Fracture numérique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La fracture numérique désigne le plus souvent l'inégalité d'accès aux technologies numériques, [dont principalement l'ordinateur,] et parfois le clivage entre " les info-émetteurs et les info-récepteurs "[1]. Cette inégalité est fortement marquée entre les pays développés (Les pays développés à économie de marché (PDEM) sont des pays dont la majorité de la population accède à tous ses besoins vitaux ainsi qu'à...) d'occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une période...) et les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), dits en voie de développement.

Problématiques

Les progrès technologiques liés à l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les ordinateurs,...) et à Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le...) sont à la base du développement de la " société de l'Information ", qui succède à la société industrielle. Bien que cette nouvelle forme de société soit à la source d'une forte croissance économique, elle a également mis en place de nouvelles formes d'exclusion que l'on rassemble sous le nom de fracture numérique. Cette expression est probablement issue de l'anglais digital divide. De nombreuses actions politiques ont été mises en place afin de lutter contre la fracture (En traumatologie, le terme de fracture désigne par définition une solution de continuité osseuse ("rupture" des os).) numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information...), on les regroupe sous le nom de e-inclusion.

La fracture numérique concerne les inégalités dans l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) et l'accès aux technologies de l'information et de la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...) (TIC) comme les téléphones portables, l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant...) ou le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...) Internet. La fracture numérique ne représente donc qu'une toute petite partie de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) des inégalités de développement. On parle parfois aussi de fracture digitale ou de fossé numérique. L'expression fracture numérique est calquée sur celle de fracture sociale employée par Jacques Chirac, lors de la campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est...) présidentielle de 1995.

D'une manière générale, le fossé numérique peut être défini comme une inégalité face aux possibilités d'accéder et de contribuer à l'information, à la connaissance et aux réseaux, ainsi que de bénéficier des capacités majeures de développement offertes par les TIC. Ces éléments sont quelques-uns des plus visibles du fossé numérique, qui se traduit en réalité par une combinaison de facteurs socio-économiques plus vastes, en particulier l'insuffisance des infrastructures, le coût élevé de l'accès, le manque de création locale de contenus et la capacité inégale de tirer parti, aux niveaux économique et social, d'activités à forte intensité d'information.
Elie Michel in " Le fossé numérique. L'Internet, facteur de nouvelles inégalités ? ", Problèmes politiques et sociaux, La Documentation française, n° 861, août 2001, p. 32.

L'existence et l'évolution d'une fracture numérique au sein d'une population peuvent être évaluées en tenant compte d'indicateurs tels que le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'utilisateurs d'Internet, le nombre d'ordinateurs connectés (rapportés à la population). Cependant, ces indicateurs ne permettent pas, en eux-mêmes, de déterminer les usages des TIC par ces populations qui devraient accéder à la " société de l'information ".

La Journée mondiale de la Société de l'information qui prend place tous les ans le 17 mai depuis 2006 a été créée avec pour but de sensibiliser sur le sujet mais aussi sur les ouvertures que peut offrir l'internet.

Une fracture numérique existe entre pays du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et pays du sud. Elle est également qualifiée de fracture horizontale lorsqu'elle est constatée au sein d'un pays (y compris développé) avec des différences en zones urbaines et zones rurales ou encore entre catégories sociales ou entre genres (sexes).

La fracture numérique est donc un sujet très vaste. Nous nous intéresserons principalement ici aux inégalités liées au réseau Internet.

La fracture numérique et Internet

La fracture numérique dans le domaine politique

Que ce soit aux États-Unis d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et...) ou en France, la fracture numérique est un sujet de bataille pré-électorale. Aux États-Unis d'Amérique, dès 1994, le vice-président Al-Gore rêvait à voix haute dans ses discours et disait qu'Internet permettrait l'avènement d'une démocratie en ligne, d'un agora (En Grèce antique, l'Agora désigne le lieu de rassemblement, le marché de la cité. Les Capéloï en sont les...) électronique. C'est d'ailleurs lui le premier qui a parlé du réseau Internet comme 'autoroutes de l'information'. Et le président Clinton envisageait en 1997 de connecter chaque salle de classe (Une salle de classe (appelée Salle de cours dans les collèges et lycées) est une salle où l'on pratique l'enseignement dans une école.) et bibliothèque à Internet d'ici l'an 2000, chaque maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) d'ici 2007.

En France, après le thème de la fracture sociale cher à Jacques Chirac, c'est la fracture numérique qui arrive dans les discours pré-électoraux.

La fracture numérique dans le domaine du commerce

Lorsque l'on regarde les publicités qui nous entourent, on s'aperçoit qu'un bon nombre de ces publicités sont centrées autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent...) du thème de la révolution Internet. Voici quelques exemples :

Bienvenue dans un monde (Le mot monde peut désigner :) meilleur
Rhône-Poulenc

Bienvenue dans la vie (La vie est le nom donné :).com
France Télécom (France Télécom est la principale entreprise française de télécommunications et la 71e entreprise mondiale. Elle emploie près de 181 000 personnes, dont environ 80 000 à l'étranger,...)

Les publicités liées à ce sujet présentent Internet comme un univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) quasi-magique quitte à nier toute complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par exemple par Anthony Wilden ou Edgar Morin), en physique, en biologie (par...) à l'outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par...) informatique pour mieux promouvoir une logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est...) purement marchande. Le sociologue Philippe Breton n'hésite d'ailleurs pas à parler du Culte de l'Internet dans notre société.

La fracture numérique médiatisée : un argument commercial ?

Il faut combattre la croyance messianique selon laquelle relier tout le monde à Internet est une révolution sociale.
Prêtre François HOUTARD

Ce n'est pas la technique qui nous asservit mais le sacré transféré à la technique.
Jacques ELLUL in Les nouveaux possédés

Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les...), la fracture numérique est parfois perçue par les entreprises comme un argument supplémentaire pour inciter les gens à acheter un ordinateur ou à s'abonner à un fournisseur d'accès Internet (FAI). Loin de toute réflexion sur l'utilité et l'intérêt réel d'un tel outil, on peut penser que les publicistes ne favorisent donc pas par leur travail une meilleure compréhension de la réalité de l'Internet par le grand public. Il ne faut pas oublier que, comme toute innovation technologique, Internet ne demeure qu'un outil. Il peut être en de bonnes mains comme en de mauvaises.

De tout temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), chaque nouveau moyen de communication a été générateur d'une certaine utopie (L'utopie (néologisme de l'écrivain anglais Thomas More), synthèse des mots grecs οὐ-τοπος (lieu qui n'est pas) et εὖ-τοπος (lieu de...). Lors de la pose des premiers câbles sous-marins, Victor Hugo pensait qu'ils permettraient ni plus ni moins que 'la réconciliation de la grande famille humaine'. Ce fait constitue un début d'explication à l'euphorie (L'euphorie (du grec euphoria) est un terme médical désignant une impression inadéquate de bien-être physique et moral, de contentement, de confiance en soi, d'exaltation et d'excitation, chez un...) boursière, publicitaire qui entoure ou a entouré les NTIC dans notre société.

La réalité de la fracture numérique dans l'accès à Internet (L'accès à Internet a beaucoup varié depuis sa création dans les années 1970. Un fournisseur d'accès à Internet permet cet, soit accès grâce à une...)

Du fait de l'évolution extrêmement rapide du réseau Internet, on se limitera à quelques exemples numériques. Bien qu'un peu datés, ils sont intéressants. Pour des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) plus récentes, on se reportera utilement aux sources bibliographiques précisées en fin d'article.

Comparaisons population/internautes en septembre 2000
États-Unis d'Amérique Continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste...) africain
Pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la...) de la population mondiale (La population mondiale désigne le nombre d'êtres humains vivant sur Terre à un instant donné. Elle est estimée à 6,793 milliards au 1er janvier 2010, alors qu'elle était estimée...) 4,9 % 12%
Pourcentage des internautes mondiaux 43 % moins de 1%

Une autre comparaison est simple et intéressante. Bien que le mandarin (chine) soit, et de loin, la première langue mondiale, seulement 8.4% des internautes ont le mandarin pour langue maternelle. De même, anglais et espagnol sont deux langues maternelles aussi courantes l'une que l'autre dans le monde et pourtant, 45% des internautes parlent anglais pour seulement 5,4% espagnol ! La " comparaison des langues " est donc une autre manière de constater la réalité et l'importance de la fracture numérique.

Pour conclure notre étude de la fracture numérique au niveau mondial, il est important de souligner le fait principal, à savoir qu'aujourd'hui les internautes représentent seulement une minorité de la population mondiale. Selon le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement), l'internaute (Un internaute est un utilisateur du réseau Internet.) type est " un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...) de moins de 35 ans, diplômé de l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances...) supérieur, disposant de revenus élevés, habitant en ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) et parlant anglais ", soit " un membre d'une élite très minoritaire ". Heureusement, les choses commencent à changer peu à peu.

Des inégalités dans l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) même du réseau Internet

Ces inégalités sont aisément visibles avec une petite expérience, un court périple (Avant de désigner un voyage (agréable ou non, court ou long, sur mer ou non, effectif ou spirituel) et ce que celui-ci peut compter comme escales, rencontres et aventures, le périple...) dans l'architecture du " réseau des réseaux ". Il existe de nombreux logiciels (tel tracemap) qui, à partir de l'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait...) d'un site permettent de situer le lieu de son hébergement avec plus ou moins de bonheur. On n'entrera pas ici dans une explication technique du principe de fonctionnement de ces logiciels, nous nous contenterons d'essayer d'accéder à quelques sites convenablement choisis pour voir où ils sont hébergés.

Avec de telles expériences, on s'aperçoit par exemple que certains sites gouvernementaux africains sont hébergés aux États-Unis d'Amérique ! Et, en ce qui concerne les autres, il est intéressant de remarquer que le trajet suivi par les données de la France à l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la...) du Sud n'est pas le plus court. Parties de France, les données traversent l'Atlantique, tout les États-Unis d'Amérique pour, enfin, revenir sur le continent africain.

Comment expliquer ce phénomène ?

L'explication est la suivante : l'architecture du réseau Internet ne s'intéresse qu'à la logique marchande. Pas à la logique humaine. Les États-Unis d'Amérique sont de fait la plaque tournante des télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme synonyme officiel «communication...) mondiales. Ecoutons ce que nous dit Philippe QUEAU, directeur de la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la...) informatique de l'Unesco :

La géographie de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) ou de l'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des...) en est elle-même bouleversée : l'Amérique s'est virtuellement installée au cœur de ces régions. En moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...), le coût des liaisons spécialisées entre les pays européens -- les fameuses " autoroutes de l'information " ou " dorsales " (backbones) -- par lesquelles transite le trafic Internet est 17 à 20 fois supérieur au coût de liaisons équivalentes aux États-Unis d'Amérique. Une liaison Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) - New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle...) ou Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un...) - New York est moins chère qu'une liaison Paris - Londres ou Paris -Francfort. La Virginie est devenue la plaque tournante des liaisons intra-européennes ! Conséquence : les fournisseurs européens d'accès Internet sont obligés de se connecter aux États-Unis d'Amérique en priorité. De même, en Asie plus de 93 % de l'infrastructure Internet est tournée vers les États-Unis d'Amérique.

Cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un...) engendre de nombreux inconvénients. Plutôt que de financer des liaisons inter-régionales ou de connecter enfin des régions défavorisées au réseau Internet, les fournissseurs d'accès se contentent généralement de renvoyer tout leur trafic vers les États-Unis d'Amérique.

Quelques exemples de fracture numérique à un niveau plus local

La fracture numérique est flagrante au niveau mondial. Cependant, elle existe aussi à l'intérieur même des pays que l'on pourrait croire protégés.

La France et la fracture numérique

Selon le CREDOC (Centre de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) pour l ’Étude et l ’Observation des Conditions de Vie) dans son étude de "La diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation »...) des technologies de l'information dans la société française", en recoupant les informations sur l’utilisation de l’ordinateur au travail et au domicile, on constate que 40% de la population n'est jamais confrontée à l’informatique. Il s’agit principalement des plus de 60 ans, des personnes peu diplômées (83% des non-diplômés et 49% des titulaires d’un Bepc) et des personnes vivant dans un foyer percevant moins de 1 500 Euros mensuels.

Enfin, au-delà de 60 ans, 80 à 95% de la population ne se connectent jamais. C’est aussi le cas de 87% des non-diplômés et de 65% des personnes vivant dans des foyers modestes.

Différences et inégalités entre noirs et blancs aux USA

Aux États-Unis d'Amérique, la fracture numérique entre noirs et blancs est une réalité concrète (La concrète est une pâte plus ou moins dure obtenue après extraction d’une matière première fraîche d’origine végétale (fleurs, feuille) par solvants volatils (non aqueux). Le solvant est...).

Il existe des différences notables entre ces deux populations au niveau de la possession d'un ordinateur et de l'accès à Internet. On peut expliquer en partie ces différences par la question de l'éducation : (le revenu entre aussi en jeu mais pour une moindre part). À un niveau d'éducation supérieur correspond une plus forte probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des probabilités...) d'accéder à un ordinateur au travail et d'utiliser Internet.

Cette constatation est valable quel que soit le groupe étudié.

Cependant, l'éducation et le revenu n'expliquent pas à eux seuls la différence entre groupes dans la possession d'un ordinateur à domicile. Les blancs ont toujours plus de chance de posséder un ordinateur à domicile que les noirs-américains de même niveau d'éducation. Cette différence est particulièrement nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est un emprunt au grec ancien...) dans le cas des étudiants. Il y a plus de probabilité qu'un étudiant blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue...) possède un ordinateur à domicile qu'un étudiant noir.

Dans leur article, la conclusion des auteurs, M NOVAK and Mme HOFFMAN est sans appel. Ils estiment que, si l'on veut que tout le monde ait accès à Internet aux États-Unis d'Amérique, il faut multiplier les points d'accès au réseau dans les bibliothèques et les universités et encourager leur usage. Aux yeux des auteurs, c'est même un choix politique indispensable !

Les disparités en Suisse

Dans les entreprises suisses équipées d’au moins un ordinateur, un peu moins de la moitié des employés y ont accès en moyenne en l’an 2000. La proportion est plus élevée dans les services (56%) que dans l’industrie (35%) et la construction (22%). Dans les entreprises disposant d’Internet, 29% des employés ont la possibilité de s’en servir.[2]

La situation de l'Internet en Afrique

Dans le domaine d'Internet, l'Afrique accuse un très important retard. D'ailleurs, il a fallu attendre jusqu'à novembre 2000 pour que le dernier pays africain (l'Érythrée) soit connecté. Et il est évident qu'une très faible minorité de la population africaine a accès au réseau.

Cependant, aujourd'hui, Internet connaît une croissance rapide, notamment du fait de la privatisation du secteur de la communication et de l'attrait du courriel par rapport au courrier papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un matériau de base dans...) pour les échanges avec l'étranger. Cette opportunité favorise l'éclosion de nombreux nouveaux fournisseurs d'accès. En conséquence, bien qu'encore hors de prix, le coût de l'accès à Internet a tendance à baisser.

Nuançons cependant ce discours, en rappelant qu'il existe de fortes différences entre les états africains :

  • L'Afrique du Sud notamment est la figure de proue (Une figure de proue est une figure qui se trouve à la proue, sous le beaupré d'un navire.) du continent en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de...) de connexion à Internet.
  • Et, en matière d'usage d'Internet au niveau gouvernemental, les pays francophones semblent parfois en avance, grâce aux aides (AIDES est une association française de lutte contre le VIH/Sida et les Hépatites virales, créée en 1984 et reconnue d'utilité publique depuis 1990. L'association mène des actions d'information, de prévention,...) des agences pour la francophonie, sur leurs voisins.

Une première explication du coût relativement élevé de la connexion à Internet en Afrique a déjà été abordée précédemment. Les inégalités dans l'architecture du réseau nécessitent de la part des fournisseurs d'accès à Internet africains la mise en place de nouvelles infrastructures (câbles sous-marins ou connexions satellitaires) que leurs homologues européens ou américains possèdent déjà et ont amorties depuis plusieurs années.

Réflexions sur la fracture numérique

Trois niveaux d'inégalités à distinguer

Il est cependant intéressant de remarquer que la fracture numérique ne se limite pas à l'accès aux nouveaux moyens de communication. Il importe de distinguer trois niveaux d'inégalités vis-à-vis des nouvelles technologies :

  • L'inégalité dans l'accès à un ordinateur, à Internet...
  • L'inégalité dans l'usage d'outils pas forcément simple.
  • L'inégalité dans l'usage des informations issues de ces outils.

Cette distinction nous inspire une remarque :

Peut-être que favoriser l'accès à Internet ne suffit pas à lutter contre la fracture numérique ? Il faut aussi apprendre à utiliser sereinement et pleinement ces outils (un ordinateur, le réseau Internet, ?). Il faut de plus favoriser un certain apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs...) du regard critique car on trouve sur Internet notamment profusion d'informations, encore faut-il savoir les utiliser.

Quelques exemples de lutte contre la fracture numérique

Aujourd'hui, la fracture numérique est un problème à la mode et, malgré les limites que nous verrons en conclusion, c'est tant mieux. Le PNUD notamment n'a pas hésité à nommer en 2001 un de ces six axes de lutte 'Information et technologies de la communication'.

À un niveau plus local, d'innombrables associations luttent avec leur moyen contre la fracture numérique en permettant à une population défavorisé un premier contact avec l'outil informatique et le réseau Internet.

D'autres organismes (Artisans du monde, Max Havelaar, ...) se servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) des possibilités naissantes de commerce sur Internet pour essayer de mettre en place à leur échelle de nouveaux rapports Nord/Sud. Cela ne se rapproche pas directement de la lutte contre la fracture numérique mais se servir de l'outil Internet dans un but solidaire, c'est donner une raison de plus d'intéresser et de former une population défavorisée au 'réseau des réseaux'.

Conclusion

Nous avons vu que le terme de fracture numérique recouvre des inégalités réelles et de grande ampleur. À ces inégalités, il convient d'apporter une vrai réponse car, comme nous l'avons vu dès l'introduction, elles représentent un vrai problème.

Cependant, la fracture numérique apparaît pour certains comme un problème hypocrite. À l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il...) où :

  • plus de 2,5 milliards de personnes vivent avec moins de 2$ par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...)
  • 20% des plus de 15 ans sont analphabètes
  • en France même " 10 à 20 % des adultes auraient des difficultés à lire et écrire. " ("Vies de familles", magazine de la CAF)

Il y a d'autres urgences (Dans le langage courant, les urgences sont le service d'un hôpital qui s'occupe de recevoir les malades et les blessés qui se...) que la fracture numérique.

Le problème de fond est le sous-développement, la fracture numérique ne faisant que reflèter des inégalités qu'il sous-tend. Résoudre la " fracture numérique " peut faciliter l'accès à l'information et à l'éducation, et aider à la transformation économique, mais ne peut être le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) principal d'un développement durable (Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et reconsidérée à l'échelle mondiale afin de...).

Page générée en 0.756 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique