Chronologie des sciences
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Article de la série
Histoire des sciences
Chronologie
Frise chronologique
Chronologie de l'astronomie
Sciences de l'Antiquité
Sciences au Moyen Âge
XVe s. - XVIe s.
XVIIe s. - XVIIIe s.
XIXe s. - XXe s.
Thématiques
Sciences grecques (Les sciences grecques sont tout à la fois un ensemble de questionnements, de méthodes et de résultats à l'origine de la pensée mathématique et scientifique, qui se développera à partir du...)
Sciences chinoises
Sciences indiennes
Sciences islamiques
Histoire...
de l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être confondue avec la...)
des mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que...)
de la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences...)
de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant à restaurer la...)
de la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la...)
de l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes électriques et...)
de la zoologie & botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτάνιϰή; féminin du mot...)
de l'écologie
des sciences du langage
Voir aussi
Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble...)
Histoire des sciences (La science, en tant que corpus de connaissances mais également comme manière d'aborder et de comprendre le monde, s'est constituée de façon...) (discipline)
Philosophie des sciences
Épistémologie
Sociologie des sciences (La sociologie des sciences vise à comprendre les logiques d'ordre sociologique à l'oeuvre dans la production des connaissances scientifiques. Elle porte ainsi une attention particulière aux institutions scientifiques, au travail concret...)
Méta
Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...)

La mise au point (Graphie) d’une frise chronologique en histoire des sciences se heurte à deux écueils :

  • le choix d’une date et d’un savant pour une découverte, sans être arbitraire, est souvent conventionnel (et donne souvent lieu à une controverse)
  • ce type de présentation donne l’impression d’un progrès cumulatif et continu des sciences

Ces réserves étant faites, voici néanmoins quelques dates à manier avec précaution…

Préhistoire et protohistoire

Les hommes de la préhistoire ont développé de nombreuses technique, depuis le silex taillé jusqu'à l'écriture en passant par le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) et l'agriculture. Ils ont également porté un certain regard sur le monde (Le mot monde peut désigner :) qui les entourait, comme le montre les traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne dans le cadre du premier...) d'activités religieuses? Mais rien ne montre qu'ils aient eu la moindre activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) d'ordre scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) jusqu'à des périodes très tardive.

Ce n'est qu'au paléolithique supérieur que l'on peut commencer à observer l'émergence de quelques embryons d'activités scientifique, avec les débuts des mathématiques et de l'astronomie.

Mais ce n'est vraiment qu'au néolithique puis au chalcolithique que se développent réellement ses activités, en particulier chez les égyptiens ou les babyloniens, sans toutefois que l'on puisse les qualifier réellement de science.

Antiquité

XIIIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être...)

  • Premières universités

XVIe siècle

  • 1543 - Nicolas Copernic : le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une...) est le centre des orbes célestes

XVIIe siècle

  • 1609 - Johannes Kepler : Astronomia Nova, énonce les deux premières lois du mouvement des planètes
  • 1614 - John Napier : logarithme (En mathématiques, une fonction logarithme est une fonction définie sur à valeurs dans , continue et transformant un produit en somme. Le logarithme de base a où a est un réel strictement positif différent de 1 est une...)
  • 1619 - Johannes Kepler : Harmonice Mundi, énonce la troisième loi du mouvement des planètes
  • 1628 - William Harvey : circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) sanguine
  • 1633 - Procès Galilée (Galilée ou Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642) est un physicien et astronome italien du...)
  • 1637 - René Descartes : les 3 essais du Discours de la méthode
  • 1642 - Blaise Pascal : machine à calculer
  • 1643 - Evangelista Torricelli : baromètre (Le baromètre est un instrument de mesure, utilisé en physique et en météorologie, qui sert à mesurer la pression atmosphérique. Il peut, de façon secondaire, servir d'altimètre pour...)
  • 1648 - Blaise Pascal : expérience du puy de Dôme ()
  • 1657 - Christiaan Huygens : horloge à pendule pesant (On appelle pendule pesant tout solide mobile autour d'un axe (en principe horizontal) ne passant pas par son centre de gravité et placé dans un champ de pesanteur. Déplacé de sa position...)
  • 1659 - Robert Boyle : pompe à air (La pompe à air, mise au point en 1659 par Robert Boyle, est un instrument qui permet de créer le « vide » (baisse de pression) dans une cloche en verre.)
  • 1662 - Robert Boyle : loi des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend...) parfaits
  • 1664 - Isaac (ISAAC est un algorithme capable de générer des nombres pseudo-aléatoires, tombé dans le domaine public en 1996. Son auteur, Bob Jenkins, l'a conçu de manière à ce qu'il soit assez sûr pour être utilisé en cryptographie. Cet...) Newton : calcul des fluxions
  • 1670 - Isaac Newton : théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent...) corpusculaire de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm...)
  • 1672 - Isaac Newton : télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument...) à miroir (Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu'une image s'y forme par réflexion et conçu à cet effet. C'est souvent une couche métallique fine, qui, pour être...) parabolique
  • 1675 - Gottfried Leibniz : calcul infinitésimal (Le calcul infinitésimal (ou calcul différentiel et intégral) est une branche des mathématiques, développée à partir de l'algèbre et de la géométrie, qui implique deux idées majeures complémentaires:)
  • 1687 - Isaac Newton : Philosophiae Naturalis Principia Mathematica
  • 1690 - Christiaan Huygens : théorie ondulatoire de la lumière

XVIIIe siècle

  • 1714 - Daniel Gabriel Fahrenheit : thermomètre (Un thermomètre est un appareil qui sert à mesurer et à afficher la valeur des températures. C'est le domaine d'étude de la thermométrie.) à mercure
  • 1742 - Anders Celsius : échelle thermométrique
  • de 1749 à 1789 - Buffon : Histoire naturelle
  • 1751 - Jean Baptiste le Rond ( Le mot rond caractérise et par abus de langage désigne un cercle ou une sphère. En argot, un rond c'est un sou. Une affaire rondement menée est une affaire...) d'Alembert et Denis Diderot : début de l’Encyclopédie
  • 1753 - Carl von Linné : nomenclature des espèces vivantes
  • 1756 - Joseph Black : " air fixe " (futur dioxyde de carbone)
  • 1759 - Jean-Étienne Montucla : Histoire des mathématiques
  • 1761 - Johann Heinrich Lambert : irrationalité de pi
  • 1766 - Henry Cavendish : " air inflammable " (futur hydrogène)
  • 1773 - Joseph Priestley ou Carl Wilhelm Scheele : découverte simultanée de l’" air déphlogistiqué " (futur oxygène)
  • 1776 - John Walsh démontre la nature électrique des décharges produites par l'organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est...) électrique de la torpille, "naissance" de l'électrophysiologie
  • 1777 - Antoine Laurent de Lavoisier : composition de l’air
  • 1783 - Henry Cavendish : synthèse de l’eau
  • 1787 - Joseph-Louis Lagrange : Mécanique analytique
  • 1789 - Antoine Laurent de Lavoisier : Traité élémentaire de chimie (conservation de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...), bases de la chimie)
  • 1795 - Joseph-Louis Lagrange : Géométrie analytique
  • 1796 - Pierre Simon de Laplace : Exposition du système du monde

XIXe siècle

  • 1800 - Georges Cuvier : Leçons d’anatomie comparée
  • 1800 - Alessandro Volta : pile électrique (Une pile électrique (ou plus simplement pile) est un dispositif électrochimique transformant l'énergie d'une réaction chimique en énergie...)
  • 1808 - John Dalton : hypothèse atomique
  • 1822 - Fresnel : Théorie ondulatoire de la lumière
  • 1822 - Joseph Fourier : Théorie analytique de la chaleur
  • 1824 - Nicolas Léonard Sadi Carnot : Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance (deuxième principe de la thermodynamique)
  • 1827 - Georg Ohm : loi d'Ohm (Électricité)
  • 1828 - Friedrich Wöhler : synthèse de l’urée
  • 1830 - Charles Lyell : Principes de géologie
  • 1830 - Évariste Galois : mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) sur les équations
  • 1838 - Matthias Schleiden : théorie cellulaire des êtres vivants
  • 1841 - James Prescott Joule : loi de Joule (Il existe des lois de Joule en électricité et en thermodynamique.) (Électricité)
  • 1842 - James Prescott Joule ou Julius Robert von Mayer  : conservation de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) (premier principe de la thermodynamique)
  • 1846 - Urbain Le Verrier : calcul de la position de Neptune
  • 1851 - Jean Bernard Léon Foucault : pendule de Foucault (Un pendule de Foucault, du nom du physicien français Jean Bernard Léon Foucault, est une expérience conçue pour démontrer la rotation de la Terre par rapport à un référentiel galiléen ainsi que l'existence de la force...)
  • 1854 - Bernhard Riemann : géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace de dimension 3 (géométrie euclidienne) et, depuis...) non-euclidienne
  • 1859 - Charles Darwin : Origine des espèces
  • 1864 - James Clerk Maxwell : théorie dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) du champ électromagnétique (Le champ électromagnétique est le concept central de l'électromagnétisme. On le conçoit souvent comme composition des deux champs vectoriels que l'on peut mesurer indépendamment :...)
  • 1865 - Gregor Mendel : étude de l’hybridation des plantes
  • 1869 - Dmitri Mendeleïev : table périodique des éléments
  • 1877 - Ludwig Boltzmann : théorie cinétique (Le mot cinétique fait référence à la vitesse.) des gaz
  • 1882 - Robert Koch : bacille de la tuberculose (La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une mycobactérie du complexe tuberculosis correspondant à...)
  • 1885 - Louis Pasteur : vaccin contre la rage (La rage est une maladie virale grave touchant les mammifères dont l'Homme. Elle est causée par un virus qui provoque une encéphalite. Zoonose assez commune, elle touche...)
  • 1895 - Röntgen : rayons X
  • 1896 - Henri Becquerel : radioactivité (La radioactivité, phénomène qui fut découvert en 1896 par Henri Becquerel sur l'uranium et très vite confirmé par Marie Curie pour le thorium, est un...)
  • 1898 - Pierre et Marie Curie : découverte du polonium (Le polonium est un élément chimique de symbole Po et de numéro atomique 84. C'est un métalloïde dont l'isotope 210Po est présent naturellement à l'état de...) et du radium (Le radium est un élément chimique de symbole Ra et de numéro atomique 88.)

XXe siècle

  • 1900 - Max Planck : " quantum d’action " pour expliquer le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) du corps noir (En physique, un corps noir désigne un objet idéal dont le spectre électromagnétique ne dépend que de sa température. En pratique, un tel objet matériel n'existe...)
  • 1902 - Ernest Rutherford et Frederick Soddy : loi de décroissance radioactive
  • 1905 - Albert Einstein : 3 article d’Einstein sur le mouvement brownien, le photon (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction électromagnétique. Autrement dit, lorsque deux particules chargées électriquement interagissent, cette interaction se traduit...) pour expliquer les phénomènes photoélectriques et la relativité restreinte (On nomme relativité restreinte une première version de la théorie de la relativité, émise en 1905 par Albert Einstein, qui ne considérait pas la...)
  • 1906 - Walther Nernst : troisième principe de la thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands systèmes en équilibre. La première définition est aussi la première dans l'histoire. La seconde...)
  • 1911 - Ernest Rutherford : preuve de l’existence du noyau atomique (Le noyau atomique désigne la région située au centre d'un atome constituée de protons et de neutrons (les nucléons). La taille du noyau (10-15 m) est considérablement plus petite que celle de...)
  • 1913 - Niels Bohr (Niels Henrik David Bohr (7 octobre 1885 à Copenhague, Danemark - 18 novembre 1962 à Copenhague) est un physicien danois. Il...) et Ernest Rutherford : modèle planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les astres représentés sont animés soit...) de l’atome
  • 1914 - Frederick Soddy : notion d’isotope
  • 1915 - Alfred Wegener : Dérive des continents
  • 1915 - Albert Einstein : Relativité générale
  • 1918 - Ernest Rutherford : hypothèse du neutron (Le neutron est une particule subatomique. Comme son nom l'indique, le neutron est neutre et n'a donc pas de charge électrique (ni positive, ni négative). Les neutrons, avec les protons,...)
  • 1924 - Wolfgang Pauli : principe d’exclusion en mécanique quantique (La mécanique quantique est la branche de la physique qui a pour but d'étudier et de décrire les phénomènes fondamentaux à l'œuvre dans les...)
  • 1925 - Erwin Schrödinger : équation de Schrödinger (L'équation de Schrödinger, conçue par le physicien autrichien Erwin Schrödinger en 1925, est une équation fondamentale en physique quantique...) (mécanique quantique)
  • 1927 - Werner Heisenberg : principe d'incertitude (mécanique quantique)
  • 1927 - Georges Lemaître : théorie de l’expansion de l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.)
  • 1928 - Paul Dirac : équation de Dirac (L'équation de Dirac est une équation formulée par Paul Dirac en 1928 dans le cadre de sa mécanique quantique relativiste de l'électron.) (mécanique quantique)
  • 1929 - Edwin Hubble : loi d’Hubble (expansion de l'univers)
  • 1931 - Harold Clayton Urey : découverte du deutérium (Le deutérium (symbole 2H ou D) est un isotope naturel de l'hydrogène. Il possède 1 proton et 1 neutron. Son nombre de masse est 2.)
  • 1932 - Ernest Orlando Lawrence : invention du cyclotron (Le cyclotron est un type d’accélérateur circulaire inventé par Ernest Orlando Lawrence en 1931. Dans un cyclotron, les particules placées dans un champ magnétique suivent une trajectoire en forme de spirale et sont accélérées par...)
  • 1932 - James Chadwick : découverte du neutron
  • 1934 - Irène et Frédéric Joliot-Curie : première radioactivité artificielle
  • 1938 - Otto Hahn, Lise Meitner et Fritz Strassmann : fission de l’uranium
  • 1940 - Frédéric Joliot-Curie (Jean Frédéric Joliot (19 mars 1900 à Paris (16è arr.) - 14 août 1958 à Paris) était un physicien français.), Hans Halban et Lew Kowarski : une réaction en chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) lors de la fission est posssible
  • 1942 - Enrico Fermi : pile atomique (uranium-graphite)
  • 1945 : bombe atomique
  • 1945 : création du Commissariat à l'énergie atomique dirigé par Frédéric Joliot-Curie
  • 1947 : découverte du transistor
  • 1947 - George Gamow : théorie du Big Bang (Le Big Bang est l’époque dense et chaude qu’a connu l’univers il y a environ 13,7 milliards d’années, ainsi que l’ensemble des modèles cosmologiques qui la décrivent,...)
  • 1953 - Francis Crick et James Watson : structure hélicoïdale de l’ADN (biologie moléculaire)
  • 1965 - Richard Feynman : électrodynamique quantique (L'électrodynamique quantique relativiste est une théorie physique ayant pour but de concilier l'électromagnétisme avec la mécanique quantique en utilisant un formalisme...)

XXIe siècle

  • 2001 – la carte du génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains virus dont le génome est porté par des...) humain est achevée
Page générée en 0.251 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique