Wikipédia:Sélection/Châteaux - Définition et Explications

Krak (Le krak est une construction fortifiée édifiée par les croisés en Palestine et...) des Chevaliers

Vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) du Krak des Chevaliers

Le Krak des Chevaliers est un château fort (Le château fort est une résidence fortifiée d’un homme et de sa mesnie,...) datant de l'époque des croisades. Il est situé dans l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) de la Syrie, sur les derniers contreforts du jabal Ansariya.

Les chevaliers de l'Hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de...) (ou hospitaliers) gérèrent le fort de 1142 à 1271, date de sa conquête par Az-Zâhir Rukn ad-Dîn Baybars al-Bunduqdari (Baybars Ier), sultan des Mamelouks. Cette conquête mit fin à 129 ans d'invincibilité du fort.

Thomas Edward Lawrence, en le découvrant en 1909 le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) de son 21e anniversaire, le qualifia de « plus beau des châteaux du monde, certainement le plus pittoresque que j’ai vu, une véritable merveille. »

Depuis 2006, le krak des chevaliers est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.


Lire la suite

Modifier

Cité de Carcassonne (La Cité de Carcassonne est un ensemble architectural médiéval qui se trouve dans la...)

La Cité de Carcassonne

La Cité de Carcassonne est un ensemble architectural médiéval qui se trouve dans la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) française de Carcassonne dans le département de l'Aude. Elle est située sur la rive droite de l'Aude, au sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...) de la ville actuelle. Cette Cité médiévale fortifiée, dont les origines remontent à la période gallo-romaine, doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de développement et comportant cinquante-deux tours, qui domine de manière spectaculaire la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme...) de l'Aude. La Cité comprend également un château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à...) (le château comtal) et une basilique (la basilique Saint-Nazaire).

Sauvée de la destruction puis restaurée au XIXe siècle de manière parfois controversée sous la direction de Viollet-le-Duc, la Cité de Carcassonne est depuis 1997 classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le château comtal, les fortifications, les lices et les tours appartiennent à l'État et sont gérés par le centre des monuments nationaux (Le Centre des monuments nationaux est un établissement public à caractère...), tandis que les lices et le reste de la Cité font partie du domaine municipal..

  • Lire la suite
Modifier

Palais d'Aix-la-Chapelle

L'octogone de la chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice...) du palais d'Aix-la-Chapelle

Le palais d'Aix-la-Chapelle était un ensemble de bâtiments résidentiels, politiques et religieux choisi par Charlemagne pour être le centre du pouvoir carolingien. Le palais était situé dans la ville actuelle d’Aix-la-Chapelle qui se trouve au nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est...) de l’Allemagne, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (La Rhénanie-du-Nord - Westphalie (en allemand Nordrhein-Westfalen) ou (vieilli) Rhin-du-Nord -...). L’essentiel du palais carolingien a été construit dans les années 790, mais les travaux continuèrent jusqu’à la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) de Charlemagne en 814. C’est Eudes de Metz qui dessina les plans du palais qui s’inscrivait dans le programme de rénovation du royaume voulue par le souverain. Aujourd’hui, la majeure partie du palais a été détruite, mais il subsiste la chapelle palatine qui est considérée comme l’un des trésors de l’architecture carolingienne ainsi qu'un exemple d’architecture caractéristique de la Renaissance carolingienne.

  • Lire la suite
Modifier

Akhtala (monastère)

AkhtalaMonastery.JPG

Le monastère d'Akhtala (en arménien Ախթալա վանք ; en géorgien ახტალის ტაძარი) est un monastère-forteresse arménien du Xe siècle situé à proximité de la ville d'Akhtala, dans le marz de Lorri, à 185 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) d'Erevan. Ce monastère de l'Église apostolique arménienne, qui a un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) relevé de l'Église orthodoxe géorgienne, lors de la suzeraineté de la reine Tamar de Géorgie sur l'Arménie zakaride, n'est actuellement pas en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.). La forteresse a joué un rôle majeur dans la protection des régions du nord-ouest de l'Arménie et est une des mieux préservées du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...). L'église (L'église peut être :) principale du complexe est renommée pour ses fresques. Le monastère apparaît pour la première fois sous ce nom dans un décret royal de 1438 ; le nom serait d'origine turque et signifierait « clairière blanche ».

  • Lire la suite
Modifier

Château de Prague (Le château de Prague (en tchèque : Pražský hrad) est le château fort...)

Château de Prague

Le château de Prague (en tchèque : Pražský hrad) est le château fort où les rois tchèques, les empereurs du Saint-Empire romain germanique, les présidents de la Tchécoslovaquie puis de la République tchèque siègent ou ont siégé. Les joyaux de la couronne de Bohême y sont entreposés. C’est peut-être le plus grand château fort par sa superficie ; il s’étend en effet sur 570 mètres de long et 130 de large. Selon le responsable du Château en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) de l’entretien, il occupe, avec ses dépendances et ses jardins une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) de 43 hectares, le Château occupe une surface au sol de 9 hectares.

Situé sur la colline de Hradčany et dominant la Vieille Ville de Prague et Malá Strana, cet ensemble monumental émerge d’une couronne de jardins et de toits et déploie sa longue façade horizontale d’où jaillissent les tours de la cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le...) et de Saint-Georges. Ancrage au sol, élévation vers le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) sont les éléments clés du paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un...) pragois qui résume toute la ville en un geste grandiose.

  • Lire la suite
Modifier

Palais des papes d'Avignon

Avignon, Palais des Papes depuis Tour Philippe le Bel by JM Rosier.jpg

Le Palais des papes, à Avignon, est la plus grande des constructions gothiques du Moyen Âge. À la fois forteresse et palais, la résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la...) pontificale fut pendant le XIVe siècle le siège de la chrétienté d'Occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement...). Six conclaves se sont tenus dans le palais d'Avignon qui aboutirent à l'élection de Benoît XII, en 1335 ; de Clément VI, en 1342 ; d'Innocent VI, en 1352 ; d'Urbain V, en 1362 ; de Grégoire XI, en 1370, et de Benoît XIII, en 1394.

Le palais, qui est l'imbrication de deux bâtiments, le palais vieux de Benoît XII, véritable forteresse assise sur l'inexpugnable rocher des Doms, et le palais neuf de Clément VI, le plus fastueux des pontifes avignonnais, est non seulement le plus grand édifice gothique mais aussi celui où s'est exprimé dans toute sa plénitude le style du gothique international. Il est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine....), pour sa construction et son ornementation, du travail conjoint des meilleurs architectes français, Pierre Peysson et Jean du Louvres, dit de Loubières, et des plus grands fresquistes de l'École de Sienne (Sienne (Siena en italien) est une ville italienne, chef-lieu de la province du même nom, dans...), Simone Martini et Matteo Giovanetti.

De plus la bibliothèque pontificale d'Avignon, la plus grande d'Europe à l'époque avec 2 000 volumes, cristallisa autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) d'elle un groupe de clercs passionnés de belles-lettres dont allait être issu Pétrarque, le fondateur (Le Fondateur (titre original : Founding Father) est une nouvelle de science-fiction d'Isaac...) de l'humanisme. Tandis que la chapelle clémentine, dite Grande Chapelle, attira à elle compositeurs, chantres et musiciens. Ce fut là que Clément VI apprécia la Messe de Notre-Dame de Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm,...) de Machault, que Philippe de Vitry, à son invite, put donner la pleine mesure de son Ars Nova et que vint étudier Johannes Ciconia.

Le palais fut aussi le lieu qui, par son ampleur, permit « une transformation générale du mode de vie et d'organisation (Une organisation est) de l'Église ». Il facilita la centralisation des services et l'adaptation de leur fonctionnement aux besoins pontificaux en permettant de créer une véritable administration. Les effectifs de la Curie, de 200, à la fin du XIIIe siècle, étaient passés à 300 au début du XIVe siècle, pour atteindre 500 personnes en 1316. À cela s'ajoutèrent plus d'un millier de fonctionnaires laïcs qui purent œuvrer à l'intérieur du palais...

  • Lire la suite
Modifier

Palais de Westminster (Le palais de Westminster (Palace of Westminster en anglais), également désigné sous...)

Big Ben, dominant le palais de Westminster, à Londres.

Au milieu du XIXe siècle, la Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de...) est devenue la première puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) mondiale, par le développement sans précédent de son industrie, le dynamisme de son commerce, de ses banquiers, de ses armateurs et l’immensité de son empire colonial : outre le Canada et l’Australie, la monarchie va s’adjuger l’empire des Indes et ses explorateurs vont bientôt lui conquérir d’immenses territoires en Afrique.

Édifié dans le style néogothique (Le style néogothique est un style architectural né au milieu du xviiie siècle...), le prestigieux palais de Westminster est le symbole tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) à la fois de la démocratie britannique triomphante et de la métropole mondiale qu’est devenue Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...). Aux sombres heures (L'heure est une unité de mesure  :) des bombardements par la Luftwaffe (Le terme Luftwaffe (littéralement, arme de l'air) désigne les différentes...), Big Ben continuera à égrener les heures pour le peuple anglais qui ne s’avoue pas vaincu face à l’agression hitlérienne.

  • Lire la suite
Modifier

Château de Fontainebleau (Le château royal de Fontainebleau est un château de styles principalement Renaissance et...)

L'escalier du Fer à cheval.

Le château royal de Fontainebleau est un château de styles principalement Renaissance et classique, jouxtant le centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans...) de Fontainebleau (Seine-et-Marne), à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...), en France. Les premières traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de...) d'un château à Fontainebleau remontent au XIIe siècle. Les derniers travaux furent effectués au XIXe siècle.

Haut lieu de l'Histoire de France, le château de Fontainebleau a été l'une des demeures des souverains français depuis François Ier (qui en fit sa demeure favorite) jusqu'à Napoléon III. Plusieurs rois ont laissé leur empreinte dans la construction et l'histoire du château, qui est ainsi un témoin des différentes phases de l'Histoire de France depuis le Moyen Âge. Entouré d'un vaste parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été...) et voisin de la forêt de Fontainebleau, le château se compose d'éléments de styles médiévaux, Renaissance, et classiques. Il témoigne de la rencontre entre l'art italien et la tradition française exprimée tant dans son architecture que dans ses décors intérieurs. Cette spécificité s'explique par la volonté de François Ier de créer à Fontainebleau une « nouvelle Rome » dans laquelle les artistes italiens viennent exprimer leur talent et influencer l'art français. C'est ainsi que naquit l'École de Fontainebleau, qui représenta la période la plus riche de l'art renaissant en France, et inspira la peinture française jusqu'au milieu du XVIIe siècle, voire au-delà. Napoléon Ier surnomma ainsi le château la « maison des siècles », évoquant ainsi les souvenirs historiques dont les lieux sont le témoignage.

Depuis 1981, le château fait partie avec son parc du patrimoine mondial de l'UNESCO.

  • Lire la suite
Modifier
Page générée en 0.346 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique