Or - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Or
Platine ← Or → Mercure
Ag
  Cubic-face-centered.svg

79
Au
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
                                                               
                                   
Au
Rg
Table complète • Table étendue
Informations générales
Nom, Symbole, Numéro Or, Au, 79
Série chimique métal de transition (On appelle métal de transition un élément chimique du bloc d du tableau périodique qui n'est ni un lanthanide ni un actinide. Il s'agit des 38 éléments des périodes...)
Groupe, Période, Bloc 11, 6, d
Masse volumique (La masse volumique est une grandeur physique qui caractérise la masse d'un matériau par unité de volume.) ~19,3 g·cm-3 (20 °C)
Dureté (Il existe différentes définitions de la dureté : pour un solide (minéral ou métal) et pour l'eau.) 2,5
Couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) - jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) métallique ;
- verte (feuille très fine)
N° CAS 7440-57-5
N° EINECS 231-165-9
Propriétés atomiques
Masse atomique (La masse atomique (ou masse molaire atomique) d'un isotope d'un élément chimique est la masse relative d'un atome de cet isotope ; la comparaison est faite avec le carbone 12 dont la masse atomique est fixée à 12 unités. La...) 196,966569 ± 0,000004 u
Rayon atomique 135 pm (174 pm)
Rayon de covalence 1,36 ± 0,06 Å
Rayon de Van der Waals 166 pm
Configuration électronique [Xe] 4f14 5d10 6s1
Électrons par niveau d'énergie 2, 8, 18, 32, 18, 1
État(s) d'oxydation 3, 1
Oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde...) amphotère
Structure cristalline cubique face centrée
Propriétés physiques
État ordinaire solide
Point de fusion (Le point de fusion' ou la température de fusion d'un corps représente la température à une pression donnée, à laquelle un...) 1 064,18 °C (congélation)
Point (Graphie) d'ébullition (L’ébullition est la formation de bulles lors d’un changement violent d’un corps de l’état liquide vers l’état vapeur. Ce phénomène est une vaporisation.) 2 856 °C
Énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) de fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la...) 12,55 kJ·mol-1
Énergie de vaporisation 324 kJ·mol-1 (1 atm, 2 856 °C)
Volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) molaire 10,21×10-6 m3·mol-1
Pression de vapeur (La pression de vapeur est la pression partielle de la vapeur d'un corps présent également sous forme liquide ou solide.) 0,237 mPa
Vitesse (On distingue :) du son 1 740 m·s-1 à 20 °C
Divers
Électronégativité 2,54
Chaleur massique (La chaleur massique (symbole c ou s), qu'il convient d'appeler capacité thermique massique[1] est déterminée par la quantité d'énergie à apporter par échange thermique pour élever d'un degré la température de l'unité de masse d'une...) 128 J·kg-1·K-1
Conductivité électrique (La conductivité électrique est l'aptitude d'un matériau à laisser les charges électriques se déplacer librement, autrement dit à permettre le...) 45,2×106 S·m-1
Conductivité thermique (La conductivité thermique est une grandeur physique caractérisant le comportement des matériaux lors du transfert thermique par conduction. Cette constante apparaît par exemple dans la...) 317 W·m-1·K-1
Solubilité sol. dans eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) régale
Énergies d'ionisation (L'ionisation est l'action qui consiste à enlever ou ajouter des charges à un atome ou une molécule. L'atome - ou la molécule - en perdant ou en gagnant des charges n'est plus neutre...)
1re : 9,22553 eV 2e : 20,20 eV
Isotopes les plus stables
iso AN Période MD Ed PD
MeV
195Au syn 186,1 j ε 0,227 195Pt
196Au syn 6,183 j 94 % ε
6 % β-
1,506
0,686
196Pt
196Hg
197Au 100 % stable avec 118 neutrons
198Au syn 2,69517 j β- 1,372 198Hg
199Au syn 3,169 j β- 0,453 199Hg
Or
Général
No CAS 7440-57-5
No EINECS 231-165-9
PubChem 23985
No E E175
SMILES
InChI
Unités du SI & CNTP, sauf indication (Une indication (du latin indicare : indiquer) est un conseil ou une recommandation, écrit ou oral.) contraire.

L’or est un élément chimique de symbole Au (du latin aurum) et de numéro atomique (Le numéro atomique (Z) est le terme employé en chimie et en physique pour représenter le nombre de protons du noyau d'un atome. Un atome peut être schématisé en première approche par une agglomération compacte (noyau atomique) de...) 79. Il s'agit d'un métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux...) précieux très recherché et apprécié sous forme de parures ou de pièces de monnaie depuis l'aube des temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) historiques. Ce métal se présente naturellement sous forme de filons, d'inclusions dans les roches ultrabasiques, de pépites ou de paillettes, et de dépôts alluvionnaires résultant de l'érosion fluviale des roches mères. L'or pur est un métal noble, le plus malléable et ductile des métaux connus, à la fois dense et tendre. C'est un métal jaune brillant qui ne s'oxyde ni à l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) ni dans l'eau : le fait qu'il préserve son éclat, perçu comme esthétique par toutes les cultures humaines, lui confère l'essentiel de sa valeur. Sur lui a reposé le système de l'étalon-or avant l'abrogation des accords de Bretton Woods, en 1971.

La quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur...) d'or extraite par l'humanité depuis les origines est estimée, fin 2008, à 163 kt, ce qui ne représente qu'un volume d'or occupant un cube (En géométrie euclidienne, un cube est un prisme dont toutes les faces sont carrées. Les cubes figurent parmi les solides les plus remarquables de l'espace. C'est un des cinq solides de Platon, le seul ayant...) d'environ 20 m d'arête. L'or trouve des applications industrielles en électronique, en raison de sa très bonne tenue face à la corrosion et de son excellente conductivité électrique, ainsi qu'en odontologie.

Du point de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) chimique, l'or est un métal de transition susceptible de former des cations mono- et trivalents en solution. Il est moins réactif que la plupart des autres métaux de transition, mais est attaqué par l'eau régale en donnant de l'acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) chloraurique HAuCl4, ainsi que par les solutions alcalines de cyanure (Les cyanures sont les composés de l'anion CN-, formé d'un atome de carbone lié par une liaison triple à un atome d'azote. L'ion CN- est la base conjuguée...), mais pas par les acides chlorhydrique HCl (Acide chlorhydrique, numéro CAS 7647-01-0 Chlorure d'hydrogène, numéro CAS 7647-01-0), nitrique HNO3 ni sulfurique H2SO4. Comme le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.), il se dissout dans le mercure en formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue...) un amalgame, mais ne réagit pas avec ce métal. L'or étant insoluble dans l'acide nitrique (L’acide nitrique, parfois appelé acide azotique, est un composé chimique liquide très corrosif de formule chimique HNO3. C’est un...), qui dissout pourtant l'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) et les métaux communs, cette propriété permet de le séparer et de le purifier.

L’art du travail de l’or est l’orfèvrerie.

Page générée en 0.020 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique