Chronologie des catastrophes aériennes - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

1995

  • 11 janvier 1995 : le vol 256 Intercontinental de Aviacion s'écrase à 40 km de l'aéroport de Cartagena en Colombie. L'accident serait dû à un problème d’altimètre : le pilote avait indiqué à la tour de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) de 2100 pieds alors que le radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la...) de la tour le voyait à 800 pieds. Seule une petite fille de neuf ans a survécu au crash qui a coûté la vie (La vie est le nom donné :) à 52 personnes.
  • 31 mars 1995 : le vol 371 Tarom qui assurait la liaison Bucarest - Bruxelles s'écrase dans un champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) en Roumanie. Un des moteurs de l'Airbus A310 (L’Airbus A310 est un modèle d’avion de ligne long courrier à large fuselage...) était resté en configuration décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état...) provoquant un déséquilibre entraînant une descente de l'appareil. On ne sait pas si le commandant de bord était absent ou inconscient, mais l'analyse des boîtes noires a montré qu'il n'a pas dit un mot de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le vol. L'accident à fait 60 victimes.
  • 9 août 1995 : le vol 901 Aviateca s'écrase sur le volcan (Un volcan est un relief terrestre, sous-marin ou extra-terrestre formé par l'éjection et...) du mont Chinchontepec après avoir raté son approche de l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui...) de Guatemala City du fait des mauvaises conditions météo. La totalité des 65 passagers à bord du Boeing 737 (Le Boeing 737 est un avion de ligne construit par la société Boeing (É.-U.) depuis...) périront dans l'accident.
  • 3 décembre 1995 : le vol Cameroon Airlines s'écrase lors de son approche de l'aéroport international de Douala (L'aéroport international de Douala est le principal aéroport du Cameroun. Il est situé à...) au Cameroun (Reference: journaux du Cameroun, Gazette officielle du Cameroun). Il y aura 5 survivants parmi les 76 personnes à bord du Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs...) 737.
  • 5 décembre 1995 : le vol Azerbaijan Airlines s'écrase dans un champ peu après son départ de Nakhichevan suite à une panne des réacteurs. Il y aura 52 victimes parmi les 82 personnes à bord.
  • 7 décembre 1995 : le vol 3949 Aeroflot Khabarovsk Airlines s'écrase au milieu de nulle part en Russie (l'épave ne sera retrouvée que 11 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) plus tard). Suite à une mauvaise répartition du carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme...), le Tupolev (Tupolev (russe : Туполев, prononcé :...) 154B aurait décroché. Il n'y a eu aucun survivant parmi les 98 personnes à bord.
  • 20 décembre 1995 : le vol American Airlines 965 s'écrase alors qu'il entamait sa descente vers l'aéroport de Cali en Colombie. Suite à une erreur des pilotes, l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale...) quitte sa trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et...) et percute une montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la...) à Buga. Il y aura 4 survivants parmi les 164 personnes à bord du Boeing 757 (Le Boeing 757 est un avion de ligne moyen courrier qui prit l'air pour la première fois le 19...).

1994

  • 3 janvier 1994 : le vol Baikal Airlines s'écrase en Russie. Les moteurs du Tupolev 154M avaient déjà des problèmes avant le départ de Irkoutsk, les pilotes ayant mis 17 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...) à les faire démarrer. L'accident fait 125 victimes.
  • 23 mars 1994 : le vol 593 Aeroflot Russian International Airlines qui faisait la liaison Moscou () - Hong-Kong s'écrase en Russie après que le pilote a laissé son fils au commandes. Le pilote automatique (Un pilote automatique (souvent abrégé PA) est un système permettant de maintenir un...) se désactive lorsque l'enfant touche le manche mais personne ne s'en rend compte et l'avion commence à piquer (Le verbe « piquer » a de nombreuses acceptions :) du nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de...). Lorsque les pilotes s'en aperçoivent, il est trop tard. Les 75 personnes à bord de l'Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans...) A310 trouvent la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) dans la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la...).
  • 26 avril 1994 : à Nagoya (Nagoya (????; -shi) est la quatrième plus grande et la troisième plus prospère des villes du...) au Japon, le crash durant l'approche du vol 140 de China Airlines, un Airbus A300 (L’Airbus A300 est une famille d’avions de ligne à large fuselage construits par...), fait 264 morts parmi les 271 passagers et membres d'équipage.
  • 24 juin 1994 : un accident se produit sur la base aérienne (Une base aérienne est une base militaire d'une armée de l'air. Il s'agit...) de Fairchild, Washington, États-Unis, un B-52H Stratofortress s'écrase tuant ses quatre membres d'équipage lors d'un vol d'entraînement en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) d'un meeting aérien (Un meeting aérien est une fête aérienne qui permet de faire découvrir le monde...).
  • 30 juin 1994 : à Toulouse, crash d’un Airbus A330 (L'Airbus A330 est un avion de ligne long-courrier de moyenne capacité construit par...) dans un vol d’essai. Après un décollage à un centrage très arrière, en vol de montée à forte assiette, l’équipage effectue une simulation de panne du moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique,...) gauche après avoir engagé le pilote automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...). 7 tués : un commandant de bord (chef pilote d’essais à Airbus Industrie), un copilote, un ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature...) navigant d’essais et quatre observateurs (deux pilotes de ligne Alitalia) et deux cadres technico-commerciaux d’Airbus Industrie.
  • 1er juillet 1994 : le vol Air Mauritanie s'écrase à l'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme....) à Tidjikja en Mauritanie puis prend feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation...). Il y aura 13 survivants parmi les 93 personnes à bord du Fokker F-28.
  • 21 août 1994 : dans la localité (Une localité est une agglomération habitée de taille indéterminée, en général peu...) de Tizounine, crash d'un ATR-42 de la compagnie Royal Air Maroc (Royal Air Maroc (code IATA : AT ; code OACI : RAM) est la principale compagnie...) faisant 44 morts. L'hypothèse d'un suicide (Le suicide (du latin suicidium, du verbe sui caedere « se massacrer...) du pilote n'est pas écartée, bien que contestée par le syndicat des pilotes marocains.
  • 8 septembre 1994 : vol USAir 427, le Boeing 737 qui faisait la liaison Chicago-Pittsburg devient incontrôlable suite à un problème sur la gouverne (Une gouverne est une surface mobile agissant dans l'air ou dans l'eau servant à piloter un...) de direction. Il s'écrase à Aliquippa faisant 132 victimes, exactement dans le mêmes conditions que le 737 d'United Airlines (United Airlines (code AITA : UA ; code OACI : UAL) est une compagnie aérienne...) le 3 mars 1991. C'est le crash d'un autre 737 de Eastwind Airlines le 6 juin 1996 (n'ayant pas fait de victimes) qui permettra de découvrir la défaillance constitutionnelle de l'unité de contrôle des gouvernes des 737, après la plus longue enquête de l'aviation civile (L'aviation civile désigne tout ce qui est relatif à l'aviation non militaire. Cela...).
  • 12 octobre 1994 : le vol 746 Iran Aseman Airlines s'écrase contre une montagne près de son aéroport de départ à Natanz en Iran. L'accident fera 66 victimes.
Page générée en 0.295 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique