Crémation
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Crémation au bord de la Bagamati au Népal.
Crémation au bord de la Bagamati au Népal.
Crématorium, Tchéquie.
Crématorium, Tchéquie.

La crémation est une technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d'un être humain mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles)....). Avec l'enterrement, c'est l'une des techniques les plus communément utilisées par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...). L'embaumement ou la thanatopraxie étant plus rarement utilisées, pouvant d'ailleurs précéder une crémation (La crémation est une technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d'un être humain mort. Avec l'enterrement, c'est l'une des techniques les plus communément utilisées par...).

Crématoriums

En occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une période donnée,...) et dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) occidentalisés, la crémation se réalise dans un crématorium. Le corps est placé dans un cercueil et celui-ci dans un four (Un four est une enceinte maçonnée ou un appareil, muni d'un système de chauffage puissant, qui transforme, par la chaleur les produits et les objets. En cuisine,...) chauffé à 800 °C. C'est la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) et non les flammes qui réduit en cendres le cercueil et le corps. La crémation dure environ 1h30.

L'Église (L'église peut être :) catholique tolère la crémation depuis 1963.

Le terme correct est crémation pour parler d'un être humain. Incinération (L'incinération est une technique de transformation par l'action du feu. Incinérer signifie « réduire en cendres » ou, dit autrement, qu'on brûle complètement les...) est plutôt utilisé pour les déchets. Crématiser existe, crématisation est à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire » employé...) actuelle un néologisme

Cendres

Les cendres résultant de la crémation sont la partie calcaire des os. Dans la pratique, la crémation se déroule à une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...) de 850° dans un appareil soumis à un fort apport d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) frais permettant la combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.). Le bois du cercueil, les vêtements, les chairs, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) est transformé en gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un...) ou en poussières qui s'envolent dans les fumées. Ceci explique que, pour les enfants de moins d'un an dont les os sont encore peu calcifiés, il ne subsiste pratiquement aucun reste à la suite d'une crémation complète. Pour les adultes, ce que l'on retrouve dans l'appareil est constitué des restes calcinés des os qui se présentent sous forme de fragments plus ou moins importants mais reconnaissables : on peut ainsi bien distinguer les différents os. Ce sont ces derniers qui étaient disposés dans des urnes cinéraires dans la tradition grecque ou latine et même à l'époque moderne au début du XXe siècle.

Pour faciliter la dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences constituant l'onde ne se...), la réglementation française prévoit maintenant la pulvérisation (Le terme de pulvérisation a été introduit en 1975 par J. M. Steele dans sa thèse de doctorat, à l'université Stanford.) de ces os pour en faire une poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général de taille inférieure au dixième de millimètre...) grossière. Elle ne se justifie pas lorsque l'on pratique l'inhumation des cendres ou le dépôt en cases de columbarium. Elle est même pénalisante pour les populations issues du Sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) asiatique qui souhaitent pouvoir garder certains os intacts.

En France

L'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de la crémation en France est autorisé depuis la loi du 15 novembre 1887 (paru au Journal officiel le 18 novembre) sur la liberté des funérailles.

Depuis les années 1990, la crémation est de plus en plus utilisée. C'est ainsi qu'en 1980, cette technique n'était utilisée que par 0,9% des familles, en 1994 par 10,5% et en 2004 par 23,5% selon les chiffres annoncés par les crématistes.

En 2006 selon l'Association française d'information funéraire (AFIF), la France compte 119 crématoriums.

En 2005, la crémation elle-même coûte environ 400 €, sans compter les différentes prestations supplémentaires (urne, personnel, convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés, circulant ensemble vers une destination commune ; un convoi...), etc.). Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas forcément...), la crémation revient à environ 2000 €, soit 30% moins cher qu'une inhumation. Ceci sans compter les frais liés à la conservation des restes de la personne disparue (concession dans le cimetière, tombe, case de columbarium, etc...)

Les cendres résultant d'une crémation sont remises à la famille. Avant avril 2007, la famille pouvait en faire presque ce que bon lui semble, comme les disperser. La dispersion des cendres a cependant quelques limites : interdiction de les mettre sur la voie publique, dans une rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve, contrairement au fleuve qui se jette, lui, selon cette...), ou dans la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) lorsque l'on est à moins de 300 mètres du rivage. Selon l'AFIF, 21% des urnes sont placés dans un columbarium ou dans un caveau familial au cimetière, 8% sont dispersés dans un Jardin du souvenir et 71% sont remis à la famille sans que l'on sache ce qu'elle en fait. Certaines de ces urnes sont retrouvées dans des endroits quelque peu insolites : " L'urne est d'abord déposée sur la cheminée (Une cheminée (lat. caminus) est un conduit vertical aménagé dans un bâtiment, (un véhicule), pour évacuer les gaz et fumées toxiques d'un...) du salon, puis on déménage, on divorce ou on décède sans héritier. On la retrouve alors à la braderie, dans des consignes de gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :), parfois même dans le métro… " déclare Xavier Labbée, avocat et professeur d'éthique à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Lille II. Il faut cependant être critique face à des rumeurs véhiculées dans l'intention de favoriser des stratégies financières (coût moindre de la dépense pour des obsèques avec crémation) ou des principes religieux tournés vers l'inhumation du cadavre (Le cadavre est ce qui reste du corps d'un organisme vivant humain ou animal dans la période qui suit la mort. On parle aussi de dépouille mortelle pour le corps humain, et on...).

Cela pose le problème du statut juridique des cendres. Certains voudraient que les cendres ne soient pas remises à la famille et qu'elles soient placées dans un cimetière public et d'autres voudraient seulement effectuer une sorte de traçabilité, en obligeant la famille à déclarer chaque déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et...) de l'urne à la mairie (lors d'une déménagement (Un déménagement est une action qui consiste à ôter tout ou partie des biens mobiliers contenus dans un local pour les transporter vers un...) ou d'une séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs...) par exemple). Cette traçabilité a été institué depuis le décret du 12 mars 2007 [1], la famille doit déclarer à la mairie du lieu de sépulture la dispersion, la conservation, ou l'inhumation des cendres.

Aspects socio-psychologiques

Il est possible que l'Homme contemporain, beaucoup plus technicisé, mobile et à la famille plus éclatée que ses ancêtres, trouve dans la quasi élimination physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la...) du corps mort que permet la crémation (il ne reste que des cendres inertes) une solution psychiquement plus satisfaisante, que de vivre avec la présence durable et fixée dans un cimetière du parent ou de l'ami défunt. Outre qu'il n'est plus nécessaire d'entretenir une tombe et une concession, l'urne peut être facilement transportée. Pour ceux qui le souhaitent, des cérémonies de dispersion des cendres (dans le vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il...), dans la mer, et peut-être bientôt dans l'espace circumterrestre, moyennant finances) éliminent toute trace (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le champ magnétique à petite échelle du Soleil et la géométrie du plasma coronal, à travers des images...) physique du mort, ce qui semble une autre manière d'en faire le deuil.

Eugène Peru, délégué régional de l'Association des crématistes du Pas-de-Calais n'expliquait-il pas que " l'appartenance à l'association est une volonté généreuse et humaniste pour garder la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la...) aux vivants ", " garder la terre au vivant ", est-ce la refuser aux morts, ou une autre manière de refuser la mort ?… [2]la mort que la technique médicale n'a pas pu repousser autant qu'on l'aurait souhaité… Comme s'il fallait refuser le cycle immémiorial du Vivant qui passe naturellement par la décomposition (En biologie, la décomposition est le processus par lequel des corps organisés, qu'ils soient d'origine animale ou végétale dès l'instant qu'ils sont privés de vie, dégénèrent sous l'action de...) de la nécromasse, comme d'ailleurs on refuse de voir mourir le bétail, les chevaux, les volailles ou les arbres de leur mort naturelle. C'est encore un lieu et des outils techniques (abattoir, sylviculture…) qui ici devance la mort. Il semble que la société technique et commerciale veuille cacher ce qu'elle vit comme un échec face à la mort et au vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses...). Après avoir éloigné et parfois caché les personnes âgées dans les maisons de retraite, faut-il faire disparaître les cadavres.

Les services funéraires ont une utilité sociale incontestable, mais la publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —( Publicité,...) commerciale qui cible la préparation à la mort montre que des aspects commerciaux sont également en jeux. Le traditionnel croque-mort cède la place à des entreprises commerciales opérant parfois sur plusieurs régions et pays.

Dans les cultures où la crémation est traditionnelle, elle est parfois un moyen d'envoyer le mort au ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) (littéralement et symboliquement).

Certaines tribus amérindiennes mangeaient les cendres du mort, ce qui semblait être un moyen de réintégrer l'esprit et les qualités du mort.

Des cendres au diamant (Le diamant est un minéral composé de carbone (tout comme le graphite et la lonsdaléite), dont il représente l'allotrope de haute pression, qui cristallise dans le système...)

Du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) purifié peut être extrait du carbone résiduel des cendres humaines (ou animales). Une première entreprise a proposé de transformer ce carbone en diamants synthétiques [3]. Plusieurs entreprises offrent (avril 2006) ce service. Le diamant est symbole de pureté, de dureté (Il existe différentes définitions de la dureté : pour un solide (minéral ou métal) et pour l'eau.) et de durabilité extrêmes. Il appelle aussi l'idée d'une grande valeur pécuniaire.

Comme le diamant fascine, l'idée fascine ; les nombreux articles qui ont suivi l'annonce de ce nouveau service en témoignent. Faut-il voir là un nouveau moyen (payant) de se fabriquer une éternité illusoire mais parfaitement maîtrisée ? Est-ce un nouveau refus (technicisé) de la mort naturelle (celle qui passe par une décomposition (gratuite) et spontanée (c’est-à-dire non maîtrisée) des corps) ?…

L'entreprise propose de produire à partir des cendres du mort un diamant bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en...) et unique, par une " machine extrêmement puissante qui exerce une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) allant de 50 000 à 60 000 kilobars et des températures montant de 1 500 à 1 700 degrés ".

Disposer des cendres

Mort d'un bébé (L'onomatopée bébé désigne l'être humain en bas-âge. En puériculture on distingue plutôt le nouveau-né (le premier mois), le nourrisson (d'un mois à deux ans) et ensuite...)

Lors de la crémation d'un bébé, les cendres, s'il y en a, ne sont pas les siennes, car son corps est alors composé à plus de 90% d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), la calcification (La quasi-totalité du calcium de l'organisme est située dans le tissu osseux et dans les dents. De façon pathologique, des dépôts calcaires anormaux peuvent se produire en dehors de ces...) n'est pas complète, il n'y a donc pas de résidus. Les cendres peuvent alors être celles du cercueil.

Lieu de recueillement est essentiel

Après une crémation, les cendres peuvent être conservées dans un columbarium en attendant de décider d'un endroit définitif. Il est très souvent déconseillé de disperser les cendres dans un vaste lieu (par exemple dans la mer), car un endroit précis de souvenir aide à "faire son deuil". dans certains cimetières, un endroit (jardin du souvenir) est réservé pour la dispersion des cendres.

Crémation et environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre...)

Les crématoriums sont souvent présentés comme des solutions écologiques en ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...) qu'ils permettent d'économiser de la place, et limiteraient les problèmes de pathogènes, ou de contamination de nappes ou d'occupation de l'espace… Ces arguments sont recevables, mais le crématisme pose encore quelques problèmes importants :

  • la crémation consomme des quantités non négligeable de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) (gaz naturel, fuel, ou bois dans les pays où le bois est utilisé), ce qui contribue à une production de gaz carbonique et d'autres gaz ou particules dont les impacts n'ont pas été mesurés. Le gaz carbonique est un gaz à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres étoiles (dans le cas...) moins puissants, mais bien plus durables que le méthane (Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état naturel et qui est produit par des organismes...) issu de la décomposition naturelle des corps.
  • certains cercueils peuvent être traités avec des produits toxiques (vernis, teintures, peintures biocides, plomb…). Qu'advient-il de ces toxiques lorsqu'ils brûlent ?.
  • les cadavres si on arrive presque à leur redonner l'apparence de la vie (La vie est le nom donné :) par les moyens de la thanatopraxie, ont été ou sont encore parfois embaumés ou " traités " avec des produits très toxiques, contenant des pesticides ou des biocides tels que formaldéhyde et paraformaldéhyde, produits très toxiques déshydratants et raffermissant des chairs, fongicides, bactéricides, virucides… Le logo " tête de mort " qui rappelle la dangerosité de ces produits figure d'ailleurs sur presque tous les bidons de produits destinés à être injectés à la place des " fluides corporels " dans les cadavres lors des opérations de thanatopraxie. Dans certains pays on a utilisé le mercurochrome rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) pour la thanatopraxie. C'est un poison (Les poisons sont, en biologie, des substances qui provoquent des blessures, des maladies ou la mort d'organismes par une réaction chimique, à l'échelle moléculaire. Cette définition exclut les...) qui empêche la décomposition des corps, en restant toxique dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). (Le mercurochrome médical ne contient désormais plus de mercure, mais il reste toxique)

Ces produits visent à tuer les microbes, bloquer le processus naturel de décomposition et redonner au corps du défunt une apparence de sérénité et de sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire,...).

Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de ces produits répondent à la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) de biocide ou de pesticides des directives européennes, mais ne sont pas recherchés dans les analyses environnementales classiques. Les thanathopraxistes indépendants ne sont par ailleurs pas soumis aux visites médicales, ni ne font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par les...) d'un suivi épidémiologique ou de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement...) du travail. Ce qui concerne la mort et le traitement des cadavres est encore très tabou, mais quelques indices laissent penser que la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans...) de cancers et certaines allergies ou pathologies est anormalement élevée chez les opérateurs qui manipulent ces produits, et une étude de risque de 2004, basé sur une extrapolation à partir des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) disponibles a montré que la thanatopraxie expose environ dans un cas sur deux l'opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) à des taux de vapeurs toxiques jusqu'à deux fois supérieurs aux seuils acceptables.

Selon certaines études (conduites en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par l'océan Atlantique. Elle...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) notamment), les plombages (riches en mercure et métaux toxiques) ou des organomercuriels ou du mercurochrome ou d'autres toxiques qui ont pu être utilisé pour l'embaumement ou la thanatopraxie seraient à l'origine d'une pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut...) non négligeable de l'environnement.

Les sédiments des Grands Lacs en Amérique du Nord contiennent du mercure sous forme d'éthyl-mercure, particulièrement toxique et bioassimilable, dont une bonne part proviendrait de la crémation des morts et de leurs dents " plombées " en particulier.

En France, un rapport [4] présenté par le sénateur Gérard Miquel a porté sur plomb/cadmium/mercure, insistant sur le problème des plombages, mais sans évoquer le fait que via la crémation, ils pouvaient continuer à polluer longtemps après la mort. En effet le mercure est sublimé à relativement basse température, et les crématoriums ne sont pas équipés de filtres appropriés au mercure très volatil ni d'ailleurs au plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent...) ou à certains autres toxiques potentiellement présents dans les vapeurs (=> volatilisation dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), pollution des pluies et de l'air, retombées au sol et concentration dans les sédiments et la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) alimentaire).

Un certain nombre de personnes ont été exposées durant leur vie au plomb (de l'essence, des usines type Metaleurop). Elles sont souvent victimes d'un saturnisme chronique discret. Autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) des sites très pollués par le plomb, il est probable que la totalité de la population résidente ait des quantités significatives de plomb stocké dans les os, en particulier les hommes qui en accumulent plus que les femmes. (un rapport rédigé pour le ministère de Brice Lalonde estimait que les os d'un Français des années 80 contiennent environ 80 fois plus de plomb que ceux des hommes préhistoriques. 80 % du plomb absorbé et stocké dans le corps l'est dans les os, et le reste essentiellement dans le foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie...) et les reins. Lorsqu'il est chauffé à 900°C, ce plomb passe directement dans l'air en vapeur () de plomb. Les teneurs en plomb et autres métaux (les victimes les plus graves de Tchernobyl ont été enterrés dans des cercueils plombés et sous un béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels (granulats légers)...) spécial enrichi en plomb en raison du fait que les radionucléides bioaccumulés pourraient repartir dans l'air).

En cas de nécessité, les techniques d'analyse isotopique permettent de qualifier et tracer l'origine de certains polluants comme le plomb (ex pour faire la différence entre le plomb de chasse et issu des batteries ou des carburants), mais pas utilisée à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) et à ma connaissance pour le mercure issu des plombages. (Il y a quelques années, le Français moyen, au moment de sa mort avait plus de 7 plombages dans la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule...), il semble que ce chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) soit en augmentation, à vérifier avec un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures...) légiste).

Certains appareils de radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant mécanique (la...) ou scanners peuvent être programmés pour mesurer la teneur en plomb des os. Ils peuvent être utilisés sur des morts car nécessitant un temps d'exposition plus long. Des analyses faites lors des autopsies permettraient de tracer un profil moyen de la population et d'estimer les risques liés au plomb dans les os à l'heure de la mort.

Solutions ?

Un nombre croissant de gens meurent l'organisme fortement chargé de médicaments, ayant des propriétés toxiques ou antibiotiques éventuellement susceptibles de poser problème pour l'environnement et la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...) humaine (soit via les fumées et vapeur, soit via la décomposition des corps ou la contribution de résistances aux antibiotiques. Il conviendrait idéalement d'inciter les testamentaires et les familles à demander lors de l'embaumement ou de la préparation des corps que l'on ôte les plombages (que les dentistes doivent maintenant aussi récupérer), et/ou que les crématoriums soient équipés de filtres adaptés, performants et entretenus.

Pour la crémation, les bois de cercueils ne devraient pas être traités par des vernis ou pesticides ou produits dangereux pour l'environnement.

Remarque : étant donné les tabous liés à la mort, ces questions ne sont que rarement abordées, y compris par le législateur.

Page générée en 0.213 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique