Dassault Rafale - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Mise en service

Coût du programme

Le coût du programme Rafale, qui était de 33,274 milliards d'euros pour 294 avions (études, production, soutien, etc.) en 2005, est revu à la hausse en 2008 à 39,6 milliards d'euros. Le coût moyen prévisionnel d'un Rafale (toutes versions confondues) est d'environ 138,5 millions d'euros en fin de programme, compte non tenu du coût des développements en cours. Compte tenu de la baisse du programme proposée par le livre blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue...) sur la défense, à 286 exemplaires, le nouveau coût prévisionnel s'établit à 140 millions d'euros par appareil.

Pour la Cour des comptes, son coût de soutien est, en décembre 2004 de 35 000 euros à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire »...) de vol et devrait, selon le ministère de la Défense, diminuer à 10 000 euros à l'heure de vol pour le Rafale Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) et 7 000 pour le Rafale M en 2012.

Commandes françaises

En 1992, les besoins seront révisés une première fois à la baisse. Au lieu de 336 appareils (225 monoplaces C et 25 biplaces B pour l'Armée de l'air ; 86 pour la Marine nationale) seuls 294 Rafale sont prévus pour les armées françaises : 234 pour l'Armée de l'air (dont 95 monoplaces C et 139 biplaces B) et 60 monoplaces M pour la Marine nationale.

Suite aux arbitrages rendus après la publication du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale, le 17 juin 2008, le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de 294 Rafale pourrait être réduit à la baisse ou étalé dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). En effet, au 20 novembre 2008, la cible est désormais de 286 appareils : 228 pour l'Armée de l'air et 58 pour la Marine nationale.

  Avant 2002 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Après 2009 Total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En...)
Rafale Air Commandes 36 0 0 46 0 0 0 6 51 86 228
Livraisons 2 1 1 3 11 12 6 7 14 177
Rafale Marine Commandes 25 0 0 13 0 0 0 2 9 18 58
Livraisons 9 1 0 0 0 2 7 7 ? 32

Divers

Export

En septembre 2010, aucune commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) n'a encore été enregistrée à l'export (même si le Rafale a été noté très positivement dans de nombreuses évaluations), bien que le Brésil ait donné son accord de principe pour l'achat de trente-six Rafale. Il doit cependant faire face à la concurrence forte des Eurofighter Typhoon (L’Eurofighter Typhoon est un avion de combat multi-rôles de dernière génération développé par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne....), JAS 39 Gripen, F-16, F-15, et F-35, ainsi qu'au poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la...) politique des États-Unis.

Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.), le Rafale a échoué auprès de :

  • la Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), qui a finalement retenu le F-15 en avril 2002 ;
  • Singapour qui, en août 2005, a également retenu le F-15 ;
  • les Pays-Bas et l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande...), qui ont finalement rejoint le programme F-35 ;
  • l'Arabie saoudite qui a finalement retenu l'Eurofighter Typhoon en août 2006 ;
  • En 2006, la British Royal Navy a considéré le Rafale comme une alternative au F-35 pour ses porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet de déplacer une véritable force de...)[1][2].
  • le Maroc, qui a finalement retenu le F-16 en octobre 2007 ;
  • le Sultanat d'Oman qui, en avril 2010, a commandé l'Eurofighter Typhoon en remplacement de ses Jaguar (Le jaguar (Panthera onca) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. C'est l'un des quatre « grands félins » du genre Panthera, avec le...).
  • le Koweït (14-28 appareils) qui préfère des F/A-18E/F Super Hornet.

Néanmoins, il suscite l'intérêt d'autres pays :

  • L'Inde a démenti des rumeurs de son exclusion de l'appel d'offre MRCA, qui débute en juillet 2009. Selon des reports, en août 2010, le Rafale et le Typhoon sont entrés dans l’étape finale [3].
  • La Libye : l'accord de coopération de défense de 2005 a évolué et la DGA reconnait des négociations en octobre 2006. Le protocole d'accord du 10 décembre 2007 en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de l'achat de 14 Rafale qui courait jusqu'au 1er juillet 2008 est toujours en cours au 10 novembre 2008.
  • Les Émirats arabes unis (L'UNIS, pour UNIversité du Svalbard, est une université norvégienne implantée en 1993, à Longyearbyen (2000 habitants), principale cité du Spitzberg (en francais, Spitzberg...) sont officiellement en négociations depuis le 19 juin 2009 pour remplacer leurs Mirage 2000 par 20, voire 63 Rafale à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres domaines :) 2013, et ce après avoir préféré acquérir des F-16 lors d'un premier contrat en mai 1998. Les discussions porteraient sur l'intégration d'un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un...) amélioré (à antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) active), l'installation de moteurs plus puissants, l'ajout de la capacité de tir du missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) Meteor en cours de développement, et enfin la reprise par la France des Mirage 2000-9 actuellement en service aux Emirats.
  • Le Brésil a retenu le 1er octobre 2008 pour la compétition F-X2 le Rafale, le McDonnell Douglas (McDonnell Douglas était un constructeur aéronautique américain. Il est né de la fusion entre "Douglas Aircraft Company" et "McDonnell Aircraft Corporation", pour former la nouvelle...) F-18E/F Super Hornet et le Saab (Saab est le nom d'un constructeur aéronautique et d'un constructeur automobile suédois. Ce nom est l'acronyme de Svenska Aeroplan Aktiebolaget, qui peut se...) JAS 39 Gripen (pour 12 puis 36 appareils). L'élimination de Soukhoi, qui a signé un important contrat d'armement avec le Venezuela, est une surprise, si bien que le ministère de la Défense brésilien s'est cru obligé de démentir des « supposées interventions politiques » dans la compétition F-X2 et d'affirmer que l'appareil choisi le sera « sur des critères uniquement techniques ». Cependant, on ne sait pas trop ce qu'il va advenir de l'accord signé avec la Russie portant sur le développement conjoint de chasseurs de 5e génération. Le choix définitif devrait être annoncé mi-octobre 2009, et inclure une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle...) tranches d'appareils permettant au final de remplacer tous les avions de combats de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) aérienne brésilienne.Le 5 janvier 2010, il a été rapporté dans les média (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre...) que le rapport final d'évaluation par le Groupe de l'air brésilienne placé le Saab JAS 39 Gripen d'avance sur les deux autres prétendants. Le facteur décisif était apparemment le coût global des nouveaux combattants, à la fois en termes de coût unitaire, et les coûts d'exploitation et d'entretien. Finalement, après des accords avec Dassault portant une réduction du prix, le Rafale est choisi par le président Lula da Silva.
  • La Suisse évalue l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin...) dans le cadre du programme TTE de remplacement partiel (Le mot partiel peut être employé comme :) de la flotte de F-5 Tigerdu 13 octobre 2008 au 3 novembre 2008 au cours d'essais au sol et en vol (39 vols pour une durée de 60 heures) sur la base d'Emmen.
  • Le Yémen a exprimé son intérêt par des chasseurs français Rafale ou Mirage 2000-9.
  • La Grèce (40 appareils) s'intéressant aussi au Typhoon, et le Qatar sont également cités comme acquéreurs potentiels, mais il reste au Rafale à confirmer ces possibilités.
  • Les difficultés de ventes du Rafale résident dans l'essence même du programme français qui répond à la motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement dans une action ou expérience. Elle en détermine le déclenchement dans...) de posséder un avion performant capable de remplir les différentes situations de combat, situations pour lesquelles les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...) intéressés possèdent ou produisent différents appareils. Alors que la France se dirige vers une standardisation de ses avions de combats avec le Rafale (qui permet ainsi de limiter le nombre d'avions embarqués -ou d'avoir le maximum d'appareils aptes au combat au lieu d'en avoir de différents types répondant à des missions différentes-, les autres pays qui recherchent des avions très performants possèdent d'autres classes d'appareils visant à répondre aux missions que le Rafale puisse remplir.
  • À cette particularité du Rafale français s'ajoute la concurrence proposée par le Typhoon, le Saab JAS 39 Gripen de même génération et appareils américains proposés plus anciens mais peut-être ainsi plus rodés et plus sûrs. A noter surtout que le Rafale n'est pas le moins cher et que, même s'il est présenté comme un des meilleurs appareils de combat du moment (par le constructeur et les autorités françaises), ses performances sont parfois inférieures sur certains points par rapport à d'autres appareils.
  • L'atout de vente du Rafale, malgré ses performances élevés, semble se traduire dans l'aspect pratique dans le fait que c'est un appareil embarqué qui permet de limiter la variété de jets de combat (deux sur le Charles de Gaulle pour l'instant). C'est pourquoi les pays les plus intéressés ont été ou sont des pays possédant ou souhaitant posséder une force aéronavale (Brésil, Inde, Angleterre). Mais cet atout n'est pas unique puisque le F-18 Hornet propose le même avantage (le F-18 étant le seul jet de combat embarqué sur les portes-avions américains depuis le retrait du F-14).
  • Dernier point (Graphie), les pays intéressés estiment que pour le prix de l'appareil, un transfert de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) doit pouvoir être négocié : point sensible pour les autorités françaises.

Engagements et exercices

Catapultage d'un Rafale F2 du porte-avions USS Enterprise au large de Cannes (23 juillet 2007)
Deux Rafale, dont un à l'appontage, à bord de l'USS Harry Truman au large de Marseille (21 mai 2008)
Un Rafale apponte sur l'USS Theodore Roosevelt au large de Norfolk (Virginie) (19 juillet 2008)
Deux Rafale volent en formation avec trois F/A-18 Super Hornet de l'US Navy (23 juillet 2008)
Deux mécaniciens français autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de leur Rafale Air durant une visite à la Luke Air Force Base (Arizona) (29 juillet 2008)
Un Rafale de l'Armée de l'air arrive à la Nellis Air Force Base (Nevada) pour l'exercice Red Flag 08-4 (7 août 2008)
Un Rafale de l'aviation navale (L’aviation navale (AVIA) est la nouvelle appellation de l'aéronautique navale française ("l'Aéro"). Elle forme une des quatre grandes composantes de la marine française. Elle est issue de la...) effectue un « touch and go » sur le pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette...) d'envol de l'USS Dwight D. Eisenhower (19 juillet 2009)
Un Rafale de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un...) navale effectue un « touch and go » sur le pont d'envol de l' USS John C. Stennis (CVN-74).
  • Du 9 au 19 juin 2002, en pleine crise entre l'Inde et le Pakistan, les Rafale embarqués à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle effectuent en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) d'Oman leurs premiers entraînements réels au combat asymétrique armés de missiles air-air, en collaboration avec des F-14 et F/A-18 de l'US Navy ;
  • Du 4 février au 15 avril 2003, des exercices sont effectués entre les porte-avions Charles-de-Gaulle et USS Harry Truman au large de la Crète ;
  • Du 1er mars 2004 au 21 mai, huit Rafale M se mesurent en mer Rouge (La mer Rouge (arabe : ????? ?????? Bahr el-Ahmar) est une mer intra continentale de l'océan Indien entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient d'une superficie d'environ 450 000 km².) aux Mirage 2000C/D stationnés à Djibouti puis, 20 au 23 mars 2004 aux Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis (exercice Northwind'04). Du 28 au 30 mars 2004, les Rafale travaillent de concert avec le groupe embarqué du porte-avions américain USS George Washington. Du 8 au 14 avril 2004 a lieu l'exercice Varuna avec la Marine indienne pendant lequel les Rafale affrontent les Sea Harrier FRS.51. Le 22 avril 2004, le Charles-de-Gaulle et son escorte participent à l'Opération Héraclès 2/Air Indien en intégrant la Task Force 473. Les exercices reprennent à partir du 2 mai avec l'exercice franco-saoudien Red Shark qui voit les Rafale affronter les Tornado F3 et les F-15 de la Royal Saudi Air Force ;
  • Du 25 septembre 2006 au 2 octobre 2006, deux Rafale F2 de l'Armée de l'air participent à l'exercice OTAN Tiger Meet 06 à Albacete (Espagne) avec des entraînements de type DACT (Dissimilar Aircraft Combat Training) et COMAO (Composite Air Operation) ;
  • Depuis le 12 mars 2007, trois Rafale de l'armée de l'Air basés à Douchanbé au Tadjikistan et trois autres de la Marine nationale déployés à bord du Charles-de-Gaulle débutent des opérations de soutien aux forces en Afghanistan. Ces appareils sont modifiés en urgence pour pouvoir larguer ces bombes à guidage laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser...), ce qui n'était pas prévu dans la version F2. Toutefois, ils ne sont pas autonomes et doivent compter sur les Mirage 2000 ou les Super-Étendard pour « illuminer » la cible. Le 28 mars 2007, un Rafale M F2 de la Marine nationale largue une bombe guidée laser GBU-12 Paveway II de 277 kg à la demande des troupes néerlandaises, tandis que le 1er avril 2007, c'est au tour d'un Rafale B F2 de l'escadron de chasse 1/7 Provence de tirer une bombe guidée laser GBU-12 contre une grotte présumée abriter des Talibans dans la région de Helmand. Dès le 8 février 2008, trois Rafale (des B F2 pendant le premier détachement puis des C F2 équipés de l'AASM pendant le second), sont déployés sur la base de Kandahar en Afghanistan où ils rejoignent les trois Mirage 2000 D présents depuis le 26 septembre 2007 et remplacent les trois Mirage F1CR présents depuis le 29 octobre 2007 ;
  • Le 23 juillet 2007, deux Rafale M au standard F2 ainsi qu'un E2C Hawkeye, de la Marine nationale, appontent sur le porte-avions américain USS Enterprise au large de Cannes. Les appareils sont ensuite catapultés avec succès, mettant en avant l'interopérabilité (L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système dont les interfaces sont intégralement connues à fonctionner avec d'autres...) entre les Rafale français et le système aéronaval américain. Grâce à un nouveau système de calage par GPS de ses centrales de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) inertielles, le Rafale F2 est le premier chasseur français à pouvoir pleinement opérer depuis un porte-aéronef américain ;
  • Selon des informations non confirmées par le ministère de la Défense français, des Rafale F2 participent du 23 février au 5 mars 2008 à l'exercice tripartite (Arabie saoudite, Qatar, Émirats arabes unis) Gulf Shield 01 ;
  • Du 12 au 16 mai 2008, cinq Rafale de l'Armée de l'Air participent à l'exercice commun Aegean Gust en Grèce faisant des combats simulés avec des F-16 Bloc 52 de l'armée de l'air grecque.
  • Le 21 mai 2008, deux Rafale F2 et un E-2 Hawkeye (Le Grumman E-2 Hawkeye est un avion de surveillance aérienne et de commandement aéroporté (AWACS) développé par le constructeur américain Grumman, initialement embarqué à bord...) appontent et décollent chacun deux fois du porte-avions USS Harry Truman au large de Marseille. Un troisième Rafale F2 effectue treize touch-and-go.
  • Du 22 au 29 juin 2008, 4 Rafale M participent à l'exercice OTAN Tiger Meet sur la base aéronavale de Landivisiau aux côtés d'appareils belges, allemands, espagnols, turcs, suisses, autrichiens, tchèques, italiens et britanniques. Le thème opérationnel d'Ocean Tiger 2008 porte principalement sur l'attaque à la mer de bâtiments de la Marine nationale française.
  • Suite à l'indisponibilité du Charles-de-Gaulle jusqu'au début 2009, les pilotes de l'aviation navale s'entraînent du 18 au 23 juillet 2008 à bord de l'USS Theodore Roosevelt dans l'océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de 106 000 000 km² en fait le deuxième par la taille derrière l'océan Pacifique. Il s'est...), abandonnant ainsi l'option d'utiliser le São Paulo (ex-Foch). Cet exercice, dénommé « Opération Brimstone » (Joint Task Force Exercise 08-4) a lieu sous l'égide de l'US Navy au large de Norfolk (Virginie). Le 26 juin, 6 Rafale quittent la flottille 12F de la BAN de Landivisiau, escortés d'un C-135FR. Deux E-2 Hawkeye de la flottille 4F de la BAN de Lann-Bihoué les rejoignent sur la base aéronavale d'Oceana (Virginie), à proximité de Norfolk, où accoste le SNA (SNA est l'abréviation de :) Améthyste, le 16. Les Rafale s'entraînent quotidiennement avec des F/A-18 Hornet aux Basic Flight Manoeuvers (combats aériens), aux vols tactiques à plusieurs avions sous opposition, au contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de chasse et au close air supportpuis participent, à bord du Roosevelt, à un scénario d'opérations de gestion de crise et d'engagement armé dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) de maintien de la paix et de conflit asymétrique ;
  • Avant de participer du 9 au 23 août 2008 à l'exercice Red Flag sur la Nellis Air Force Base (Nevada), 4 Rafale de l'escadron 1/7 s'entraînent du 28 juillet au 8 août 2008 sur la Luke Air Force Base (Arizona). Le détachement français comprend près d'une centaine d'aviateurs. Quatre Rafale biplaces participent à cet entraînement, assisté de deux avions de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...) tactique C-130 Hercules des escadrons de transport 2/61 « Franche-Comté » et 3/61 « Poitou ». Le rythme des activités aériennes est soutenu. Les Rafale font deux sorties quotidiennes, une de jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) et une de nuit. « Dans un contexte réaliste qui se caractérise par les menaces sol-air et air-air susceptibles d'être rencontrées sur un théâtre d'opération, le Rafale est capable d'effectuer des missions d'attaque au sol tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en protégeant le raid grâce à son armement air-air. Nous validerons ainsi les capacités de polyvalence du Rafale et l'entraînement associé des équipages », précise le lieutenant-colonel Fabrice Grandclaudon, commandant de l'escadron 1/7 ;
  • Du 6 au 16 octobre 2008, 6 Rafale de l'Escadron de chasse 1/7 Provence participent à l'exercice de la Force de réaction rapide de l'OTAN Noble Ardent 08 sur différentes bases aériennes françaises, aux côtés de 100 autres appareils (chasseurs, hélicoptères, ravitailleurs et avions de guet aérien) de l'OTAN, de la Luftwaffe (Le terme Luftwaffe (littéralement, arme de l'air) désigne les différentes armées de l'air de l'Allemagne au cours de son histoire. Composante aérienne...), de l'US Air Force, de la Force aérienne grecque, de l'Aeronautica militare (L’Aeronautica Militare Italiana (AMI) est le nom italien de l’armée de l'air italienne.), des Forces aériennes de la République polonaise, de la Força Aérea portugaise et de l'Armée de l'air turque. Le scénario de l'exercice met en scène l'ethnie Klorid, présente à Tytan et Kamon, à l'origine du conflit entre ces deux pays. Tytan est victime d'une politique agressive menée par Kamon qui souhaiterait construire une démocratie multiculturelle stable à domination ethnique Klorid. Le dispositif de la Force de réaction rapide de l'OTAN se déploie à Tytan pour dissuader et résister à l'attaque de Kamon. L'exercice a pour but de confirmer et de valider l'interopérabilité, l'aptitude au combat et les moyens des forces aériennes de la NRF 12, sous commandement français à partir du 1er janvier 2009 ;
  • Depuis le 13 janvier 2009, 3 Rafale de l'escadron de chasse 1/7 Provence de la base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson (La Base Aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson de l'Armée de l'air française est située près de la ville de Saint-Dizier-dans le département de la Haute-Marne...) sont stationnés sur la base aérienne (Une base aérienne est une base militaire d'une armée de l'air. Il s'agit généralement d'un aéroport militaire disposant de pistes, d'un tarmac,...) de Kandahar en Afghanistan, où ils relèvent 3 Mirage 2000 D.
  • Du 17 au 19 juillet 2009, des Rafale M au standard F2 ainsi qu'un E2C Hawkeye, de la Marine nationale, appontent sur le porte-avions américain USS Dwight D. Eisenhower dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en...) Atlantique.
  • L'ancien pilote de la RAF et de la patrouille acrobatique Red Arrows (Les Red Arrows (Flèches rouges en français) sont la patrouille acrobatique de la Royal Air Force. Ils sont basés depuis 2001 à Scampton dans le Lincolnshire.), Peter Collins, après avoir volé sur le Rafale, s'exprime : « le Rafale est simplement le meilleur et le plus complet avion de combat sur lequel j'ai volé. Si je devais aller au combat, quelle que soit la mission, contre quiconque, je choisirais sans hésitation le Rafale ». Collins compare aussi le Rafale aux F-22 et F-35 .
  • Fin 2009, des exercices de l'Air Tactical Leadership Course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) aux Emirates (Emirates (en arabe : الإمارات), est une compagnie aérienne basée à Dubaï, elle est...) Arabes Unis confrontent quatre Rafale à quatre Typhoon de la RAF montrant la supériorité du chasseur français, qui gagne le premier combat par 4-0 et le second par 3-1 (une défaite sur tapis vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée sur...) pour franchissement du plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) de sécurité). Le Rafale a aussi été confronté au F-22 Raptor dans un combat air-air à vue, n'étant dans le collimateur (Un collimateur est un dispositif optique permettant d'obtenir un faisceau de rayons de lumière parallèles à partir d'une source de lumière. Ce mot vient du latin collimatio...) de ce dernier qu'une fois. Les pilotes français regrettant que l'USAF refuse l'emploi simulé des missiles MICA. Cependant, selon des déclarations et photos de l'Armée de Air, l'OSF-TV du Rafale a bien ciblé un F-22 lors de ces combats. Il a, en plus, montré sa supériorité en détectant des missiles sol-air et a tiré en 66 secondes six AASM sur plusieurs objectifs à 48 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...) ainsi que trois missiles air-air Mica détruisant virtuellement 2 avions défenseurs. Selon les pilotes français, le grand avantage du Rafale réside dans sa capacité de fusionner les informations reçues des différents senseurs pour présenter au pilote une vision intégrée de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non....) tactique contrairement à d'autres avions tels que le Typhoon qui présentent autant de plots pour un même appareil que de senseurs l'ayant détecté, ce qui demande un travail d'analyse au pilote alors que le SPECTRA du Rafale réalise automatiquement une fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance...). [4] http://www.flightglobal.com/blogs/the-dewline/2010/06/photo-rafale-defeats-f-22.html et le mensuel DSI (Défense & Sécurité Internationale) N°59.
  • Le 4 juin 2010, un Rafale M change de moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) à bord du porte-avions USS Harry S. Truman (CVN-75) au cours d'un exercice, devenant ainsi le premier chasseur étranger à effectuer cette opération sur un porte-avions américain.
  • Juin 2010, des Rafale et Mirage 2000 français participent aux cotés des Su-30MKI indiens et des F-16 Block 52 de Singapour au exercice Garuda qui se déroule en France .
  • Le 1er juillet 2010, les Rafales de l'escadron Gascogne, stationnés sur la base aérienne de Saint-Dizier, ont pris pour la première fois l'alerte nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) dans un exercice. Ils ont été équipés du nouveau missile ASMP-A .

Accidents

  • Le 6 décembre 2007 vers 18h20, le Rafale B n°316 immatriculé 7-HL ayant décollé de la BA 113 de Saint-Dizier (France) s'écrase dans une zone boisée de la commune de Neuvic (France), lors d'un vol d'entraînement d'une patrouille d'avions de l'escadron de chasse 1/7 Provence. L'appareil évoluait en n°2 à 4 000 m d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) puis a disparu des écrans radar à 1 500 m d'altitude en sortant d'un virage serré à environ 800 km/h. Il n'y avait qu'un seul pilote à bord qui ne s'est pas éjecté. Le Rafale volait non armé, de nuit et par temps de pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait...). Les premières conclusions de l'enquête imputent l'accident à une « désorientation spatiale » du pilote qui aurait mal apprécié la position et l'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) réelle de son avion.
  • Le 22 mai 2008 à 10h34 par temps de pluie, le Rafale M n°16 de la flottille 12F de l'aviation navale sort de la piste ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) de la BAN Lann-Bihoué lors de son atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes...), franchissant une route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) et un talus sans que son train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté...) ne cède. Le pilote s'éjecte sans être blessé. L'avion est rapidement réparé et reprend son service quelques semaines plus tard.
  • Le 24 septembre 2009 à 18h09, les Rafale M no 22 et no 25 de la flottille 12F de l'aviation navale qui s'apprêtaient à regagner le porte-avions Charles-de-Gaulle après un vol d'essai, s'abîment en mer dans le golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en général selon une large courbure.) du Lion (Le lion (Panthera leo) est un mammifère carnivore de la famille des félidés du genre Panthera (félins). Il est surnommé « le roi des...), à environ 30 kilomètres à l'est de Perpignan, à la suite d'une collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) en vol entre les deux appareils due, selon le Bureau enquêtes accident de la Défense (BEAD), à un « facteur humain ». Un des pilotes, le capitaine de corvette Yann Beaufils, a pu s'éjecter et a été secouru. Le second pilote, le capitaine de frégate (R) François Duflot, est décédé.
Page générée en 0.270 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique