Barrage des Trois-Gorges
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
   
Le barrage en construction - été 2002
Le barrage en construction - été 2002
Vue en aval du site de construction - 26 juillet 2004
Vue en aval du site de construction - 26 juillet 2004

Le barrage des Trois-Gorges (Le barrage des Trois-Gorges (en chinois ????simpl./????trad., en pinyin s?nxiá dàbà) est un barrage hydroélectrique situé au cœur de la République populaire de Chine (30.827° N 111.000° E), sur le...) (en chinois ????simpl./????trad., en pinyin s?nxiá dàbà) est un barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre l'écoulement recherché.) hydroélectrique situé au cœur de la République populaire de Chine (30.827° N 111.000° E), sur le Yangzi Jiang (ou Chang Jiang), dont la mise en service doit avoir lieu en 2009.

Il est le plus long barrage hydroélectrique du monde (Le mot monde peut désigner :), 2335 mètres, et doit devenir le plus important en termes de capacité de production, avec 22 500 MW prévus en 2009, contre 14 000 pour le barrage d'Itaipu entre le Brésil et le Paraguay (Le Paraguay (en guaraní: Paraguái), ou République du Paraguay pour les usages officiels, est un pays et Etat souverain enclavé d'Amérique du Sud situé dans la partie centrale de ce continent. Son territoire compte...).

Caractéristiques

Le barrage des Trois-Gorges est situé à Sandouping, près de Yichang, dans la province de Hubei en Chine, à la limite de la région montagneuse du Haut-Yangzi et de la plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec...) du Moyen-Yangzi, en aval des Trois Gorges et en amont du barrage existant de Ghezouba, là où le fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se...) a un débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) de 14 300 m3/s. La décision de construire le barrage a été prise à l'Assemblée populaire en 1992, avec un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) record d'abstentions et d'oppositions au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...). Le chantier a démarré en 1994. En 2000, le fleuve Chang Jiang est dévié, alors que le barrage monte jusqu’à 80 mètres de haut.

  • Barrage : long de 2309 mètres et haut de 185 mètres ; sa construction a nécessité 27 millions de mètres cube (En géométrie euclidienne, un cube est un prisme dont toutes les faces sont carrées. Les cubes figurent parmi les solides les plus remarquables de l'espace. C'est...) de béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels...)[1]
  • Réservoir : d'une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par...) de 1084 km², le réservoir est étroit et s'étend jusqu'à Chongqing (Chongqing (sinogrammes simplifiés : ?? ; sinogrammes traditionnels : ?? ; hanyu pinyin : Chóngqìng) est la plus vaste et la...) en amont; la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) est assurée par une gigantesque écluse de 100 m.
  • Capacité de production : les 26 générateurs[2] (fournis par le français Alstom) de la centrale auront une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) installée de 18 200 mégawatts, soit 10% de la capacité installée en Chine (ou six fois la capacité des centrales hydroélectriques du Rhône).
  • Production  : la centrale produira environ (en 2009) 84,7 TWh d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche...) par an[3] (soit plus que l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) du complexe hydroélectrique La Grande au Québec, Canada).
  • La centrale a commencé sa production commerciale d'électricité en août 2003, avec 4 générateurs d'une puissance installée de 5 500 mégawatts.
  • Prix : officiellement la construction n'a coûté que 25 milliards de dollars[4] mais serait plus proche des 50 milliards.
Maquette du barrage des Trois Gorges
Maquette du barrage des Trois Gorges (Le barrage des Trois-Gorges (en chinois ????simpl./????trad., en pinyin s?nxiá dàbà) est un barrage hydroélectrique situé au cœur de la République populaire de Chine (30.827° N 111.000° E), sur le Yangzi...)
  • Selon le quotidien Xinjing, citant un responsable du chantier, " une centaine de personnes sont mortes sur le chantier en dix ans ".

Le transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) de l'électricité produite utilisera en particulier des liaisons à courant continu (Le courant continu est un courant électrique indépendant du temps ou, par extension, un courant périodique dont la composante continue est...) (HVDC), favorable à des transports sur de longues distances.

Histoire

Le premier projet sur le site du barrage des Trois Gorges remonte à 1919, date à laquelle Sun (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) Yat-sen fit une première proposition. En 1944, une étude fut confiée à un membre du bureau de l'agriculture des États-Unis, mais ce premier projet fut abandonné en 1947, officiellement pour des raisons financières, mais en fait à cause des évènements liés à la révolution et à la prise de pouvoir par les communistes.

Le projet a continué avec les Soviétiques jusqu'à la rupture des relations. De fait, les études se sont succédé ensuite sans discontinuer à partir de 1955. Avec le développement de la Chine au début des années 1980, le projet ressurgit. Les Américains sont revenus pour participer au projet. Mais le Conseil d'État, en 1989 frappe le projet d'un moratoire de cinq ans. Après la reprise en main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le...) autoritaire qui suivit la répression des manifestations de la place Tian'anmen, le premier ministre chinois Li Peng, ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation...) de formation, pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) à la construction du barrage. La décision finale est prise le 3 avril 1992, par 1 767 voix pour, 177 contre et 664 abstentions par le congrès national du peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.). Mais cette adoption avec seulement deux tiers des suffrages, ce qui est rarissime dans les institutions de la Chine communiste traduit les oppositions internes au projet. Les délais sont à la mesure de l'œuvre entreprise.

Les travaux ont été inaugurés en 1994 par le président Jiang Zemin et le premier ministre Li Peng. La Chine investit initialement 24,5 milliards de dollars dans ce projet.

Le jeudi 18 mai 2006, l'introduction à la bourse de Shanghai (Shanghai (chinois : 上海 ; en pinyin shànghǎi prononciation ; shanghaïen : zanhe ; littéralement...) des titres de la société China Yangtze Power Co, véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) en Bourse du barrage, s'est achevée sur une hausse de presque 44 %[5].

Le samedi 20 mai 2006 Li Yong'an (directeur général de la société de construction du barrage) annonça au peuple chinois que le barrage était officiellement terminé. Mais le barrage ne sera pleinement opérationnel qu'en 2008, après l'installation des 26 turbines servant à la production d'électricité.[6]

Sociétés partenaires

En termes de formation, la société Hydro-Québec (Hydro-Québec est une société d'État appartenant au gouvernement du Québec. Elle est responsable de la production, du transport et de la distribution de l’électricité au Québec. Son siège social est situé à...) a aidé des ingénieurs chinois dans les domaines de la gestion, les finances et l'hydraulicité des barrages.[7]

Pour les turbines, Alstom Power en construit 12 sur les 26, en collaboration avec le chinois Harbin Power Equipment. Et GE-Hydro, une entreprise du Québec, est responsable de la conception de six des 26 turbines du barrage. Deux de ces turbines ont été construites au Québec.

En termes financiers, BNP Paribas a fait un prêt de 100 millions de dollars environ, avec une garantie de la COFACE, l'agence française d’assurance-crédit à l'exportation pour le compte de l’État.

La polémique

La construction du barrage des Trois Gorges a suscité une vaste polémique, tant en Chine avec l'opposition de nombreux scientifiques que dans le monde. La Banque mondiale a refusé d'y participer doutant de la viabilité du barrage. L'écrivaine chinoise Dai (Le Digital Access Index (DAI) est un indice créé par l'Union internationale des télécommunications pour mesurer la capacité des individus d'un pays donné à...) Qing a qualifié le barrage de " farce ridicule et néfaste qui va hanter les dirigeants chinois ". Les associations écologiques dénoncent le risque pour 75 millions de personnes qui vivent en aval de l'ouvrage.

Arguments défavorables à la construction du barrage

Écologiques

Vue des écluses du barrage des Trois Gorges
Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) des écluses du barrage des Trois Gorges
  • En amont :
    • Sédimentation rapide du réservoir, ce qui paralyserait le fonctionnement du barrage
    • Inondation (Le terme inondation fait traditionnellement référence au débordement d'un cours d'eau qui submerge les terrains voisins. Il doit évidemment être étendu aux débordements des ouvrages artificiels tels que les réseaux d'assainissement.) de 600 km2 de terres agricoles et de forêts
  • En aval :
    • Importants changements dans la faune et la flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme « flore »...). La réduction des sédiments en suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait de suspendre un...) va conduire le fleuve à creuser son lit, la réduction des crues permettra la colonisation des vastes lacs actuels de déversement des crues du moyen du fleuve, d’où des problèmes pour les oiseaux (grue de Sibérie) et le dauphin (Dauphin /do.'fɛ̃/ est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains mammifères marins et fluviaux appartenant à l'ordre des cétacés....) de Chine (dauphin blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un...) d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce).
    • La réduction de l’apport sédimentaire risque de faire reculer le delta du fleuve, et la faiblesse du débit en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) risque d’aggraver la remontée des nappes salées plus à l’intérieur du delta, problème qui nécessitera un drainage pour évacuer le sel.
    • Érosion : depuis la mise en route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) du chantier, les rives du fleuve se sont érodées de 4 km² par an en certains lieux[8].

Humains

Déplacements prévus de 1,2 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un...) d'habitants sans aucune aide de l'Etat (précédent record de 300 000 habitants en Chine du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) battu) avec l'engloutissement de 160 sites historiques et archéologiques[9], de plusieurs villes et de nombreux villages.

  • 40 % des personnes déplacées sont des citadins, relogés pour moitié dans de nouveaux quartiers en ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) dans des appartements dont les immeubles ont été construits à la va vite, alors que la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) ils étaient logés dans de petites maisons.
  • 60 % sont des paysans Han relogés pour moitié au-dessus du réservoir avec des parcelles de la même superficie de 600 m², mais dans des conditions de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) différentes : sols minces, en pente et à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) comprise entre 300 et 1000 m. Ceci impliquant que leur agriculture traditionnelle, l'agrumiculture ne sera plus possible.
    • Par endroits, disparition de sites archéologiques qui doivent être réaménagés plus haut.
  • Risque pour 75 millions de personnes vivant en aval en cas de rupture du barrage, notamment pour la ville de Shanghai et de Wuhan, qui compte 9 millions d'habitants.

Politiques

  • Il permet de créer dans la société chinoise un consensus qui peut s'identifier à ce grand projet hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :). La propagande (La propagande désigne la stratégie de communication, dont use un pouvoir (ou un parti) politique ou militaire pour changer la perception d'événements, de personnes (propagande politique, propagande militaire)....) agit dans ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie...), lorsqu'elle emmène toute la jeunesse voir le barrage. En effet, tous les écoliers dès l'âge de 12 ans sont emmenés par leur école visiter le barrage. Ces visites sont financées par l'Etat.
  • Contrairement à ce qui a été avancé, ce barrage ne résout pas le problème de l'approvisionnement électrique de la Chine. Sa production annuelle de 85 TWh correspond à peu près à 2 % de la consommation nationale soit un an de hausse de demande du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....). Ce qui signifie que la Chine aura besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et les besoins...) d'autant de nouvelles centrales électriques d'ici 2011 avec ce barrage, qu'elle n'aurait eu besoin d'ici 2010 sans lui.

Arguments favorables à la construction du barrage

  • Lutte plus efficace contre les crues du fleuve, en aval, qui pouvaient dépasser 100 000 m3/s, atteindre une cote de 17 mètres au-dessus du niveau de la plaine (29 mètres au centre de Wuhan en septembre 1998), avec en plus un argument humanitaire de sécurisation des nombreuses populations habituellement touchées par les crues (50 à 80 millions d’habitants) et causant chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de nombreux morts. Les crues de l'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.) 1998 ont causé la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) de plusieurs milliers de personnes.[10]
  • Fourniture d'énergie hydroélectrique (L'énergie hydroélectrique, ou hydroélectricité, est une énergie électrique obtenue par conversion de l'énergie hydraulique des différents flux d'eau. (fleuves, rivières, chutes d'eau, courants marins,...)), l'équivalent de 20 tranches de centrales nucléaires, de 50 millions de tonnes de charbon par an, soit 2 % des besoins en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) du pays.
  • Essor de la navigation en amont du fleuve : les cargos (jusqu'à 10 000 t) pourront remonter vers le bassin du Sichuan en passant l'obstacle naturel actuel des Gorges.
  • Développement économique d'une région intérieure, jusqu'à présent le boom économique favorisait plutôt les régions côtières.
  • Développement de la pêche dans le réservoir.
  • Développement du tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée...) en été et non plus seulement lors de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice...) sèche.
  • Meilleure maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans...) de la qualité générale de l'eau.
  • Transfert d'une partie des eaux du Yangzi Jiang vers la plaine de la Chine du Nord qui souffre d'une sécheresse endémique par un simple canal de dérivation capable si besoin d'apporter annuellement 40 km3 d'eau, soit l'équivalent annuel du Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le glacier du Rhône, à Gletsch, en Suisse, à l'extrémité est...). Ce transfert permettrait d'éviter la construction de 3 petits barrages initialement prévus. En fait, la nouvelle dérivation permettra l'alimentation toute l'année, du barrage du lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour provoquer une stratification, une zonation, ou une...) Han qui apporte déjà annuellement, par un canal, 20 km3/an à la plaine du nord, sauf lors des saisons sèches.

Chiffres à juin 2003

  • Une centaine de personnes sont mortes lors de la construction (chiffres officieux[11])
  • 1,25 million de personnes ont été déplacées.
  • 15 villes et 116 bourgs ont été engloutis.
  • 436 km2 de terres ont disparu.
  • Les 24,5 milliards de dollars prévus ont largement été dépassés.
Page générée en 0.011 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique