Air Force One
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Boeing 747 VC-25A

Les 2 Boeing VC-25A à la base aérienne d'Hickam lors d'une visite du président Bush à Hawaii en 2003

C'est sous le présidence de Ronald Reagan que débutèrent la fabrication et l'aménagement de deux Boeing 747 (Le Boeing 747 est un avion de ligne construit par l'avionneur américain Boeing depuis 1968. Doté de quatre turboréacteurs, il offre une capacité maximale...) 200B affectés au transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) présidentiel. Le premier fut mis en service en 1989. Le vol initial en tant qu'Air Force One (Air Force One est l'indicatif d'appel de tout aéronef de l'armée de l'air des États-Unis dans lequel se trouve le président des États-Unis.) eut lieu le 6 septembre 1990 et transporta le président George H. W. Bush au Kansas puis en Floride avant de rentrer sur Washington.

George W. Bush durant ses huit ans de présidence a volé plus de 1675 fois, 200 fois en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques...) par année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), sur Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire...) Force One. La plupart de ses vols étaient aux mains du colonel Mark Tillman, commandant du Presidential Airlift Group au sein de la 89th Airlift Wing (89e escadre de transport) qui l'a ainsi emmené dans tous les États américains à l'exception du Vermont et dans 75 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) étrangers. Le colonel Tillman a pris sa retraite de l'US Air Force à la fin du mandat de George Bush, accomplissant son dernier voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et...) à bord de l'un des deux 747 VC 25A pour raccompagner l'ancien président au Texas son état d'origine, quelques heures seulement après la prestation de serment de son successeur Barack Obama.

Le président Bush vola également une fois sans l'indicatif Air Force One, lors d'un voyage secret à Bagdad (Bagdad (en arabe ?????) est la capitale et la plus grande ville de l'Irak. Elle se situe sur le Tigre au centre est du pays (44,5° E - 33,5° N) et est un carrefour de communications aériennes, routières et...) (où il ne resta que quelques heures) en novembre 2003 pour célébrer la Thanksgiving avec les troupes américaines. Le 747 s'identifia aux contrôles aériens comme un Gulfstream de l'US Air Force. L'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on parlera de...) présidentiel de secours qui suivait fit de même.

Barack Obama a effectué son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du...) sur Air Force One en tant que président le 5 février 2009 dans un court voyage pour se rendre de Washington à Williamsburg en Virginie. Alors qu'il n'était que président-élu (president-elect), l'un des avions présidentiels, un Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus...) C-32, fut mis à sa disposition pour son départ définitif de Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au...) vers Washington le 5 janvier 2009 (ce qui fera appeler l'avion par une journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de l'anglais : report, rapporter) car il rapporte des faits dans l'objectif d'informer le public. Un...) du New York Times "Air Force One-elect"). L'avion était alors piloté par le colonel Scott Turner qui est le nouveau pilote attitré du président américain (En 2005, Barack Obama, alors sénateur, avait pris une fois Air Force One lors d'un retour de Springfield (Illinois) vers Washington DC, invité par George W. Bush pour rentrer sur la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social,...) fédérale après avoir participé les deux à l'inauguration de l' Abraham Lincoln Presidential Library and Museum).

George Bush à bord d'Air Force One au téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) avec le vice-président Cheney le 11 septembre 2001. L'avion rentre alors vers la base aérienne (Une base aérienne est une base militaire d'une armée de l'air. Il s'agit généralement d'un aéroport militaire disposant de pistes, d'un tarmac, d'un centre de contrôle du trafic aérien, des...) d'Andrews, escorté par deux chasseurs de l'US Air Force.

Air Force One pendant le 11 septembre 2001

Air Force One connaitra sa plus importante situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) de crise pendant les attentats du 11 septembre 2001. Le président Bush est en déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens...) dans une école à Sarasota en Floride lorsqu'on l'informe de l'attaque terroriste sur les tours du World Trade Center (). Il va alors tenir sa première réunion de catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) dans une classe de l'école rapidement aménagée et équipée en système de communications par le Secret Service. Moins d'une heure (L'heure est une unité de mesure  :) plus tard, le président s'envole en urgence sur Air Force One de l'aéroport international (Un aéroport international est généralement un aéroport avec des services des douanes et d'immigration pour gérer les vols internationaux à destination et en provenance d'autres pays. Ces...) de Sarasota-Bradenton. L'avion va atteindre une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) de croisière et faire des cercles pendant quarante minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur...) en attente du choix d'une destination sécurisée. L'espace aérien (L'espace aérien est organisé pour fournir une sécurité optimale à tous les aéronefs qui y évoluent.) ayant été bouclé, il est, outre les jets de l'armée américaine, le seul appareil en vol au-dessus des États-Unis. C'est depuis son bord que le président Bush donne l'autorisation d'abattre tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) avion de ligne (Un avion de ligne désigne un appareil utilisé pour le transport de passagers sur des bases commerciales. Ils sont, le plus souvent, exploités par des compagnies aériennes qui en sont propriétaires ou locataires. Ils...) et autres menaçants. Il ira se poser d'abord sur la base aérienne de Barksdale en Louisiane, alors en état d'urgence. En effet, le président souhaitait faire une annonce nationale sur les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.), mais en était dans l'impossibilité à bord d'Air Force One. Le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de ravitailler le VC-25A en carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) et surtout en vivre pour plusieurs mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) (dans le cas d'un siège), il repartira vers la base aérienne d'Offutt dans le Nebraska où se trouve le bunker ( Bunker: fortification utilisée pour se protéger des attaques. Bunker: obstacle d'un parcours de golf. ) de l'United States (Le United States est un paquebot construit en 1952 ; il est le plus grand jamais construit aux États-Unis, et toujours le plus rapide à ce jour.) Strategic Command, avant de retourner à Washington, D.C. Il est alors escorté par des F-16 de l'US Air Force, une première pour un vol d'Air Force One au-dessus du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est...) américain. Les officiels de la Maison Blanche (La Maison Blanche (White House en anglais) est la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis. Elle se situe au 1600, Pennsylvania avenue NW à Washington,...) expliqueront le lendemain qu'ils disposaient d'informations que la Maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) Blanche et Air Force One étaient des cibles prévues par les terroristes. L'enquête ultérieure démontrera que l'avion présidentiel ne figurait pas dans les cibles programmées par les auteurs des attentats.

Depuis lors, Air Force One a été équipé en conséquence afin de permettre au président de faire une annonce en radiodiffusion nationale directement depuis l'appareil en vol.

Incident du 27 avril 2009 au-dessus de New York

Photo du Boeing VC-45 prise au-dessus de la statue de la Liberté le 27 avril 2009. Le survol de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les...) provoquera un début de panique à Manhattan (Manhattan est l'une des cinq circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres étant The Bronx, Queens, Brooklyn et Staten Island). La circonscription de Manhattan...).

Le 27 avril 2009, un des Boeings VC-25A accompagné de deux chasseurs de l'US Air Force survole New York à basse altitude pour être pris en photos au-dessus de la statue de la Liberté et d'autres lieux emblématiques de la ville. Cette vision d'un avion de ligne suivi par des avions de chasse créa un début de panique chez certains New Yorkais, marqués par les attentats du 11 septembre 2001, et provoqua la colère du maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au Québec. Dans un gouvernement à gérance...) de la ville Michael Bloomberg non prévenu de ce survol. Louis Caldera, directeur du bureau militaire de la Maison Blanche, qui avait planifié cette opération dut présenter des excuses publiques et une opération similaire qui devait avoir lieu au-dessus de Washington les semaines suivantes fut purement et simplement annulée. Louis Caldera a été contraint de démissionner le 8 mai 2009 suite à cet événement.

Caractéristiques des 747 VC-25A

Air Force One à l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et installations sont...) de Zagreb (Zagreb (API : [/ˈzɑːgrɛb/] ; en hongrois, Zágráb, en italien, Zagabria ; anciennement nommée en allemand, Agram) est une ville et un comitat, capitale de la Croatie. Au recensement de...) en mars 2008. Remarquez la légère protubérance sur le haut du nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui...) (c'est un "cache" qui masque un réceptacle, lequel une fois ouvert permet de ravitailler en vol en carburant Air Force One via un avion ravitailleur). Notez aussi les deux petites antennes latérales sous les derniers hublots de la première rangée.
Barack Obama montant à bord d'Air Force One pour la première fois en tant que président en février 2009. On aperçoit le sceau du président des États-Unis sur la carlingue ( La carlingue est la pièce longitudinale de renforcement placée au fond d’un navire. La carlingue est la partie du fuselage d’un avion formée de la cabine et du poste de pilotage. La Carlingue est le surnom...) et sur l'intérieur de la porte. Les hublots éclairés sont ceux de la suite présidentielle, à l'avant de l'appareil.

Si les deux Boeing 747 présidentiels présentent trois niveaux comme les Boeing 747 standard, leur intérieur a été totalement réaménagé. Le câblage électrique, long de 383 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...), est deux fois celui d'un Boeing 747 ordinaire, et est blindé pour résister aux ondes électro-magnétiques générées par une explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette...) atomique. S'y ajoutent des contre-mesures électroniques, un brouilleur radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes radio, qui sont...), des leurres pour tromper des missiles à tête chercheuse, ainsi que d'autres équipements dont la nature précise est tenue secrète.

L'avion a une capacité de vol de 12 600 km, soit environ un tiers du tour de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus...) avec 80 personnes à bord. Il peut être ravitaillé en vol. En 2008, le coût d'une heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y...) de vol était estimée à 40 000 dollars, principalement pour le carburant. L'avion reprend la livrée de bleus et blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle...) avec l'inscription "United States of America" courant sur la partie haute du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage (pour...), qui avait été créée par Raymond Loewy pour le Boeing 707 (Le Boeing 707 est un avion quadrimoteur à usage commercial et militaire développé dès les années 50 par Boeing. Même si il ne fut pas le premier avion...) utilisé par le président Kennedy. Le drapeau américain est représenté sur les deux côtés de la dérive et le sceau du Président des États-Unis, près des deux portes avant de l'appareil.

George et Laura Bush montant par la porte basse avant
George et Laura Bush arrivant à l'aéroport d'Orly (Paris) en juin 2008

Les 747 VC-25A présentent une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface »...) de 370 m², reconfigurée pour pouvoir répondre aux besoins présidentiels. Le plus bas des trois niveaux est principalement aménagé en soute (Une soute est la partie d'un bateau aménagée dans l'entrepont ou la cale où l'on entrepose le matériel ou les provisions et les vivres.) à bagages et pour le stockage de la subsistance à bord. L'avion peut emporter plus de 2 000 repas de manière à rester autonome toute la durée du voyage présidentiel. Ce niveau possède aussi, à l'avant et à l'arrière, deux portes passagers annexes à l'appareil utilisées pour le service, lesquelles permettent aussi de monter et descendre sans passerelle aéroportuaire. Le deuxième niveau est occupé par le président et et sa proche équipe, et le troisième (la "bosse" des 747) comprend le cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un avion désigne l'espace réservé au pilote, son copilote et au mécanicien. Il...), un petit espace de repos pour l'équipage avec 4 sièges et tables d'un côté et deux couchettes de l'autre et à l'arrière un centre où 4 personnes gèrent les communications et la protection de l'appareil. Ce centre permet ainsi à l'avion de disposer de 87 lignes de téléphone dont des communications sécurisées, d'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et...) et de recevoir les chaines satellite (Satellite peut faire référence à :) de télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par abus de langage,...).

Le deuxième niveau est aménagé, de l'avant vers l'arrière du 747, avec un espace présidentiel qui comprend la suite pour le président avec une chambre-salon située à la pointe avant de l'avion, meublée avec deux canapés convertibles en deux couchettes, des fauteuils et un bureau de travail, une petite salle de bains équipée d'une douche, de deux lavabos et de toilettes, un grand bureau avec un large bureau de travail, un fauteuil invité et un large canapé d'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.). Cet espace est desservi par un couloir courant sur le côté gauche de l'avion, avec côté espace présidentiel un sas vers la porte extérieure principale utilisée habituellement par le président. Se trouvent également dans ce couloir, toujours côté espace présidentiel un canapé et deux sièges occupés pendant le vol par deux membres du Secret Service. Contigüe au bureau, se trouve une pièce médicale qui comprend une table d'opération, un appareil de radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant mécanique (la...), des équipements et fournitures de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...) d'urgence et une pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison) est la science s'intéressant à la conception, au mode...) bien fournie. Un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son métier est intimement...) et une infirmière sont présents durant tous les vols présidentiels. George W. Bush y avait fait rajouter un temps un tapis roulant d'entrainement. Après les escaliers d'accès au niveau supérieur et inférieur et le long du couloir, se trouvent sur la partie droite, un petit salon salle à manger pour 4 personnes, deux cuisines (avec le petit office du niveau supérieur, elle peuvent préparer et servir jusqu'à cent personnes à la fois), une salle de conférence insonorisée comprenant écrans télé, téléphones, une grande table pour 8 personnes et des canapés le long des parois pouvant se transformer en lit. Le couloir dessert un espace de 8 sièges en face à face avec tables et 4 sièges supplémentaires et un petit local avec bureaux avec ordinateurs et imprimantes. On débouche enfin sur la partie arrière de l'appareil, marquant la fin de la partie surnommée « La Maison Blanche », nom donné à l'espace utilisé par le président et ses proches collaborateurs. Outre une cloison avec porte, cette limite est aussi marquée par un changement de la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) de la moquette (La moquette ou tapis mur à mur (qc) était à l'origine une etoffe à trame et chaîne en fil mais veloutée de laine. En 1650 on la nommait "moucade" mot d'origine inconnue qui a évolué en moquette. C'est donc une matière...) (passant du beige au bleu) ainsi que par des boucles des ceinture de siège qui ne portent plus le sceau présidentiel. Cette partie arrière, de conception plus classique, comprend un premier espace avec au centre 8 fauteuils en 2x2 en face à face avec table centrale et sur les côtés deux sièges supplémentaires et des portes d'accès extérieures. C'est l'espace invité où souvent s'assoient les personnalités qui accompagnent le président sur un voyage. Cet endroit est aussi prévu pour être facilement aménageable pour le transport du cercueil des anciens présidents à bord d'Air Force One, comme cela fut le cas pour les obsèques nationales de Ronald Reagan et de Gerald Ford (Ford Motor Company, généralement appelée simplement Ford, est un constructeur automobile américain.). Suivent trois espaces distincts équipés de sièges semblables à des sièges de classe affaire d'une compagnie aérienne (Une compagnie aérienne est une entreprise de transport aérien qui transporte des passagers ou du fret. Les compagnies aériennes louent ou achètent leur...) régulière. On trouve d'abord de chaque côté de l'escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en montant et descendant.) d'accès au niveau inférieur, une dizaine de sièges réservés au personnel de sécurité (Secret Service et US Air Force) puis ensuite sur la partie droite et centrale quatorze sièges dont 2 avec bureaux, en général occupés par les journalistes autorisés à accompagner le président à bord d'Air Force One (le reste du pool de journalistes américains accrédités suivent à bord d'un autre avion, souvent un 747 affrété à United Airlines (United Airlines (code AITA : UA ; code OACI : UAL) est une compagnie aérienne américaine et l'une des plus grandes compagnies mondiales, actuellement au 3e rang...), mais dont les places sont payantes) et sur la partie gauche une dizaine de sièges pour l'équipage. Se trouvent également dans cette partie arrière de petits espaces de service, des toilettes et un escalier d'accès à la soute et à la porte arrière annexe. Une règle sur Air Force One veut qu'un voyageur, hors personnel de bord, peut toujours se déplacer vers l'arrière de la place qui lui est affectée mais jamais vers l'avant. Les journalistes ou voyageurs de l'arrière sont ainsi strictement cantonnés à cet espace.

Lors des visites présidentielles, le 747 sur le tarmac (Tarmac (apocope de tarmacadam, juxtaposition de tar (goudron anglais), et macadam), pour désigner les espaces d'un aéroport revêtus de...) s'arrête toujours avec le côté gauche tourné vers le public et les officiels, côté où se trouve la porte principale de l'appareil. Cela permet aussi d'améliorer la sécurité en cachant le côté ou se trouvent le bureau, le salon et la salle de conférence présidentiels.

Lors de ces déplacements, la logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins, aux conditions...) présidentielle implique que le 747 soit précédé par un convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés, circulant ensemble vers une destination commune ; un convoi funèbre est le...) aérien de quelques avions cargos (incluant en général au moins deux C-17 Globemaster III) qui transportent la limousine présidentielle ("Cadillac One"), une limousine similaire de secours, d'éventuelles autres limousines pour servir de leurre, une ambulance (Une ambulance est un véhicule permettant de transporter des personnes malades ou blessées vers un hôpital ou une clinique.) et d'autres équipements nécessaires à l'entourage présidentiel. Des hélicoptères présidentiels du HMX-1 VH-3D Seaking et VH-60N Whitehawk en tant que Marine One sont également transportés. Un autre avion présidentiel de secours (l'autre 747 VC-25A ou un Boeing C-32) accompagne aussi Air Force One lors des déplacements.

Information icon.svg

Équipage

Air Force One vole toujours avec un pilote, un co-pilote, un ingénieur-mécanicien et un navigateur. L'équipage comprend également un chef steward dirigeant une équipe de plusieurs personnes dont cinq affectées aux cuisines et un chef de sécurité à la tête d'une équipe en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) de la sécurité de l'avion en l'air et, avec le Secret Service, au sol. L'équipage complet, tous membres de l'US Air Force, comprend ainsi 26 personnes (pour 80 passagers maximum).

Page générée en 0.366 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique