Doctor Who
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Commentaires

Véritable série culte au Royaume-Uni, Doctor Who est la série de science-fiction la plus longue de l'histoire de la télévision britannique. Bizarrement, cette série à l'humour très british n'a connu qu'un succès confidentiel en France.

Un épisode de la série, City of Death, a été tourné à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...) en 1979. Il y a des scènes tournées sur la Tour Eiffel (La tour Eiffel, initialement nommée tour de 300 mètres, est une tour de fer puddlé construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l'Exposition universelle de Paris de 1889. Situé à...) et devant Notre Dame.

Les épisodes de la première série Doctor Who ont été écrits par un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de scénaristes différents parmi lesquels : Terry Nation, Henry Lincoln, Douglas Adams, Robert Holmes, Terrance Dicks, Dennis Spooner, Eric Saward, Malcolm Hulke, Christopher H. Bidmead, Stephen Gallagher, Brian Hayles, Chris Boucher, Marc Platt et Ben Aaronovitch.

Récompenses

Bien que l'ancienne version de Doctor Who (1963-1989) fût très regardée, la série n'a pas eu droit à une reconnaissance de la part des critiques. En 1975, la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le...) 11 fut récompensée par le prix du meilleur scénario par la Writers' Guild of Great Britain. En 1996, la BBC reçut un Auntie Awards, pour les 60 ans de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un...) de la BBC à la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur...). À cette occasion, Doctor Who fut élu meilleur drame populaire produit par la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :). En 2000, Doctor Who fut classé troisième des 100 meilleurs programmes de la télévision britannique, liste produite par le British Film Institute et votée par des professionnels du secteur. Suite à un sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique d'analyse d'une population humaine ou non humaine à partir d'un échantillon de...) de Channel 4, l'ancienne série de Doctor Who est huitième au 100 plus grandes émissions pour enfants. Cependant, la série ne fut jamais reconnue par ses créateurs comme série pour enfants.

La nouvelle série a reçu un bon accueil, de la part du public et des critiques. En 2005, au National Television Awards (voté par des membres du public), Doctor Who a gagné le prix du Meilleur Drame Populaire, ainsi que celui du meilleur acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de l'interprétation proprement...) et meilleure actrice pour Christopher Eccleston et Billie Piper. En 2006, la série reçut le même prix, ainsi que Billie Piper. De son côté, David Tennant reçut le prix du meilleur acteur en 2006 et 2007. Cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), la série gagna encore le prix du meilleur drame.

Doctor Who fut également nominée en 2006 dans la catégorie Meilleure série dramatique, lors des Royal Television Society Awards. Cependant, la série perdit au profil de la série Bodies, diffusée par BBC Three.

En 2010, trois épisodes (Cyber Noël, Planète Morte et Les Eaux de Mars) sont nominés pour le prix Hugo de la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on...) fiction.

Autres apparitions

Romans et nouvelles

Au Royaume-Uni dès les premiers succès de la série, de nombreux livres vinrent s'ajouter aux produits dérivés déjà existants. Cependant, en France, seulement 8 livres Doctor Who furent publiés en 1989 :

  • Le Docteur Who entre en scène
  • Les Croisés
  • Les Daleks
  • Les Daleks envahissent la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus...)
  • Le Cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité...) de Morbius
  • Le Masque de Mandragore
  • L'Abominable Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) des Neiges
  • Meglos

Il s'agit en fait de novélisations d'épisodes de la série, et non d'histoires inédites.

Films et téléfilms

Les films

Il y eut deux films Dr. Who au cinéma : Dr. Who et les Daleks en 1965 et Les Daleks envahissent la Terre en 1966. Tous les deux étaient essentiellement des remakes d'histoires existantes déjà dans la série, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en changeant de nombreux concepts de la série.

Dans ces films, Peter Cushing joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et...) un scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) humain nommé Dr. Who, qui voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du XXe siècle avec...) avec ses deux petites-filles dans une machine à voyager dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) qu'il a inventée. En vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de cela et de nombreux autres changements, contredisant les évolutions postérieures de la série, ces films ne sont pas considérés comme étant dans la continuité (En mathématiques, la continuité est une propriété topologique d'une fonction. En première approche, une fonction est continue si, à des variations infinitésimales de la variable...) de la série, bien que l'interprétation de Peter Cushing fut reprise dans des bandes-dessinées et des livres, qui concilient les films et la série.

Un troisième film, The Chase, également adapté d'un épisode de la série, fut prévu, où le personnage du Dr. Who était repris. Cependant, le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) fut annulé, suite à l'échec commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) du deuxième film au box-office américain.

Après l'arrêt de l'ancienne série, en 1989, de nombreux projets de films Doctor Who virent le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...). Certains proposaient déjà, comme élément majeur du film, la destruction de Gallifrey et le Docteur se retrouvant dernier de son espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de...). Cette idée fut par la suite reprise en 2005, lors du lancement de la nouvelle série.

Le téléfilm : Le Seigneur du Temps

En 1996, le producteur Philip Segal espérait ainsi relancer la série en la produisant aux États-Unis. Cependant, la seule chaîne portant un minimum d'intérêt à la série fut la Fox. Cependant, cette dernière n'était prête qu'à produire un seul téléfilm. On espérait alors que, si le film avait été un succès, la Fox aurait revu son point (Graphie) de vue, ... Malheureusement, le téléfilm ne marcha pas aux États-Unis, et le projet d'une nouvelle série Doctor Who s'arrêta là, malgré une forte audience au Royaume-Uni.

Dans ce téléfilm, réalisé par Geoffrey Sax, on retrouve brièvement le Septième Docteur (Sylvester McCoy), mais on découvre surtout le Huitième Docteur, incarné par Paul McGann. Ce fut la seule fois qu'on le vit à l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et...), même si l'on put suivre ses aventures dans de nombreux livres, ainsi que dans des aventures audio. Il fut ainsi le Docteur officiel de 1996 à 2005. Dans le film, il doit affronter Eric Roberts, le quatrième acteur à jouer le Maître.

Séries dérivées

Doctor Who est apparu sur scène de nombreuses fois. Dès le début des années 1970, Trevor Martin joua dans Doctor Who and the Daleks in the Seven Keys to Doomsday, en compagnie de Wendy Padbury, qui avait déjà jouée (Épaisseur d’une muraille dans la partie où une baie, une ouverture de porte, de fenêtre a été pratiquée.) une compagne du Troisième Docteur. Ensuite, vers 1990, Jon Pertwee et Colin Baker, deux anciens Docteurs, reprirent leurs rôles dans une comédie musicale nommée Doctor Who - The Ultimate Adventure. Lorsque Jon Pertwee fut malade et ne put jouer, ce qui arriva (Arriva est un groupe privé britannique spécialisé dans le transport public de voyageurs. Il exploite des services de bus et de trains, principalement en Grande-Bretagne, mais aussi dans plusieurs pays d'Europe.) deux fois, David Banks le remplaça. Ce dernier était connu pour avoir joué à maintes reprises des Cybermen. De nombreuses autres pièces amateurs virent le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel....), où d'autres acteurs jouèrent le Docteur. Terry Nation écrivit également une pièce, The Curse of the Daleks, qui fut jouée à la fin des années 1960. Cependant, le Docteur n'y était pas présent.

Un épisode pilote d'un possible spin-off, K-9 And Company, fut diffusé en 1981. On y trouvait Elisabeth Sladen, reprenant le rôle de Sarah Jane Smith, ex-compagne du Docteur, et John Leeson, comme voix du chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce...) robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou...) K-9. Cependant, cette série s'arrêta au pilote.

Depuis le milieu des années 1960, de nombreux livres Doctor Who ont été publiés. Dès 2005 et le lancement de la nouvelle série, BBC Books a publié toute une nouvelle collection de livres, avec le Neuvième Docteur et Dixième Docteur.

Durant les années 1980, quelques dessins ont été produits afin de créer un dessin animé (Le dessin animé est une technique de film d'animation. Il est surtout connu pour son succès auprès des enfants, même si une grande part de la production s'adresse à toutes sortes de publics.) Doctor Who. Encore une fois, le projet n'a pas abouti.

Le Docteur est aussi apparu dans des webacts et livres audio. La plupart de ces créations viennent de Big Finish Productions qui, depuis 1999 est responsable des pièces audio sortis en CD. Ces productions bénéficient souvent de la voix d'un ancien Docteur, tel Tom Baker ou Paul McGann. Cependant, la mini-série animé Scream of the Shalka (2003), disponible gratuitement sur le site de la BBC, a affiché un autre Docteur, Richard E. Grant.

Après le succès de la nouvelle série en 2005, la BBC a demandé à Russell T Davies, producteur de Doctor Who et scénariste de nombreux épisodes, de produire une série dérivée (La dérivée d'une fonction est le moyen de déterminer combien cette fonction varie quand la quantité dont elle dépend, son argument, change. Plus précisément, une dérivée est une expression (numérique ou algébrique) donnant le...) en 13 épisodes nommée Torchwood (une anagramme de Doctor Who), qui prend place de nos jours au Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) de Galles. Les personnages principaux y enquêtent sur les activités extraterrestres. La série a débuté sur BBC Three le 22 octobre 2006. John Barrowman y reprend le rôle du Capitaine Jack Harkness, un personnage apparaissant en 2005 dans Doctor Who. Le tournage prit place durant l'été et l'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.) 2006. Deux autres acteurs de Doctor Who apparaissent dans Torchwood : Eve Myles, qui avait joué une domestique dans l'épisode Des morts inassouvis, et Naoko Mori, qui reprend le rôle de Toshiko Sato, déjà apparue dans Les aliens de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un centre...).

La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. ...) saison de Torchwood a commencé à être diffusé dès janvier 2008. Freema Agyeman y apparaît durant trois épisodes, dans le rôle de Martha Jones.

Une nouvelle série pour enfants, K-9, est en développement. Cependant, cette dernière n'est pas produite par la BBC. Cette série sera un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée mélange. Les...) d'image réelle et d'image de synthèse. La première diffusion de ce nouveau spin-off débutera aux alentours de janvier 2010.

The Sarah Jane Adventures, avec Elisabeth Sladen, toujours interprétant Sarah Jane Smith, a été développé par la CBBC et le premier épisode a été diffusé la jour de l'An, en 2007. La diffusion régulière de la première saison de cette série, visant plutôt un public d'adolescents, a commencé le 24 septembre 2007.

Un dessin animé, The Infinite Quest, a été diffusé durant l'année 2007 dans l'émission pour enfants Totally Doctor Who. Cette émission offre d'ailleurs d'autres programmes pour les plus jeunes fans de la série, tels de petits documentaires sur l'histoire (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de...) de la série.

Une autre série dérivée, où l'on suivait l'enfance du Docteur sur sa planète natale, Gallifrey, a été suspendue par le producteur Russell T Davies. Cependant, des scènes semblables ont été vues dans le final de la saison 3, mais où il s'agit de l'enfance du Maître.

Deux autres séries, Doctor Who Confidential et Torchwood Declassified couvrent le making-of des séries auxquelles elles sont rattachées.

Bilan des spin-offs de Doctor Who :

  • 1981 : K-9 And Company
  • 2005-présent : Doctor Who Confidential
  • 2006-présent : Torchwood
  • 2006-présent : Torchwood Declassified
  • 2007-présent : The Sarah Jane Adventures
  • 2010-présent : K-9

Les épisodes spéciaux

En 1993, coïncidant avec le 30e anniversaire de la série, un épisode spécial, à l'occasion du Children in Need, l'équivalent du téléthon au Royaume-Uni. Cet épisode, nommé Dimensions in Time, incluait tous les anciens Docteurs encore en vie (La vie est le nom donné :) (ce qui signifiait qu'on put y retrouver les Docteurs 3 à 7), ainsi que de nombreux anciens compagnons. Le scénario, qui ne fut pas pris au sérieux par la majorité, dévoilait Rani, Seigneur du Temps diabolique, équivalent féminin du Maître. Cette dernière ouvrit, dans cet épisode, un trou dans le temps, aspirant le Docteur et ses compagnons à travers ses précédentes incarnations, menacées par de nombreux monstres tirés de la série. On y trouve également un cross-over avec une autre série britannique, EastEnders. Cet épisode fait partie des programmes en 3D diffusés alors par la BBC, et le procédé utilisé afin de rendre l'image en 3D étant obtenu grâce à des lunettes qui possédaient un verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué d’oxyde de silicium...) plus foncé, les téléspectateurs ne possédant pas ces lunettes n'étaient pas pénalisés, puisque l'image restait excellente.

En 1999, un autre épisode spécial, Doctor Who and the Curse of Fatal Death, fut diffusé à l'occasion du Red Nose Day. Cet épisode parodique de 29 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain...) fut écrit par Steven Moffat, qui est devenu depuis le scénariste principal de la saison 5 (succédant en cela à Russell T Davies). Le Docteur y était joué par Rowan Atkinson, même si l'épisode montrait tout une suite de régénération, où l'on pu voir Richard E. Grant, Jim Broadbent, Hugh Grant, et enfin Joanna Lumley (la seule femme à avoir ce rôle) jouer le Docteur. Dans cet épisode, le Docteur devait faire face à la fois au Maître (Jonathan Pryce), et aux Daleks, ce qui explique ces nombreuses régénérations.

Juste après le dernier épisode de la saison 1 (À la croisée des chemins), le 18 novembre 2005, un mini-épisode de 7 minutes fut diffusé, à l'occasion du Children in Need. Cet épisode permit, entre autres, de faire la liaison entre la saison 1 et l'épisode spécial de Noël. On peut également y découvrir un peu plus le Dixième Docteur, David Tennant.

Le 16 novembre 2007, un épisode semblable, nommé Time Crash et écrit par Steven Moffat, montra la rencontre entre le Cinquième Docteur (Peter Davison) et le Dixième Docteur (David Tennant).

Parodies et autres références

Doctor Who a été parodié de nombreuses fois, par différents comiques, y compris Spike Milligan et Lenny Henry. Les fans de la série ont également fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette...) de satires dans des programmes tels Saturday Night Live, The Chaser's War on Everything, Mystery Science Theater 3000, The Big Bang Theory, Les Griffin, American Dad et Les Simpson.

Le Quatrième Docteur a en effet fait plusieurs apparitions dans des épisodes des Simpsons, en commençant par l'épisode Bombinette Bob.

Dans sa série de livres uchroniques Thursday Next, l'auteur britannique Jasper Fforde fait souvent allusion à Doctor Who. Les Daleks sont même cités dans le bestiaire du Puits des Histoires Perdues.

Jon Culshaw imite fréquemment le Quatrième Docteur dans un autre programme de la BBC, Dead Ringers, lors de caméras cachées ou durant des parodies d'autres émissions anglaises.

Moins parodique et plus un pastiche, le Professeur Justin Alphonse Gamble, personnage de plusieurs comics Marvel, et notamment de la série Les Vengeurs. Ce personnage fut créé par Jo Duffy, Kerry Gammill, et Ricardo Villamonte.

Dans un autre comic, Friendly Neighborhood Spider-Man numéro 10, on peut voir les mots Bad Wolf sur un mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.).

Il y a de nombreuses autres références à Doctor Who existantes, que ce soit dans la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de...) populaire ou dans les autres franchises de science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et...), comme Star Trek: The Next Generation, où un tournevis (Un tournevis est un outil servant à serrer et desserrer les vis.) sonique est souvent utilisé. Dans la série de Channel 4 Queer As Folk (créé par l'actuel producteur exécutif de Doctor Who), le personnage de Vince était présenté comme un grand fan de Doctor Who, et ceci est apparu de nombreuses fois lors de cette série, sous la forme d'extraits de l'ancienne série. En février 2008, le soap-opéra EastEnders, montra une fausse convention Doctor Who. Le jeu vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son,...) Rock Band propose également au joueur d'acheter une tenue qui fait allusion à l'écharpe rayée du Quatrième Docteur. Dans la même veine, on retrouve une référence au TARDIS dans le jeu Apollo Justice: Ace Attorney, quand, en examinant le chapeau haut de forme dans le bureau de l'agence Wright, Justice se rappelle une série qu'il regardait enfant après que Vérité lui ait expliqué que son chapeau était plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur. On peut voir aussi le TARDIS (où il y disparait) dans une rencontre aléatoire cachée dans le premier jeu de la série Fallout (Fallout est un jeu de rôle sur PC publié en 1997, développé par Black Isle Studios (qui ne se formera sous ce nom qu'au développement de Fallout...). On peut aussi trouver dans le deuxième opus de la même série un chien cybernétique (La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction.) appelé K-9.

Le groupe de heavy metal britannique Iron Maiden parle du Docteur dans la chanson Caught Somewhere in Time figurant sur l'album Somewhere in Time. A l'arrière de la pochette, on peut d'ailleurs distinguer le TARDIS posé sur le toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et...) d'un immeuble. La pochette du single "Wasted Years" représente une vue du tableau de bord (Le tableau de bord est l'élément qui indique au conducteur d'un véhicule (automobile, bateau), les paramètres de fonctionnement de celui-ci. Il est le plus...) d'un vaisseau spatial piloté par Eddie the Head. Celui-ci poursuit le TARDIS à travers le vortex.

Dans le jeu sur navigateur Hammerfest, un des objets que peut récupérer le joueur se nomme "Dalek ! Exterminate !"

Page générée en 0.591 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique