Ligne 14 du métro de Paris - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Métro ligne 14
Un MP 89 à la station Pyramides
Réseau Métro de Paris
Année d’ouverture 1998
Dernière extension 2007
Exploitant RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le...)
Conduite Automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...) (SAET)
Matériel utilisé MP 89 (Le MP 89 (Metro Pneu appel d'offre 1989) est un matériel roulant sur pneumatiques utilisé...) CA
Points d’arrêt 9
Longueur 9.2 km
Distance moyenne entre points d’arrêt 1150 m
Communes desservies 1
Fréquentation
64,1 millions
12e/16
Lignes connexes (1) (2) (3) (3 bis) (4) (5) (6) (7) (7 bis) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14)

La ligne 14 du métro de Paris (Le métro de Paris est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Paris...) est l'une des seize lignes du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) métropolitain de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) et la seule exploitée de manière complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) automatique en 2010. Elle relie la station Saint-Lazare à la station Olympiades en traversant le centre de Paris selon une diagonale (On appelle diagonale d'un polygone tout segment reliant deux sommets non consécutifs (non...) nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est...) / sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...).

Ouverte le 15 octobre 1998, elle est la ligne la plus récente du réseau et la première ligne du métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain,...) parisien à conduite intégralement automatisée. Elle est également utilisée comme vitrine du savoir-faire de la RATP, via sa filiale Systra (), d'Alstom pour le matériel roulant et de Siemens Transportation Systems pour les automatismes, lorsque ces entreprises répondent à des appels d'offres internationaux pour la réalisation de métros. La ligne est aussi connue sous son nom de projet : Meteor pour « MÉTro Est-Ouest Rapide ».

Histoire

Ancienne ligne 14

Jusqu'en 1976 a existé une première ligne 14 ; elle reliait la station Invalides à la Porte de Vanves. En 1976, elle disparaît en fusionnant avec la ligne 13 grâce à la construction d'un nouveau tronçon d'Invalides à Saint-Lazare via Miromesnil. Elle correspond par conséquent à la partie méridionale de l'actuelle ligne 13. La ligne 14 actuelle n'a aucun tronçon commun avec cette ancienne ligne.

Chronologie

  • novembre 1989 - juin 1993 : travaux préparatoires au chantier (puits et tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de...) de reconnaissance) ;
  • juillet 1993 : baptême du tunnelier (Un tunnelier est un engin permettant de percer des tunnels, comme par exemple le tunnel sous la...) Sandrine, lançant le forage du tunnel entre le quartier de la Bastille et celui de la Madeleine ;
  • 15 octobre 1998 : inauguration et mise en service de la ligne 14 entre Madeleine et Bibliothèque François Mitterrand ;
  • 16 décembre 2003 : premier prolongement Saint Lazare - Madeleine ;
  • 26 juin 2007 : deuxième prolongement de la ligne entre Bibliothèque François Mitterrand et Olympiades, au cœur du XIIIe arrondissement.

Genèse d'un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...)

Maquette de l'avant d'une rame et d'une station de la ligne 14. L'accès aux rames est protégé par des portes palières vitrées en bordure des quais.
Près de la station Cour Saint-Émilion, ce panneau dirige vers la ligne 14 sous son nom de projet : « Météor ».

L'axe est-ouest parisien est de longue date particulièrement fréquenté. La saturation de la ligne 1 du métro à partir des années 1940 explique pour une large part la création de la ligne A du RER durant les années 1960 et 1970.

Par une ironie de l'histoire, le succès spectaculaire de cette ligne en moins de dix ans en a fait un des axes les plus fréquentés au monde (Le mot monde peut désigner :) avec un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...) de voyageurs par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), arrivant rapidement elle-même à saturation. La mise en service du système d'aide à la conduite (Une aide à la conduite est un système de sécurité active d'information ou d'assistance du...), à l'exploitation et à la maintenance (SACEM) en septembre 1989, permettant de réduire à seulement deux minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...) l'intervalle entre les trains, a apporté une amélioration cependant insuffisante pour absorber l'augmentation constante du trafic.

La création de nouveaux axes ferroviaires lourds est-ouest à travers Paris apparaît indispensable pour délester efficacement le RER A (La ligne A du RER traverse la banlieue parisienne d'est en ouest, avec plusieurs embranchements.), en particulier sur la section du tronçon central la plus chargée, entre Auber et Gare de Lyon (La gare de Lyon est l'une des six gares terminus du réseau de la SNCF à Paris. Elle est située...).

Deux propositions sont faites par les entreprises de transport : la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises...) propose de mettre en œuvre la ligne D du RER interconnectée, par la création d'un tunnel dédié entre Châtelet (On appelait châtelets, au Moyen Âge, de petits châteaux établis à la tête d'un pont, au...) et Gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui...) de Lyon permettant des circulations du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) au sud-est de l'Île-de-France. Mais elle propose surtout le projet EOLE, pour Est-Ouest Liaison-Express, la création d'une nouvelle ligne ferroviaire à grand gabarit de type RER, joignant en première phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et...) la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...) est au quartier Saint-Lazare, puis en seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) phase reliant la banlieue est à la banlieue ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...).

En 1987, la RATP propose le projet Meteor, rétro-acronyme de MÉTro-Est-Ouest-Rapide, c'est-à-dire la création d'une nouvelle ligne de métro reliant la porte Maillot (à la limite des 16e et 17e arrondissements) au quartier de la Maison-Blanche, dans le 13e arrondissement, particulièrement mal desservi en axes lourds malgré son importante population.

La ligne permet en outre d'améliorer la desserte de la rive gauche de la Seine où est projetée une vaste zone d'aménagement concertée dans le quartier de Tolbiac autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de la nouvelle bibliothèque nationale de France (La Bibliothèque nationale de France (BnF) est la plus importante bibliothèque de France. Elle a...).

La desserte de la porte Maillot est abandonnée pour un terminus fixé à la gare Saint-Lazare (La gare Saint-Lazare, ancienne tête de ligne du réseau « Ouest-État », est l'une des...), avec en seconde phase ultérieure, un prolongement possible au nord-ouest via place de Clichy, permettant de reprendre la branche Asnières de la ligne 13 et de mettre fin à l'exploitation difficile à deux branches de cette dernière.

Ce nouvel axe qui longe la ligne A est particulièrement novateur : les stations de grande hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) et de 120 mètres de longueur, capables d'accueillir des rames de 8 voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un...), tranchent avec le réseau existant. Les interstations sont longues, contrairement aux autres lignes, permettant une vitesse commerciale (La vitesse commerciale d'un moyen de transport en commun est sa vitesse moyenne utile à l'usager.) élevée de l'ordre de 40 km/h, soit près du double des autres lignes. Enfin et surtout, le matériel est prévu pour fonctionner en automatisme ( Techniquement, un automatisme est un sous-ensemble ou un organe de machine(s) destiné à...) intégral, c'est-à-dire sans conducteur, ce qui constitue une première mondiale pour une ligne principale d'un réseau de métro dans une capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...).

Au vu de l'urgence de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...), le gouvernement de Michel Rocard adopte les deux projets en conseil des ministres, en octobre 1989. Cependant, les contraintes budgétaires imposent un découpage des projets. En première étape, EOLE n'est qu'un simple prolongement des trains de la banlieue est jusqu'à une nouvelle gare souterraine dans le quartier Saint-Lazare et MÉTEOR est limité au tronçon central Madeleine - Bibliothèque ; les dessertes de la gare Saint-Lazare au nord-ouest et du cœur du XIIIe arrondissement au sud-est sont reportées.

Un chantier de grande ampleur

Une rame de la ligne 14 en direction d'Olympiades à la station Gare de Lyon.

De novembre 1989 à fin 1992, seuls les travaux dits préparatoires sont engagés, c'est-à-dire les puits et galeries de reconnaissance. Les travaux débutent réellement en juillet 1993 avec le baptême du tunnelier Sandrine dans son puits d'attaque à proximité de la Bastille et durent jusqu'au premier semestre de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) 1995. Le tunnelier mis en service en septembre est une machine de 80 m de longueur dont 11 m pour le seul bouclier, pesant 1 100 t et capable de percer un tunnel de 8,6 m de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...). Il fonctionne 24 heures sur 24, cinq jours sur sept. Le tunnel est foré à environ 25 m de profondeur sous la nappe phréatique, à un rythme de 350 m par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...), ce qui constitue un bon rythme, permis par la bonne nature géologique des terrains. Ces derniers sont constitués de calcaire grossier ainsi que de marnes et caillasses. Le tunnel passe sous sept lignes de métro, le collecteur d'égouts Clichy-Capucines, quatre parkings souterrains et au-dessus de deux lignes de RER.

Les travaux débutent avec difficulté, l'approvisionnement du chantier et l'évacuation des déblais à partir du bassin de l'Arsenal se trouvant bloqués une quinzaine de jours par une crue de la Seine. Ce choix de la voie d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) a été privilégié afin de réduire au minimum la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) de camions (Le camion est un véhicule automobile à roues destiné à transporter des marchandises. Le routier...) dans Paris. Le tunnelier atteint la future station Pyramides le 17 janvier 1995, puis l'emplacement de la station Madeleine le 15 mars, avant d'être démonté et remonté à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) par le puits situé boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) Haussmann durant le mois d'août 1995.

À l'autre extrémité de la ligne, de la gare de Lyon au terminus du quartier de Tolbiac, le tunnel est creusé à ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) ouvert. Il franchit la Seine en amont du pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours...) de Tolbiac par la méthode traditionnelle des caissons immergés, dont le dernier a été mis en place le 28 septembre 1994.

Le tronçon de la gare de Lyon au bassin de l'Arsenal est réalisé à ciel ouvert, en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) que les tunnels de la ligne D du RER jusqu'à Châtelet — Les Halles afin de diminuer les coûts. À titre anecdotique, les 816 000 m3 de terrassement du chantier correspondent au double du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension...) de la Tour Montparnasse (La Tour Maine-Montparnasse, plus communément appelée Tour Montparnasse, est un immeuble de grande...) tandis que les 19 000 tonnes d'acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction...) nécessaires au béton armé (Le béton armé est un matériau composite constitué de béton et d'acier qui...) et au soutènement représentent plus de deux fois la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) de la Tour Eiffel (La tour Eiffel, initialement nommée tour de 300 mètres, est une tour de fer puddlé...).

Les voies sont posées entre mars 1995 et mars 1997. La première rame est réceptionnée le 17 mars 1997 et les essais débutent sur la ligne le 26 mai. De nombreux essais de conduite manuelle puis automatique sont ainsi pratiqués en 1997 et 1998, à la suite de premiers essais réalisés sur une base d'essai de la Petite Ceinture au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Paris dès mai 1995. Les stations sont aménagées entre janvier 1997 et octobre 1998. La première ligne entièrement automatique du réseau est inaugurée en grande pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) le 14 octobre 1998 en présence du chef de l'État Jacques Chirac, avec un an de retard sur le calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été...) prévisionnel. Ce retard n'a donc pas permis de mettre en service la ligne pour la Coupe du monde de football de 1998, organisée en France l'été précédent du 10 juin au 12 juillet 1998.

Dès ce mois d'octobre 1998, 100 000 voyageurs empruntent chaque jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) la nouvelle ligne.

Les premiers prolongements… et les incidents d'exploitation

Une rame à la station Châtelet.

La croissance de la ligne est spectaculaire : le trafic quotidien atteint 240 000 voyageurs quotidiens un jour ouvrable en octobre 2003, après cinq années d'exploitation.

Cette même année, le trafic est interrompu à plusieurs reprises pour ajouter les équipements permettant de gérer le prolongement d'une station au nord de Madeleine à Saint-Lazare. Ce prolongement est inauguré le 16 décembre 2003 et conduit à une augmentation soudaine de la fréquentation de 30 %. Le prolongement d'une station au sud de Bibliothèque François-Mitterrand à Olympiades en juin 2007 après de nombreuses péripéties a encore augmenté le trafic de la ligne. Initialement prévus pour 2006, les travaux ont connu un important retard consécutivement à l'effondrement de la cour de l’école maternelle du 11, rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) Auguste-Perret, dans la nuit du 14 au 15 février 2003. Depuis, le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de voyageurs ne cesse d'augmenter : fin 2007, 450 000 personnes empruntent chaque jour la ligne 14.

En dix années d'exploitation, la ligne 14 a ainsi rencontré un franc succès auprès des usagers grâce à sa rapidité et à la qualité de sa desserte. Néanmoins, son fonctionnement automatique n'est pas exempt d'incidents. Si les descentes et les chutes sur les voies sont théoriquement impossibles grâce à la présence de portes palières sur les quais, des incidents électriques et informatiques ont parfois bloqué complètement la ligne. Le 20 septembre 2004, deux rames de la ligne 14 sont bloquées sous tunnel en raison d'une panne de signalisation. Le 22 décembre 2006, des voyageurs restent prisonniers des rames en tunnel pendant une heure (L'heure est une unité de mesure  :) et demie à cause d'un incident affectant l'alimentation électrique (Le terme d'alimentation électrique désigne un ensemble de systèmes capables de fournir de...) de la ligne, ceci associé à une panne mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes...). Le 21 mars 2007, une rame tombe en panne informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...), ce qui provoque l'interruption de la circulation entre les stations Gare de Lyon et Bibliothèque François Mitterrand. Le 21 août 2007, c'est de nouveau un problème informatique qui provoque l'interruption de la circulation.

L'impact de la ligne 14

L'expérience de la conduite automatique et des portes palières a inspiré plusieurs embryons de projets.

En 1998, la RATP projetait l'automatisation de la conduite de plusieurs lignes à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre...) 2050 malgré le coût élevé de l'opération. Depuis 2007, l'automatisation de la ligne 1 est en cours, avec comme changement le plus visible la mise en place de portes palières basses sur les quais, pour une mise en service de la conduite automatique intégrale (Une intégrale est le résultat de l'opération mathématique, effectuée sur une fonction, appelé...) en 2012.

La généralisation (La généralisation est un procédé qui consiste à abstraire un ensemble de...) de l'installation de portes palières pour gérer les flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments...) de passagers a également été envisagée, malgré son coût également élevé. En janvier 2004, des essais de signalétique au sol pour matérialiser les espaces d'ouverture des portes ont été tentés sur la ligne 13 à la station Saint-Lazare. Plusieurs modèles de portes palières basses ont ensuite été testés pendant l'année 2006 et le constructeur Kaba a été sélectionné. Après les tests, les portes palières seront installées en priorité dans certaines stations de la ligne 13, puis sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de la ligne 1 préalablement à son automatisation.

Page générée en 0.266 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique