Ligne 4 du métro de Paris - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Métro ligne 4
Un MP 59 à Cité
Réseau Métro de Paris
Année d’ouverture 1908
Dernière extension 1910
Exploitant RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le...)
Conduite Conducteur (PA)
Matériel utilisé MP 59 (Le MP 59 est un type de Rames sur pneumatiques livré en 1963 pour la ligne 1 et 1967 pour la ligne...)
Points d’arrêt 26
Longueur 10,6 km
Distance moyenne entre points d’arrêt 424 m
Communes desservies 1
Fréquentation
154,1 millions
2e/16
Lignes connexes (1) (2) (3) (3 bis) (4) (5) (6) (7) (7 bis) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14)

La ligne 4 du métro de Paris est une des seize lignes du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) métropolitain de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...). Entièrement située dans les limites de la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...), elle relie le terminus nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) Porte de Clignancourt au terminus sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) Porte d'Orléans et traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de...) le cœur de Paris. On l'appelle ainsi parfois « Orléans - Clignancourt ». Longue de 10,6 kilomètres, elle est en correspondance (La correspondance est un échange de courrier généralement prolongé sur une longue période. Le...) avec toutes les autres lignes de métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain,...) (hormis les 3 bis et 7 bis) et toutes les lignes de RER. C'est également la deuxième ligne la plus fréquentée du réseau après la ligne 1, avec cent cinquante-quatre millions de voyageurs en 2004.

La ligne 4 a été la première à relier la rive droite à la rive gauche de la Seine par une traversée sous-fluviale, occasionnant de 1905 à 1907 au cœur même de la capitale des travaux spectaculaires. C'est également la ligne du métro de Paris où il fait le plus chaud car les rames encore en service, les MP 59, sont montées sur pneus et surtout dissipent l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) du freinage électrique par le biais de résistances ; de plus elle est entièrement souterraine ce qui contribue également à cet état de fait. La ligne 4 se verra pour la première fois prolongée en banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...) mi-2012, au sud jusqu'à la nouvelle station Mairie de Montrouge.

Plan de la ligne.

Histoire

Chronologie

  • 21 avril 1908 : mise en service de la section Porte de Clignancourt - Châtelet ;
  • 30 octobre 1909 : mise en service de la section Raspail - Porte d'Orléans ;
  • 9 janvier 1910 : mise en service de la ligne dans son intégralité ;
  • octobre 1966 à octobre 1967 : conversion en ligne sur pneumatiques avec matériel MP 59 ;
  • 17 juillet 1967 : exploitation avec du matériel sur pneumatiques MP 59 ;
  • 3 octobre 1977 : déviation du tracé et nouvelle station Les Halles ;
  • 6 août 2005 : un incendie sur une rame à Simplon intoxique légèrement dix-neuf personnes ;
  • mi-2012 : prolongement à Mairie de Montrouge.

Les origines

Premier tracé abandonné et nouveau tracé de la ligne 4 réalisé à travers l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...) de la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la...).

La ligne 4, ouverte en 1908 est la dernière ligne de la concession initiale de la Compagnie du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et...) métropolitain de Paris et la première à traverser la Seine de manière souterraine (la ligne 5, actuelle ligne 6, la traverse sur le viaduc (Un viaduc est un ouvrage d'art routier ou ferroviaire qui franchit une vallée, une...) de Passy, rebaptisé plus tard pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours...) de Bir-Hakeim, à partir de 1906). Le tracé fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) de longs débats qui retardent d'autant la mise en chantier du tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de...). Celui prévu à l'origine, rectiligne, passe sous la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) du Louvre, traverse la Seine dans l'axe de cette rue, passe sous l'Institut de France (L'Institut de France est à la fois une institution académique française...) et rejoint directement la rue de Rennes pour obliquer ensuite sous le boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) Raspail et rejoindre la porte d'Orléans.

Mais compte tenu du report de la mise en chantier du prolongement de la rue de Rennes jusqu'à la Seine - qui n'a finalement jamais été réalisé - et du tollé provoqué parmi les académiciens qui refusent catégoriquement le passage de la ligne sous l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) de France, le tracé est finalement modifié vers l'est à travers la place du Châtelet et l'île de la Cité. Ce nouveau tracé possède également plus de cohérence pour un axe nord-sud, suivant les grands courants de circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) parisiens. Une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) modification du tracé est retenue : la déviation temporaire par la gare Montparnasse (La Gare Montparnasse est une des six grandes gares terminus de la SNCF à Paris, située dans la...) est décidée afin de ne pas entraîner un nouveau retard pour cette ligne très attendue par les Parisiens. Elle est rendue nécessaire par le retard du percement du boulevard Raspail entre la rue de Rennes et le boulevard du Montparnasse. Une fois le boulevard Raspail percé dans son intégralité, il est prévu de couper au plus court sous celui-ci et ne plus desservir la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui...) Montparnasse. On peut d'ailleurs remarquer au sud de la station Vavin que le tunnel est prévu pour le passage final par le boulevard Raspail. Mais l'intérêt majeur de la desserte de trois grandes gares parisiennes par la ligne fait plus tard abandonner ce choix.

Un chantier spectaculaire

Carte postale expliquant le chantier de la traversée sous-fluviale de la Seine par la méthode des caissons foncés sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...).

Le chantier, réalisé par l'entreprise de Léon Chagnaud, ancien maçon (Le maçon est un professionnel du bâtiment qui pratique la maçonnerie. Cette...) de la Creuse, peut enfin être lancé en 1905, et la ligne 4 devient la première à franchir la Seine en souterrain. La méthode retenue de traversée sous-fluviale est celle de caissons métalliques de vingt à quarante mètres de longueur montés sur les berges et foncés verticalement dans le lit du fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans...). Les extrémités des caissons sont obstruées, puis ils sont remorqués à leur emplacement avant d'être lestés d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) et coulés dans le lit du fleuve. Au niveau inférieur de ces caissons, une chambre de travail emplie d'air sous pression accueille le travail des ouvriers. Le caisson s'enfonce au fur (Fur est une petite île danoise dans le Limfjord. Fur compte environ 900 hab. . L'île...) et à mesure du dégagement du sol jusqu'à sa position définitive. Le grand bras nécessite l'emploi de trois caissons, le petit bras, deux caissons.

Le passage de la Seine est aussi marqué par l'utilisation de la congélation (On appelle congélation toutes technique visant à faire passer un produit à...) du sol trop humide entre la station Saint-Michel et la Seine, sous la voie du chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le...) de la Compagnie du Paris-Orléans (aujourd'hui RER C) en 1908 et 1909. L'installation de deux usines frigorifiques permit la circulation de saumure (La saumure est de l’eau dans laquelle du sel est présent en très grande...) refroidie à -25 °C dans plusieurs dizaines de tubes pour stabiliser le terrain.

Le tronçon nord est le premier achevé : il est ouvert le 21 avril 1908 de Porte de Clignancourt à Châtelet. Le tronçon sud est ouvert le 30 octobre 1909 de Porte d'Orléans à Raspail. La jonction (La Jonction est un quartier de la ville de Genève (Suisse), son nom familier est "la Jonquille") entre les deux tronçons est réalisée le 9 janvier 1910. Pourtant, cette ligne si attendue est fermée au trafic quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) plus tard : en janvier 1910, le niveau de la Seine dépasse sa côte d'alerte, avant de provoquer la plus grave inondation (Le terme inondation fait traditionnellement référence au débordement d'un cours d'eau qui...) du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...). Le matin du 24 janvier 1910, d'importantes infiltrations d'eau à la traversée de la Seine font interrompre le service entre Châtelet et Vavin ; le service est néanmoins repris dans la journée. Mais les infiltrations devenant de plus en plus inquiétantes, le trafic est à nouveau interrompu dans l'après-midi. Le 26, l'eau noie complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) la station Châtelet et la traversée sous-fluviale, avant de remonter lentement le tunnel. Dans la nuit du 27 au 28, elle atteint Réaumur puis Gare de l'Est : la ligne est alors réduite à son exploitation minimale : de Clignancourt à Gare du Nord et de Vavin à Porte d'Orléans. La décrue durant le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) de février permet une reprise progressive de l'exploitation ; il faut néanmoins attendre le 6 avril pour voir la ligne rouverte dans son intégralité après réparation des nombreux dégâts causés à l'infrastructure.

Information icon.svg

Durant les années 1930, la ligne 4 est le cadre d'un drame durant une période politiquement troublée : le 27 juillet 1934, un paquet abandonné dans une voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un...) est emporté par un contrôleur dans le bureau du chef surveillant (Un surveillant ou conseiller d’éducation ou assistant d’éducation, est une...), situé sur le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en...) de la station Montparnasse. Le paquet explose et tue ce dernier, blesse l'autre agent ainsi que quatre voyageurs. Les auteurs de l'attentat ne sont pas retrouvés.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le plus violent bombardement que subit Paris dans la nuit du 20 au 21 avril 1944 vise la gare de marchandises de la Chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice...) et l'atelier central du réseau routier, rue Championnet. La voûte (Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d'un...) de la station Simplon est atteinte par une bombe et s'effondre sur les voies et quais. Des réparations hâtives permettent de remettre en service la ligne quelques jours plus tard.

Le métro sur pneus et la déviation de la ligne

Matériel sur pneus MP 59.

L'expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences...) du métro sur pneumatiques sur la ligne 11 (Le terme ligne 11 est utilisé pour désigner un grand nombre de lignes de transports en...) à partir de 1956 donne satisfaction à la RATP. Celle-ci décide donc d'équiper en priorité les lignes 1 et 4 pour le roulement ( En mécanique, le roulement, et plus précisément le roulement sans glissement, est le...) sur pneus, qui permet d'augmenter la capacité des lignes par de meilleures accélérations et décélérations du matériel grâce à une adhérence bien supérieure.

Au début des années 1960, ces deux lignes sont les deux plus chargées du réseau, atteignant aux heures (L'heure est une unité de mesure  :) de pointes un niveau de fréquentation critique (140 % de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) à la pointe du soir). Cependant, cette seule évolution étant insuffisante pour résorber cette saturation, la longueur des stations est allongée de soixante-quinze à quatre-vingt-dix mètres, ce qui permet de porter les compositions de cinq à six voitures par rame. Ces travaux sont menés très rapidement, et dès le mois d'octobre 1965, des trains sur fer de six voitures parcourent la ligne, grâce à l'ajout d'une motrice M2 supplémentaire par rame. Le 3 octobre 1966, le premier train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) sur pneus MP 59 roule sur la ligne ; ce matériel est identique sur les lignes 1 et 4, en composition à quatre motrices et deux remorques par rame. Le parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été...) MP 59 comporte alors 556 voitures, soit 376 motrices et 180 remorques. Le 17 juillet 1967, le dernier train fer quitte la ligne, ce qui permet de renforcer le service d'autres lignes et de réformer une centaine de voitures construites avant 1914. En février 1971, la ligne 4 est la seconde du réseau après la ligne 11 à être équipée d'une grecque pour le pilotage automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...) électronique.

Depuis lors, un seul changement a eu lieu début octobre 1977 avec la déviation de la ligne et le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...) de la station Les Halles. Réalisé à ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) ouvert lors des immenses travaux du complexe des Halles, le déplacement de la station légèrement vers l'est permet de la rapprocher de la gare RER de Châtelet - Les Halles afin de faciliter les correspondances. Pour cela trois-cent-trente mètres de tunnel sont construits pour rejoindre l'ancien tracé. Le basculement (Le basculement, dans le domaine de l'astronautique, est l'inclinaison progressive d'un véhicule...) s'opère en trois nuits consécutives du 30 septembre 1977 à 22 heures au lundi 3 octobre au début du service. La première nuit, la voie 2 nouvelle est raccordée, la seconde nuit, la voie 1 est préparée, la dernière nuit, la voie 1 est raccordée. Ainsi, l'exploitation durant ce week-end particulier provoque une situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) insolite : les voyageurs (Les Voyageurs est un épisode de la série télévisée Stargate Atlantis....) sur la voie 1 arrivent dans l'ancienne station, ceux de la voie 2 dans la nouvelle station, sans forcément se rendre compte que le tracé venait d'être modifié.

Le 6 août 2005 à 16 h 42, un incendie sur une rame à Simplon dû au dysfonctionnement d'un bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés...) provoque l'évacuation de deux rames MP 59 et intoxique légèrement dix-neuf personnes. Le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...) est maîtrisé par les pompiers aux alentours de 18 h.

Page générée en 1.152 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique