Apollo 7 - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Apollo 7
Insigne de la mission Apollo 7
Données de la mission
Vaisseau Module de commande Apollo
Module de service Apollo
Fusée Saturn IB (La fusée spatiale Saturn IB (ou Saturn 1B) est une version améliorée du lanceur...)
Équipage 3 hommes
Date de lancement 11 octobre 1968 à 15:02:45 UTC
Site de lancement Centre spatial Kennedy (Le John F. Kennedy Space Center (KSC) est un complexe de lancement spatial américain...), Floride, pas de tir 34 (LC-34) ;
Date d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme....) 22 octobre 1968 à 11:11:48 UTC
Site d'atterrissage 27°32′N 64°04′W / 27.533, -64.067
Durée 10 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), 20 heures (L'heure est une unité de mesure  :) et 8 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...)
Orbites 163
Photo de l'équipage
Apollo7 Prime Crew (May 22, 1968).jpg
Navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :)
Apollo 6
Apollo 6
Apollo 6
Apollo 8 (Apollo 8 est le nom de la seconde mission habitée du programme spatial Apollo. Elle est la...) Insigne de la mission Apollo 8
Apollo 8 Insigne de la mission Apollo 8
Apollo 8

Apollo 7 (11 octobre 1968 - 22 octobre 1968) fut la première mission habitée du programme Apollo (Le programme Apollo est le programme spatial de la NASA mené durant la période 1961...), la seule lancée par la fusée (Fusée peut faire référence à :) spatiale Saturn IB. Ce fut également la première mission américaine à envoyer une équipe de trois hommes dans l'espace et la première mission à diffuser des images pour la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de...).

Équipage

L'équipage de la mission Apollo 7 était constitué des trois membres suppléants de la mission Apollo 1 (Apollo 1 est le nom officiel donné au vaisseau Apollo/Saturn 204 (AS-204) après qu'il fut...) de 1967, à savoir :

  • Walter M. Schirra, Commandant ;
  • Donn Eisele, Pilote du module de commande ;
  • Walter Cunningham, Pilote du module lunaire (Le module lunaire ou Lunar Excursion Module (LEM) ou Lunar Module(LM) ou alunisseur, est un engin...).

Au cas où un ou plusieurs membres d'équipage seraient incapables de remplir leur mission au moment du lancement, un équipage suppléant avait été désigné :

  • Tom Stafford (Gemini 6A, Gemini 9A, Apollo 10 (Apollo 10 est le nom d'une des missions du programme Apollo mené par les États-Unis dans...), Apollo-Soyouz), Commandant suppléant ;
  • John Young (Gemini 3, Gemini 10, Apollo 10, Apollo 16 (Apollo 16 (16 avril 1972 - 27 avril 1972) est une mission habitée du...), STS-1 (La première mission de la navette spatiale, STS-1, a été lancée le...), STS-9), Pilote du module de commande (Le module de commande est le centre vital des missions Apollo.) suppléant ;
  • Eugene Cernan (Gemini 9A, Apollo 10, Apollo 17), Pilote du module lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) suppléant.

Une équipe était dédiée au soutien et à la préparation de la mission :

  • Ronald Evans (Apollo 17) ;
  • Ed Givens ;
  • Jack Swigert (Apollo 13) ;
  • Bill Pogue (Skylab 4).

Trois équipes au sol s'occupaient du calcul de trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et...) et de la direction de vol, repérée chacune par une couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) (black, white, gold), dirigées par :

  • Glynn Lunney (black team) ;
  • Gene Kranz (white team) ;
  • Gerald Griffin (gold team).

Aujourd'hui (2009), un seul des membres de l'équipage d'Apollo 7, Walter Cunningham, est encore en vie (La vie est le nom donné :). Eisele est décédé en 1987, Schirra en 2007. Après la mission Apollo 7, aucun des trois membres d'équipage ne réalisa d'autre vol spatial (Le vol spatial est le mouvement d'un astronef dans et à travers l'espace. Le vol spatial est...).

Insigne de la mission

L'insigne de la mission, composée de cinq couleurs, dépeint le module de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un...) et de service, son propulseur SPS allumé et dont la trainée de feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) ceinture un globe — qui symbolise l'orbite terrestre (Une orbite terrestre est une orbite située autour de la Terre. La Lune, le seul satellite...) que réalise la mission — sur lequel on peut lire les chiffres romains « VII » (dans l'océan Pacifique (L'océan Pacifique, qui s'étend sur une surface de 180 000 000 km², est l'océan le...) sud). Le nom de l'équipage est inscrit en blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir...) sur fond noir, sur un cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale...) qui entoure le globe.

La mission Apollo 7

Déroulement de la mission

Walter Schirra

La mission Apollo 7 était avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) destinée à valider les avancées techniques américaines dans le domaine spatial. Après l'échec funeste d'Apollo 1 en janvier 1967, le module de commande d'Apollo avait été complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) remanié. Schirra — qui fut le seul astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans...) à voler au sein des trois programmes Mercury, Gemini et Apollo — commandait cette mission d'essai du module de commande et de service. Ne comportant pas de module lunaire, Apollo 7 put être lancé avec la fusée Saturn IB (SA-205), moins puissante et plus économique que la fusée Saturn V (Saturn V est la fusée spatiale qui a été utilisée par la NASA pour les...). Schirra voulait donner à Apollo 7 le nom de code « Phoenix » — allusion à l'oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des...) qui renaît de ses cendres — en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) de la perte de l'équipage d'Apollo 1 ; l'idée fut rejetée par la direction de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...).

Étage S-IVB, Apollo 7

Le matériel fonctionna sans problème majeur, les opérations prévues ayant été réalisées dans les temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) attendus. Le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) SPS, destiné à placer Apollo en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) lunaire et à l'en extraire, fut allumé 8 fois.

Bien que la cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une...) d'Apollo soit plus spacieuse et confortable que celle de Gemini, les astronautes supportèrent difficilement les onze jours de la mission. La nourriture était mauvaise et tous souffrirent un rhume (La rhinopharyngite ou nasopharyngite, communément nommée rhume banal (prononcé ),...). Schirra devint irritable et tout l'équipage répondait avec agressivité (L'agressivité est une modalité du comportement des êtres vivants et...) aux capcoms. Néanmoins, le succès de la mission confirma l'idée d'un module Apollo viable capable d'effectuer toutes les tâches nécessaires pour se rendre sur la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...) et en revenir.

L'un des objectifs de la mission était également de tester le dispositif de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) télévisée, qui permettait à l'équipage d'émettre des images en direct. La manœuvre d'arrimage (L’arrimage, dans le domaine de l’astronautique, est la fixation d’une charge...) du module lunaire fut également vérifiée au moyen de l'étage supérieur S-IVB du lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ).

Apollo 7 amerrit à 27°32'N, 64°04'W, à 370 km au sud-sud-ouest des Bermudes (Les Bermudes sont un archipel d'Amérique du Nord, Territoire britannique d'outre-mer.) et à 13 km au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) du porte-avion USS Essex qui l'attendait.

Le module de commande

Le module de commande et service d'Apollo 7, exposé au musée The Frontiers of Flight Museum.

Pendant près de 30 ans, le module de commande fut prêté au Musée des sciences et de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) du Canada, à Ottawa. On pouvait de même y trouver la tenue spatiale portée par Schirra. En novembre 2003, la Smithsonian Institution de Washington D.C. les récupéra afin de les exposer dans une nouvelle annexe du centre Steven F. Udvar-Hazy. Le module de commande se trouve présentement au musée Frontiers of Flight près de Love Field à Dallas (Pour le feuilleton, voir Dallas (feuilleton télévisé).), Texas.

Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...)

Modules de commande et de service :

  • Modèle : C/SM 101
  • Masse : 14 781 kg.

Paramètres orbitaux :

  • Périgée : 231 km ;
  • Apogée : 297 km ;
  • Période : 89,78 min ;
  • Inclinaison : 31,63°
Page générée en 0.022 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique