Dauphin (hélicoptère)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Silhouette d'un hélicoptère   AS365 Dauphin
Dauphin SA.365N SP de la Marine nationale à Hyères.
Dauphin SA.365N SP de la Marine nationale à Hyères.

Le Dauphin (Dauphin /do.'fɛ̃/ est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains mammifères marins et fluviaux appartenant...) est un hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant toutes les phases du vol.) moyen polyvalent conçu par la société française Sud-Aviation (Sud-Aviation est un constructeur aéronautique français né le 1er mars 1957 de la fusion entre la société nationale des constructions aéronautiques du sud-ouest (SNCASO) et de la Société nationale...) pour succéder à l'Alouette III (L'Alouette III est un hélicoptère léger polyvalent français dérivé de l'Alouette II.). Développé par la Société nationale industrielle aérospatiale (La Société nationale industrielle aérospatiale (SNIAS), plus connue sous le nom d'Aerospatiale résulte de la fusion, en 1970, de trois sociétés spécialisées dans ce...), dont la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la...) hélicoptère est devenue en 1992 la branche française d’Eurocopter, il a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) de développements civils et militaires. Le Dauphin a aussi donné naissance à la famille d'appareils de combat Eurocopter (Le Groupe Eurocopter est le premier fabricant d'hélicoptères au monde [1]. Il est formé en 1992 à partir de la fusion des divisions hélicoptères du français Aérospatiale Matra et de l'allemand...) Panther puis à une nouvelle génération d'appareils civils désignés Eurocopter EC-155.

SA.360 Dauphin : un monomoteur (On appelle monomoteur tout appareil, aussi bien aérien que terrestre ou maritime, qui n'utilise qu'un seul et unique moteur pour se déplacer.)

Développement

Au moment de la création de l'Aérospatiale (L'aérospatiale (nom commun féminin singulier) est une discipline scientifique qui rassemble les techniques de l'aéronautique (déplacement dans l'atmosphère, utilisant des avions ou des...) en 1970 le bureau d'études Hélicoptères de Sud-Aviation travaillait déjà sur un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) d'hélicoptère devant assurer la succession de l'Alouette III. Désigné provisoirement 'Business Alouette', l'appareil devait recevoir son réservoir de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) à l'arrière de la cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle...). Mais il apparut possible de reporter le réservoir à la base du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage (pour la...), ce qui introduisait une différence de niveau entre l'avant et l'arrière de la cabine mais permettait de porter la capacité de l'appareil à 10 personnes, pilote inclus.

Le premier prototype, SA.360-001 [F-WSQL] a volé le 2 juin 1972, piloté par Roland Coffigot, assisté de l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou...) d'essais R. Stevens et du technicien d'essais A.Ricaud. Rebaptisé Dauphin, cet appareil était motorisé avec une turbine (Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion), dont le couple est transmis au moyen d'un arbre.) Turbomeca Astazou XVI de 980 ch entraînant un rotor utilisant 4 pales identiques à celles de l’Alouette III et un fenestron ( En architecture Fenestrons en Médoc Un fenestron est une petite fenêtre ; En aéronautique Fenestron de Gazelle Un Fenestron...) anti-couple dérivé de celui de la Gazelle. Si le prototype avait une pointe avant de fuselage entièrement vitrée, d'un dessin proche de celui de l’Alouette III, il se distinguait par un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de...) d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou aéronautique.) fixe comprenant deux courtes jambes principales carénées et une roulette arrière. Après une première tranche de 180 essais en vol ce prototype fut remotorisé avec une Astazou XVIIIA de 1 050 ch et de nouvelles pales, en plastique, diverses modifications améliorant le niveau des vibrations et les effets de résonance (Lorsqu'on abandonne un système stable préalablement écarté de sa position d'équilibre, il y retourne, généralement à travers des oscillations propres. Celles-ci se produisent à la fréquence propre du système. Si le...) au sol. Les essais reprirent en mai 1973, juste à temps (Le juste-à-temps (JAT), de l'anglais just–in–time (JIT), peut désigner :) pour être présenté au Salon du Bourget. Occasion pour Roland Coffignot d'établir les 15, 16 et 17 mai 1973 trois records internationaux classe E1D (hélicoptères de 1750 à 3000 kg) avec une charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou...) équivalente à 8 passagers : 299 km/h en circuit fermé de 100 km, 312 km/h sur base de 3 km et 303 km/h sur base de 15 km. Entre-temps un second prototype, SA.360-002 (F-WSQX), avait pris l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) le 29 janvier 1973.

La production fut lancée en 1974 et le premier appareil de série, SA.360-1001 (F-WVKJ), prit l’air en avril 1975. Il se distinguait des prototypes par un fuselage partiellement redessiné, avec un pare-brise (Un pare-brise est une vitre située à l'avant d'un véhicule qui permet de protéger les passagers du vent tout en assurant une bonne visibilité au conducteur.) nettement marqué. La certification française fut obtenue le 18 décembre 1975 suivant et la certification FAA six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard. Mais le prototype du Dauphin 2 volait déjà depuis le 24 janvier 1975 et un hélicoptère monomoteur de cette taille était jugé sous-motorisé par la clientèle. L’accident en mars 1976 d’un démonstrateur en Arizona n'arrangea rien, et fin 1976 Aérospatiale avait en stock 15 machines terminées attendant un hypothétique acheteur (L'acheteur est un métier qui consiste à gérer les achats dans une entreprise.). La production fut donc suspendue fin 1977 après l’achèvement de 34 appareils de série seulement, certains de ces appareils ne trouvant acheteur qu’en 1982.

Les versions

  • SA.360C Dauphin : Hélicoptère polyvalent civil, version de base du Dauphin monomoteur. Les deux principaux utilisateurs ont été Héli Inter (France) avec 7 appareils achetés (plus 2 comme stock de rechanges) et New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...) Helicopters avec une flotte de 6 appareils. On notera tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même que 8 exemplaires ont été vendus à des opérateurs japonais. Début 2007 Meravo Helicopters et sa filiale HPS exploitent encore 4 SA.360 Dauphin en Allemagne.
  • SA.360A Dauphin : La tête de série SA-360-1001 fut ‘navalisée’ et mise à la disposition de la Marine nationale en novembre 1978. Testé par la flottille 35F sur le porte-hélicoptère Jeanne d’Arc et rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de...) à l'Aérospatiale en juin 1979, cet appareil fut exposé à Genève à partir de mai 1984. Il a fini sa carrière chez un ferrailleur suisse en 2000.
  • SA.361H Dauphin : Le SA.360-002 servit au développement d’une version optimisée pour les opérations à haute altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) ou par climats tropicaux avec une turbine Astazou XXB de 1400 ch et une tête de rotor Starflex développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales...) pour l'Écureuil. Devenu SA.361H (H pour Hot-and-High), cet appareil a pris l’air le 12 juillet 1976, suivi en 1978 d’un second appareil (c/n 1012) associant une Astazou XXB à la tête de rotor standard du SA.360C.
  • SA.631HCL Dauphin : Estimant qu’une version plus puissante pouvait intéresser les militaires, le SA.360C c/n 1003 fut équipé à son tour d’une turbine Astazou XXB, d’un viseur à stabilisation gyroscopique SFIM APX M397 et de systèmes de vision de nuit SFIM Vénus et infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte...) TRT Hector. Pouvant recevoir 8 missiles HOT ou tous les équipements développés pour la Gazelle . Après des essais prolongés au CEV, le SA.361HCL (Hélicoptère de Combat Léger) fut mis à la disposition de l’ALAT pour évaluation. Interdit de vol le 16 octobre 1990, il est conservé au Musée de l’ALAT de Dax.

SA.365C Dauphin 2 : un bimoteur

Développement

Devant l'accueil réservé fait par l'industrie au SA.360 monomoteur, Aérospatiale a annoncé début 1973 le développement d’une version bimoteur et un prototype SA.365-004 (F-WVKE) équipé de 2 turbines Turboméca (Turboméca est le leader mondial des turbines d'hélicoptère.) Arriel 1A de 650 ch entraînant un rotor Starflex a effectué son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) le 24 janvier 1975 avec le même équipage que pour le premier vol du SA.360 en 1972. Commandes ou intentions de commandes s'accumulèrent rapidement et la production fut lancée en 1977, les livraisons débutant en décembre 1978. Proposé soit avec un train tricycle (Le tricycle est un cycle à trois roues.) soit avec deux patins, ce modèle, dont la production cessera en 1981 au profit du SA.365N, a été construit à 79 exemplaires (c/n 5001/5079). Parmi les clients initiaux de cet appareil on trouve la Sécurité Civile française (6 SA.365C-1 convertis par la suite en C-2), la Royal Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus) Auxilliary Air Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) (4 appareils affectés aux missions SAR, revendus en 1990), la Côte d'Ivoire (4 appareils pour l’armée de l’air), le Sri Lanka (Le Sri Lanka (nom officiel depuis le 22 mai 1972 : République démocratique socialiste du Sri Lanka ; cingalais :...) (2 appareils de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) VIP).

Les versions

  • SA.365C Dauphin 2 : Version civile de base, turbines Arriel 1A de 650 ch, masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) maximale 3382 kg.
  • SA.365C1 Dauphin 2 : Turbines Arriel 1A1 de 667 ch. La tête de série SA.365C (c/n 5001) [F-WZAE] servit de prototype, le premier appareil construit étant le c/n 5024.
  • SA.365C.2 Dauphin 2 : Turbines Arriel 1A2 de 670 ch, masse maximale 3480 kg, transmission modifiée. Le premier appareil construit est le c/n 5028
  • SA.365C.3 Dauphin 3 : Après l'arrêt de la production Aérospatiale a proposé la remotorisation des anciens appareils avec une turbine Arriel 1C de 710 ch.

SA.365N Dauphin 2 : le Dauphin nouveau

Développement

Malgré un aspect extérieur proche du SA.365C et sa désignation, c’est un appareil profondément remanié, faisant largement appel aux matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) composites, avec un profil de pales différent, un dessin du fuselage modifié avec pointe avant plus marquée et un train tricycle escamotable. Une des critiques faites au SA.365C étant le cheminement des commandes de vol à travers la cabine, celle-ci était redessinée, allongée et séparée du poste de pilotage grâce à une modification des réservoirs ventraux et le report des commandes de vol dans les flancs de l’appareil. Équipé de turbines Arriel 1C de 710 ch, le prototype SA-365N-5100 (F-WZJD) a volé le 31 mars 1979 piloté par Max Jot, assisté de R. Stevens, et M. Sudre.

Il fut suivi dès le 6 avril 1979 du premier appareil de série (c/n 6001). 10 mois plus tard cet appareil battait à trois reprises le record de vitesse (On distingue :) Paris-Londres : Le 6 février 1980 le parcours Issy-les-Moulineaux-Battersea était couvert à 294,26 km/h. Deux jours plus tard Bernard Pasquet et Max Jot, avec 8 passagers à bord, couvraient le même parcours à 321,91 km/h, le trajet retour étant effectué le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...) même à 281,05 km/h.

Les livraisons aux clients civils débutèrent en août 1982 (c/n 6008), alors que le Dauphin devenait le premier hélicoptère au monde (Le mot monde peut désigner :) certifié au vol IFR avec un seul pilote (essais conduits avec le c/n 6010).

AS.365N utilisé par les garde-côtes islandais.
AS.365N utilisé par les garde-côtes islandais.

Les versions

  • SA.365N Dauphin 2 : Turbines Arriel 1C de 710 ch, masse maximale 3 977 kg.
  • SA.365N1 Dauphin 2 : Turbines Arriel 1C1 de 724 ch, masse maximale 4 076 kg, nouveau dessin de la pointe arrière entrainant la suppression de la dérive ventrale.
  • AS.365N2 Dauphin 2 : Turbines Arriel 1C2 de 763 ch, nouvelle boite de transmission, portes de cabine redessinées, masse maximale 4 226 kg.
  • AS.365N3 Dauphin 2 : Le 28 octobre 1996 vole un prototype avec 2 Arriel 2C, un système Fadec de gestion des moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) et un anti-couple à niveau de bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) réduit. Optimisé pour les missions à haute altitude ou en climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il...) très chaud, la masse maximale était portée à 4 300 kg.
  • AS.365N4 Dauphin 2 : Développé en parallèle au précédent, avec un fuselage aménagé pour 12 passagers, un rotor 5 pales et une avionique modernisée, le prototype a volé le 16 juin 1997. Rebaptisé Eurocopter EC-155.

SA.366 Dauphin 2 : une motorisation américaine

Développement

Le troisième prototype du Dauphin (F-WVKD) a curieusement effectué son premier vol quatre jours après le prototype SA.365C, le 28 janvier 1975. Désigné SA.366-003, il était équipé, à titre comparatif, de deux turbines Avco-Lycoming LTS-101-750A1 de 680 ch. Converti par la suite en SA.365 et utilisé pour les essais de train escamotable du SA.365N, ce prototype a servi de base au développement d’une machine de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) et de sauvetage destinée aux Garde Côtes américains, développée en parallèle au SA.365N. Pour répondre à une demande de l’US Coast Guard à la recherche d’un successeur au Sikorsky HH-52A Seaguard, ce triplace optimisé pour les missions SAR disposait de turbines Textron-Lycoming LTS.101-750A1, d’une avionique Collins spécifique, de deux portes latérales coulissantes et d’un treuil (Un treuil est un dispositif mécanique permettant de commander l'enroulement et le déroulement d'un câble, d'une chaîne ou de tout autre type de filin destiné à porter ou à tracter une charge.). Pouvant embarquer trois civières et 4 assistants avec une masse maximale de 4 027 kg, 4 exemplaires [USCG4101/4] furent construits pour expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d'une hypothèse et à obtenir des données quantitatives...) opérationnelle par l’USCG, le prototype (c/n 6002) effectuant son premier vol le 23 juillet 1980 piloté par G. Dabadie, assisté de D. Trivier et M. Benvenuti. Si cet appareil n’était pas capable de se poser en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), il pouvait opérer depuis un patrouilleur ( Un patrouilleur est un bâtiment de combat (voir patrouilleur (bateau)). Un patrouilleur est un québécisme désignant un agent de police en patrouille. ) de 64 m (WMEC), et en 1984 les Garde Côtes américains passèrent commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de 96 appareils sous la désignation HH-65A Dolphin. Les 4 appareils d’essais furent eux restitués à l’Aérospatiale et connurent des sorts divers : 2 exemplaires furent revendus à l’armée israélienne, le (lien) fut converti en cellule d’instruction au sol et le (lien) fut modifié en prototype du Panther 800.

14 exemplaires seulement furent achevés selon le standard SA.366G [USCG4105/4118], tous modifiés ultérieurement au standard SA.366G-1. Ce dernier se distinguait du précédent par sa motorisation, des turbines LTS.101-750B-2 permettant une masse maximale au décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) de 4036 kg. Le fenestron et la dérive étaient également modifiés pour améliorer la maniabilité (La maniabilité désigne la plus ou moins bonne aptitude d'un véhicule terrestre, naval ou aérien à réagir aux sollicitations de son conducteur ou pilote pour effectuer les...) t un problème de vibrations.

Les versions

  • HH-65A Dolphin : 96 exemplaires construits [USCG6501/6596], y compris les 14 SA.366G modifiés, auxquels s’ajouteront trois appareils de seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est...) main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir...).
  • HH-65B Dolphin : Initialement la carrière du HH-65A devait s’achever en 2006 et en 2000 une étude sur l’évolution des missions de sauvetage à courte portée (SRR pour Short Range Rescue) fut lancée. Cette étude a conduit à un programme de modernisation (SLEP ou Service Life Extension Program) de la flotte : refonte de l’avionique, remplacement de la transmission pour accroître la charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...). Dès 2004 les appareils ont progressivement été modifiés afin de prolonger leur carrière jusqu’en 2015, devenant après conversion HH-65B.
  • HH-65C Dolphin : Toujours en 2004, en raison de problèmes récurrents de pertes de puissances en vol avec les turbines LTS-101-750B-2, l’USCG a pris la décision de remotoriser ses appareils avec des turbines Turboméca Arriel 2C2, les appareils remotorisés devenant HH-65C Dolphin.
HH.65H (lien) de la base des gardes-côtes de Savannah, en Géorgie, durant un exercice.
HH.65H (lien) de la base des gardes-côtes de Savannah, en Géorgie, durant un exercice.

SA.365F Dauphin 2 : version navale

Développement

Pour répondre à une demande de l’Arabie saoudite qui recherchait un hélicoptère naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) d’attaque des navires de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...), le prototype SA.365N (F-WZJD) effectua un nouveau premier vol le 22 février 1982 avec une pointe avant allongée, un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux,...) de recherche Agrion-15 sous la pointe avant et un système remorqué de détection des anomalies magnétiques (MAD). Devenu SA.365F-5100, ce prototype était motorisé avec des turbines Arriel 1M de 700 ch et pouvait recevoir 2 ou 4 missiles anti-navire de courte portée AS.15TT. Les Saoudiens ont commandé 24 SA.365F, dotés en outre d’une avionique de correction de tir à mi-course pour les missiles à longue portée Otomat. Les livraisons débutèrent en 1984.

Les versions

  • SA.365F Dauphin 2 : Version de base à turbine Arriel 1M. Cet appareil naval polyvalent a été proposé en appareil d’attaque (commandée par l’Arabie saoudite) ou SAR avec radar de recherche, treuil et système automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements...) de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) (commandée par l’Irlande).
  • SA.365F-1 Dauphin 2 : Turbines Arriel 1M1 de 794 ch. Ce modèle a été adopté par la Marine nationale française.
SA365F Dauphin de la flottille 35F devant deux Alouette III
SA365F Dauphin de la flottille 35F devant deux Alouette III

SA.365M Dauphin 2

Annoncé dès 1979, le SA.365N-5005 fut modifié en hélicoptère tactique, et effectua son premier vol dans cette nouvelle configuration le 29 février 1984. Il fut suivi d’un appareil de développement (c/n 6097) et en 1990 le SA.365M a été rebaptisé AS.565 Panther.

Harbin (Harbin (ou Haerbin, chinois simplifié : ???, traditionnel : ???, pinyin : H?'?rb?n, russe : ?????? Kharbin) est la capitale de la province du...) Z.9

La République populaire de Chine s’est intéressée très tôt au SA.365N. Elle a acheté 20 appareils, tout en négociant une licence de production. 2 appareils supplémentaires ont été assemblés à partir d’éléments fournis par l’usine de Marignane puis la production a été lancée par Harbin.

  • Harbin Z-9C : version navale de recherche SAR, lutte ASM et attaque de navires de surface.

Appareils expérimentaux et de record

  • Sa.365CVDE : La tête de série SA.365N (c/n 6001) fut équipé à titre expérimental de commandes ‘Fly-by-Wire’. Premier hélicoptère au monde à tester cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :), il a effectué son premier vol ainsi modifié le 26 septembre 1991.
  • SA.365X 380DTP : Il s’agit d’un SA.365N de série (c/n 6015) modifié pour recevoir un nouveau rotor en matériaux composites à 5 pales dont les bouts sont en flèche (Rotor FTB). Les essais ont débuté le 20 mars 1989.
  • SA.365X DVG : Redésignation de précédent (DGV pour Dauphin Grande Vitesse) équipé de turbines Arriel IX de 837 ch pour battre le record du monde de vitesse sur base de trois kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la...). Ce record fut établi à Istres le 19 novembre 1991 par Guy Dabadie, assisté de Bernard Fouques et Michel Sudre (372 km/h). Cet appareil a par la suite été démonté pour construire le prototype EC-155.

Utilisateurs militaires et institutionnels

  • Afrique du Sud Afrique du Sud : En 1997 le 17 Sqdn de Swartkop a récupéré l’unique AS.365N du Bophuthatswana.
  •  Arabie saoudite : 24 SA.365F en version d'attaque ont été livrés à partir de 1984 à la marine saoudienne. Ils ont été par la suite remplacés par des Panther, mais le gouvernement saoudien a également commandé et reçu 7 SA.365N, utilisés par divers services officiels.
  • Argentine Argentine : Les garde-côtes ont reçu 2 AS.365N-2.
  • Brésil Brésil : un SA.365N1 livré à la police civile (Rio de Janeiro) et un à la police militaire.
  • Burkina Faso Burkina : L'armée de l'air a reçu 3 SA.365N, utilisés avec immatriculation civile.
  • Cambodge Cambodge : 1 SA.365N acheté par le gouvernement.
  • Cameroun Cameroun : 1 SA.365N acheté par le gouvernement.
  • Chili Chili : 2 Dauphin 2 [55/56] ont été livrés en juillet et aout 2006 à la Force aéronavale n° 2 de Punta Arenas, pour les missions SAR.
  • Drapeau de la République populaire de Chine Chine :
  • République démocratique du Congo République démocratique du Congo : 1 SA.365N acheté par le gouvernement.
  • Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire : 4 SA.365C livrés au Groupe Aérien de Transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) d’Abidjan en 1983/84.
  •  Dubaï : 1 SA.365N1 a été livré à l'armée de l'air de l'émirat.
  • États-Unis États-Unis :
    • Outre les 96 HH-65A Dolphin achetés à Aérospatiale, l’USCG a acheté 3 appareils de seconde main, dont le prototype SA.366G (c/n 6002). Ces appareils ont été déployés dans 18 bases de l’USCG : CGAS Traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et...) City, Michigan; CGAS Barbers Point (Graphie), Hawaii; CGAS Borinquen, Puerto Rico; CGAS Brooklyn, New York; CGAS Cape May, New Jersey (Jersey est la plus grande des îles Anglo-Normandes, dont la capitale est Saint-Hélier. Sa superficie est de 118,2 km2 et elle est peuplée de 91 084 habitants (Jersiais ou plus plaisamment Crapauds).); CGAS Corpus Christi, Texas; CGAS Detroit (Détroit (en anglais: Detroit, API: [d??t????t]) est la principale ville de l'État du Michigan aux États-Unis, largement plus connue que sa capitale Lansing, et est le siège du comté de Wayne. Fondée en 1701 par des marchands de fourrure...), Michigan; CGAS Houston (Houston est une ville du Texas au sud des États-Unis. Avec une population de plus de 2 000 000 habitants (Houstoniens) et 5 280 661 dans...), Texas; CGAS Humbolt Bay, Californie; CGAS Los Angles, Californie; CGAS Miami (Miami est une ville importante située au sud-est de la Floride, aux États-Unis d'Amérique. Chef-lieu du comté de Miami-Dade, c'est, par sa population de 392 417 habitants[1] (2005), la...), Floride; CGAS/ATC Mobile, Alabama; CGAS New Orleans, Louisiane; CGAS North Bend, Oregon; CGAS San Francisco, Californie; CGAS Port Angles, Washington; CGAS Savannah, Géorgie. Modernisés en HH-65B et/ou HH-65C, ils devraient rester en service au moins jusqu'en 2015.
      HH.65A Dolphin de l'USCG.
      HH.65A Dolphin de l'USCG.
    • La police du Maryland utilise 8 SA.365N1.
  • Fidji Fidji : Un SA.365N-2 [DQ-FGD] a été livré en mai 1991 à la force aérienne. Stationné à Suva, il a été revendu en mars 1996.
  • France France :
    • La Marine nationale française utilise des Dauphin depuis 1991 pour des missions de service public (Un service public est une activité considérée comme étant d'intérêt général. Cette notion faisant appel à une appréciation pouvant être élargie ou rétrécie à volonté, elle ne permet pas de donner une...) et de sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique.) à bord des porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet de déplacer une véritable...) (Pedro). La première mise en œuvre du Dauphin sur un porte-avions, le Clemenceau, a eu lieu fin mars 1990. La flottille 35F est armée de Dauphins SA 365N : Au 1er janvier 2006 : 6 appareils Dauphin SA 365N (n° de série : 6017, 6019, 6024, 6081, 6091 et 6157) appartenant à la flottille 35F sont détachés pour des missions de service public (SP) au Touquet, à Cherbourg-Maupertus, à Lanvéoc-Poulmic, La Rochelle-Laleu et Hyères.
    • Le groupement hélicoptère de la Sécurité civile utilise également un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de Dauphin, cet appareil ayant remplacé les Alouette III.
  • Hong Kong Hong Kong : La Royal Hong Kong Auxiliary Air Force disposait de 3 Dauphin 2 pour les missions SAR, stationnés à Kai Tak en 1986.
  • Inde Inde : 6 SA.365N achetés par le gouvernement indien.
  • Irlande Irlande : 5 SA.365F Dauphin 2 ont été commandés en 1983 et livrés en 1985 au No.3 Support Wing pour les missions SAR. Trois ont été retirés en août 2005 [244, 245 et 247], les deux derniers devant être remplacés à leur tour en 2007. 6 SA.365N ont également été réceptionnés en 1986.
  • Islande Islande : Les garde-côtes ont utilisé 2 SA.365N.
  • Malawi Malawi : 1 SA.365N livré à l’armée en 1999.
  • Mali Mali : 2 Harbin Z-9A [TZ-393/4] livrés à la Force Aérienne en 2001 et stationnés à Bamako.
  • Maroc Maroc : 4 SA.365N livrés à la Police royale et deux aux garde-côtes.
  • Pakistan Pakistan : 6 Harbin Z-9C ont été livrés à la marine pakistanaise en 2005.
  • République dominicaine République dominicaine : 1 Dauphin 2 utilisé par l’aviation militaire pour les déplacements officiels.
  • Roumanie Roumanie : 4 SA.365N ont été livrés à l'armée de l'air roumaine pour les transports VIP.
  • Sri Lanka Sri Lanka : 2 Dauphin 2 sont utilisés par le No 4 Squadron de Colombo.
  • Suisse Suisse : 1 SA.365N-1 pour le groupe de transport de la confédération.
  • Taïwan Taïwan : 6 SA-365N2 livrés à la Police.
  •  Uruguay : 2 AS.365N-2 livrés en 1998 au Grupo de Aviacion 5 de Montevideo pour les transports officiels.
  • Yougoslavie Yougoslavie : La police yougoslave a pris livraison d'un unique SA.365N.

Galerie d'images

Notes et références de l'article

Page générée en 1.161 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique