Aéronef à décollage et atterrissage verticaux
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (dont l'acronyme est ADAV) est un aéronef à voilure fixe conçu pour s'affranchir des pistes qui lui sont normalement nécessaires pour le décollage et l'atterrissage. Ce type d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) est parfois appelé hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique),...) ou convertible, surtout dans le cas d'avion à moteurs basculants de type tiltrotor. Cette catégorie ne recouvre ni les ballons et dirigeables, ni les hélicoptères. La désignation anglophone correspondante est VTOL (Vertical Take-off and Landing aircraft).

Un AV-8B Harrier II américain en phase de vol vertical
Un AV-8B Harrier II (Le AV-8B Harrier II (désignation américaine) ou Harrier GR.5 (désignation anglaise) est la seconde génération du Hawker Siddeley Harrier. Son développement a été...) américain en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de vol vertical

Introduction

Les ADAV ont été initialement développés par les militaires, qui craignaient que leurs avions ne soient cloués au sol après un bombardement de la piste. Ce type d'avion peut en effet être utilisé avec une infrastructure réduite au sol, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme un hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant toutes les phases du vol.). Dans le cadre naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.), il est possible de construire des navires d'emport qui n'auront pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois...) d'une piste d'appontage aussi longue que sur un porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet de déplacer une véritable force de frappe...) classique (cas des porte-aéronefs). Dans le domaine civil, l'intérêt est surtout de combiner les avantages d'un hélicoptère à ceux d'un avion, permettant ainsi le décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) depuis une plate-forme réduite et le vol stationnaire avec une vitesse de croisière (La vitesse de croisière d'un aéronef est la vitesse correspondant au régime des moteurs prévu pour la partie courante d'un vol, c'est-à-dire sans la phase de montée et d'approche en vue de l'atterrissage.) et une charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement...) supérieures.

Un défaut majeur des ADAV est d'avoir une consommation de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) très élevée dans les phases de décollage et d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes...), d'où une autonomie et une charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) utile limitées, ce qui les rend non viables comme aéronefs civils et limite leur intérêt comme aéronefs militaires. Ces défauts ont été partiellement résolus avec le concept de STOVL (STOVL est l'acronyme de « Short Take Off Vertical Landing », qui correspond à un aéronef à décollage court et à atterrissage vertical. La définition officielle retenue...) (Short Take Off Vertical Landing), où le décollage vertical est remplacé par un décollage court.

Le projet d'avion de transport civil Bell/Agusta BA609
Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) d'avion de transport (Un avion de transport ou avion-cargo est un avion destiné à transporter du matériel ou des marchandises d'un point à un autre. Dans le cas d'un avion de transport militaire, il peut également servir à transporter des...) civil Bell/Agusta BA609

Si les ADAV étaient très à la mode dans les années 1960 avec de nombreux projets à l'étude, seuls deux d'entre eux ont abouti, au cours du XXe siècle, à une mise en service effective :

  • l'avion d'attaque anglo-américain Hawker Siddeley Harrier (Le Hawker-Siddeley Harrier est un avion d'attaque au sol anglais apparu dans la seconde moitié des années 1960. Utilisé par plusieurs pays, il a été construit à environ 800...) (avec ses dérivés Sea Harrier et AV-8B Harrier II)
  • le chasseur embarqué soviétique Yakovlev Yak-38 Forger (Le Yakovlev Yak-38 est le seul chasseur soviétique à capacité VSTOL. Embarqué à bord de porte-aéronefs, il a reçu le code OTAN Forger.).

Plus récemment est apparu :

  • l'avion de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par...) militaire Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus...) V-22 Osprey (Le Boeing/Bell V-22 Osprey (Balbuzard pêcheur) est un avion de transport militaire américain. Sa formule à rotors basculants lui permet de décoller et atterrir...) (mis en service en 2005)

Et deux projets doivent aboutir à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie,...) 2010 :

  • l'avion de combat américain Lockheed (La Lockheed Corporation (d'abord appelée la Loughead Aircraft Manufacturing Company) était un constructeur américain de l'aéronautique et de...) F-35B
  • l'avion de transport civil Bell/Agusta BA609 qui a effectué sa première présentation en vol au public lors du Salon du Bourget 2007.

Techniques utilisées

Vue du dos du Mirage III V montrant les entrées d'air pour les réacteurs de sustentation
Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) du dos du Mirage III V montrant les entrées d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et...) pour les réacteurs de sustentation

Plusieurs voies ont été explorées pour permettre de raccourcir, voire de supprimer la distance parcourue horizontalement.

  • L'aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs :...) décolle à la verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.) comme une fusée (Fusée peut faire référence à :), bascule (Une bascule ou un basculeur est un circuit intégré logique doté d'une sortie et d'une ou plusieurs entrées. La sortie peut être au niveau logique 0 ou 1. Les changements...) à l'horizontale pour le vol normal, puis rebascule à la verticale pour l'atterrissage (système désigné tail-sitter, exemples : Snecma C450 (Le Snecma C450 était un prototype d'avion à décollage et atterrissage vertical (ADAV) plus connu sous le nom de Coléoptère.) Coléoptère, Convair (La Consolidated Vultee Aircraft Corporation fut une société aéronautique américaine plus connue sous le nom de Convair et issue de la fusion des sociétés Consolidated Aircraft et...) XFY-1 Pongo)
  • L'aéronef reste à l'horizontale pendant toutes les phases de vol, ce sont uniquement ses moteurs qui basculent de la verticale pour le décollage/atterrissage à l'horizontale pour le vol normal (système désigné Tilt-rotor dans le cas un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) à hélices et tilt-jet avec un moteur à réaction (Un moteur à réaction est un moteur reposant sur la projection d'un gaz ou d'un liquide produisant une poussée. La projection créé une force en réaction décalé de 180°, cette force est nommée poussée.) ou encore tilt-wing si c'est l'aile entière qui bascule, exemples : Boeing V-22 Osprey, EWR VJ 101)
  • L'aéronef utilise la combinaison (Une combinaison peut être :) de rotors pour la sustentation et d'hélices pour la translation, les moteurs entrainant l'un ou l'autre grâce à un système de crabotage progressif, exemple : Kamov Ka-22 (Le Kamov Ka-22 Vintokryl ("aile à hélices", nom de code OTAN Hoop) était un convertible biturbine (photo : voir lien ext. - voir aussi ADAV).).
  • L'aéronef utilise deux groupes de moteurs différents suivants la phase de vol : des moteurs dit de sustentation placés verticalement pour le décollage et l'atterrissage, et des moteurs de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu...) classiques placés horizontalement pour le vol normal (système désigné flat-riser, exemple : Dassault Mirage IIIV)
  • L'aéronef reste à l'horizontale, il dispose d'un seul réacteur (Un réacteur peut désigner :) fixe dont on se contente de faire varier l'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) du flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le...) (système de déflexion de la poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.), exemple : Hawker Siddeley Harrier)
  • Une combinaison des deux dernières solutions, avec des moteurs de sustentation à l'avant et un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue...) de propulsion avec déflexion de poussée à l'arrière (exemples : Yakovlev (Yakovlev (en russe : ??? ??.????????) est un constructeur aéronautique russe (soviétique au temps de l'URSS). Le préfixe du bureau d'étude est le Yak. Le bureau d'étude fut fondé...) Yak-38 Forger, Lockheed F-35 Lightning II)

On appelle transition le moment pendant lequel l'ADAV passe du vol vertical au vol horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice versa.) à l'issue du décollage, ou du vol horizontal au vol vertical avant l'atterrissage. La première transition est très délicate car la portance doit être transférée des moteurs aux ailes, or les ailes ne jouent leur rôle qu'à condition que la vitesse (On distingue :) horizontale de l'avion soit suffisante. Le basculement (Le basculement, dans le domaine de l'astronautique, est l'inclinaison progressive d'un véhicule spatial autour d'un axe quelconque. Le basculement peut être...) se fait donc de façon progressive.

Historique

Si un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'ingénieurs ont proposé dès la fin du XIXe siècle des engins plus lourds que l'air capables de décoller et d'atterrir verticalement, peu de ces projets peuvent être considérés comme de véritables ADAV et aucun ne dépassa le stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est...) du prototype. En fait, les premières recherches réelles dans ce domaine ont été initiées par les allemands pendant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de...) Guerre mondiale, car le besoin apparaissait alors de disposer d'avions de combat capables de se passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de pistes d'atterrissage vulnérables aux bombardements.

Le Lockheed XFV-1
Le Lockheed XFV-1

Parmi les projets allemands, on peut citer le Focke-Achgelis (La société allemande Focke, Achgelis & Co., GmbH. avait son siège à Delmenhorst entre Brême et Hambourg. Elle avait des usines à Hoyenkamp près de Delmenhorst, à Oldenburg et à Laupheim...) FA 269 (chasseur embarqué à rotor basculant qui ne dépassa pas le stage (Un stage est le plus souvent une période de formation, d'apprentissage ou de perfectionnement qui dure quelques jours à plusieurs mois dans un lieu...) des essais en soufflerie), le Focke-Wulf Triebflügel (La société Focke-Wulf avait conçu un projet d'avion de type ADAV désigné Triebflügel (aile motrice) dont la voilure aurait consisté en un rotor tripale dont chacune aurait été équipée d'un réacteur orientable à son...), et une étude d'un ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation...) de la société Heinkel (Heinkel Flugzeugwerke était une entreprise de fabrication d'avions allemande fondée par Ernst Heinkel. Elle a construit de nombreux bombardiers pour la...) qui proposait cinq appareils semblables et décrivait pour la premières toutes les phases du vol (y compris les deux transitions vertical/horizontal puis horizontal/vertical). À nouveau cependant, aucun de ces projets n'atteignit le stade du prototype.

Il fallut attendre le début des années 1950 pour voir les premiers essais d'ADAV expérimentaux aux Etats-Unis, avec le Convair XFY-1 Pongo et le Lockheed XFV-1 Salmon. Ces projets furent lancés en 1951 à la demande de l'US Navy : il s'agissait d'avions de type tail-sitter équipés d'un turbopropulseur (Un turbopropulseur est un réacteur qui entraîne une hélice multipales (8) via un réducteur (9). Il est particulièrement performant pour les avions...) Allison XT-40. Le XFY-1 Pongo fit son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage inaugural pour un bateau.) le 1er août 1954, uniquement en vol vertical, et réussi sa première transition vers le vol horizontal le 2 novembre 1954. Le XFV-1 Salmon fit son premier vol officiel le 16 juin 1954, sans cependant pouvoir décoller verticalement à cause de la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) insuffisante du moteur par rapport au poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de...) de la cellule. Finalement, devant les difficultés de pilotage de ces avions et leur manque de performances face aux avions à réaction qui commençaient à apparaître, l'US Navy abandonna ces projets en 1956.

Le second prototype du X-13 lors d'un essai
Le second prototype du X-13 lors d'un essai

En 1947, l'US Navy avait signé un contrat avec la Ryan Aeronautical Company pour une expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d'une hypothèse et à obtenir des données quantitatives...) d'ADAV à réaction : le X-13 Vertijet. Des bancs d'essais volants furent testés à partir d'octobre 1950. En 1953, pour des raisons budgétaires, le programme fut pris en charge par l'US Air Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...) qui commanda deux prototypes. Équipé d'un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté par une...) tricycle (Le tricycle est un cycle à trois roues.) provisoire permettant un décollage classique, le X-13 fit son vol inaugural le 10 décembre 1955. En mode ADAV, le X-13 était dépourvu de train d'atterrissage classique et était mis à la verticale en relevant la plate-forme sur laquelle il était installé. Le premier vol vertical eu lieu le 28 mai 1956 et la première transition horizontal/vertical le 28 novembre 1956. Enfin, le premier cycle complet avec décollage vertical, vol horizontal et atterrissage vertical fut réalisé le 11 avril 1957. Les vols d'essais se déroulèrent jusqu'à la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1957.

En France, la société SNECMA (Le Groupe Snecma est l'ancien nom d'un ensemble intégré au Groupe Safran. Cet ensemble comprend diverses entreprises dont la principale est la Snecma.) lança en 1952 le projet du C-450 Coléoptère en s'appuyant sur les réacteurs Atar qu'elle avait mis au point (Graphie). Après quelques bancs d'essais volants destinés à valider le fonctionnement du réacteur placé à la verticale, un prototype fut construit et effectua son premier vol vertical le 17 avril 1959. Ce prototype fut cependant détruit le 25 juillet 1959, lors d'une des premières tentatives de transition vers le vol horizontal, ce qui entraîna l'arrêt complet du programme.

Le Hawker P1127, prototype du Harrier
Le Hawker P1127, prototype du Harrier

Au début des années 1960, les recherches s'orientèrent vers des avions de type "flat-riser" (on citera par exemple le Dassault Mirage IIIV (Au début des années 1960, à la demande du Ministère de la Défense français, les constructeurs aéronautiques Dassault Aviation et Sud-Aviation réalisèrent des expérimentations...) ou le Dornier (La société Dornier (Dornier Flugzeugwerke) est une entreprise allemande de construction aéronautique.) Do (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les...) 31) mais c'est l'idée d'utiliser un même réacteur avec des tuyères orientables qui permit de réaliser le premier ADAV réellement opérationnel : le Hawker Siddeley Harrier. Le démonstrateur Harrier P.1127 commença ses essais en vol en 1960, le premier Harrier de série vola en 1966 et l'avion fut mis en service à partir de 1969. De leurs côtés, les soviétiques mettaient au point le Yakovlev Yak (Le yack (Bos grunniens), ou yak, est une grande espèce de ruminant à longue toison de l'Himalaya. La femelle du yak est appelée dri ou drimo par les Tibétains et nak par les sherpas.) 38 équipé de 2 réacteurs de sustentation à l'avant et d'un réacteur de propulsion à tuyères orientables à l'arrière : le premier cycle complet du démonstrateur eut lieu en 1963 et la production en série commença en 1975.

Plus récent, le Lockheed F-35B est destiné à remplacer les Harriers à partir des années 2010. La formule retenue pour cet avion est cependant plus proche de celle du Yak 38 que de celle du Harrier, puisqu'il est équipé d'une soufflante (Une soufflante est un élément constitutif d'un turboréacteur à double flux. C'est elle que voit un observateur placé devant le moteur. Elle est constituée de pales et d'aubes.) de sustentation à l'avant et d'un réacteur de propulsion à tuyère (Une tuyère ou tuyère propulsive, dans le domaine de l'astronautique, est un conduit (appelé aussi divergent) de section conique (fusées de feu d'artifice) ou oblongue (tuyères de missiles, et lanceurs), placé à la sortie d'un...) orientable à l'arrière. Le prototype X-35B effectua son premier atterrissage vertical le 23 juin 2001.

Un tilt-wing Vought XC-142 lors d'un vol d'essai
Un tilt-wing Vought (Vought Aircraft Industries, Incorporated est un constructeur aéronautique américain, fondé à l'origine par Chance Milton Vought le 18 juin 1917....) XC-142 lors d'un vol d'essai

Une autre technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) a été explorée pour les ADAV avec les tilt-rotor (moteur à hélices) et tilt-jet (moteur à réaction), voir tilt-wing si l'aile pivote en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) que le moteur, qui reposent sur le même principe : des moteurs qui peuvent être orientés soit verticalement pour le décollage ou l'atterrissage, soit horizontalement pour le vol normal. On citera les projets Vought XC-142 (avion de transport dont l'aile était orientable quasi-verticalement, premier vol le 29 septembre 1964) et Canadair (Canadair fut créée comme une compagnie indépendante canadienne dans le domaine de la construction d'avions civils et militaires. Elle fut ensuite une filiale de plusieurs compagnies dans le...) CL-84 Dynavert (premier vol en mai 1965) tous deux testés par l'armée américaine, mais aussi les projets allemands du EWR VJ 101 (Le EWR VJ 101 était un projet d'intercepteur de type ADAV conçu par la société allemande EWR (Entwicklungsring Süd) au début des années 1960. Tout comme les deux autres projets ADAV lancé...) (premier vol en avril 1963) et du VAK 191B (premier vol le 10 septembre 1971), tous deux à réaction.

Là encore, peu de projets ont cependant réellement abouti. Après bien des difficultés et 20 ans de travail, les premiers exemplaires de série du Boeing V-22 Osprey (avion de transport militaire, premier vol le 19 mars 1989) ont été livrés fin 2005. Un projet similaire d'avion de transport civil est le Bell/Agusta BA609, qui a fait son premier vol le 6 mars 2003 et doit entrer en service vers 2010.

Prototypes

  • Focke-Wulf (Focke-Wulf Flugzeugbau AG était une société de construction aéronautique allemande, elle reste connue en particulier pour sa production d'avions de guerre, qui équipèrent la Luftwaffe, pendant la Seconde Guerre...) Fw Triebflügel
  • Convair XFY-1 Pongo et Lockheed XFV-1 Salmon
  • Atar volant et Snecma C450 Coléoptère
  • Ryan X-13 Vertijet
  • Dassault Balzac V (Au début des années 1960, à la demande du Ministère de la Défense français, les constructeurs aéronautiques Dassault Aviation et Sud-Aviation...) et Mirage IIIV
  • VFW-Fokker VAK 191B (Le VFW-Fokker VAK 191B est un projet d'avion d'attaque et de reconnaissance de type ADAV réalisé au début des années 1970 par la société VFW-Fokker, destiné intialement à succéder au...)
  • EWR VJ 101 (Le EWR VJ 101 était un projet d'intercepteur de type ADAV conçu par la société allemande EWR (Entwicklungsring Süd) au début des années 1960. Tout comme les deux autres projets ADAV lancé par ce pays...)
  • Bell (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le premier avion à avoir franchi le mur du son,...) XV-15
  • Vought XC-142
  • Canadair CL-84 Dynavert
  • Dornier Do 31 (Le Dornier Do 31 est un prototype d'avion de transport à décollage vertical.)
  • Kamov (Kamov (en russe ?????) est une société par actions de droit russe Kamov JSC (Joint Stock Company) qui a pris la suite de l'ancien bureau d'études (OKB, en russe ?????? ??????????????? ????) fondé sous le...) Ka-22
  • L'Xplorair Prototype français en cours de développement

À la fin des années 1990, l'Union européenne a financé quelques études sur l'ADAV Eurofar à rotors basculants (voir (lien))

Anecdotes

Les albums de Buck Danny SOS soucoupes volantes et Un prototype a disparu mettent en scène un prototype d'appareil à décollage et atterrissage vertical qui ressemble au Snecma C450 Coléoptère.

On trouve également le prototype français du Balzac V dans une aventure de Jacques Renne publiée par les éditions Miklo (collection Héritage). Le dessin et le scénario ont été réalisés par Francis Bergèse, dessinateur (Un dessinateur est une personne pratiquant le dessin. Le dessin résultant du travail d'un dessinateur peut être : artistique, statique, ou une base de travail pour d'autres professionnels.) et scénariste actuel des aventures de Buck Danny.

Page générée en 1.326 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique