre les voies aériennes (de la cavité nasale au larynx) et les voies digestives (de la cavité buccale ou bouche à...) s'ils restent plus de 10 jours. Des sécrétions nasales jaunâtres ou verdâtres indiquent souvent une infection d'origine bactérienne. Une diminution ou une perte d'odorat ainsi qu'une mauvaise haleine (L'haleine est l'air qui est chassé des poumons d'un sujet au moment de l'expiration, et qui s'exhale par la bouche.) sont également des symptômes renforçant le diagnostic. Une radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant...) n'est utile qu'en cas de doute sur le diagnostic ou éventuellement après un premier échec de traitement par antibiotiques. Le scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le...) n'est quant à lui indiqué qu'en cas de suspicion de sinusite complexe ou sphénoïdale, cette dernière n'étant pas visible par radiographie. Le recueil des sécrétions par voie endonasale au méat moyen ou par ponction des sinus est très rarement réalisé.

La sinusite maxillaire aiguë de l'adulte

Il est facile de la confondre avec une rhinosinusite aiguë d'origine virale ou une rhinopharyngite pour lesquels l'aspect puriforme des sécrétions nasales est normale pendant les premiers jours.

La sinusite maxillaire est une affection sinusienne dont l'origine dentaire constitue un pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la...) non négligeable, vu l'intimité des rapports existants entre les dents et le plancher sinusien. Les examens complémentaires basés sur les techniques de radiologie conventionnelle et moderne sont nécessaires. Leur indication (Une indication (du latin indicare : indiquer) est un conseil ou une recommandation, écrit ou oral.) est fonction du contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte...) clinique. La réussite du traitement dépend de l'élimination de la cause dentaire et de sa conséquence sinusienne. Le traitement dentaire doit prendre en considération le risque de récidive et les répercussions des extractions dentaires. Le traitement des sinusites est médico-chirurgical. La prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement...) du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un...) nécessite la collaboration entre dentiste et oto-rhino-laryngologiste.

La sinusite maxillaire de l'enfant

Elle peut se traduire de deux façons différentes au cours des premiers jours chez l'enfant :

  • Dans sa version aiguë sévère, on note une fièvre importante (supérieure à 39°c) associée à des maux de tête (céphalées), rhinorrhées purulentes et parfois même un œdème péri-orbitaire.
  • Dans sa version subaiguë, la toux associée à une rhinorhée purulente et une obstruction nasale sont des signes qui durent pendant plus de 10 jours sans amélioration.

La sinusite sphénoïdale

Elle reste assez rare et se révèle par des douleurs profondes, rétro-orbitaires insomniantes sur lesquelles les antalgiques (Les antalgiques sont des médicaments destinés à réduire la douleur.) n'ont que peu d'effets. Elle s'accompagne généralement d'une rhinorhée postérieure (écoulement des sécrétions nasales dans la gorge).

L'ethmoïdite

Gravissime chez le nourrisson, elle reste relativement rare. Elle se traduit par une fièvre importante (39 à 40°c) accompagnée de maux de tête, une prostration (repli sur soi), une rhinorrhée purulente et éventuellement un oedème de la paupière.

Page générée en 0.160 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique