Liste des réacteurs nucléaires
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Centrales nucléaires dans le monde
Centrales nucléaires dans le monde

La liste des réacteurs nucléaires regroupe les réacteurs nucléaires construits dans le monde, qu'ils soient encore en fonctionnement ou bien démantelés. Ils sont classés par pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) et par fonction : soit pour la production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne...) dans une centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en électricité (entre...) (réacteur dit de puissance), soit pour la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...). Dans cette liste ne figurent pas certains réacteurs nucléaires utilisés pour des applications militaires (production de plutonium (Le plutonium est un métal lourd de symbole chimique Pu et de numéro atomique 94, très dense — approximativement 1,74 fois plus lourd que le plomb — radioactif et...), propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force...) de sous-marins nucléaires…).

En 2006, 442 réacteurs de puissance fonctionnent dans 31 pays différents dans le monde (Le mot monde peut désigner :), soit un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...) de 370 GW produisant environ 17% de l'électricité mondiale (sources : voir les liens externes).

Pays possédant le plus de réacteurs

Les pays sont rangés par ordre d'importance du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) des réacteurs de production.
NB : à eux seuls, trois pays (les États-Unis, la France et le Japon) comptent 49% des sites nucléaires et produisent 57% de l'électricité provenant des centrales nucléaires.

 États-Unis

Les États-Unis, qui sont le 1er pays au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de réacteurs de puissance actifs (104 réacteurs en 2005 dans environ 70 centrales en activité), produisent environs 20% de l'électricité grâce au nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :). Les réacteurs des États-Unis sont administrés dans quatre régions par l'autorité de sûreté nucléaire (L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), est une autorité administrative indépendante française (AAI) qui assure, au nom de l'État, le contrôle de...) américaine (Nuclear Regulatory Commission ou NRC).

Les États-Unis ont construit également un réacteur (Un réacteur peut désigner :) en Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud,...) :

  • Nukey Poo d'une puissance de 1,8 Mégawatt (réacteur à eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) pressurisée) réacteur de recherche de la base américaine McMurdo Station arrêté en 1972 et démantelé en 1979.

(petit drapeau) France

Derrière les États-Unis, la France est le 2e pays au nombre de réacteurs actifs (59 réacteurs en 2005) dans 19 centrales en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.).
La France produit environ 78% de son électricité à partir de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :).

 Japon

En 2005, le Japon compte 55 réacteurs nucléaires répartis sur 17 centrales en activité, ce qui le place au 3e rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le...) des producteurs d'électricité nucléaire, et lui permet de fournir environ 30% des besoins en électricité du pays.

 Russie

La Russie possède 31 réacteurs civils (en 2005) dans 10 centrales en activité qui fournissent environ 16% de l'électricité du pays, ce qui la place en 4e position mondiale.

 Royaume-Uni

Le Royaume-Uni possède en 2005 23 réacteurs nucléaires civils dans 9 centrales en activité, ce qui le place au 5e rang mondial et lui permet de produire 22% de l'électricité nationale.
Le Royaume-Uni possède également un centre de retraitement à Sellafield (Le site de Sellafield est le principal complexe de la filière électronucléaire britannique. Initialement nommé Windscale, il a été rebaptisé Sellafield à la suite d'un grave...).

 Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.)

La Corée du Sud possède 20 réacteurs de production dans 4 centrales en activité qui fournissaient en 2002 29% de l'électricité, et des réacteurs de recherche.

(petit drapeau) Canada

Le Canada utilise 18 réacteurs de production dans 5 centrales en activité qui fournissent 15% de l'électricité, et des réacteurs de recherche.

 Allemagne

En Allemagne, une loi a été votée pour l'abandon de la production électro-nucléaire, la dernière centrale devant fermer en 2021.
Actuellement 18 réacteurs sont en fonctionnement dans 12 centrales en activité, dont 12 réacteurs à eau pressurisée et 6 réacteurs à eau bouillante, d'une puissance cumulée totale de 21 GWe. Ces réacteurs produisent 28% de l'électricité allemande.

 Ukraine

L'Ukraine a été obligée d'arrêter quatre réacteurs suite à la catastrophe de Tchernobyl (La catastrophe de Tchernobyl est un accident nucléaire qui s'est produit le 26 avril 1986 dans la centrale nucléaire Lénine en Ukraine. Cet accident a conduit à la fusion du cœur...) en 1986. Il reste actuellement 15 réacteurs de production dans 4 centrales en activité qui fournissent environ 20% de l'électricité.

 Chine

La Chine a construit ou commencé la construction de 13 réacteurs nucléaires de production d'électricité dans 4 centrales en activité qui fournissaient 2% de l'électricité en 2005.

 Suède

Les 10 réacteurs nucléaires produisent 45% des besoins d'électricité de la Suède, dans 5 centrales en activité. Suite à une décision du parlement et au référendum de 1980, la production d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) nucléaire doit être arrêtée progressivement.

 Inde

L'Inde dispose de 7 centrales de production nucléaire avec 16 réacteurs opérationnels et 6 autres en construction, qui fournissent 3% de l'électricité (2005).

Espagne Espagne

Les 9 réacteurs de production en Espagne produisent 26% de l'électricité nationale dans 6 centrales en activité.
Par ailleurs, un moratoire sur la construction de nouvelles centrales a été décidé en 1984.

 Belgique

La Belgique dispose d'un réacteur nucléaire (Un réacteur nucléaire est un dispositif dans lequel une réaction en chaîne est initiée, modérée et contrôlée par l'humain — ou par la...) arrêté et de 7 réacteurs en fonctionnement dans 2 centrales en activité. La conception des réacteurs provient de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) américaine de réacteur à eau pressurisée. Ils produisent 55% de l'électricité belge.

 Suisse

Les 5 réacteurs nucléaires de la Suisse produisent 32% de l'électricité nationale dans 4 centrales en activité. Le 23 mai 2003, la prolongation du moratoire sur la construction de nouvelles centrales a été rejetée par référendum.

Les autres pays possédant des réacteurs nucléaires

Les pays suivants sont rangés par ordre alphabétique.

 Afrique du Sud

Les 2 réacteurs nucléaires à Koeberg produisent 6,6 % de l'électricité d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...) du Sud.

Réacteurs de puissance

  • Koeberg (près du Cap)
    • Koeberg-1 920MWe (technologie REP)
    • Koeberg-2 920MWe (technologie REP)

Réacteurs de recherche

  • Centre nucléaire de Pelindaba près de Pretoria
    • Safari - 1 20MW réacteur piscine
    • Safari - 2 (démantelé en 1970)

 Algérie

L'Algérie dispose des deux réacteurs de recherche suivants :

  • Es Salam (la paix), de 15 MW, situé à Aïn Oussara, mis en service en 1993
  • Nour (lumière), de 1 MW, situé à Draria, mis en service en 1989.

 Argentine

Réacteurs de puissance

L'argentine possède actuellement deux réacteurs opérationnels sur deux sites.

  • Atucha dispose de 2 unités PHWR dont l'une seulement est opérationnelle
    • Atucha-1 : 335 MW (PHWR) mis en service en 1974
    • Atucha-2 : 750 MW (PHWR) construction interrompue et reprise en 2006, mise en service programmée en 2010.
  • Embalse
    • Embalse : 600 MW (PHWR) mis en service en 1984

Les deux réacteurs opérationnels d'une puissance cumulée de 935 MWe fournissent actuellement 8% de l'électricité de l'Argentine.

Réacteurs de recherche

Au minimum 1 réacteur de recherche : Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) Balseiro - Bariloche

 Arménie

L'Arménie possède l'unique centrale nucléaire de Metsamor qui fournit 39% de son électricité. Cette centrale est équipée de deux réacteurs dont un seul est encore en service :

  • Armenia-1 376 MW (WWER) arrêté depuis 1989
  • Armenia-2 376 MW (WWER) mis en service en 1980

 Australie

L'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de...) dispose de plusieurs réacteurs de recherche :

  • HIFAR réacteur de ANSTO à Lucas Heights, dans la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est administrativement distinct.) de Sydney.
  • MOATA en cours de décontamination
  • OPAL, source moderne avec centre de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion...) de neutrons en construction à ANSTO.

 Autriche

Réacteurs de puissance

  • centrale nucléaire de Zwentendorf
    • Siemens KWU - réacteur REB de 730MW (construit en 1970, jamais mis en route)

Réacteurs de recherche

  • Seibersdorf
    • Astra - réacteur de recherche 10 MW (construit en 1960, arrêté en 1999)
  • Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation...) de technologie de Vienne
    • TRIGA (TRIGA est une catégorie de petit réacteur nucléaire, conçue et réalisée par la compagnie américaine General Atomics. TRIGA est l’acronyme anglais pour Training, Research, Isotopes, General...) Mark II - réacteur de recherche 250 kW (construit en 1959, opérationnel en 1962)
  • Université de technologie de Graz
    • Siemens Argonaut - réacteur de recherche 1 kW (construit en 1963, opérationnel en 1965)

Pour plus d'information, voir la liste des réacteurs nucléaires (La liste des réacteurs nucléaires regroupe les réacteurs nucléaires construits dans le monde, qu'ils soient encore en fonctionnement ou bien démantelés. Ils sont classés par pays et par fonction : soit pour la production...) en Autriche.

 Bangladesh

  • Dhaka - TRIGA Mark II, Atomic Energy Research Establishment (réacteur de recherche installé en 1986)

 Biélorussie

La Biélorussie a disposé de plusieurs réacteurs de recherche situés à Sosny, Minsk :

  • Réacteur de recherche IRT (arrêté en 1988)
  • Réacteur expérimental mobile "Pamir" (arrêté en 1986)

 Brésil

Réacteurs de puissance

  • Amiral Alvaro Alberto, centrale située près de Rio de Janeiro (Rio de Janeiro est une mégapole située dans le sud-est du Brésil. C'est également la capitale de l'État de Rio de Janeiro. Avec ses 6,1 millions d'habitants intra-muros (communément appelés les Cariocas)...) avec deux réacteurs :
    • Angra I, 626 MWe (type REP).
    • Angra II, 1275 MWe (type REP).

Réacteur de recherche

  • Belo Horizonte (Belo Horizonte ("bel horizon", en français) est une ville brésilienne, capitale de l'État de Minas Gerais.) - TRIGA Mark I, Université Fédérale du Minas Gerais (installé en 1960)

 Bulgarie

Réacteurs de puissance

  • Centrale nucléaire de Kozlodouï
    • Quatre réacteurs VVER-440 arrêtés.
    • Deux réacteurs VVER-1000 en fonctionnement produisant 40% de l'électricité du pays.

Réacteur de recherche

  • Sofia - IRT réacteur de recherche (arrêté en 1987)

 Colombie

  • Bogota - TRIGA, Institute of Nuclear Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) (réacteur de recherche installé en 1997)

 Congo-Kinshasa

Il possède deux réacteurs de recherche :

  • TRICO I - réacteur TRIGA, Université de Kinshasa (Kinshasa (ancienne Léopoldville) est la capitale et la plus grande ville de la République démocratique du Congo, avec une population de 8,096,254 d'habitants, et 9,343,416 pour...) (arrêté en 1970)
  • TRICO II - réacteur TRIGA, Université de Kinshasa (Réacteur nucléaire de Kinshasa)

 Corée du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.)

Réacteurs de puissance

  • Sinpo (Shinpo)
    • Corée du Nord 1 - PWR 1000 MWe
    • Corée du Nord 2 - PWR 1000 MWe (en construction)

Réacteurs de recherche

  • Yongbyon
    • IRT-2000 - 0.1 MWt heavy-water moderated research réacteur (fourni par l'URSS en 1965)
    • Yongbyon 1 - 5 MWe Magnox réacteur (activé en 1987)
    • Yongbyon 2 - 50 MWe Magnox réacteur (en construction)
  • Taechon
    • Taechon 1 - 200 MWe réacteur (en construction)
    • Taechon 2 - ? (en construction)

 Cuba

Aucune centrale nucléaire ne produit d'électricité à Cuba. Cependant, ce pays a lancé deux projets qui sont restés inachevés :

  • Juragua 1 : réacteur VVER de 440 MW dont la construction a été suspendue en 1992
  • Juragua 2 : réacteur VVER de 440 MW dont la construction a été suspendue en 1992

 Danemark

  • Risø - DR-3 DIDO réacteur de recherche (arrêté)

 Égypte

Inshas Réacteurs du centre de recherche nucléaire

    • ETTR-1 - réacteur à eau légère de 2 MW (fourni par l'URSS en 1958)
    • ETTR-2 - réacteur de 22 MW (fourni par l'Argentine en 1998)

 Estonie

  • Paldiski - 2 réacteurs à eau pressurisée d'entrainement naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) (démantelés)

 Finlande

Quatre réacteurs produisent 30 % de l'électricité nationale. Un cinquième réacteur de type EPR est en construction.

Réacteurs de puissance

  • Loviisa
    • Loviisa-1 - réacteur VVER-440 - 490 MWe
    • Loviisa-2 - réacteur VVER-440 - 490 MWe
  • Olkiluoto
    • Olkiluoto-1 - réacteur BWR - 840 MWe
    • Olkiluoto-2 - réacteur BWR - 840 MWe
    • Olkiluoto-3 - réacteur Réacteur à eau pressurisée : en construction depuis septembre 2005

Réacteur de recherche

  • Espoo - TRIGA Mark II, State Institute for Technical (Un technical est un anglicisme désignant un véhicule de combat improvisé et typique d'une force militaire irrégulière locale.) Research (VTT) (installé en 1962)

 Grèce

  • GRR-1 - réacteur de 5 MW à Demokritos Réacteur du centre national de recherche scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...), Athènes

Hongrie Hongrie

Quatre réacteurs produisent 36 % de l'électricité nationale :

  • Paks - 4 réacteurs de type VVER d'une puissance unitaire de 430 MWe

 Indonésie

Elle possède deux réacteurs de recherche :

  • Bandung - TRIGA Mark II (installé en 1997)
  • Yogyakarta - TRIGA Mark II (installé en 1979)

 Iran

L'Iran ne dispose d'aucun réacteur de puissance en fonctionnement. Deux réacteurs de conception soviétique sont en construction à Bushehr mais les États-Unis soupçonnent l'Iran de vouloir récupérer le plutonium produit par ces réacteurs pour fabriquer une bombe atomique.

Réacteurs de puissance

  • Bushehr
    • Bushehr-1 435MWe (en construction)
    • Bushehr-2 435MWe (en construction)

Réacteurs de recherche

  • Isfahan, centre de technologie nucléaire
    • réacteur miniature source de neutrons (MNSR) 27 kWt
    • réacteur à eau légère subcritique (LWSCR)
    • réacteur à eau lourde (L'eau lourde est de l’oxyde de deutérium (formule : D2O ou 2H2O). Chimiquement, elle est identique à l’eau normale (H2O), mais les atomes d’hydrogène dont elle est composée en sont des isotopes lourds, du deutérium,...) zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres en...) puissance (HWZPR)
    • réacteur au graphite subcritique (GSCR)
  • Téhéran - réacteur TRIGA au Centre de recherche nucléaire de Téhéran (fourni par les USA en 1967)

 Irak

  • Osiraq / Osirak / " Tammuz 1 " réacteur de recherche (détruit par un raid aérien israélien le 7 juin 1981)

 Italie

L'Italie a effectué une sortie du nucléaire civil en 1987.

Réacteurs de puissance

  • Trino Vercellese : Réacteur à eau pressurisée arrêté
  • Caorso : Réacteur à eau bouillante arrêté
  • Latina : réacteur de type GCR arrêté
  • Garigliano : Réacteur à eau bouillante arrêté

Réacteurs de recherche

  • Pavie - TRIGA Mark II, Université de Pavie Mark II (installé en 1965)
  • Rome - TRIGA Mark II, ENEA Cassaccia Research Center (installé en 1960)

 Israël

Une seule centrale alimente Israël en électricité :

  • Dimona (Centrale nucléaire de Dimona et Nahal Soreq)

 Jamaïque

  • SLOWPOKE-2 réacteur de recherche - Kingston (Jamaïque)

 Kazakhstan

Réacteurs de puissance

  • Aktaou (Kazakhstan State Corporation for Atomic Power and Industry)
    • BN-350 135 MWe réacteur (arrêté 1999)

Réacteurs de recherche

  • Alatau, Institute of Nuclear Physics
    • VVR-K 10MWe réacteur
  • Kurchatov, National Nuclear Center, Semipalatinsk Test Site
    • IVG-1M 60 MW
    • RA - zirconium hydride moderated réacteur (démantelé)
    • IGR (Impulse Graphite réacteur) 50 MW

 Lettonie

  • R?ga, Nuclear Research Center, Salaspils
    • réacteur de recherche 5 MWe (arrêté)

 Libye

  • Tajura Nuclear Research Center, réacteur de recherche 10MW (fourni par l'URSS)

 Lituanie

Un seul réacteur produit 70% de l'électricité nationale, le second ayant été arrêté. Le réacteur en fonctionnement est considéré comme dangereux par l'Union européenne et doit être fermés avant 2009.

" Dans le cadre des négociations d'adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux...), l'Union européenne a demandé la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) de huit réacteurs nucléaires d'ici 2009 : Bohunice 1 et 2 (Slovaquie), Ignalina 1 et 2 (Lituanie) et Kozloduy 1 à 4 (Bulgarie).[1] " 

  • Ignalina :
    • Ignalina 1 RBMK - 1500 MW (arrêté)
    • Ignalina 2 RBMK - 1500 MW (bridé à 1360 MW)

 Malaisie

  • Kuala Lumpur (La ville de Kuala Lumpur, qui signifie "confluent vaseux" en malais, est une métropole de 4 millions d'habitants. C'est la capitale de la Malaisie. Comme son nom l'indique, la ville est au confluent de...) - TRIGA Mark II, réacteur de recherche du Malaysian Institute for Nuclear Technology (installé en 1982)

 Mexique

Réacteur de puissance

  • Laguna Verde : 2x654 MW - réacteurs à eau bouillante

Réacteur de recherche

  • Mexico (Mexico (en espagnol Ciudad de México) est la capitale du Mexique ; elle est située dans les hauteurs du centre du pays à une altitude de 2200 m. Elle...) - TRIGA Mark III, Institut national de recherche nucléaire

 Maroc

  • Rabat - TRIGA Mark II : production de radio-isotopes, en particulier pour la médecine nucléaire (La médecine nucléaire est l'ensemble des applications médicales des radiotraceurs, ou sources radioactives non scellées.).

 Norvège

La Norvège dispose des réacteurs de recherche suivants :

  • réacteurs Kjeller
    • NORA (activé en 1961, arrêté en 1967)
    • JEEP (Jeep est un constructeur automobile du groupe américain Chrysler.) I (activé en 1951, arrêté en 1967)
    • JEEP II (activé en 1966)
  • réacteur Halden
    • HBWR - Halden Boiling Water Reactor (activé en 1959)

 Pakistan

Le Pakistan est équipé de deux centrales nucléaires :

  • Chasnupp - Réacteurs à eau pressurisée
    • Chasnupp-1 : 300 MWe
    • Chasnupp-2 : 310 MWe
  • Kanupp - réacteur CANDU : 125 MWe

 Panamá

  • USS Sturgis - floating nuclear power plant for Panama Canal (en fonctionnement de 1966 à 1976)

 Pays-Bas

Réacteurs de puissance

  • Borssele - 452 MWe PWR
  • Dodewaard - 55 MWe BWR (arrêté en 1997)

Réacteurs de recherche

  • Delft
  • Petten

 Philippines

  • Quezon City - TRIGA réacteur de recherche, Philippine Atomic Energy Commission (installé en 1988)

 Porto Rico

  • Mayaguez - TRIGA réacteur de recherche (démantelé)

Roumanie

L'unique centrale nucléaire du pays produit 10% de l'électricité nationale :

  • Cernavoda
    • Cernavoda-1 PHWR CANDU réacteur
    • Cernavoda-2 PHWR CANDU réacteur (non terminé)

 Slovaquie

Cinq réacteurs produisent 65% de l'électricité nationale :

  • Bohunice
    • Bohunice A-1 : 110 MWe, arrêté,
    • Bohunice V-1 : 2 VVER-440, un réacteur arrêté en 2006. L'arrêt du second réacteur est programmé en 2008 par l'Union Européenne
    • Bohunice V-2 : 2 VVER-440,
  • Mochovce : 2 réacteurs VVER-440

 Slovénie

Le seul réacteur de puissance produit 40% de l'électricité nationale. Il appartient de manière conjointe à la Slovénie et à la Croatie.

  • Krsko

Réacteur de recherche

  • Ljubljana - TRIGA Mark II, Jozef Stefan Nuclear Institute (fourni en 1966 par les USA à la Yougoslavie)

 Syrie

  • réacteur de recherche miniature source de neutron (Le neutron est une particule subatomique. Comme son nom l'indique, le neutron est neutre et n'a donc pas de charge électrique (ni positive, ni négative). Les neutrons,...) (MNSR)

 Taïwan

Réacteurs de puissance

  • Chin Shan - 2 réacteurs à eau bouillante
  • Kuosheng - 2 réacteurs à eau bouillante
  • Lungmen (en construction)
  • Maanshan - 2 réacteurs à eau pressurisée

Réacteurs de recherche

  • Taipei - TRIGA, Tsing Hua University (installé en 1977)

 République tchèque

Six réacteurs produisent 24% de l'électricité nationale. Les deux nouveaux réacteurs en projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) à Temelin n'ont jamais été construits.

  • Dukovany : 4 réacteurs de type VVER-440
  • Temelín : 2 réacteurs de type VVER-1000

 Thaïlande

  • Bangkok (Bangkok (en thaï ???????? Krung Thep    écouter , voir ci-dessous) est la capitale de la Thaïlande. C'est à la fois une ville et une province.) - TRIGA, Office of Atoms for Peace (réacteur de recherche installé en 1977)

 Turquie

  • Istanbul - TRIGA Mark II, réacteur de recherche à la Technical University of Istanbul (installé en 1979)

 Uruguay

  • URR réacteur de recherche

 Ouzbékistan

  • Ulugbek, Tachkent
    • VVER-SM tank réacteur de recherche (arrêté)

 Vénézuela

  • RV-1, réacteur de recherche

 Viêt Nam

  • Da Lat - TRIGA Mark II (réacteur de recherche fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément...) par les USA en 1963, arrêté 1975, réactivé par l'URSS en 1984)

Notes

  1. Parlement européen, procédure budgétaire 2004, document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) de travail N° 13, du 16 mai 2003, page 5.
Page générée en 0.268 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique