Walt Disney Company
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Forme juridique : société anonyme (NYSE : DIS)
Création : 1923 (Burbank, Californie)
Slogan : Where the Magic lives
Siège social : 500 Buena Vista Drive,
Burbank, Californie (siège social)
Personnes-clés : Walt Disney (Walter Elias Disney dit Walt (né le 5 décembre 1901 à Chicago, Illinois - mort le 15 décembre 1966, à Los Angeles, Californie) est connu comme producteur, directeur, scénariste, doubleur et...), fondateur
Michael Eisner
Robert Iger
Secteurs d’activité : Télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un...), Radio (A supprimer),
Animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.), Cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme désigne indifféremment aujourd'hui une salle de projection ou l'art en lui-même.)
et Tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée auprès d'un hôtelier et...) (dont Parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du Jardin public par le caractère...) à thèmes)
Filiales : American Broadcasting Company, ESPN
Buena Vista Entertainment,
Walt Disney Pictures,
Walt Disney Parks and Resorts
Effectif : 129'000 (en 2005)
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires : 34,3 milliards de $ (2006)
Bénéfice net : 6,5 milliards de $ (2006)
Site Web : www.disney.com
Concurrents
Time Warner, News Corp, Viacom, CBS

La multinationale Walt Disney Company (La multinationale Walt Disney Company a été créée en 1923 par Walt Disney. C'est aujourd'hui l'un des plus grands groupes de divertissement du monde. Récemment, Michael Eisner qui en fut le Président Directeur Général de 1984 à...) a été créée en 1923 par Walt Disney. C'est aujourd'hui l'un des plus grands groupes de divertissement du monde (Le mot monde peut désigner :). Récemment, Michael Eisner qui en fut le Président Directeur Général de 1984 à 2005 a subi une fronde de la part des actionnaires du groupe qui l'ont forcé à être destitué au profit de Robert Iger. Michael Eisner est toutefois resté directeur général jusqu'à la fin de son contrat le 30 septembre 2005.

La société est déclarée dans l'état du Delaware, comme de nombreuses sociétés américaines[1], et son siège social est en Californie à Burbank (Voir Siège social de Disney).

Historique de la société

L'entreprise a été fondée en 1923 par Walt et Roy Disney, récemment installés en Californie afin de produire la série Alice Comedies. Avec le succès de cette série, les Disney Brothers Studios déménagent en 1926 dans de nouveaux studios sur Hypérion Avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.). En 1928, le studio est confronté à une crise avec son dernier personnage Oswald le Lapin Chanceux. Walt est obligé de concevoir, avec l'aide d'Ub Iwerks, un nouveau personnage, Mickey Mouse (Mickey Mouse est tout d'abord un personnage de dessin animé, créé en 1928, après que Walt Disney a dû laisser son premier personnage Oswald le lapin à son producteur. Les...). Afin de marquer le coup, il synchronise l'animation avec du son, presque une première mondiale. Les problèmes ne se résolvent pas immédiatement mais impose à Walt Disney de développer une certaine indépendance vis-à-vis des sociétés d'Hollywood.[2] Grâce au succès de ce personnage, la société gagne assez d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) pour se lancer dans un nouveau projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) dès 1932 : l'utilisation de la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).). Seul United Artists accepte de distribuer la nouvelle série, Silly Symphonies. Walt arrive à obtenir une exclusivité de deux ans sur le procéde Technicolor[3], Des arbres et des fleurs sort dès 1933. En 1934, Walt récidive et souhaite produire un long métrage d'animation, Blanche-Neige et les sept nains sort alors fin 1937. En 1935, Walt Disney est approché par un jeune vendeur entreprenant, Kay Kamen. Kamen lui propose un contrat assurant à la société Disney au minimum 50,000 $ par an de revenus sans rien dépenser à la seule condition que Kamen conserve la moitié des gains. Kamen devient l'agent gérant les produits dérivés des studios Disney. Rapidement il verse à Disney 2,5 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui...) de $ par an, empochant la même somme[4].

En 1939, la société Disney lancée dans un nouveau projet de Walt, créé le procédé Fantasound, précurseur du Dolby afin d'avoir un meilleur rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D...) du son pour le film "symphonique" Fantasia. Les studios emménagent grâce aux succès de Blanche-Neige dans un nouveau studio à Burbank. La Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une...) guerre mondiale modifie l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de l'entreprise en l'amputant des ressources étrangères qui depuis les années 30 representent une part importante de ses revenues. Les nouveaux studios sont même réquisitionnés par l'armée.

Après la fin du conflit, l'entreprise reprend ses activités et avec la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...) en 1949 de Kay kamen, elle crée une filiale pour la gestion des produits dérivées, Walt Disney Enterprises ainsi que deux filiales pour les droits musicaux (Walt Disney Music Company en 1949 et Wonderland Music Company en 1951). La firme utilise des capitaux bloqués en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui...), pour produire ses premiers films totalement en prises de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) réélle, le premier est L'Île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on...) au trésor sorti en 1950. Les succès se multiplient et la société Disney devient un groupe important.

En 1952, Walt Disney fonde avec ses propres deniers une nouvelle société pour une nouvelle activité, WED Enterprises qui se lance dans la conception du parc d'attarctions Disneyland. En 1953, la société accroît son indépendance avec la création de Buena Vista Distribution, un organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est généralement...) de distribution pour ses productions.

En 1954, afin d'obtenir de l'argent pour le parc Disneyland, Walt Disney accepte l'offre d'ABC de produire et présenter une émission de télévision. La société se lance alors dans ce nouveau média (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une...). En 1955, le parc Disneyland ouvre ses portes et donne les bases du concept de parc à thèmes.

L'entreprise poursuit ses productions dans la télévision, l'animation et le cinéma et décide en 1964 d'augmenter la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la...) parc à thèmes avec l'achat de terrains en Floride. Disney lance le projet de Walt Disney World. Malgré la mort de son fondateur Walt Disney en 1966, son frère aîné Roy décide de continuer l'oeuvre de Walt. Il inaugure le complexe floridien en 1971 mais décéde juste après. La société se retrouve alors sans réél décideur.

A partir des années 1980, l'entreprise retrouve un nouveau souffle. La division parc d'attraction inaugure un second parc en Floride, EPCOT inspiré par une vision futuriste de Walt Disney ainsi que le parc Tokyo Disneyland au Japon en 1983. La division cinéma n'est pas en reste et sort en 1982 le film Tron (Tron est un film américain réalisé par Steven Lisberger, sorti en 1982. Une suite, Tron : L'Héritage, est actuellement en préparation dans les studios Disney.), utilisant l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les ordinateurs, les...) puis crée la filiale Walt Disney Television en 1983 ainsi que Disney Channel.

Après un tumulte dû à une tentative d'OPA et de vente en lots, la société accepte en 1984 l'entrée de groupes financiers dans son capital. Michael Eisner est nommé PDG et Frank Wells devient le directeur financier (Le directeur financier ou directeur administratif et financier (DAF) d'une entreprise ou d'une institution supervise la gestion financière de cet organisme. Il est chargé notamment :). La même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) voit la naissance de la filiale Touchstone Pictures pour les films plus adultes. En 1986, la sociét prend le nom de Walt Disney Company.

A partir du milieu des années 1980, l'entreprise se diversifie et s'internationalise de plus en plus, elle renoue aussi avec le succès pour ses films animations :

  • 1987 : ouverture de la première Disney Store
  • 1988 : signature d'un contrat pour un parc en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...), rachat de Wrather Corp (terrains autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de Disneyland et Disneyland Hotel)
  • 1989 : création de Walt Disney Records, sortie de La Petite Sirène

Le début des années 1990 est une période presque fabuleuse pour la société avec les succès de La Belle et la Bête (1991), d'Aladdin (1992) et du Roi Lion (1994), l'ouverture d'Euro Disneyland (1992), l'achat de Miramax (1992), la création des Mighty Ducks d'Anaheim (1993), la cration de Disney Interactive (Disney Interactive est une filiale de la Walt Disney Company qui produit ou fait produire et distribue les jeux vidéo basés sur les productions Disney et...) (1994), l'achat de Capital Cities-ABC et de sa filiale ESPN (1995) et le lancement de Disney Cruise Line (1997). Cette période voit aussi la signature d'un contrat avec Pixar (Pixar Animation Studios (NASDAQ : PIXR) est une société américaine de production de films en images de synthèse dont le siège social est situé à Emeryville en Californie. Elle est...) pour 6 films en animation de synthèse. Toutefois, dès 1994, la mort de Freank Wells et le départ de Jeffrey Katzenberg marquent le début de plusieurs déboires. Le parc européen ne parvient à atteindre les objectifs et la dette pèse sur le groupe. Les films d'animation tel que Pocahontas (1995) n'ont pas le succès escompté.

En 1997, Disney se lance dans la bulle internet (La bulle Internet (dot-com bubble en anglais) ou bulle technologique est une bulle spéculative, qui a affecté les « valeurs technologiques », c'est-à-dire celles des...) en entrant au capital de Starwave Corporation puis en 1998 dans celui d'Infoseek (Infoseek était une société éditrice d'un moteur de recherche sur Internet, fondée en 1994 par Steve Kirsch.). Ces investissements nécessitent la revente de plusieurs filiales dont l'activité presse d'ABC (Capital Cities en 1997 et Fairchild Publications en 1999) ou Ultraseek Corporation.

Le New (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas...) Tomorrowland de Disneyland (1998) et le parc Disney's California Adventure (2001) voulus comme le nouveau paroxysme de la qualité des parcs Disney ne répondent pas aux attentes des fans et aussi des simples visiteurs. Les Disney Store sont aussi revendues (sauf celles en Europe). La fin de la bulle internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide...) force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage...) Disney à revoir son activité lié à ce média (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre...). De plus cette période marque des problèmes au niveau des écoutes du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) ABC. Les attentats du 11 septembre affectent profondement le secteur du tourisme et les parcs Disney voient leurs revenues chutés.

Afin dé résoudre le problème d'ABC, Disney achète en 2005 Fox Family Worldwide, renommée plus tard ABC Family. Disney prend alors le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de Jetix et profite de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) pour lancer une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est caractérisée par une...) de restruction de son activité de distribution télévisée. Les actions qui en découlent voit le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de chaînes Disney ou de filiales de la société explosé. ABC, Disney Channel et ESPN passent de simple chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) (une ou deux) à de véritables bouquets déclinés dans plusieurs pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas...). Toutefois la société connaît depuis 2004 des problème de direction. Michael Eisner, artisan de la relance des années 1980-90 est contesté pour ces décisions. Le directoire décide de ne pas renouveller son charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) de PDG pour 2005, Robert Iger et alors nommé président.

Fin 2005, peu après l'ouverture d'un nouveau parc en Chine, Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus) Disneyland, Disney annonce que le rachat de Fox Family Worldwide s'élève à 5,2 milliards de $, somme supérieure à celle prévue à l'origine (moins de 4). De plus afin de mettre un point (Graphie) final avec une impossibilité de renouveller le contrat avec Pixar, Disney décide de racheter le studio d'animation dès janvier 2006 (6 milliards de $).

Afin de relancer la machine à monnaie que sont les différentes divisions du groupe, Iger lance un programme donnant plus d'indépendance et autorisant plus de relation entre les divisions. La division cinéma utilise des licences des autres divisions. La division des parcs d'attractions lancent de nouveaux services et fêtent le 50e annniversaire de Disneyland partout dans le monde avce une floppée de nouvelles attarctions tandis que la division des prouidst de consommation lance de nombreuses nouvelles gammes. Disney lance même un service de téléphonie mobile (La téléphonie mobile désigne toute l'infrastructure de télécommunication permettant d'utiliser des téléphones portables (que l'on appelle...) sous les nom Disney Mobile et Mobile ESPN. Toutefois Disney est obligé de "revendre" ABC Radio à ses actionnaires en la fusionnant avec Citadel Communications et Mobile ESPN n'arrive pas à trouver son public et se transforme en un simple service dès février 2007.

L'organisation (Une organisation est) de la société

La Walt Disney Company est un groupe international diversifié dont le siège social est à Burbank en Californie et qui se décompose en quatre segments : la production cinématographique (studios), les médias, les parcs-lieux de loisirs et les produits de consommation .

Certain des noms des différentes filiales de la société sont liés à l'histoire (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de l'historien grec...) des frères Walt et Roy Disney :

  • Hyperion : la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les...) qui hébergea les premiers grands studios
  • Buena Vista : la rue qui héberge encore le siège de la société
  • Lyric Street : une rue où ils construisirent leur maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) respective dans les années 1940

L'entreprise est internationale depuis les années 1930. Il est possible d'étudier la présence de la société Disney en se focalisant sur un seul pays, par exemple la France ou l'Italie : Présence de Disney en France et Présence de Disney en Italie.

En 2007, Disney a décidé de se réorganiser autour de trois marques principales ABC, Disney et ESPN. Différent renommage ont été institué dès le début de l'année [5].

Pour une liste plus complète des possessions de la Walt Disney Company merci de voir cette liste.

Les studios et le divertissement

Buena Vista
Les groupes

Buena Vista Motion Pictures Group
Buena Vista Music Group
Buena Vista Theatrical Group
Buena Vista Publishing Group

Les autres

Buena Vista Entertainment
Buena Vista Interactive (Disney Interactive Studios, ancien Buena Vista Interactive ou Buena Vista Games est une filiale de l'organe de diffusion Buena Vista Entertainment appartenant à la Walt Disney Company, spécialisée...)
Buena Vista International
Buena Vista Television
Buena Vista Network

ABC - Buena Vista
Disney Television - ESPN

La division des studios se compose de différents studios de cinéma, de musique et de théâtre répartis comme suit :

  • Buena Vista Motion Pictures Group
    Ce sont les studios de cinéma avec Walt Disney Pictures (pour les longs métrages), Walt Disney Feature Animation (pour les longs métrages d'animation), Touchstone Pictures, Hollywood Pictures et Miramax qui comprend la division Dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une...) Films.
    Le groupe possède ainsi un important catalogue de films dont la distribution est assurée par Buena Vista Entertainment.
  • Buena Vista Music Group
    La division musique du groupe regroupe sous le nom de Buena Vista Music Group comprend les labels Walt Disney Records, Mammoth Records, Lyric Street Records et Hollywood Records.
  • Buena Vista Theatrical Group
    Disney possède aussi une division théâtrale, Walt Disney Theatrical Productions, pour les spectacles donnés principalement à Broadway puis d'autres lieux en fonction du moment. La filiale Walt Disney Creative Entertainment qui travaille conjointement pour gérer les spectacles des parcs Disney, dépend aussi de Walt Disney Imagineering.
  • Buena Vista Publishing Group
    Cette division regroupe les intérêts de Disney dans l'édition des livres. Toutefois Disney Publishing Worldwide est rattachée à Disney Consumer Products.
  • À coté des studios, l'entité Buena Vista Entertainment assure la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une...) des productions au travers de Buena Vista Home Entertainment et de Buena Vista International. Ainsi les ventes de DVDs de Disney et des autres studios sont associés à cette division et non aux produits de consommation.
  • Disney Live Family Entertainment à laquelle est associé la production de
    • Disney on Ice
    • Disney Live

Les médias et réseaux

La Walt Disney Company a regroupé dans cette division tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ce qui est lié à la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou...) et aux médias.

Disney a fusionné le 6 février 2007 les différentes entités de promotion et de publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —( Publicité, sauvegarde du...) dans le domaine des média en un seul groupe, le Disney Media Advertising Sales and Marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche...) Group, cela regroupe la télévision, internet, la radio et la presse[6].

La télévision et la radio

La Walt Disney Company a regroupé en 2004 ses nombreuses filiales de télévision, réseaux cablés et radio en une importante division, nommée Disney-ABC Television Group[7]. Mais la division Télévision et Radio de Médias et Réseaux regroupe aussi diverses autres filiales.

  • Disney-ABC Cable Network Group développe et gère les abonnements des réseaux cablés des différentes filiales de Disney (il dépend du Disney-ABC Television Group) :
    • ABC Family
    • Walt Disney Television (aussi nommé Disney Channel Worldwide) comprenant
      • Disney Channel (25 chaînes)
      • Toon Disney (9 chaînes)
      • Playhouse Disney (8 chaînes)
      • Disney Cinemagic
      • Jetix
      • Hungama
      • Le réseau Radio Disney associé à ce groupe depuis juillet 2006
    • Les chaînes détenues de manière plus ou mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) importante :
      • SOAPnet, Lifetime, A&E
      Disney a revendu fin novembre 2006 à Comcast ses parts dans E! Entertainment.
Walt Disney Television
Les chaînes et réseaux

Disney Channel - Toon Disney
Playhouse Disney - Disney Cinemagic
Hungama
Jetix - K-2 - GXT

Les radios

Radio Disney - Capital Disney

ABC - Buena Vista
Disney Television - ESPN

  • Disney-ABC Television Group gère la production, la diffusion et les revenus des programmes de télévision et de radio des différentes filiales de Disney :
    • Le groupe ABC Television Network
      • 225 stations aux États-Unis
      • ABC News est la société de production de contenu informatif pour la télévision, la radio et internet
      • ABC Kids gère les programmes jeunesses d'ABC
      • ABC Daytime gère les programmations de la journée.
      • ABC Entertainment
      Disney a aussi diversifié son offre à l'international avec par exemple ABC1 une chaîne généraliste lancée en 2004 en Angleterre.
    • La syndication (La syndication consiste à vendre le droit de reproduire un contenu ou de diffuser un programme à plusieurs diffuseurs. Le système de la syndication a été créé par la...) et la production télévisée.
      • Walt Disney Television Animation production de dessins animés Disney pour la télévision
      • Walt Disney Television International
      • Disney-ABC Domestic Television (ex Buena Vista Television, pour les USA)
      • Buena Vista International Television (programmes diffusés sur 1300 chaînes de 240 pays)
      • ABC Television Studio (ex Touchstone Television)
      • 25% de GMTV, producteur d'émissions pour ITV[8].
  • Citadel Communications : Depuis 2006 la filiale ABC Radio a été "vendue" à Citadel Communications, une filiale à 57% de Disney qui est attachée à la division Télévision et Radio
  • ESPN
    • Voir la page associée pour plus de détails
American Broadcasting Company
Les chaînes et réseaux

ABC Television Network  ABC Family  ABC News  ABC News Now  ABC Kids  ABC1  ABC Sports

Les services

ABC Television Studio  Times Square Studios

Les anciennes filiales

Citadel Communications (ex-ABC Radio ABC Circle Films (fermé)  WorldVision (fermé)

ABC  Buena Vista  Disney Television  ESPN

ESPN Inc
Les chaînes et réseaux

ESPN/ESPN HD - ESPN2/ESPN2 HD
ESPN 360 - ESPN Classic - ESPN Deportes
ESPNEWS - ESPN U - ESPN PPV
ESPN Now - ESPN Extra
ESPN Latin America - NASN
ESPN Plus/ESPN Más - ESPN Dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les...)
ESPN Brazil - ESPN Classic Sport
ESPN STAR

Les services

ESPN Radio - ESPN Zone - ESPN.com
Mobile ESPN - ESPN The Magazine
ESPY Awards - ESPN Enterprises
ESPN International - X Games

ABC - Buena Vista
Disney Television - ESPN

L'édition

La filiale littéraire est en deux parties :

  • la maison d'édition de Disney Hyperion books
  • Disney Publishing Worldwide qui est rattachée aux produits de consommation

Internet et Téléphonie (La téléphonie est un système de télécommunication qui a pour but la transmission de son et en particulier la transmission de la parole.)

On retrouve aussi dans la division média et réseau le Walt Disney Internet Group (WDIG), la division internet de Disney, issue d'Infoseek, et toutes ses filiales dont les sites oscar.com et nba.com. Cette division était durant les années 1999 à 2003 une branche à part de la Walt Disney Company, une cinquième division.

Elle comprend aussi dorénavant les produits de téléphonie dont Disney Mobile et Mobile ESPN.

Les parcs à thèmes

Les parcs à thèmes
de la
Walt Disney Company
Disneyland Resort
Disneyland - Disney's California Adventure
Walt Disney World Resort
Magic Kingdom- Disney-MGM Studios
EPCOT - Disney's Animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...) Kingdom
Tokyo Disney Resort
Tokyo Disneyland - Tokyo DisneySea
Disneyland Resort Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien,...)
Disneyland Paris - Walt Disney Studios
Hong Kong Disneyland Resort
Hong Kong Disneyland
La société créative et les projets
Walt Disney Imagineering
Disney's America - Disney's Ski Resort
WestCOT - DisneySea
Les attractions - Les comédies musicales
Les spectacles - Les hôtels

La société Walt Disney Parks and Resorts, qui gère les parcs à thèmes, regroupe aux États-Unis les complexes de parcs et hôtels de Disneyland Resort et Walt Disney World Resort ainsi que les ESPN Zone.

Depuis la vente par Disney des Disney Store à The Children Place (société de vente de vêtements pour enfants), la boutique Disney Store de la Fifth Avenue à New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle...) est passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une...) sous le contrôle de la division des parcs.

Disney possède aussi un tiers du capital de Disneyland Resort Paris et près de la moitié de Hong Kong Disneyland Resort qui a ouvert en septembre 2005. Le complexe de parcs et hotels de Tokyo Disney Resort est sous franchise auprès de OLC Group qui racheta en 2002 Disney Store Japan.

Cette division comporte aussi la Disney Cruise Line, compagnie de croisière, le Disney Vacation Club, société de partage d'appartement/villa et Walt Disney Imagineering, pour la création des parcs et lieux de loisirs.

En plus Disney propose depuis le début des années 1990 un programme de mariage au cœur des parcs à thèmes, le Disney's Fairy Tale Weddings. Disney a récemment lancé aux États-Unis un service de voyages organisés.

Les produits de consommations

Disney Consumer Products
Les marques Disney

Disney Baby - Disney Direct
Disney Electronics - Disney Fairies
Disney Interactive - Disney Jeans
Disney Princess - Disney Publishing
Disney Stationery - Disney Toys

Les boutiques Disney

Disney Store - Disney Artist
Disney Gallery (Gallery est un moteur de recherche sur téléphone mobile qui permet d'avoir accès à de très nombreux sites spécialement adaptés aux téléphones mobiles.) - World of Disney

Les marques Disney dissociées

Walt Disney Home Entertainment
Disney DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la sauvegarde et le stockage de données, notamment la vidéo...) - Disney Mobile
Disney Channel

Les autres marques

Buena Vista Interactive
Baby Einstein Company
Muppets Holding Company

Cette division aussi appelée Disney Consumer Products. Elle regroupe les droits sur les produits dérivés ainsi que la boutique Disney en ligne rebaptisée Disney Direct associé à la VPC, Disney Catalog. Les produits sont aussi bien des vêtements que du matériels informatiques en passant par les jouets, les livres (Disney Publishing Worldwide) ou les jeux vidéos (Disney Interactive). Mais les supports de média (DVD, CD et autres) sont associés à la division studios et divertissements au travers des différents groupes de Buena Vista.

La société Disney Entreprises, souvent vue dans les " copyrights " (droits de propriétés) est un organe de cette division.

Les bénéfices des " Disney Store " des États-Unis sont placés dans cette division depuis leurs ventes à The Children Place en 2004. Les Disney Store en Europe font toujours partie de Disney qui a annoncé fin juin 2005 son intention de ne plus les vendre par manque de candidats à leur rachat.

Autres intérêts

Disney possède depuis la fin des années 1970 plusieurs avions de lignes (une dizaine) qu'elle loue actuellement à Delta Airlines. La faillite de cette dernière annoncée en septembre 2005, coûtera indirectement près de 100 millions de dollars à Disney. Ce type d'investissement était courant dans les années 1970 à 1980. Disney a indiqué dans les notes du rapport en:Form 10-Q du 9 janvier 2005[9] que son investissement dans la location d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on...) s'élevé au 1er janvier 2005 à 157 millions de $ répartis ainsi :

  • 103 millions chez Delta Airlines
  • 54 millions chez FedEx

La Walt Disney Company possède ses propres établissements bancaires de type coopérative

  • Partners Federal Credit Union pour Disneyland Resort en Californie.
  • Vista Federal Credit Union pour le reste des États-Unis.

Elle possède aussi une société de capital risque nommée Steamboat Ventures.

Analyse de la société

La Walt Disney Company est à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire » employé pour temps...) actuelle le seul studio de cinéma "indépendant" puisque les autres groupes dépendent de conglomérats plus ou moins variés (Sony ou General Electric). C'est aussi le seul à ne pas avoir changé de propriétaire en dehors de l'arrivée en 1984 de Michael Eisner et de groupes financiers. Depuis les années 1980 et surtout grâce à Michael Eisner la société est devenue un groupe de média au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi...) large. La politique du charismatique Michael Eisner a été fortement appréciée par les milieux financiers jusqu'aux problèmes financiers d'Euro Disney SCA et ceux de ABC. Le paroxysme de la vindique eut lieu en juin 2004 lors du congrès des actionnaires, c'est à cette date que la décision de destituer le PDG Eisner fut prise.

Malheureusement depuis 2001 les résultats de la société sont fragiles et ont nécessité la revente de nombreuses filiales du groupe dans les emblématiques Disney Store (sauf en Europe) ou les sociétés de sports. Ces résultats sont plombés par ceux d'Euro Disney SCA et la dépendance d'ABC aux succès de ses émissions. La crise du 11 septembre 2001 a en plus réduit la fréquentation des parcs Disney qui habituellement génèrent un tiers des revenus de l'entreprise. La marque ESPN génère toutefois une bonne partie du chiffre d'affaire de la division médias et réseaux comblant souvent le déficit d'ABC.

Depuis le départ de Michael Eisner la société se veut plus entreprenante, elle s'est lancée dans la téléphonie grâce aux MVNO (Un opérateur de réseau mobile virtuel, également connu sous le sigle MVNO pour l'anglais Mobile Virtual Network Operators, est un opérateur de téléphonie mobile qui, ne...) et se développe activement en Chine ou en Inde. Le succès des films Pirates des Caraïbes et ceux des séries diffusées sur ABC (Lost, Grey's Anatomy) a permis de redresser en partie la société qui peut dès lors essayer de résoudre les problèmes des parcs.

2002, le lancement d'une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) de licence de groupe

L'année 2007 souligne avec la sortie de Spectrobes[10]. La nouvelle stratégie du groupe lancée depuis 2002 : la création de licence de groupe. Ce principe est assez simple, une branche du groupe lance un produit qui s'il fonctionne bien sera réutiliser par les autres branches (ou divisions) pour créer de nombreux produits dérivés.

Avant 2002, ce système était surtout cantonné à un sens unique de la division créative (Studios et divertissement dont traditionnellement le cinéma) vers les parcs à thèmes et les produits de consommations.

En 2003, avec la sortie des films Pirates des Caraïbes 1: La malédiction du Black Pearl et Le Manoir hanté et les 999 fantômes qui sont d'abord des attractions des parcs Disney, Disney se lance pour la première fois dans un sens différent.

En 2006 avec High School Musical, c'est la division la télévision qui fait profiter de son succès la division cinéma (toute proche) mais aussi les parcs à thèmes (plusieurs parades dans les parcs) et comme toujours les produits de consommation. Spectrobes marquerait pour la première fois une influence de la branche jeu vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un...), dépendant de la division produits de consommation sur les autres divisons et branches avec la sortie possible de livres (BD et mangas en raison de l'aspect japonais du jeu), de séries télévisées et des traditionnels vêtements, jouets,...

L'Inde nouveau laboratoire du groupe

Les premiers "laboratoires" du groupe furent la Californie avec depuis 1987 le lancement de nombreux concept dont les Disney Store (1987), les Mighty Ducks d'Anaheim (1993), les Club Disney (1997) et Walt Disney World Resort avec Disney Vacation Club (1991), World of Disney (1998), DisneyQuest (1999)

Fin 2000, la législation en Inde a été assouplie principalement à l'égard des entreprises qui peuvent dorénavant créer des joint ventures dans le pays. Depuis 2002, les garanties sur la propriété intellectuelle sont renforcées[11] et depuis 2004, les entreprises étrangères peuvent créés des franchises[12]. Disney a sauté sur la brèche ( La Brêche ou Brèche est une rivière française située dans le département de l'Oise. La brèche est une roche. La Brèche est la place centrale de la ville de Niort ) et a depuis massivement investi dans ce pays.

Les premières actions sont la création de plusieurs chaînes rattachées à Walt Disney Television ou ABC dès décembre 2004.

La division produits de consommation, Disney Consumer Products (DCP) a poursuivit l'offensive avec le lancement le 3 juin 2006 d'une nouvelle gamme de produits : Disney Jeans[13], des vêtements en jeans pour la famille qui fut ensuite lancé dans le reste du monde. Toutefois la marque existait déjà à Taïwan (Taïwan ou Taiwan (en sinogrammes traditionnels 臺灣 et plus souvent en sinogrammes traditionnels 台灣 ; en sinogrammes simplifiés 台湾 ; en pinyin Táiwān) est une...) mais Disney annonca l'ouverture de 20 boutiques spécialisées en Inde. Disney a aussi acheté le 25 novembre 2006 une chaîne indienne pour la jeunesse : Hungama TV[14]. En mars 2007, DCP a ouvert sa première boutique Disney Artist en Inde[15]. Ce nouveau concept est associé à l'entité Disney Stationery, spécialisé dans les produits dérivés liés à la papeterie.

Pour le moment il n'y a pas encore de parcs à thèmes, mais après celui de Shanghaï, l'Inde semble devoir être une étape obligée.

Implication dans l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.)

Depuis les années 1930, Walt Disney et ses équipes ont et ont été influencés par l'architecture[16]. Mais c'est surtout au début des années 1940 avec les studios de Burbank que la société entre dans le monde de l'architecture. Le nouveau studio a été pensé comme un campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi...) et non comme une usine. Cela en fit un exemple pour d'autres sociétés.
En 1955 avec Disneyland Walt Disney et ses Imagineers crée une nouvelle forme d'architecture qui remémore les histoires ancrés dans la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) collective.
Ensuite en 1964-65 avec la Foire internationale de New York et surtout en 1982 avec EPCOT c'est l'architecture imposante des grands pavillons d'expositions à la gloire (La Gloire fut le premier cuirassé de haute mer de l'histoire. Elle fut lancée en 1859 pour la marine nationale française, juste après la guerre de Crimée, où les...) de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) qui sont abordés. Disney établit de nouveaux records. EPCOT rend aussi hommage aux cultures de différents pays.
En dehors des parcs Disney fait construire différents bâtiments de bureaux ou hôteliers en faisant régulièrement appel à de grands architectes (ou cabinets). Leurs œuvres sont souvent citées comme référence. Ainsi le Walt Disney Concert Hall ou le Disney Village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) de Frank Gehry (Frank Owen Gehry (Frank Owen Goldberg né le 28 février 1929 à Toronto) est un architecte américano-canadien. Professeur d’architecture à l’Université...) côtoient cinq hôtels conçus par Robert AM Stern ou les œuvres de Michael Graves.

Autres activités de la société

Cette société est à l'origine de ce qui est appelé aux États-Unis, le Mickey Act[17], une prolongation de la durée des droits d'auteurs, avant passage dans le domaine public, afin d'éviter que la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie...) Mickey (Mickey Mouse) alors âgée de bientôt 75 ans y passe et que Disney en perde les droits.

Bien qu'une grande partie des œuvres des studios Disney aient utilisé, et souvent déformé, des contes ou romans déjà existant, passés dans le domaine public, ceux-ci pensent qu'il faut éviter que leur création passe dans le domaine public.

Disney est impliqué dans l'art au travers de CalArts l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) californienne que Walt Disney avait aider à fonder en 1961 [18].

En 1984, à l'initiative de Michael Eisner, Disney a acheté par l'entremise de sa filiale Walt Disney World Company la collection d'art africain de Paul Tishman, promoteur immobilier de New York. Ce dernier a en grande partie construit le domaine de Walt Disney World Resort. Le 3 octobre 2005 la Walt Disney Company a fait don de 525 (premiers) objets au Musée national d'art africain du Smithsonian Institute. Le reste des 8 500 objets, qui composent la collection Walt Disney-Tishman, sera livré avant février 2007.[19]

Les actionnaires de Disney

La Walt Disney Company est majoritairement détenue par [20] :

  • des institutions (pourcentage au 31 mars 2007)
    • FMR Corporation (FIDELITY MANAGEMENT & RESEARCH) (4,26%)
    • State Street Corporation (3,49%)
    • Barclays Global Investors UK Holdings Ltd (3,16%)
    • Vanguard Group (2,78%)
    • Legg Mason Inc (2,60%)
    • Southeastern Asset Management Inc. (2,53%)
    • State Farm Mutual Automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de...) Insurance Co (2,13%)
    • Jennison Associates Llc (1,79%)
    • Wellington Management Company (1,73%)
    • AXA (1,71 %)
  • des fonds de pensions américains [21]
    • California Public Employees’ Retirement System (CalPERS)
    • New York State Common Retirement Fund
    • American Federation of State, County and Municipal Employees Pension Funds (AFSCME)
    • Illinois State Board of Investment
  • les fonds d'investissements dont
    • Waddell & Reed, Inc (6%)
    • Wells Fargo Advantage Funds (6%)

On peut aussi noter que depuis janvier 2006 Steve Jobs (Steven Paul Jobs (né le 24 février 1955) est, avec Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple. Ils sont tous deux considérés comme les pionniers de la...) (fondateur et PDG d'Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité principale était de fabriquer et de vendre des...), Inc.) possède 3,7 milliards de dollars en actions (plus de 2 %), suite au rachat de son autre société, Pixar, et devient ainsi la première personne privée détentrice d'actions. Le deuxième actionnaire personnel est Michael Eisner qui possède 14 millions d'actions (1,7%).

La Kingdom Holding Company, la holding du Prince Alwaleed, possède depuis 2000 une participation de 50 millions de $.

La direction de Walt Disney Company

Direction actuelle

  • Direction générale actuelle

Président du directoire : George J. Mitchell
Président directeur Général : Robert Iger
Président Directeur :
Responsable Financier : Thomas O. Staggs
Adjoint de Robert Iger : Peter E. Murphy

  • Responsables actuels des filiales

Walt Disney International : Andy Bird
Walt Disney Parks and Resorts : Jay Rasulo
Walt Disney Studios : Richard Cook
Buena Vista Music Group : Bob Cavallo
Buena Vista Motion Pictures Group : Nina Jacobson
ESPN : George W. Bodenheimer
Consumer Products : Andrew P. Mooney
Walt Disney Feature Animation : David Stainton
Disney-ABC Television Group : Anne Sweene
Walt Disney Imagineering : Marty Sklar

Historique des directeurs

  • PDGs de Disney

1923-1966: Walt Disney
1966-1971: Roy Oliver Disney
1971-1980: Donn Tatum
1980-1983: E. Cardon (Le cardon est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Astéracées, cultivée comme plante potagère pour ses « côtes »...) Walker
1983-1984: Raymond Watson
1984-2004: Michael Eisner
à partir du 1er octobre 2005: Robert Iger

  • Présidents du directoire de Disney (non exécutifs)

1923-1966: Walt Disney
1923-1971: Roy Oliver Disney
1971-1977: Donn Tatum
1977-1983: E. Cardon Walker
1983-1984: Raymond Watson
1984-2004: Michael Eisner
2004-2006: George J. Mitchell
à partir de 2007 : John E. Pepper Jr.

  • Présidents directeurs exécutifs de Disney

1945-1966: Roy Oliver Disney
1966-1971: Donn Tatum
1971-1977: E. Cardon Walker
1977-1984: Ronald William Miller
1984-1994: Frank Wells
1994-1995: Michael Eisner
1995-1997: Michael Ovitz
2000 à nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...): Robert Iger

Page générée en 0.525 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique