Véhicule automatique léger

Le VAL (véhicule automatique léger) est un métro sur pneus fermé totalement automatique.

Issu d'un brevet portant sur les automatismes d’un métro sans conducteur déposé par Robert Gabillard le 31 juillet 1971, il est construit par Matra (aujourd'hui Siemens Transportation Systems) pour équiper le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de la métropole (Une métropole (du grec mêtêr, mère, et polis, ville) est la ville principale d'une région géographique ou d'un pays, qui à la tête d'une...) lilloise. On notera d'ailleurs qu'à l'origine, le sigle VAL signifiait "Villeneuve-d'Ascq-Lille".

Contrairement au SAET (utilisé notamment sur la ligne 14 (Le terme ligne 14 est utilisé pour désigner un grand nombre de lignes de transports en commun :) du métro de Paris (Le métro de Paris est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Paris et son agglomération. Il comporte 16 lignes en site propre, essentiellement...), et lors de l'automatisation de la ligne 1 du métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne...), qui nécessitera une cohabitation de rames MP 89 (MP 89 est le nom d'un type de matériel roulant utilisé dans le métro de Paris. Ce matériel existe en deux versions :) CC et de rames MP 05), le système VAL nécessite une exploitation intégrale (Une intégrale est le résultat de l'opération mathématique, effectuée sur une fonction, appelé intégration. Une intégrale est donc composée d'un intégrande (la fonction à intégrer) et d'un opérateur...) en rames automatiques.

Une rame VAL 208 du métro de Lille.
Une rame VAL 208 (Le VAL 208 est un modèle du métro VAL (Véhicule Automatique Léger) conçu par Matra et construit par Siemens Transportation Systems .) du métro de Lille (Le métro de Lille est un réseau métropolitain desservant la ville de Lille (Nord, France) et une partie de son agglomération. Il a été le premier métro à employer la technologie VAL, pour lequel elle a...).

Historique

Constatant d’une part que les entreprises de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) public comme la RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le STIF pour assurer la gestion du métro et d'autres transports urbains de Paris et de sa proche banlieue : autobus, tramway, et une partie des...) sont fortement déficitaires, que la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de...) salariale participe pour 70% des coûts d'exploitation et d’autre part, que le génie civil (Le Génie civil représente l'ensemble des techniques concernant les constructions civiles. Les ingénieurs civils s’occupent de la conception, de la réalisation, de...) intervient pour 70% des coût de construction d'une ligne de métro, le concept du VAL apparaît en 1968, avec un cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser. Outre les spécifications de base,...) simple devant éluder les problèmes récurrents aux transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) en commun tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en offrant une alternative viable à l'automobile : une vitesse commerciale (La vitesse commerciale d'un moyen de transport en commun est sa vitesse moyenne utile à l'usager.) et une fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps....) suffisamment élevée, y compris en heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...) creuse afin d'être attractif. Le concept doit être viable pour des trafics moyens de l'ordre de 6000 pphpd (passager par heure et par direction) et doit pouvoir s'insérer facilement dans un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec...) difficile (fort dénivelé, courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les...) serrée…). Sur des relations à fréquentation moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous...), la fréquence élevée introduit des coûts de fonctionnement prohibitifs, dus en particulier à la masse salariale. Techniquement, l'appel à la conduite manuelle rend relativement anti-thétiques des fréquences et des vitesses élevées. L'appel à la conduite automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les...) devait résoudre ces problèmes. Par ailleurs, afin de diminuer les coûts d'investissement, les stations et donc les rames devaient être courtes et les véhicules devaient pouvoir se satisfaire d'un tracé sinueux afin de faciliter l'insertion dans le tissu urbain à moindre coût.

Un concours fut lancé et Matra retenu en 1971. Il fallait ensuite trouver un site et d'expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d'une hypothèse et à obtenir des...) et de mise en œuvre et valorisation commerciale. En 1972, le principe d'une liaison Villeneuve-d'Ascq-Lille est adopté. Un dossier est bâti en 1974 prévoyant 4 lignes pour Lille. Originellement, la première ligne était estimée à 230MF, mais elle monte rapidement à 875MF en 1974. En fait en 1982, elle sera estimée à 2,3MdF.

Dès la viabilité du concept acquise en 1979, des villes françaises seront démarchées tôt dans les années 1980. Jacques Médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son métier est...), alors maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au...) de Nice, affichera plutôt un intérêt attentiste pour Aramis. Les maires Jacques Chaban-Delmas et Pierre Baudis, ayant supprimé le tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des...) dans leur ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux villages)...) respective, marqueront rapidement leur intérêt pour le VAL. Alors qu’elle réfléchissait à un tramway depuis 1972, Strasbourg choisira le VAL en 1986, pour ensuite l’abandonner au profit du tramway en 1989 suite à l’élection de Catherine Trautmann. Il en ira de même du VAL de Bordeaux qui sera abandonné au profit d’un réseau plus étendu de tramway suite à l’arrivée d’Alain Juppé à la mairie de cette ville. Finalement, en dehors de Lille, seule Toulouse puis Rennes iront au terme de l'aventure en France.

Le VAL sera aussi construit pour desservir l’aéroport d'Orly en 1991, ce au détriment d’une alternative proposée par la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) qui consistait en une extension du RER C (Longue de plus de 160 kilomètres, la ligne C du RER est la plus longue de l'agglomération parisienne. La ligne C du RER est gérée par la région SNCF...), qui fonctionnera comme une entreprise privée, Orlyval (Orlyval est un métro léger de type VAL à petit gabarit au sud de Paris entre la gare de RER B d'Antony et l'aéroport d'Orly.). Ce sera un échec commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.), et la ligne sera reprise par la RATP : les raisons avancées de cet échec sont des prix alors dissuasifs, notamment en regard de ceux alors pratiqués par la RATP et la complète sous-estimation du transfert obligé à Antony.

Le marché américain sera démarché très tôt et notamment les autorités de transports de Miami (Miami est une ville importante située au sud-est de la Floride, aux États-Unis d'Amérique. Chef-lieu du comté de Miami-Dade, c'est, par sa population de 392 417 habitants[1] (2005), la deuxième municipalité de Floride après...), Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis située au sud de la Californie, sur la côte pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif L.A. prononcé « él ey ». Cette ville est le...) et Orlando qui ne donneront pas suite. Le VAL sera finalement installé sur l'aéroport international (Un aéroport international est généralement un aéroport avec des services des douanes et d'immigration pour gérer les vols internationaux à destination et en provenance d'autres...) O'Hare, à Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est de Los Angeles. C'est la plus...), marché sur lequel Matra aurait perdu plus de 60 millions de dollars US (Le Monde (Le mot monde peut désigner :), 15 juin 1993, p. 31). Suite à un appel d’offre lancé par Jacksonville en Floride, auquel seul Matra répondra, une ligne de VAL sera inaugurée en 1989 puis démantelée en décembre 1996. Les véhicules seront vendus aux autorités de l’aéroport de Chicago O’Hare.

Turin (Turin (Türìn en piémontais - Torino en italien) est une ville, chef-lieu de la province de même nom et capitale du Piémont en Italie.) est la ville la plus récente à s’être dotée d’un VAL. Une ligne de 10,6 km est prévue également à Uijeongbu(lien) en Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). En dehors de cela, le VAL et ses concurrents/successeurs auront beaucoup plus de succès dans le domaine des transports hectométriques, fréquemment rencontrés dans les aéroports, où les inter-stations sont de faible distance, et où le surcroît d’adhérence procuré par le roulement ( En mécanique, le roulement, et plus précisément le roulement sans glissement, est le mouvement d'un corps qui reste en contact avec une surface d'appui sans...) sur pneu, recherché en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d’accélération et décélération, n’est pas annulé par le surcroît de consommation d’énergie en vitesse de croisière (La vitesse de croisière d'un aéronef est la vitesse correspondant au régime des moteurs prévu pour la partie courante d'un vol, c'est-à-dire sans la phase de...).

Suite à l’échec d’une liaison hectométrique par câble prévue pour l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, deux lignes de VAL ont été construites pour une ouverture en 2007.

Certains principes du systeme automatique inventé pour le VAL sera appliqué à divers d'autres métros nouveaux ou existants (Nuremberg, Lyon, Paris, Kopenhag, ...).

L'automatisme ( Techniquement, un automatisme est un sous-ensemble ou un organe de machine(s) destiné à remplacer de façon automatisée une action ou décision habituelle et prédéfinie sans...) intégral semble l'évolution technologique majeure des métros dans le futur avec l'automatisation d'anciennes lignes comme la ligne 1 du métro de Paris, même avec d'autres systèmes, le VAL étant plutôt destiné à créer des lignes fermées et homogènes de toutes pièces.

Les réseaux de VAL

Il y a actuellement 11 lignes de VAL en service dans le monde, dont une est en cours d'extension. Trois sont en projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours...) (à Rennes, Turin et Uijeongbu).

Modèles étroits VAL 206 (Le VAL 206 est la première génération de VAL, un métro en conduite automatique intégrale. Il est équipé de roues pneumatiques ce qui facilite son...) et 208

Une rame VAL 206 d'Orlyval.
Une rame VAL 206 d'Orlyval.

VAL 206 et VAL 208 indique leur largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la largeur est la plus petite des deux...) en cm.

Le modèle VAL 208, le plus récent, dispose d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de...) par roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) d'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de 65 KW chacun, qui sont du type " synchrone à aimants permanents " en transistors I.G.B.T. (Insulated Gate Bipolar Transistor) tenant des tensions élevées de plus de 1600 Volts.

Les réseaux en France

  • Métro de Lille en 1983 (2 lignes) : première ligne de métro entièrement automatique au monde ;
  • Aéroports de Paris (Aéroports de Paris (ADP) est une entreprise française qui construit, aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires, dont les deux principales, en France, sont celles des aéroports de Paris-Orly et...)
    • Orlyval, desserte de l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et installations sont conçus pour que des...) d'Orly en 1991
    • CDGVAL (CDGVAL est un système de navettes automatiques gratuites, interne à l'aéroport Charles-de-Gaulle, situé à 25 km au nord-est de Paris (France).), desserte interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...) de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (L'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, parfois appelé Paris-Charles-de-Gaulle, abrégé par le sigle CDG (code AITA : CDG ; code OACI : LFPG), est un aéroport francilien situé à 23 kilomètres au nord-est de Paris. Premier...) (deux lignes : une ligne ouverte le 4 avril 2007, une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. ...) ouverte le 27 juin 2007 pour relier le satellite (Satellite peut faire référence à :) S3 au terminal 2E)
  • Métro de Toulouse (Le métro de l'agglomération toulousaine est exploité par Tisséo Réseau Urbain, une régie publique sous l'autorité du Syndicat Mixte des Transports en Commun de Toulouse.) en 1993 (2 lignes - 2e ligne en service depuis le 30 juin 2007)
  • Métro de Rennes (Inauguré le 15 mars 2002, le métro de Rennes est un métro automatique du type VAL (véhicule automatique léger) de Siemens Transportation Systems. Il ne comporte qu’une seule ligne d’orientation générale...) en 2002

Les réseaux en Italie

  • Métro de Turin (Le métro de Turin est un métro automatique de type VAL, inauguré le 4 février 2006 à l'occasion des jeux Olympiques d'hiver, pour un parcours de onze stations.) (mise en service pour les jeux Olympiques de 2006, deux extensions en cours dont une ouvrant fin 2007)

Les réseaux en Corée du Sud

  • Métro d'Uijeongbu (mise en service en avril 2011)

Modèles larges VAL 256

Un VAL 256 du métro de Taipei
Un VAL 256 du métro de Taipei

VAL 256 indique leur largeur en cm.

Les réseaux

  • The Skyway (lien) à Jacksonville en Floride en 1989. Matériel retiré en 1996 et revendu à Chicago O'Hare - la ligne ayant aujourd'hui été transformée en monorail (Un monorail est un système de transport guidé comportant un seul rail. Les véhicules peuvent se déplacer à cheval sur le rail ou suspendus dessous, en utilisant différentes...)
  • Chicago en 1993 (desserte interne de l'aéroport O'Hare)
  • Taipei (Muzha line) en 1996

Autres systèmes automatiques

  • Le système MAGGALY (Métro à Grand Gabarit de l'Agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan...) LYonnaise), la ligne D du métro de Lyon (Même si l'histoire retiendra 1978 comme l'année du commencement de l'exploitation du métro de Lyon, 1974 a vu naître la première ligne (C) du réseau. Actuellement, il en comprend quatre...), inauguré en 1991.
  • Le système SAET de la ligne 14 du métro parisien, appelée Meteor, et prochainement du M2 du Métro de Lausanne (La ligne de métro M1 a été inaugurée le 24 mai 1991. Elle s'appelait à l'origine TSOL (Tramway du Sud-Ouest lausannois) et cette abréviation est encore largement employée par les...).
  • Le métro de Copenhague (Mis en service en 2002.)
  • La 3e ligne du métro de Nuremberg (Le métro de Nuremberg est le réseau de métro le plus récent d'Allemagne et forme avec le S-Bahn et le réseau de tramway de cette ville l'épine...) mise en service en 2007, qui sera la première au monde ou métros avec et sans conducteurs se cotoyeront.

Autres métros légers automatiques

  • Les SkyTrains.
  • Docklands Light Railway
  • Le Neoval (Neoval est le programme de recherche qui accouchera du futur système de transport modulaire automatique sur pneus de Siemens. Ce programme de recherche est piloté par Siemens Transportation Systems, la filiale transport du groupe...) (remplacant du Val)
Page générée en 2.052 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique