Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Mal de dos

Introduction

D?après les chiffres relevés en France, l?origine du mal de dos est mal identifiée dans 95 % des cas et 5 % des personnes de plus de trente ans souffrant d?un mal de dos ne sont pas soulagées par un traitement médicamenteux. C?est pourquoi conserver un dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux...) en bonne santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) est primordial, d?autant plus lorsque l?on sait que cette partie du corps est sollicitée à raison de 1500 à 2000 inclinaisons chaque jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) (source Medtronic).
Le terme de rachialgie désigne toute douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour...) siégeant au niveau du rachis ou à proximité de celui-ci, quelles que soient l?origine, la nature et l?intensité de la douleur. Selon le point (Graphie) d?origine de la douleur, on distingue les cervicalgies, les dorsalgies et les lombalgies. Ces dernières sont les plus fréquentes, en particulier chez les travailleurs manuels tandis que les cervicalgies touchent davantage les personnes travaillant dans les bureaux (source INPES "Mal de dos (D’après les chiffres relevés en France, l’origine du mal de dos est mal identifiée dans 95 % des cas et 5 % des personnes de plus de trente ans souffrant d’un mal de dos ne sont pas...) - Guide pratique").
En France, la lombalgie (Une lombalgie est un état douloureux du rachis lombaire. Il s'agit du mal de rein ou, quand l'affection résulte plus exactement d'un mouvement excessif, du tour de rein.) affecte 80 % des personnes de façon significative au moins une fois dans leur vie (La vie est le nom donné :). Si l?incidence annuelle varie selon l?âge, elle apparaît moins importante dans la tranche d?âge des 20-24 ans (4 à 18 %) et maximale dans la tranche d?âge des 55-64 ans (8 à 32 %) (source INPES "Education thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.)").

Le rachis

Anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe...)

L?étymologie du mot rachis vient du grec ???? ou ?????, qui signifie « dos, colonne vertébrale » et avait anciennement pour orthographe rhachis afin de rappeler le rho. Les vertèbres sont les éléments osseux de la colonne vertébrale (La colonne vertébrale, ou rachis, est un empilement d'os articulés appelés vertèbres. Elle est le support du dos des vertébrés, notamment des mammifères. C'est sur la colonne vertébrale que sont fixées...), ou rachis. Selon les personnes, elles sont au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de 32 ou 34. Compte-tenu de leur constitution, elles s?empilent parfaitement les unes sur les autres pour former la colonne vertébrale.

Le segment rachidien

Une vertèbre (Les vertèbres sont les os constituant la colonne vertébrale chez les animaux vertébrés.) type est constituée d?un corps vertébral avec un noyau d?os spongieux entouré d?une fine couche d?os cortical. Le dessus et le dessous du corps vertébral sont délimités par les plateaux, des surfaces relativement planes. En arrière du corps vertébral, les pédicules et les lames forment le foramen vertébral qui laisse passage à la moelle épinière (La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux central prolongeant en dessous la medulla oblongata, ou bulbe rachidien, du tronc cérébral, et contenue...). L?articulation entre deux vertèbres est réalisée au moyen du disque intervertébral (On trouve les disques intervertébraux (latin : discus intervertebralis) dans la colonne vertébrale entre deux vertèbres consécutives. Il y en a 23 en tout ( absent entre l'occiput et...) et des facettes articulaires. Le disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet — discus en latin.) intervertébral vient s?insérer entre les plateaux des deux vertèbres adjacentes ; il joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à mastiquer.) un rôle amortisseur (Un amortisseur est un système destiné à limiter voire supprimer les oscillations d'un objet ou à isoler un objet de vibrations par dissipation d'énergie. Les vibrations libres ou...) et permet une bonne répartition des charges et des pressions. Il est constitué d?un nucleus pulposus et d?un annulus fibrosis. Le nucléus est une structure gélatineuse composée en grande partie d?eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) ce qui confère au disque le pouvoir d?absorber les chocs et de protéger la colonne des efforts importants et répétés tandis que l?annulus fibrosis est une structure cartilagineuse fibreuse multi-orientée entourant le nucléus pour le contenir parfaitement.
De chaque côté, les trous de conjugaison permettent le passage des racines nerveuses depuis la moelle épinière, pour rejoindre les différentes parties du corps.
Le disque intervertébral est composé de cellules représentant 1 à 5 % de son volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.), d?eau et de matrice extracellulaire. Le rôle des cellules est vital car elles sécrètent les composants de la matrice extracellulaire, principalement le collagène (Le collagène est une glycoprotéine fibreuse dont le rôle peut être comparé à une armature. C’est la protéine la plus abondante de l’organisme. Il est secrété par les cellules des tissus...) et les protéoglycanes, et des enzymes, agents de leur dégradation. Elles sont donc responsables du maintien et du renouvellement de la matrice.
Les cellules ont besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et...) de nutriments pour fonctionner. Mais leur approvisionnement est difficile car le disque intervertébral de l?adulte n?est pas vascularisé. Certaines cellules peuvent se trouver jusqu?à 8 mm de distance du plus proche vaisseau sanguin. Pourtant, la préservation d?une nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son...) adéquate des cellules est essentielle car elles sont responsables du renouvellement de la matrice extracellulaire au cours de la vie et donc indirectement du maintien des propriétés biomécaniques du disque intervertébral.
Les variations de concentration en nutriments, de pH, des sollicitations mécaniques et du taux de demande cellulaire peuvent stimuler ou inhiber l?activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) cellulaire.

Les différents niveaux du rachis

Le rachis se décompose en cinq régions : le rachis cervical, le rachis thoracique, le rachis lombaire, le sacrum et le coccyx. Pour chaque niveau est adopté un système de numérotation croissante, du haut vers le bas.

  • Le rachis cervical au niveau du cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps (torse ou tronc).)

Il comprend sept vertèbres nommées C1 à C7. La première vertèbre cervicale C1 est l?atlas ; il a une forme circulaire et a pour fonction de supporter le crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des crâniates (dont font partie les vertébrés). Le rôle principal du...). La deuxième vertèbre cervicale C2, l?axis possède une dent (Une dent est un organe enveloppé d'os, dur, blanchâtre, généralement composé d'une couronne libre et d'une ou plusieurs racines implantées dans la...) ou encore « processus odontoïde » sur lequel pivotent l?atlas et le crâne. C1 et C2 sont souvent appelées région cervicale supérieure et C3 à C7 région cervicale inférieure.

  • Le rachis thoracique au niveau de la poitrine

Il comprend douze vertèbres nommées T1 à T12. Le rachis thoracique est spécialement stable et résistant du fait de la présence de ses longs « processus épineux » et qu?il est relié à la cage thoracique. Néanmoins certaines côtes ne sont pas raccordées à T11 et T12 : il s?agit des côtes flottantes.

  • Le rachis lombaire au niveau du bas dos

Il comprend cinq vertèbres nommées L1 à L5, dont la taille s?agrandit en partant de L1 jusqu?à L5. Les vertèbres de cette région sont en effet les plus grandes et les plus résistantes de la colonne étant donné qu?elles supportent et distribuent la majeure partie du poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage...) et des contraintes du corps aussi bien au repos qu?en mouvement. Comparativement à la région thoracique, les pédicules sont plus grands et plus longs et les épineuses sont plus larges et de forme carrée.

  • Le sacrum au niveau du pelvis

Il est situé en dessous du bassin et comprend cinq vertèbres soudées nommées S1 à S5.

  • Le coccyx

Les trois à cinq vertèbres qui composent le coccyx sont situées à l?extrémité de la colonne vertébrale. Ces os n?ont pas la même forme que les autres constituant la colonne vertébrale : il s?agit d?os solides qui n?ont pas de trous depuis lesquels partent les nerfs pour rejoindre les autres parties du corps.

Les niveaux de courbure (Intuitivement, courbe s'oppose à droit : la courbure d'un objet géométrique est une mesure quantitative du caractère « plus ou moins courbé » de cet objet....)

Vu de côté, le rachis présente quatre courbures anatomiques : deux lordoses (courbures concaves en arrière) au niveau des rachis cervical et lombaire et deux cyphoses (courbures concaves en avant) au niveau des rachis thoracique et sacré. Les inversions de courbures correspondent aux charnières du rachis, jonctions qui sont principalement sollicitées lors des mouvements du rachis. On distingue la charnière cervico-thoracique T1-C7, la charnière lombo-thoracique L1-T12 et la charnière sacro-lombaire S1-L5.
Ces courbures physiologiques ainsi que les muscles et les ligaments conditionnent l?équilibre du rachis (source Aging Spine Center).

Systèmique

La colonne vertébrale pilier (Un pilier est un organe architectural sur lequel se concentrent de façon ponctuelle les charges de la superstructure (par exemple les charges d'une charpente ou celles des...) de l?organisme est reliée aux structures environnantes : le système ligamentaire, le système musculaire et le système vasculaire.

  • Le système ligamentaire et musculaire

Chaque vertèbre s?articule avec la vertèbre sus et sous-jacente (sauf l?atlas et les vertèbres coccygiennes). Les vertèbres s?articulent par trois articulations, le disque intervertébral et les deux articulations inter apophysaires postérieures. La solidité est principalement assurée par les ligaments et les muscles rachidiens antagonistes du mouvement. En plus du complexe disco-corporéal ou disco-somatique et des articulations inter apophysaires postérieures, les ligaments intervertébraux et les muscles vertébraux font partie du segment articulaire rachidien, un système articulaire complexe rendant possibles les mouvements du rachis.
Par ailleurs, le rachis sert d?insertion et d?ancrage aux muscles de la posture (En posturologie, la posture est l'élaboration et le maintien actif de la configuration des différents segments du corps dans l'espace, elle...) et au niveau du cou il reçoit une bonne partie des muscles céphalogyres qui meuvent la tête.

  • Le système vasculaire

Le rachis possède son propre système vasculaire. Il est situé à proximité de nombreux vaisseaux tels que l?artère (Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux poumons ou aux autres tissus de l'organisme.) vertébrale, la veine cave ( Une cave (architecture) est une pièce en sous-sol servant de lieu de stockage Une cave à vin est utilisée pour entreposer des bouteilles de vin Cave est une commune italienne de la province...) inférieure, les veines rénales et l?aorte thoracique qui se poursuit par l?aorte abdominale, l?artère radiculaire antérieure d?Adamkiewicz et le plexus nerveux sympathique (source Colonne vertébrale).

Usure et vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses...)

Mécanismes

Le disque intervertébral connaît des modifications au fil des évènements et de la vie.

  • Manifestations biochimiques

La principale manifestation biochimique est la diminution du taux de renouvellement cellulaire. Environ 90 % des cellules sont vivantes dans le disque sain d?un adolescent, contre 46 % à l?âge de 44 ans et 27 % à l?âge de 57 ans. De la même manière le disque vertébral est constitué de 90 % d?eau à la croissance contre 10 % à 60 ans.

  • Manifestations morphologiques

La morphologie du disque intervertébral évolue au cours de la dégénérescence. Au début il est spongieux et ferme. Les premiers changements concernent l?annulus qui se fragilise ; commencent alors à se développer de petites fissures. Avec le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), le disque perd de l?eau, celui-ci devient alors plus petit et perd de la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.). En conséquence, les vertèbres adjacentes bougent et se rapprochent les unes des autres. L?espace inter-vertébral diminuant, les facettes articulaires se retrouvent de plus en plus comprimées, il s?ensuit une surpression au niveau de leurs surfaces. A terme, les facettes articulaires subissent un endommagement pouvant aller jusqu?à l?arthrite (L'arthrite (du grec arthron : articulation) est une inflammation aiguë ou chronique des articulations dont l'origine est rhumatismale ou infectieuse. Elle ne désigne pas la pathologie...).
Ces changements au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en...) du disque, des facettes articulaires et des ligaments entraînent une instabilité du rachis. Chaque mouvement supplémentaire est source d?une usure et d?un vieillissement accrus du rachis. De fait, les fissures présentes dans l?annulus croissent en nombre et en importance.Le nucléus peut alors passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) au travers de l?annulus endommagé et s?introduire dans le canal rachidien. Ce phénomène est plus connu sous le nom d?hernie discale (Une hernie discale est une saillie que fait un disque intervertébral dans le canal rachidien et qui correspond à l'expulsion en arrière de son noyau gélatineux, le nucleus pulposus.) (voir le § 3.1.1). La partie poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) hors du disque se trouve en contact avec les nerfs rachidiens, ce qui constitue une première source de douleur ou d?alerte pour le patient. De plus, le disque libère des enzymes et des substances chimiques qui produisent une inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) et une nouvelle source de douleurs, qui deviennent alors de plus en plus intenses. En marge de cette dégénérescence, des ostéophytes se développent mais personne n?en connaît réellement la cause ; certains médecins avancent qu?il s?agit d?une réaction du corps en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d?essayer de stopper les mouvements induits entre les segments rachidiens. Ces ostéophytes peuvent poser problème en exerçant une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) supplémentaire sur les nerfs passant par le foramen intervertébral. Cette pression autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) des racines nerveuses irritées peut être source de douleur, d?engourdissement et de faiblesse dans le bas dos, les fesses, les membres inférieurs et les pieds. Finalement la perte de mobilité et la raideur du segment rachidien, l?épaississement des ligaments et des facettes articulaires, l?assèchement du disque et la présence des ostéophytes sont autant de facteurs empêchant un mouvement normal. Paradoxalement, une articulation raide ne provoque pas une douleur aussi intense qu?une articulation qui « flotte », malgré l?état d?avancement de la dégénérescence, certaines personnes peuvent ressentir un soulagement.

Etiologie

Hors traumatisme (Un traumatisme est un dommage de la structure ou du fonctionnement du corps ou du psychisme. Il peut être dû à un agent ou à une force extérieure, de nature...) mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission,...), le phénomène de dégénérescence est lié au vieillissement. Toutefois sa sévérité est modulée par l?héritage génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité...) et l?environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une...). La dégénérescence des disques commence généralement au cours de la deuxième décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.) et ne fait qu?empirer au cours du temps. A l?âge de 49 ans, 97 % des disques lombaires montrent des signes de dégénérescence. Cette dégénérescence peut être aggravée chez certains individus du fait de leur patrimoine génétique. Les facteurs environnementaux favorisant la dégénérescence sont le tabagisme (Le tabagisme est le fait de consommer du tabac, produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes appartenant à la famille des Solanacées et caractérisées par...), l?exposition aux vibrations, le port de charges répété et une activité physique (L'activité physique regroupe à la fois l'exercice physique de la vie quotidienne, maison, jardinage, commissions, travail, marche usage des escaliers déplacements transports,...) intense.

Douleurs

Le mal de dos est une préoccupation commune.
En France, environ 70 à 80 % de la population est concernée au moins une fois au cours de sa vie. A un instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) donné, le mal de dos affecte 5 % de la population, soit trois millions de personnes (source INPES).
Aux Etats-Unis, 90 % des personnes sont touchées, au moins une fois au cours de leur vie, l?épisode se reproduit pour 50 % d?entre elles. Le mal de dos est la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde...) raison invoquée pour arrêt de travail. C?est aussi l?une des principales raisons amenant à consulter un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son métier est intimement lié...).
Le mal de dos peut revêtir différentes causes mais bien souvent aucune raison particulière n?est trouvée et la douleur s?arrête ; en effet, pour 90 % des personnes, une amélioration des symptômes a lieu au cours des deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) suivant le déclenchement des douleurs, sans qu?une raison particulière soit trouvée. Dans tous les cas, chaque patient doit discuter de ses symptômes avec son médecin qui saura alors établir un diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et γν?ση, gnósi,...) et lui conseiller le meilleur traitement. La douleur est qualifiée d?aiguë si elle est présente depuis moins d?un mois et chronique si elle dure depuis plus longtemps. D?autre part, des anomalies au niveau des organes au sein de l?abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.), du pelvis ou de la poitrine telles que l?appendicite (L'appendicite est une inflammation de l’appendice iléo-cæcal. L'appendicite peut survenir à tout âge mais surtout avant 30 ans. Non traitée, elle peut être mortelle, principalement par...), les anévrismes, les maladies rénales ou encore les infections intestinales pelviennes ou ovariennes, peuvent engendrer des douleurs dans le bas dos : on parle alors de douleur référée.
Afin de mieux comprendre la cause des douleurs rencontrées chez leurs patients, les spécialistes du rachis ont pour habitude de faire le distinguo entre les douleurs d?origine mécanique et celles d?origine neurologique.

Douleurs "mécaniques"

Les douleurs d?origine mécanique sont causées par l?usure naturelle qui touche les différentes parties du rachis lombaire. Cette douleur « mécanique » provient généralement des modifications subies par le disque. Alors que le disque commence à s?effondrer et que l?espace entre les vertèbres devient plus étroit, une inflammation peut toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des êtres vivants, l'exploration, la reconnaissance, la découverte de...) les facettes articulaires. La douleur augmente après une activité, du fait de la déformation des régions du rachis se trouvant en mouvement. La douleur est habituellement ressentie dans le dos, mais elle peut se propager dans les fesses, les hanches et les cuisses, sans toutefois descendre en-dessous du genou (Le genou est une articulation qui permet de joindre la jambe à la cuisse. Elle met en jeu trois os, le fémur le tibia et la patella, par le biais de trois articulations, l'articulation...). Normalement, ce cas de figure n?entraîne pas de faiblesse ou d?engourdissement dans la jambe ou le pied, étant donné que le problème ne provient pas d?une pression exercée sur les nerfs rachidiens.

Douleurs "neurologiques"

Les douleurs d?origine « neurologique » proviennent d?un nerf (En neuroanatomie, au sein du système nerveux , périphérique et central, un nerf désigne un regroupement d'axones, myélinisés ou non, issus de cellules...) blessé ; la douleur survient lorsqu?un nerf rachidien est enflammé, coincé ou pincé, à la suite d?une hernie (Une hernie est en médecine la sortie d'un organe ou d'une partie d'un organe hors de la cavité qui le contient normalement, par un orifice naturel ou accidentel.) discale. Par exemple, le phénomène de sciatique est le résultat du pincement d?une racine nerveuse. Récemment, il a été mis en avant que quand un disque se fissure, des substances chimiques sont libérées ; elles provoquent une inflammation des nerfs même si aucune pression n?est directement exercée sur ces derniers. Ces douleurs concernent plus les médecins puisqu?elles peuvent être le signe d?un endommagement des nerfs provoquant une faiblesse ou un engourdissement au niveau des extrémités. La pression des nerfs est à l?origine de symptômes dans les régions que traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et transmettre au ballast les charges des véhicules circulant sur les...) le nerf, plutôt que dans le bas dos. Des structures éloignées du rachis, telles que les muscles sont alors touchées. Par conséquent, le patient peut ressentir une faiblesse ou un engourdissement dans la jambe ou le pied sans pour autant souffrir du dos. La pression exercée sur le nerf affecte le fonctionnement du corps : les muscles s?affaiblissent, les réflexes se font plus longs ; la présence d?épingles ou d?aiguilles, de même qu?un engourdissement peuvent être ressentis le long du parcours du nerf.

Les personnes à risque

Les activités quotidiennes peuvent à long terme porter préjudice à la bonne santé du dos. Le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes...) ainsi que les tensions émotionnelles peuvent provoquer des contractions musculaires et entraîner douleurs et raideurs. Etant donné que la majeure partie du poids est supportée par le dos, cette région connaît en premier lieu des mouvements douloureux et des muscles tendus.

  • Les personnes obèses

Le fait d?être en surpoids (Le surpoids est l'état d'une personne présentant une corpulence considérée comme légèrement plus importante que la normale ou la moyenne dans une société donnée. Elle est définie par...) provoque pression et contraintes au niveau du dos et plus spécialement le bas dos. D?autre part cela peut favoriser le développement ou aggraver d?autres pathologies telles que l?ostéoporose (L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la...), l?ostéoarthrite, l?arthrite rhumatoïde (maladie auto-immune), la dégénérescence des disques, les sténoses et le spondylosthésis (voir le § 3).

  • Les femmes enceintes

Les douleurs lombosacrées de la femme enceinte sont très fréquentes. Elles sont favorisées par les modifications mécaniques et hormonales qui accompagnent normalement la grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle puisse survivre hors du corps de la mère. Une femme en...). Le développement du f?tus et l'augmentation de poids de la mère entraînent des modifications de posture nécessaires à la femme enceinte pour rétablir l'équilibre corporel. La relaxine, hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par...) abondamment sécrétée dès les premiers mois de grossesse, augmente l'élasticité des tissus et prépare ainsi les articulations du bassin à se distendre pour permettre la croissance du f?tus puis son passage lors de l'accouchement (L'accouchement (également appelé travail, naissance ou parturition) est l'aboutissement de la grossesse, la sortie d'un enfant de l'utérus de sa...). La relaxine augmente également l'élasticité des ligaments et des disques de la colonne vertébrale. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total...), la prise de poids (La prise de poids est une modification de la masse corporelle, qui se traduit par une augmentation de l'Indice de masse corporelle.) importante, les ajustements de la posture, l'altération de la capacités des muscles et des ligaments vertébraux aboutissent à une augmentation des contraintes sur la colonne vertébrale et favorisent l'apparition de douleurs lombaires et fessières. Par contre, la survenue d'une hernie discale au cours de la grossesse est relativement rare. La posture normale, la tonicité des muscles abdominaux et la rigidité des ligaments se rétablissent progressivement en 3 à 6 mois après l'accouchement et sont aidées par la rééducation (source Pfizer "Le mal de dos").

  • Les grands sportifs

Depuis quelques années, l?industrie du sport et des loisirs s?est considérablement expansée, en relation avec un nombre croissant de blessures liées au sport. Chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), 1.5 millions de personnes en Grande Bretagne et 3.7 millions aux Etats-Unis se rendent aux urgences (Dans le langage courant, les urgences sont le service d'un hôpital qui s'occupe de recevoir les malades et les blessés qui se présentent d'eux-mêmes, ou qui sont amenés par les services de secours (SAMU,...) suite à une blessure (Une blessure est une lésion, physique ou psychique, faite involontairement ou dans l'intention de nuire.) liée au sport. Certaines blessures sont seulement temporaires tandis que d?autres provoquent un endommagement durable, certaines sont le résultat d?un accident, d?autres sont dues à un échauffement ou un entraînement insuffisant ou à un équipement inapproprié. Elles touchent principalement le système musculo-squelettal (muscles, os et les tissus associés tels que le cartilage). Une meilleure compréhension des mécanismes de blessure a permis de réduire leur survenue. Les vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à...) rapides permettent désormais au médecin d?étudier le mouvement du sportif en détail et de le conseiller en vue de modifier son/ses geste(s). D?autre part des anomalies peuvent engendrer des contraintes irrégulières sur les différentes parties du corps et provoquer des fractures qui pourraient être évitées par le port de chaussures adéquates et/ou de semelles orthopédiques et par un entraînement correct. De même les déformations musculaires trop importantes peuvent être évitées grâce à un échauffement et à des étirements avant l?activité sportive en elle-même. Enfin certains sports génèrent de forts impacts tels que le footing, le tennis, le rugby ; d?autres tels que le golf ou la natation sollicitent fortement certaines régions du dos. Il convient de prendre garde aux idées reçues : en effets, ces sports, s?ils ne sont pas pratiqués à bon escient favorisent le processus de vieillissement des différentes structures du dos. Il est ainsi nécessaire de se renseigner quant aux bonnes pratiques à adopter avant de commencer la pratique d?un tel sport. Des informations et conseils utiles sont prodigués sur le site de l'IRBMS (Institut Régional du Bien-être (Le bien-être ou bienêtre est un état qui touche à la santé, au plaisir, à la réalisation de soi, à l'harmonie avec soi et les autres. René Dubos présente la santé comme...), de la Médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...) et du Sport Santé).

Entretien et hygiène de vie (L'hygiène de vie est l'ensemble des mesures destinées à préserver et à promouvoir la santé. Elle concerne essentiellement les choix de style...)

Se prémunir des douleurs du dos, est controversé. Il a longtemps été admis que les exercices et un mode de vie sain empêchaient la survenue d?un mal de dos. Ceci n?est pas nécessairement vrai. En fait, de nombreuses études ont révélé que les activités engendrant de forts impacts pouvaient augmenter les chances de souffrir d?un mal de dos. Cependant, l?exercice physique (L'exercice physique est une activité physique pratiquée en principe régulièrement par un être humain pour entretenir sa santé, sa condition physique. En matière d'éducation, il est...) est important pour la santé et ne doit pas être évité. Des activités « douces » telles que la natation, la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position...), la bicyclette (Une bicyclette, aussi appelée un vélo en langage courant, est un véhicule terrestre composé de deux roues alignées — d'où elle tire son nom. La force motrice est fournie...), améliorent la forme physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) sans contraindre le dos.

- En ce qui concerne des exercices plus spécifiques, il est important que le patient en réfère à son médecin afin de les pratiquer correctement. Les abdominaux, s?ils sont bien faits, renforcent la ceinture abdominale et permettent de diminuer la tendance à souffrir du dos. Bien qu?ils ne soient pas spécialement indiqués pour traiter le mal de dos, les étirements sont à mêmes de soulager les muscles tendus, de même que les exercices d?inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un autre. Il décrit l'angle entre le plan de l'orbite et le...) du bassin.
- Les ceintures lombaires sont conseillées aux travailleurs portant des objets lourds. Il convient tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même de rester prudent car ce type de ceinture n?empêche pas les blessures du dos.
- Lors de la posture debout, il convient de garder la tête droite et l?estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située entre l’œsophage et le duodénum. L’estomac reçoit les...) rentré. Pour les longues périodes de station debout, un tabouret permet de reposer un pied à la fois. Il est déconseillé de porter de hauts talons.
- Les chaises d?une hauteur appropriée au type de tâche avec un dossier correctement réglé sont préférables. Celles-ci doivent pivoter afin d?éviter les contraintes dans le bas du dos. Dans les automobiles, les sièges doivent fournir un bon support au niveau du bas dos. Si ce n?est pas le cas, un coussin ou une serviette enroulée et positionné(e) au niveau des lombaires est utile.
- Pour le sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant...), les besoins varient d?un individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) à l?autre : chacun doit faire des essais afin de savoir si un matelas plus ou moins dur lui convient mieux. Un morceau de contreplaqué (Le contreplaqué et le lamibois sont la superposition de plaques de bois déroulées, Son épaisseur peut varier selon son utilisation, généralement de 1...) placé entre le sommier et le matelas durcit un lit trop « mou » tandis qu?un morceau de mousse peut agir contre un matelas trop dur.
- En fonction de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) et de la corpulence de chacun, il ne faut pas soulever des objets trop lourds. Pour soulever un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est...), il convient de garder le dos bien droit, la tête droite et de soulever en levant les genoux. Il faut garder l?objet à soulever près de soi et ne pas trop se baisser et resserrer l?estomac afin que le dos soit en équilibre. La bonne image à garder en tête est celle d?un haltérophile rompu à cet effort.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.