GNU - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Anecdote

Le logiciel gnuplot n'a rien à voir avec le projet GNU, lui préexistant de plusieurs années.

Où se trouve le GNU

Pour remercier Richard Stallman, des utilisateurs d'outils libres décidèrent de faire faire le tour à une peluche ayant la forme d'un gnou, de la passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) d'une main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à...) à une autre jusqu'à ce que ça atterrisse au bureau de Richard Stallman, ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) est connu sous le nom de projet "Move Your GNU/Tux" (car il existe aussi une peluche de tux qui fait également le tour du monde (Le mot monde peut désigner :) pour arriver au bureau de Linus Torvalds). GNU (GNU est un projet de système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.) fit son voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel...) de Belgique en 2008 en passant par la France, la Suisse, les États-Unis, le Canada, la Martinique (La Martinique est à la fois une région d'outre-mer et un département d'outre-mer...), l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles,...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), la Tunisie et en Juin 2010 il est arrivé en Algérie avant d'aller rejoindre le Maroc

GNU en lévitation (La lévitation est le fait, pour un être ou un objet, de se déplacer ou de rester en...) par Nevrax Design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets,...) Team

Systèmes complets

«  Le système GNU comprend des programmes qui ne sont pas des logiciels GNU, ce sont des programmes qui ont été développés par d'autres, dans le cadre d'autres projets, pour leurs buts propres, mais qu'on peut réutiliser, car ce sont des logiciels libres. »

Le projet d'un système d'exploitation GNU, avec le noyau Hurd (Le Hurd est un ensemble de programmes et de bibliothèques servant de base au système...), reste un projet (bien que la plupart du système soit fonctionnel pour les développeurs et utilisateurs). On peut pourtant le découvrir en symbiose avec des projets connexes (comme Debian), ou concurrents d'une partie (comme Linux).

GNU et le noyau Linux (Le noyau Linux est un noyau de système d'exploitation de type UNIX. Le noyau Linux est un...)

L'association du projet GNU avec le noyau Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche,...) se produit naturellement lorsque le noyau est disponible et parfaitement fonctionnel dans l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) GNU. Le projet GNU avait prévu le développement du noyau Hurd pour compléter le système, mais au début des années 1990, Hurd ne fonctionnait pas encore et son développement rencontrait encore des difficultés.

L'arrivée du noyau Linux rendit donc disponibles les logiciels du projet GNU sur les ordinateurs animés par des microprocesseurs de la famille Intel x86 (La famille x86 regroupe les microprocesseurs compatibles avec le jeu d'instructions de l'Intel...). Cela leur assura une large diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) car ces projets étaient complémentaires.

L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des distributions Linux portent l'empreinte plus ou moins présente du projet GNU (ne serait-ce que dans leurs licences), d'où l'appellation distribution GNU/Linux défendue par Richard Stallman.

Les logiciels non libres associés au système GNU

Le projet GNU lui-même n'inclut par principe aucun logiciel propriétaire (La notion de logiciel propriétaire ou logiciel privateur désigne un logiciel qui n'est...). Mais on retrouve de nombreux éléments qui ne correspondent pas toujours aux critères des logiciels libres associés à des distributions utilisant le système GNU. Les plus célèbres sont la bibliothèque Qt du bureau KDE (KDE est un projet de logiciel libre historiquement centré autour d'un environnement de bureau...) et l'algorithme de compression des images GIF, tous deux devenus libres depuis (plus précisément, Qt a été mis sous double licence sur décision de ses développeurs, tandis que GIF est passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) dans le domaine public à l'expiration de ses brevets, ce qui pour un format de données (Le format des données est la manière utilisée en informatique pour représenter...) équivaut à une « libération », mais sans que ce soit voulu par ses auteurs).

Les éléments non libres le plus couramment ajoutés sont les logiciels qui permettent de faire fonctionner certaines parties de l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant...) (pilotes de certaines cartes graphiques et wifi surtout) ; et des logiciels de lecture de format propriétaire (DVD, Divx (DivX est une marque déposée correspondant originellement à un codec vidéo...), MP3, Flash, etc.).

Ils vont à l'encontre des logiques qui ont abouti à la création de GNU puisqu'ils rendent le système, pris dans sa globalité, non libre (par exemple, il n'est pas légal de copier ou de diffuser un système qui intègre le lecteur Flash puisque ce dernier reste la propriété d'Adobe Systems).

Compatibilité de philosophie

Les distributions complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) compatibles avec les principes de base de GNU sont peu nombreuses. Le fait de n'offrir aucun logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements...) propriétaire dans la distribution standard n'est pas suffisant. Il faut aussi ne pas faciliter l'installation de ces logiciels, par exemple en les offrants sur les dépôts liés à la distribution ou en diffusant de la documentation facilitant leur installation.

On peut citer dans les quelques distributions validées par la FSF : (répertoriées par la FSF):

Distribution GNU/Linux conforme aux principes GNU:

  • gNewSense (gNewSense est une distribution GNU/Linux entièrement libre basée sur les distributions Ubuntu et...), basée sur Debian (Debian (/de.bjan/) est une organisation communautaire et démocratique, dont le but est le...) et Ubuntu (Ubuntu (prononciation [ubuntu], c'est-à-dire « ou-boun-tou » en...) avec le soutien de la FSF.
  • Ututo, basée sur Gentoo. Le premier système GNU/Linux reconnu par le projet GNU.
  • Dragora
  • Dynebolic, création audio et vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la...).
  • Musix basé sur Knoppix, spécialement adapté à la production audio.
  • BLAG, BLAG Linux and GNU, basé sur Fedora.
  • Trisquel, basée sur Debian et Ubuntu, et orientée usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) personnel, éducation, petites entreprises.
  • Venenux GNU/Linux
  • Kongoni


Autres distribution compatible au niveau éthique :

  • FreeDOS (FreeDOS a pour but d'être un système d'exploitation complet, libre, et 100% compatible MS-DOS.), version libre du DOS (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie...).
  • GNU Darwin, GNU+Darwin
  • ReactOS (ReactOS est un projet de système d'exploitation libre en développement se voulant...), version libre de Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées...) NT (pas encore fonctionnelle)
  • Amiga Research Operating System (AROS est un système d'exploitation libre (dans le sens logiciel libre) dont les buts principaux...), version libre d'AmigaOS (AmigaOS est le système d'exploitation natif des ordinateurs Amiga, lancé en 1984 et...) 3.1

Éléments issus du projet ou utilisés

Par unité de projets, on peut plus clairement identifier ceux qui sont affiliées à GNU, comme l'environnement graphique (Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur...) GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre...) ou le logiciel de retouche d'image The GIMP (GIMP (prononcez /gimp/), signifiant GNU Image Manipulation Program, littéralement « programme...).

Mais une grande partie des programmes issue du projet GNU sont des éléments de création, de mise en place ou de fonctionnement qui ne sont pas toujours identifiables par l'utilisateur final (?), par exemple :

  • Bash : Interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise...) de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un...) UNIX (UNIX (marque déposée officiellement comme UNIX, parfois aussi écrit comme Unix avec...)
  • Bison : Parser (analyseur syntaxique) pendant de yacc
  • GNU Classpath : Des bibliothèques pour le support du langage Java
  • gdb : Le débogueur officiel de GNU
  • glibc : Bibliothèque standard POSIX (POSIX est le nom d'une famille de standards définie depuis 1988 par l'IEEE et formellement...) C
  • Gnash : Visualisateur d'animations Flash
  • GNU Assembler (Gas) : L'assembleur (Un langage d'assemblage ou langage assembleur ou simplement assembleur par abus de langage,...) GNU
  • GNU Compiler Collection (En informatique, GCC, abréviation de GNU Compiler Collection, est le compilateur créé par le...) (GCC) : La collection de compilateurs GNU
  • GNU Emacs : La pléthore de fonctionnalités pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) les mauvaises langues à dire : « Ce n'est pas un éditeur de texte, ce n'est pas un système d'exploitation, c'est Emacs ! »
  • GNU Screen : Permet d'ouvrir plusieurs fenêtres dans une même console, les détacher et réattacher à volonté
  • Gnuzilla : Suite logicielle internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services...)
  • GNUstep : Cadre de travail et environnement graphique
  • GRUB : Un chargeur de démarrage
  • Gsl : Bibliothèque d'outils de calculs scientifiques
  • GTK+ : Bibliothèque graphique
  • gzip : Bibliothèque et programme de compression
  • IceWeasel : Navigateur web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est...) libre
  • IceDove : Client de messagerie (Un client de messagerie est un logiciel qui sert à lire et envoyer des courriers...) libre
  • IceApe : Suite internet libre
  • Hurd : Noyau
  • phpGroupWare : Suite logicielle de groupware (Un groupware est un système logiciel qui permet à un groupe de personnes de partager des...) (synergiciel)
  • Wget : Outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son...) de téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission...) de fichier/aspiration de site
Page générée en 0.092 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique