Tique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Tropisme des tiques (Relations Hôte-espèces)

Des tiques semblent pouvoir s'attaquer à presque tous les vertébrés terrestres (même munis d'écailles serrées comme les reptiles), mais la plupart des espèce sont spécialisées pour un groupe d'hôte, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en pouvant, comme le font certaines tiques d'oiseaux, accidentellement piquer (Le verbe « piquer » a de nombreuses acceptions :) l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...) quand elles sont en contact avec lui. Les mécanismes qui font qu'une tique (Les tiques (autrefois dites « Tiquet » ou « Ricinus ») constituent l'ordre des Ixodida décrit par Leach en 1815. Cet ordre...) soit capable de sélectionner sa proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.) sont encore mal connus, mais semblent faire intervenir l'odorat et un tropisme (Tropisme provient du grec qui signifie « donner une direction ».) pour des conditions microclimatique qui sont celles de son hôte.

  • Espèces ubiquistes : ce sont souvent des tiques exophiles. À tout ou partie de leur stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) de développement, elles peuvent se nourrir sur une grande variété d'espèces (En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...), c'est par exemple le cas des immatures d'Ixodes ricinus).
  • Espèces monotropes : ce sont les espèces qui - à leur trois stades de développement - parasitent toujours la même espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce...) d’hôte (Ex : Rhipicephalus sanguineus).
  • Espèce ditrope : ce sont les tiques dont la larve (La larve est le premier stade de développement de l'individu après l'éclosion de l'œuf ou la naissance chez un grand nombre d'espèces animales, ayant un développement post-embryonnaire...) et la nymphe se nourrissent sur un certain type d'hôte (micromammifères, les oiseaux et les reptiles en général) alors que les adultes ne parasitent que des grands mammifères (Ex : Dermacentor sp)
  • Espèces télotropes : Ce sont les tiques dont les larves et les nymphes sont très ubiquistes alors que les adultes sont très sélectifs. (Ex : Ixodes ricinus).

Importance écoépidémiologique et sanitaire

À titre d'exemple, sur 37 zoonoses non-alimentaires surveillées en priorité en France en 2006 par l’InVS (Institut National de Veille Sanitaire), huit n'étaient transmises que par des tiques ou essentiellement par elles. I. ricinus en transmet à elle seule au moins sept, dont la maladie de Lyme (La maladie de Lyme est une maladie bactérienne. Elle est multiviscérale (pouvant affecter divers organes) et multisystémique (pouvant toucher divers systèmes) et elle...), l'encéphalite à tique et la fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat » central. Il s'agit...) Q, qui semblent en pleine expansion et à ce titre faisant déjà partie des 11 zoonoses dont le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) est jugé très prioritaire en France.

Tiques et maladies

Les tiques seraient dans le monde (Le mot monde peut désigner :) - si on considère la totalité de leurs populations - les vecteurs du plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de micro-organismes différents. Les tiques sont des agents vecteurs de nombreuses pathologies humaines et animales.

Elles véhiculent notamment des maladies émergentes, réémergentes humaines et/ou animales ou qui pourraient le devenir :

  • Borréliose (Les borrélioses sont des maladies infectieuses causées par des bactéries véhiculées et transmises à l’homme par les tiques ou des poux.), causant la Maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) de Lyme,
  • Peste porcine (La peste porcine classique est une maladie virale contagieuse qui touche les suidés (dont le porc domestique et le sanglier) qui en seraient le seul « réservoir sauvage ».) africaine (en zone tropicale),
  • West Nile Virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou...) (en zone tropicale, et peut-être tempérée),
  • rickettsiose (maladies sévères graves, dont la fièvre boutonneuse méditerranéenne), dues aux rickettsies,
  • Anaplasmoses (dont anaplasmose bovine) dues aux Anaplasma,
  • Coxiellose dû à Coxiella burnetii,
  • Babesiose due à Babesia,
  • Bartonellose due à Bartonella,
  • Franciselloses due à Francisella,
  • Diverses viroses dues à des virus ou arbovirus,
  • Ehrlichiose ou Cowdriose due à la bactérie (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries...) Ehrlichia ruminantium.


L'épidémiologie et l'écoépidémiologie de ces maladies pourraient être modifiées par des bactéries symbiotiques.

Conseils pratiques

Prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou qu'un accident, une...)

Une tique ayant mordu un humain. Les pièces buccales (rostres) sont sous la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.).

La meilleure façon de prévenir les maladies portées par la tique est d'éviter la piqûre. Une inspection soigneuse du corps après les promenades ou activités en forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un...) permet de détecter et enlever les tiques avant qu'elles aient eu le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de transmettre la maladie de Lyme. Il existe aussi de nombreux produits répulsifs, mais dont l'efficacité n'est pas toujours évidente.

Selon des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) nord-américaines, il semble que la fragmentation des forêts et la régression des prédateurs carnivores des micromammifères soient des facteurs de pullulation des tiques. Reconstituer des continuités écopaysagères et œuvrer à la restauration d'équilibres écologiques pourraient donc, à moyen et long terme, être une mesure de prévention utile.

Sorties à l'extérieur

Il est conseillé lorsque l'on va en forêt ou dans les champs:

  • de porter des vêtements clairs qui couvrent la peau pour localiser les tiques plus facilement,
  • de porter des chaussures montantes fermées (des bottes sont le mieux) pour éviter que les tiques ne se fixent sur la peau,
  • d'utiliser des répulsifs (ou insectifuges) à base de DEET ou du Bayrepel (plus récent que le DEET, et efficace durant 4 heures (L'heure est une unité de mesure  :) contre les tiques et 8 heures contre les moustiques et les taons).

Se débarrasser rapidement des tiques trouvées sur les vêtements.

Au retour, examiner attentivement toutes les parties du corps pour y dépister les tiques éventuellement fixées à la peau puis se doucher et se changer est conseillé.

À la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.)

Il est possible de limiter la prolifération des tiques dans la maison et à l'extérieur.

  • Couper l'herbe (On appelle herbe, dans une acception large, toute plante annuelle ou vivace, non ligneuse, faisant partie des angiospermes (monocotylédones ou dicotylédones), de couleur verte ;...), éliminer les feuilles mortes, refuges de larves.
  • Aspirer puis boucher les creux et interstices dans les planchers, les murs.
  • Inspecter les animaux au retour d'une sortie, traiter les lieux d'élevage avec des produits spécifiques.
  • Empêcher l'installation facile des rongeurs dans et aux abords de la maison.

En cas de morsure (Une morsure est une blessure faite par la bouche d'une personne ou la gueule d'un animal. Les morsures sont des éléments de comportements complexes : défense-agression...)

Retrait sécurisé d'une tique à l'aide d'un « tire tique »
Érythème migrant, typique, mais non systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un certain ordre, basé sur des principes divers. Elle ne doit pas être...) en cas de maladie de Lyme transmise par piqûre de tique.

Si la tique est découverte, il faut la retirer au plus vite car le risque de contamination augmente avec la durée du contact.

L'idéal (En mathématiques, un idéal est une structure algébrique définie dans un anneau. Les idéaux généralisent de façon féconde l'étude de la divisibilité...) est de disposer d'un crochet à tiques (vendu en pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison) est la science s'intéressant à la conception, au mode d'action, à la...), chez les vétérinaires, etc.). Il faut saisir la tique au plus près de la peau à l'aide du crochet puis tourner lentement sans tirer jusqu'à ce que la tique se décroche. Si l'on ne dispose de crochet à tiques, on peut utiliser une pince (Une pince est un dispositif mécanique ou un outil, ayant pour fonction de pincer quelque chose d'autre, c'est-à-dire serrer pour saisir ou...) à épiler en la saisissant au plus près des pièces buccales puis en tirant sans tordre. En l'absence de pinces, on peut utiliser un fil que l'on nouera au plus près de la peau puis on tirera dans l'axe, on peut également utiliser ses doigts (impérativement gantés pour éviter le contact avec le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est...) de la tique qui peut être contaminant). L'important est de retirer la tique le plus rapidement possible.

Le rostre d'une tique (les pièces buccales qui sont plantées dans la peau) est entièrement recouvert d'épines qui sont implantées de façon rétrograde ( On dit d'un objet du système solaire qu'il a un mouvement rétrograde s'il effectue une révolution autour de son corps. Le terme rétrograde est synonyme d'arriéré,...). Lorsqu'on utilise une autre technique que le crochet à tiques, ces épines peuvent se redresser et retenir le rostre qui risque de se casser à sa base et de rester dans la peau, ce qui peut être à l'origine d'une infection, et causer douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de...) et inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) (nodule persistant après retrait). Cependant aucune transmission d'agents pathogènes n'est à craindre car ceux-ci sont situés dans l'abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.). Si on tourne le corps de la tique avec un crochet prévu à cet effet, les épines reviennent autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de l'axe de rotation, et le rostre est extrait de la peau.

Il est essentiel de ne pas comprimer l'abdomen de la tique à l'occasion de son retrait, pour minimiser le risque de régurgitation de salive ; ce reflux salivaire dans la peau peut être à l'origine de phénomènes allergiques et de la transmission des micro-organismes dont les tiques peuvent être les vecteurs. Pour la même raison, il est déconseillé d'appliquer tout produit (éther, alcool, huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélangent pas à l'eau, mais, est...)...). En effet, en se sentant agressée, la tique risque de régurgiter et d'envoyer ses microbes dans l'hôte qui l'héberge.

Les pinces à mors opposés et autres instruments similaires exercent une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur le tube digestif de la tique ; en revanche, les crochets à tiques viennent au contact du corps de la tique sans y exercer de pression excessive.

Une fois la tique retirée, ne pas oublier de bien désinfecter.

Surveiller attentivement la plaie (Une plaie est une rupture de la barrière cutanée. Outre la lésion d'organes sous-jacents qui peut se produire lors de l'accident, la plaie peut entraîner la pénétration de germes...) pendant trois semaines. Consultez un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses...) si vous avez une auréole (Dans les représentations religieuses, une auréole est une forme le plus fréquemment circulaire, mais parfois c'est un carré ou losange. Le carré était destiné aux representations de personnes encore vivantes alors...) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) qui évolue (érythème migrant) ou que vous ressentez un état grippal. La prescription peut être un bilan sanguin et/ou un traitement antibiotique (Un antibiotique (du grec anti : « contre », et bios : « la vie ») est une molécule qui détruit ou bloque la croissance des bactéries....).

Par rapport aux animaux

Les conséquences des infestations sur les animaux

Les infestations à tique sont importantes et de plus en plus fréquentes pour les animaux sauvages et domestiques, elles peuvent transmettre plusieurs maladies.

Les tiques semblent être les uniques vecteurs d'une maladie parasitaire du sang appelée piroplasmose (ou Babésiose) due à un protozoaire (Babesia sp, ex : B. canis, B. microtii). La piroplasmose atteint les canidés, les équidés, les bovidés... Le protozoaire parasite les globules rouges dans lesquels il se multiplie et les détruit lorsqu'il s'en libère. La piroplasmose entraîne une anémie (L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire (et...) avec un ictère pâle et généralement une forte fièvre. Dans les stades avancés de la maladie, une coloration brun foncé des urines peut être notée, due à la bilirubine issue de la dégradation de l'hémoglobine libérée dans le sang par la destruction des globules rouges. La piroplasmose est une maladie potentiellement mortelle.

Trois moyens de luttes contre les parasites :

  • action pour rompre le cycle externe => épandage de produits acaricides. Ils semblent peu efficaces en raison du réservoir naturel
  • action sur l’animal pour détruire le parasite => douchage, balnéation avec une solution acaricide.
  • défragmenter les écosystèmes et y laisser les prédateurs vivre, pour y restaurer des équilibres écologiques, de manière à limiter les pullulations de tiques.
Page générée en 0.130 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique