Matériel moteur de la SNCF - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Liste des engins moteurs de la SNCF.

Voir aussi la liste du matériel remorqué de la SNCF.

(en gras, le matériel en service actuellement, en italique les engins retirés du service.)

Abréviation des activités SNCF :

  • VFE = Voyages France Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du...) (ex-Grandes Lignes) (indice 1 sur les locomotives)
  • CIC = Corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de leur vie un...) Inter-Cités (ex-TIR Trains Inter-Régionaux, ex-Grandes Lignes) (indice 2)
  • FR = Fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque pays et au niveau international.) (indice 4)
  • TER = Trains Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).) Régionaux (indice 5)
  • INF = Infrastructure (indice 6)
  • IDF = Transilien (Transilien est le réseau de trains de banlieue de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). Il dessert principalement les gares...) (indice 8)

Parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue...) électrique

Locomotives

Locomotives à courant continu (Le courant continu est un courant électrique indépendant du temps ou, par extension, un courant périodique dont la composante continue est d'importance primordiale)

Série Surnom Construction Effectif Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) Affectation (En algorithmique (informatique), une affectation est une opération qui permet d'attribuer une valeur à une variable.) Commentaire
CC 1100 (Les CC 1100 sont une ancienne série de locomotives électriques fonctionnant sous courant continu 1500 V construites à 12 exemplaires pour le PO (Paris-Orléans) par les sociétés Batignolles-Châtillon/Oerlikon à partir...) "Mille-pattes" 1937-1948 3 (01/06/06) 400 kW FR
CC 6500 (Les CC 6500 sont une série de locomotives électriques de ligne de la SNCF.) "Nez cassés" 1969-1975 6 (30/06/06) 5900 kW TER Radiées pour le Fret
BB 7200 (Les BB 7200 sont des locomotives électriques de ligne de la SNCF qui font partie de la série dite « nez cassés », avec leurs « sœurs » monophasées BB 15000 et bicourant BB 22200 et les...) "Nez cassés"
"BB 4400 kW"
1976-1985 237 (01/06/06) 4040 kW VFE, CIC, FR, TER
BB 8100 (Les BB 8100 sont des locomotives électrique mixtes de la SNCF conçues suite à l'électrification de la ligne Paris-Lyon.) 1948-1955 6 (01/06/06) 2100 kW INF Radiées pour le Fret
BB 8500 (Les BB 8500 sont des locomotives électriques de la SNCF fonctionnant sous une tension d'alimentation de 1500 volts continu. Elles sont parfois surnommées Danseuses, référence à leur suspension...) "Danseuses" 1964-1974 64 (01/06/06) 2610/2940 kW VFE, CIC, FR, TER, INF, IDF
BB 8700 (Les 20 BB 8700 sont des locomotives électriques issues de la transformation de BB 8500 (ou de BB 88500) de la première sous-série pour la pousse en...) "Danseuses" 1965-1972 3 (01/06/06) 2610/2940 kW FR
BB 9200 (Les BB 9200 sont une série de locomotives électriques fonctionnant sous courant continu 1500 V construites à 92 exemplaires pour la SNCF par les sociétés Creusot-Loire, Jeumont-Schneider et CEM à partir de 1957.) "BB Jacquemin" 1957-1964 44 (01/06/06) 3850 kW CIC, TER Radiées pour le Fret
BB 9300 (Les BB 9300 forment une série de quarante locomotives électriques à courant continu de la SNCF mises en service à la fin des années 1960. Sur le plan technique, ce sont des machines étroitement dérivées des BB 9200. Elles sont utilisées sur...) "BB Jacquemin" 1967-1969 39 (01/06/06) 3850 kW VFE, CIC, TER
BB 9600 (Les BB 9600 sont une série de locomotives électriques de la SNCF issues de la transformation de BB 9400. Au moment de la radiation de cette série,...) Vespa 1959-1964 20 (01/06/06) 2210 kW TER
BB 9700 (Les 4 BB 9700 sont des locomotives électriques résultant de la transformation en 1992-1993 de BB 9200 (en l'occurrence les BB 9271, 81, 85 et 86) pour le service de grande couronne parisienne en réversibilité avec les...) "BB Jacquemin" 1957-1964 4 (01/06/06) 3850 kW TER
BB 80000 (Les BB 80000 constituent une petite série de douze (réduite à dix) locomotives électriques de la SNCF.) 1950-1954 10 (01/06/06) 2100 kW VFE, CIC
BB 88500 (Les BB 88500 constituent une petite série de locomotives électriques de la SNCF.) "Danseuses" 1964-1972 21 (01/06/06) 2610 à 2940 kW VFE, CIC, TER

Engins retirés du service

BB 1-80 "Biquettes" 2C2 3100 2BB2 3200 1C1 3900 2D2 5100 CC 7001-7002 (Prototypes)
BB 100 BB 1280 2BB2 3300 BB 4100 "BB Midi" 2D2 5300 BB 7003 (Prototype) (puis BB 10003)
BB 200 BB 1320 2CC2 3400 BB 4200 "BB Midi" 2D2 5400 CC 7100
BB 300 BB 1420 1ABBA1 3500 BB 4600 "BB Midi" 2D2 5500 BB 9001-9002 (Prototypes)
BB 800 "Libellules" BB 1500 "BB Midi" ex BB 4000 1ABBA1 3600 BB 4700 "BB Midi" CC 6001 (Prototype) BB 9003-9004 (Prototypes)
BB 900 BB 1600 "BB Midi" ex BB 4500 1CC1 3700 BB 4730 "BB Midi" BBB 6002 (Prototype) 2D2 9100 "Batteuses"
1C 1001 BB 1800 1CC1 3800 2D2 5000 BBB 6003 (ex-BBB 20003) BB 9400 "Vespa"
BB 1002-1003 "Japonaises" 2BB2 401-402 "Ganz" (Prototypes) 2CC2 3001 (Prototype)

Locomotives à courant alternatif (Le courant alternatif (qui peut être abrégé par CA, ou AC, pour Alternating Current en anglais, étant cependant souvent utilisé) est un courant...)

Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 15000 (Les BB 15000 sont une série de 65 locomotives électriques de ligne à courant monophasé de la SNCF, mises en service entre 1971 et 1976.) "Nez cassés"
"BB 4400 kW"
1971-1978 60 (01/06/06) 4300 kW VFE, CIC, TER
BB 16000 (Cette série a été commandée afin d'équiper le nord-est en locomotives de vitesse aptes à 160 km/h. Elles dérivent des essais de vitesse menés sur les BB 9001 à 9004 . Elles portaient à l'origine une livrée verte,...) "BB Jacquemin" 1959-1963 42 (01/06/06) 4130 kW CIC, TER
BB 16100 (Les BB 16100 sont 15 machines issues de la transformation en 1991-1993 de locomotives électriques de la série BB 16000. Les modifications portent principalement sur l'équipement en...) "BB Jacquemin" 1959-1963 15 (01/06/06) 4130 kW TER
BB 16500 (Les BB 16500 sont des locomotives électriques de la SNCF fonctionnant sous une tension d'alimentation de 25 kV/50 Hz.) "Danseuses" 1958-1964 134 (01/06/06) 2580 kW VFE, CIC, FR, TER, IDF
BB 17000 (Les BB 17000 sont des locomotives électriques de la SNCF.) "Danseuses" 1965-1968 105 (01/06/06) 2940 kW IDF

Engins retirés du service

BB 10001 (Prototype) BB 12000 "Fer à repasser"
CC 10002 (Prototype) (devenue BB 16655) BB 13000 "Fer à repasser"
BB 10003 (Prototype) (ex-BB 15007 et redevenue BB 15007) CC 14000 "Fer à repasser"
BB 10004 (Prototype) (redevenue BB 15055) CC 14100 "Fer à repasser"

Locomotives bicourant

Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 20200 (Les BB 20200 sont des machines bifréquence 15kV/16 ? Hz et 25 kV/50 Hz, de moyenne puissance. Pour remplacer les petites séries de BB 20100 et C 20150,...) "Danseuses" 1970 8 (01/01/06) 2940 kW FR
BB 22200 (Les BB 22000 sont des locomotives électriques de la SNCF. Elles font partie de la famille des « nez cassés » avec les BB 7200 et BB 15000. Elles sont bicourant (1500V continu et 25 Kv 50 Hz) et...) "Nez cassés"
"BB 4400 kW"
1976-1986 202 (01/01/06) 4040/4140 kW VFE, CIC, FR, TER, INF
BB 25100 (La BB 25100 est l'un des matériels moteurs de la SNCF. Elle fut imaginée et mise sur pied par le constructeur MTE entre 1964 et 1965.) "BB Jacquemin" 1964-1965 10 (01/01/06) 3400/4130 kW Fret
BB 25150 (La BB 525150 est l'un des matériels moteurs de la SNCF. Elles furent imaginées et mises sur pied par le constructeur MTE entre 1967 et 1977.) "BB Jacquemin" 1967-1977 25 (01/01/06) 3400/4130 kW Fret, TER
BB 25200 (Les BB 25200 sont une série de 50 locomotives électriques bicourant de la SNCF mises en service dans les années 1960. Ce sont des locomotives de vitesse puissantes dérivées directement des machines...) "BB Jacquemin" 1965-1975 39 (01/01/06) 3400/4130 kW Fret, TER
BB 25500 (Les BB 25500 sont des locomotives électriques de la SNCF livrées du 19 mai 1964 au 14 janvier 1976.) "Danseuses" 1964-1978 125 (01/01/06) 2940 kW VFE, CIC, FR, TER, IDF
BB 26000 (Les BB 26000 sont une série de locomotives électriques de la SNCF, surnommées « Sybic » (contraction de « Synchrone » et « Bicourant »).) "Sybic" 1988-1998 233 (01/01/06) 5600 kW VFE, CIC, FR, TER
BB 27000 (Les BB 27000 sont des locomotives électriques de la SNCF. Livrées à 180 exemplaires, elles sont affectées aux dépôts de Lens (130 exemplaires) et de Thionville (50 exemplaires). Les BB 27000 sont issues de la famille...) "Prima" 2002-2006 174 (01/01/06) 4200 kW FR
BB 27300 (Les BB 27300 sont de nouvelles locomotives électriques de la gamme Prima. Techniquement très proches des BB 27000, elles en sont la version...) "Prima" 2006-2008 22 (10/04/07) 4200 kW IDF 65 locomotives commandées
CC 92000 (Les CC 92000 sont une série de locomotives électriques de construction britannique (« Class 92 ») conçues spécialement pour tracter les trains de fret en Grande Bretagne et dans le tunnel sous la Manche ; les relais sont...) (Classe 92 ) 1994-1996 9 (01/01/06) 4000/5000 kW FR tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de fer, canal, route, chemin piétonnier). Sont apparentés aux tunnels par leur mode de...) sous la Manche

Engins retirés du service

CC 20001 (Prototype) "Grand-mère" BB 20005 (Prototype) (ex-BB 16028) BB 20100
CC 20002 (Prototype) BB 20006 (Prototype) (ex-BB 10001) C 20150
BBB 20003 (Prototype, devenue BBB 6003) BB 20011-20012 (Prototype) (devenues BB 22379 et 22380) CC 21000 "Nez cassés" composante CA retirée: transformées en CC6500
BB 20004 (Prototype) (ex-BB 16540) BB 20100 CC 25000

Locomotives tricourant

Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 36000 (Les BB 36000 ont été livrées entre 1996 et 2002. Surnommées Astride, contraction de Asynchrone et de Tricourant, elles sont dérivées des BB 26000, mais elles sont plus...) "Astride" 1996-2002 40 (01/06/06) 5600 kW Fret
BB 36200-300 (Les BB 36000-300 ont été conçues pour le transport de marchandises européen. Elles sont aptes à circuler sur les réseaux français, belge et italien.) "Astride" 2000-2001 20 (01/06/06) 5600 kW Fret
BB 37000 () "Prima" 2004-2006 59/60 (31/12/06) 4200 kW Fret BB37007 détruite suite à accident

Engins retirés du service

BB 30000 (Prototypes)

Locomotives quadricourant

Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 47000 (La BB 47001 est un prototype de locomotive électrique destinée au trafic fret construit par Alstom. Basée sur la gamme Prima, il s'agit d'une machine de grande...) "Prima 6000" 2003 1 (01/01/06) 6000 kW En essais Prototype propriété d'Alstom

Engins retirés du service

CC 40100

Rames automotrices

Rames automotrices troisième rail (Le troisième rail est une technique d'alimentation en énergie électrique d'un système de transport ferroviaire, utilisé en particulier dans les réseaux de...)

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 100 ( Une Z 100 en gare de La Tour de Carol. ) 1908-1912 13 (2005) 220 kW M Cerdagne
Z 150 (Les Z 150 sont deux automotrices panoramiques de 86 places commandées pour la Région Languedoc-Roussillon. Elles ont été reçues en 2004 par la SNCF.) 2004 2 (2005) 348 kW R+M+R Cerdagne
Z 200 1909 2 (2005) 440 kW R+R Cerdagne
Z 600 (Les Z 600 sont des automotrices électriques à voie métrique utilisées sur la ligne Saint-Gervais-Vallorcine. Leur alimentation électrique est assurée par troisième rail.) 1958 6 (2005) 400 kW M Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine
Z 800 (Les Z 800 sont des automotrices utilisées sur la ligne Saint-Gervais-Vallorcine. La commande a été passée en commun par la SNCF et la compagnie du Martigny-Châtelard (MC) le 30 mars...) 1996-1997 3 (2005) 2000 kW M+M Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine
Z 850 (Les Z 850 sont de nouvelles rames de la ligne Saint-Gervais-Vallorcine. La première d'entre elles a été réceptionnée le 11 août 2005. Après une campagne d'essais et...) 2005 3 (2006) 696 kW R+M+R Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine

Engins retirés du service

Z 200 (Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine) Z 1400 "Standard 4e série"
Z 1200 "2e série" Z 1500 "Standard 5e série"
Z 1300 "Standard 3e série" Z 5176-5182

Rames automotrices à courant continu

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 5300 (Une Z 5300 est une rame automotrice électrique circulant en France et se caractérisant par une caisse en acier inoxydable, ce qui lui vaut d'être surnommée « rame inox », « p'tit...) "P'tit gris" 1965-1975 94 (2005) 1180 kW 4caisses (M+3R) ou 3 caisses (M+2R)
Z 5600 (Après la mise en service des rames réversibles à deux niveaux VB 2N, la SNCF a souhaité étendre le concept des rames de banlieue à deux niveaux aux automotrices.) (Z2N) 1982-1985 52 (2006) 2800 kW 4 à 6 caisses IDF
Z 6400 (Les Z 6400 sont des rames automotrices électriques de la SNCF, affectées aux service voyageurs de la banlieue Saint-Lazare. Ce sont des rames à quatre...) 1976-1979 75 (2007) 2360 kW 4 caisses M+R+R+M IDF
Z 7300 (Les Z 7300 sont des automotrices électriques de la SNCF) (Z2) 1980-1984 75 (2005) 1275 kW M+R TER
Z 7500 (Les Z 7500 sont des automotrices électriques de la SNCF.) (Z2) 1982-1983 15 (2005) 1275 kW M+R TER

Engins retirés du service

Z 3400 "Rames Z" Z 4000 Z 4400 Z 5100
Z 3600 ex-"1re série" Z 4100 Z 4500 Z 7001 "Zébulon"
Z 3700 "Budd" Z 4200 Z 4700 Z 7100 "Zézettes"
Z 3800 "Rouges" Z 4300 Z 4900

Rames automotrices à courant alternatif

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 6100 (Les Z 6100 constituent une série d'automotrices électriques de banlieue de la SNCF.) 1966-1970 59 (2005) 615 kW M+R+R) TER, IDF
Z 6300 (Les Z 6300 constituent une série d'automotrices électriques de banlieue de la SNCF, directement dérivées des Z 6100.) 1967-1970 20 (2005) 615 kW M+R+R TER, IDF
Z 6400 "Bleues de St Lazare" 1976-1978 75 (2005) 2360 kW M+R+R+M IDF
Z 11500 (Les Z 11500 sont des automotrices électriques de la SNCF, destinées aux service voyageurs omnibus dans les régions de l'Est de la France. Ces rames à deux caisses font partie de la famille des « Z2 » au même...) (Z2) 1986-1988 22 (2005) 1200 kW M+R TER

Engins retirés du service

Z 6006-6009 Z 9052
Z 8000 Z 9053-9054
Z 9051 Z 9055

Rames automotrices bi-courant

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 8100 (Les rames Z 8100 ou MI 79 sont les premières rames d'interconnexion en Ile de France. Conçues pour la ligne B du RER, elles devaient se jouer de certaines particularités des...) (MI 79) 1980-1983 51 (2005) 2480/2820 kW M+R+R+M RER (ligne B)
Z 8800 (Les 58 rames Z 8800 constituent la deuxième génération de Z2N, les rames automotrices à deux niveaux de la SNCF, après les Z 5600 et avant les Z 20500 et Z 20900. Alors que les Z 5600...) (Z2N) 1984-1988 58 (2005) 2800 kW M+R+R+M IDF
Z 9500 (Les Z 9500 sont des automotrices électriques de la SNCF) (Z2) 1982-1983 20 (2005) 1275 kW M+R TER
Z 9600 (Les Z 9600 sont des automotrices électriques de la SNCF, destinées aux service voyageurs omnibus et express dans diverses régions de France, notamment en Bretagne. Ces rames à deux caisses font...) (Z2) 1984-1986 36 (2005) 1275 kW M+R TER
Z 20500 (Les Z 20500 sont des automotrices à deux niveaux bicourant 1500 V et 25000 V déstinées au service RER et banlieue qui ont été fabriquées de 1988 à 1998 à 387...) (Z2N) 1988-1998 194 (2006) 2800 kW M+R+R(+R)+M IDF et RER (lignes C et D)
Z 20900 (Les Z 20900 font partie du matériel roulant des transports ferrés de voyageurs en Île-de-France.) (Z2N) 2001-2003 54 (2005) 3400 kW M+R+R+M IDF et RER (ligne C)
Z 21500 (Les Z 21500 sont des automotrices électriques dédiées au service des TER. Dérivée de l'automoteur X TER (X 72500), la « Z TER » est constituée...) (Z TER) 2002-2004 57 (2005) 1720 kW M+R+M TER
Z 22500 (Les rames Z 22500 sont la version SNCF des MI 2N.) (MI 2N) 1996-2000 53 (2005) 3200 kW R+M+R+M+R RER (ligne E)
Z 23500 (Les Z 23500 (aussi nommées TER 2N) sont des automotrices électriques à 2 niveaux conçues pour le service TER. Elles dérivent des Z 20500, plus précisément une demi-rame, puisque...) (TER 2N) 1997-2000 79 (2007) 1700 kW M+R TER
Z 24500 (Les Z 24500 (surnommées TER 2N NG, pour nouvelle génération) sont des automotrices électriques à 2 niveaux conçues pour le service TER.) (TER 2N NG) 2004-2007 66 (2006) 1700/2550 kW M(+M)+M TER
U 25500 (Les U 25500 sont des véhicules de type Tram-train commandés par la SNCF en cours de livraison en 2006.) (Tram-train) 2006 15 (en Nov.2006) 800 kW M+R+M IDF ligne T4
Z 26500 (Les Z 26500 (surnommées TER 2N NG, pour nouvelle génération) sont des automotrices électriques à 2 niveaux conçues pour le service TER.) (TER 2N NG) 2004-2007 25 (2005) 3400/4250 kW M+M(+M)+M+M TER
Z 27500 (Les Z 27500 sont des automotrices électriques de la SNCF, spécialisées au trafic TER. Il s'agit de la version électrique de l'AGC de Bombardier, aussi nommée ZGC.) (AGC/ZGC) 2005-.. 67 (2006) 1900 kW M+R(+R)+M TER
Z 92050 () (Z2N) 1996 6 (2005) 2800 kW M+R+R+M TER

Rames automotrices bimode

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
B 81500 (Les B 81500 sont des automoteurs de la SNCF, spécialisées au trafic TER. Il s'agit de la version bimode (électrique et diesel) de l'AGC de Bombardier, aussi...) (AGC/BGC) 2004-2007 48 (2006) 1324/1900 kW M+R(+R)+M TER
B 82500 (Les B 82500 sont des automoteurs de la SNCF, spécialisés au trafic TER. Il s'agit de la version bimode (électrique et diesel) et bicourant...) (AGC/BGC) 2006-? 8? (2006) 1324/1900 kW M+R+R+M TER

Engins retirés du service

XAT 1000 "Amphibies"

Rames TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point par la SNCF et...)

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
TGV Sud-Est (Les TGV Sud-Est sont des rames automotrices électriques de la SNCF, aptes à 270 ou 300 km/h (seules les rames TGV Lyria et Bourgogne sont limitées à 270 km/h), mises en service à...) 1978-1985 110 (2005) 6450/3100 kW M+8R+M Sud-Est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) puis Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.)
TGV La Poste 1983 3,5 (2005) 6450/3100 kW M+8R+M
TGV Atlantique (Les TGV Atlantique sont des rames automotrices électriques de la SNCF, aptes à 300 km/h, mises en service à partir de 1989 à l'occasion de l'ouverture du premier...) 1988-1992 105 (2005) 8800/3380 kW M+10R+M Atlantique
TGV TMST (Eurostar désigne souvent de manière impropre les trains à grande vitesse dérivés du TGV affectés à ce service, leur dénomination exacte étant TGV-TMST (pour TransManche SuperTrain), ou, dans le système de dénomination...) 1993-1995 16 (2005) 12240/5700/3400 kW M+18R+M Eurostar (Eurostar est le nom de la société qui exploite le train (et la liaison) à grande vitesse qui relie Londres (Waterloo Station) à Paris (gare du Nord)...)
TGV Réseau (Les TGV Réseau sont des rames automotrices électriques de la SNCF, aptes à 300 km/h, mises en service à partir de 1992 à l'occasion de l'ouverture de la LGV Nord.) 1993-1996 89 (2005) 8800/3680 kW M+8R+M
TGV PBA (Les TGV PBA sont des TGV Réseau tricourant, similaires aux rames 4507-4529 destinées au services province-Belgique. Elles diffèrent des autres rames Réseau tricourant par leur livrée spécifique Thalys grenat et argent et leur aménagement...) 1995-1996 10 (2005) 8800/3680 kW M+8R+M Thalys : Paris-Bruxelles-Amsterdam
TGV PBKA (Les TGV PBKA (Paris-Bruxelles-Cologne,Köln en Allemand,-Amsterdam) sont des TGV quadricourant destinés au trafic international en France, Belgique, Allemagne et Pays-Bas. Pour cela ils doivent être...) 1996-1997 6 (2005) 8800/5160/3680 kW M+8R+M Thalys : Paris-Bruxelles-Cologne-Amsterdam
TGV Duplex (Les TGV Duplex sont des rames automotrices électriques de la SNCF, mises en service à partir de 1995. C'est la troisième génération des TGV, caractérisée par sa capacité...) 1995-2005 76 (2005) 8800/3680 kW M+8R+M
TGV POS (Les TGV POS (Paris-Ostfrankreich-Süddeutschland, Paris - Est de la France - Allemagne du Sud, en allemand) sont des trains électriques à grande vitesse de la SNCF, mises en service à partir de...) 2006-2007 10 (2007) 9280/6880 kW M+8R+M Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et...) - Ostfrankreich - Süddeutschland
TGV IRIS 320 2006-2007 1 (2005) 8800/3680 kW M+8R+M toutes lignes Francaises

Parc Thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des...)

Locomotives Diesel de Ligne

Série Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 60000 (Les BB 60000 sont des locomotives diesel commandées par la SNCF pour son activité Fret. Engins de puissance moyenne, elles sont destinées à remplacer, au moins en partie, la série des BB 63400 / BB 63500. La direction de la SNCF a eu a...) 2006-... 0 Fret 160 commandées
BB 61000 (Ces locomotives sont du type MaK G1206 de Vossloh.) 2002-2004 23 (2005) 1000 kW Fret
BB 63000 (Les BB 63000 sont des locomotives diésel-électriques faisant partie de la grande famille des BB Brissonneau (avec les BB 63400 / BB 63500). Elles sont parfois...) "2 chevaux""' 1953-1964 22 (2006) 335/435/445 kW VFE, CIC, Fret, Ter, Infrastructures
BB 63400 (Les BB 63400 sont des locomotives diesel de la SNCF, similaires aux BB 63500. Elles sont quasi identiques aux BB 63500, leur numérotation différente est due à leur financement réalisé par l'organisme interbancaire helvétique Eurofima.) 1959-1960 18 (2006) 450 kW CIC, Fret, Infrastructures
BB 63500 (Les BB 63500 sont des locomotives diesel de la SNCF, similaires aux BB 63400. Elles utilisent les mêmes caisses que les BB 63000. En effet pour palier au manque de puissance des BB...) 1956-1971 450 (2006) 450 kW VFE, CIC, Fret, Ter, Infrastructures, Transilien
BB 64700 / TBB 64800 1953-1956 19 (2006) 450 kW Fret
BB 66000 (Les BB 66000 constituent une importante série de locomotives diesel de la SNCF.) 1959-1968 219 (2005) 830 kW Fret, Indrastructures
BB 66400 () "Mouettes""' 1968-1971 76 (2006) 830 kW Fret, Ter
BB 66700 (Les BB 66700 sont une série de locomotives diesel de manœuvre de la SNCF. Elles sont issues de la transformation de 24 puis 10 BB 66000.) 1961-1964 34 (2006) 830 kW Fret
BB 67000 (Les BB 67000 sont des locomotives diesel de la SNCF. Elles ont été commandées le 22 décembre 1960, et la première a été mise en service le 10...) 1963-1968 6 (2005) 1240 kW Fret
BB 67200 (Les BB 67200 sont des locomotives diesel de la SNCF, issues de la transformation de BB 67000. Elles sont destinées à la circulation sur les lignes à grande vitesse françaises pour les travaux ou le secours des TGV.) 1963-1968 74 (2005) 1240 kW Infrastructures
BB 67300 (Les BB 67300 sont des locomotives diesel de la SNCF. Elles ont été commandées le 15 décembre 1965, et la première a été mise en service le 5 décembre 1967 au dépôt de Chambéry. Les dix dernières...) 1967-1979 87 (2005) 1440 kW VFE, CIC, Fret, TER
BB 67400 (Les BB 67400 sont une série de locomotives diesel-électriques construites à 232 exemplaires pour la SNCF par les sociétés Brissonneau et Lotz et...) 1969-1975 228 (2005) 1765 kW VFE, CIC, Fret, Ter, Transilien
A1AA1A 68000 (Les A1AA1A 68000 sont des locomotives diesel de la SNCF. Elles ont été commandées le 7 juin 1961, et la première a été mise en service le 13 décembre 1963 au dépôt de Chalindrey. La série est aujourd'hui en cours de radiation.) 1963-1968 1 (2007) 1660 kW Fret, Infra
A1AA1A 68500 (Les A1AA1A 68500 sont des locomotives diesel de la SNCF. Elles ont été commandées le 7 juin 1961.) 1963-1968 22 (2005) 1645 kW Fret, Infra
BB 69200 (Les BB 69200 sont des locomotives issues de la rénovation et remotorisation de BB 66000 en cours pour l'activité Fret de la SNCF. Elles ne doivent pas être confondues avec les BB 69000, locomotives prototypes de...) 1965-1968 23 (2005) 1030 kW Fret
BB 69400 (Les BB 69400 sont des locomotives issues de la rénovation et remotorisation de BB 66400 en cours pour l'activité Fret de la SNCF.) 1968-1971 24 (2005) Fret
CC 72000 (Les CC 72000 sont une série de locomotives diesel-électriques construites à 92 exemplaires pour la SNCF par la société Alsthom.) "Nez cassés" 1968-1974 42 (2005) 2650 kW VFE, CIC, Fret, TER
CC 72100 (Les CC 72100 sont une sous-série des CC 72000, locomotives diesel-électriques : elles résultent de la transformation de 30 d'entre elles par remotorisation entre 2002 et 2004.) "Nez cassés" 1968-1974 30 (2005) 2650 kW VFE, CIC, TER
BB 75000 (Les BB 475000 sont de nouvelles locomotives Diesel commandées par la SNCF pour son activité Fret.) "Prima" 2006-... 0 1600 kW Fret 400 commandées

Engins retirés du service

BB 60001 (Prototype) BB 60031-60033 (Prototype) C 61000 / TC 61100 () CC 65000 "Sous-marin" BB 66691-66692 CC 70000 (2 Prototypes)
C 60002 (Prototype) BB 60041 (Prototype) A1AA1A 62000 "Baldwin - Mammouth" CC 65500 "Dakota" BB 66900 BB 71000 "Pédalos"
BB 60021 (Prototype) 1D1 60051 (Prototype) BB 62400 "Hollandaises" BB 66600 BB 69000 (2 Prototypes) CC 80000 (2 prototypes dont "Belphégor")

Locotracteurs Diesel

Série Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
Y 7100 () 1958-1962 209 (2005) 129 kW Fret
Y 7400 ( Le Y 7832 à Neussargues. ) 1963-1972 365 (2005) 129 kW Fret
Y 8000 (Les 375 locotracteurs sont toujours en service, tous affectées à l'activité fret.) 1977-1990 375 (2005) 205 kW Fret
Y 8400 (Ces engins disposent des mêmes caractéristiques que les Y 8000 à la différence qu'ils peuvent être télécommandés) 1990-1995 150 (2005) 205 kW Fret

Engins retirés du service Seules sont indiqués ici les séries ayant eu une carrière significative à la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) ou présentant une caractéristique particulière. A titre documentaire, en avril 1960 on dénombrait 57 types d'engins différents en service, mais seulement 12 comptaient plus de 10 exemplaires. 23 exemplaires étaient uniques.

Y 2100 Y 5100 Y 6200 Y 11200 Y 50100
Y 2200 Y 5200 Y 6400 Y 51100 Y BL
Y 2400 Y 6000 Y 9100 Y 51200

Rames automotrices à turbine à gaz (Une turbine à gaz, appelée aussi turbine à combustion, est une machine tournante thermodynamique appartenant à la famille des moteurs à combustion interne dont...)

Engins retirés du service
  • TGS (rame expérimentale)
  • TGV 001 (rame expérimentale)
  • T 1000 (ETG)
  • T 2000 (RTG)
 

Autorail (Un autorail est un véhicule ferroviaire automoteur destiné au transport de voyageurs. Il est généralement animé par un (ou plusieurs) moteur diesel monté sous le plancher qui est directement la source de...) à voie métrique (Une voie métrique est une voie ferrée dont l'écartement entre rails est de 1000 mm. Elle fait partie des voies étroites. Cette caractéristique de construction économique fut le propre des chemins de fer français...)

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
X 200 (Les X 200 sont des autorails à voie métrique de la ligne du Blanc à Argent (BA) construits en 1946 par le constructeur ferroviaire De Dion Bouton pour le Réseau breton.) 1949-1950 2 (2004) Corse (La Corse (Corsica en corse) est une île de la mer Méditerranée et une région française, ayant toutefois un statut spécial (officiellement...)
X 210 (Les X 210 sont des autorails à voie métrique de la ligne du Blanc à Argent (BA).) 1950-1951 4 (2004) 130 kW M Blanc-Argent
X 240 (Les X 240 sont deux autorails à voie métrique de la ligne du Blanc à Argent (BA).) 1983-1984 2 (2004) 177 kW M Blanc-Argent
X 2000 1975-1976 5 (2004) 243 kW M Corse
X 5000 1981-1982 2 (2004) 353 kW M Corse
X 74500 ( Le X 74504 quitte Salbris (27/07/2004). ) 2002 5 (2006) 300 kW M+R Blanc-Argent
X 97050 1989-1997 7 (2004) 354/432 kW M+R Corse

Engins retirés du service

X 200 (Blanc-Argent), X 220 (Blanc-Argent)

Autorails

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
X 2100 () "Boite à chaussures" 1980-1983 52 (2005) 412 kW M TER
X 2200 (Le X 2200 est un autorail actuellement en service pour les dessertes régionales françaises des lignes non électrifiées.) 1985-1988 59 (2005) 412 kW M TER
X 2720 ( Rames conservées (2005) X 2725 : loué par la SNCF à l'association CFHA X 2726 : loué par la SNCF à l'association CFHA ) (RGP-1 monomoteur) "Lézard vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la...)" 1955-1956 5 (2005) 426 kW M+R TER
X 2770 () (RGP-TEE) 1956 1 (2005) 426 kW M+R TER
X 2800 (Le meilleur autorail français des années 1960 aux années 1990.) (U-825) "Bleu d'Auvergne" 1957-1962 42 (2005) 426 kW M TER
X 4300 (Les X 4300 sont des autorails bicaisses (comportant une motrice et une remorque) de la famille des EAD (Éléments Automoteurs Diesel).) (EAD) "Caravelle" 1963-1970 87 (2005) 295 kW M+R TER
X 4500 ([(lien)]) (EAD) "Caravelle" 1963-1970 75 (2005) 295 kW M+R TER
X 4630 (Les X 4630 sont une série d'autorails de la SNCF de la grande famille des EAD. Il s'agit d'une légère modernisation des X 4300) (EAD) "Caravelle" 1971-1977 105 (2005) 295 kW M+R TER
X 4750 (Ces autorails sont les remplaçants des X 4300 qui sont également leur modernisation. Cette modernisation est pris en charge par les différentes régions.) (EAD) "Caravelle" 1977-1978 39 (2005) 440 kW M+R TER
X 4790 () (EAD) "Caravelle" 1977-1978 39 (2005) 440 kW M+R TER
X 4900 (Le X 4900 est un élément automoteur tricaisse de la famille des Caravelles. Ils sont dérivés des automoteurs X 4630 avec qui ils partagent les mêmes moteurs Saurer de 330 kW ainsi...) (EAT) "Caravelle" 1975-1977 13 (2005) 590 kW R+M+R TER
X 72500 (Les X 72500 sont des autorails aussi appelées "X TER". Ils assurent des services TER et interrégionnaux (TIR) en desservant les zones non électrifiées.) (X TER) 1997-2002 117 (2005) 1200 kW M (+ R) + M CIC , TER
X 73500 (Les X 73500, aussi appelés « Autorail TER » ou « A TER », sont des autorails monocaisse assurant les services TER...) (A TER)"Baleines bleues" "Concombres" 1999-2004 312 (2006) 514 kW M TER
X 73900 (Les X 73900 sont des autorails dérivés de X 73500 (« A TER »). Ils ont la particularité d'être équipés des systèmes de signalisation et de sécurité nécessaires à la circulation en Allemagne (PZB/Indusi).) (A TER) 2001-2004 19 (2006) 514 kW M TER
X 76500 (Les X 76500 sont des autorails de la SNCF, spécialisées au trafic TER. Il s'agit de la version diesel de l'AGC de Bombardier, aussi nommée XGC.) (AGC/XGC) 2004-2007 63 (01/01/06) 1324 kW M + R (+R) + M TER
X 97150 (Ces charmants petits autorails sont de lointains "successeurs" des X 5600, construits à peu près à la même époque que les "Picassos" X 3800, les autorails X...) (A2E) 1990 3 (2005) 209 kW M CFTA (CFTA (Chemins de Fer et Transport Automobile) est une entreprise ferroviaire française active dans le transport de marchandises et de voyageurs.)

Engins retirés du service

Entre 1938 et 1962 l'immatriculation des autorails a comporté un code constructeur composé d'une ou deux lettres [*] placé immédiatement après la lettre X (ZZ de 1938 à 1947) symbolisant l'autorail. C'était pour éviter toute confusion, les tranches de numérotation pouvant être identiques.

Exemples : A (ADN-ANF), AT (Alsthom), B (Bugatti), BE (Berliet), BL (Brissonneau & lotz), etc.

Après 1962 les codes constructeurs ont été supprimés et remplacés par un chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) supplémentaire placé au début du numéro d'immatriculation, portant celui-ci à 5 chiffres.

[*] En 1938 le code constructeur de Renault était R. Il a été supprimé en 1948, la lettre R étant alors réservée pour l'immatriculation des remorques d'autorail (XR).

X 2000 à X 2300 Renault VH "Iroquois" X 3000 à X 3500 Renault ABJ-1 à 3
X 4960 et X 4980 Renault ADP X 5100 et X 5200 Renault ADX
X 7000 et X 7100 Renault AEK XM 6000 "Micheline"
X 1 et 2 Renault VHD (VH double) X 120 et X 130 Renault ABV (ABJ double)
X 10000 EIC "Charentaises" X 23000 ADN-ANF et Standards
X 30000 Berliet (Berliet était un constructeur automobile français, fondé par Marius Berliet.) X 40000 De Dietrich
X 52000 et X 52100 Decauville (La société Decauville, créée dans les années 1870 a été un constructeur de matériel ferroviaire et de manutention, de cycles et d'automobiles.) XB 1000 Bugatti (Bugatti est un constructeur de voitures français, plus précisement alsacien, propriété du groupe Volkswagen AG depuis 1998.) "Présidentiel"
XFL 5700 Floirat (autocars sur rails) X 5600 FNC
X 2400 U-600 X 3800 U-300 "Picasso"
X 2700 RGP-2 bimoteur "Lézard verts" X 4200 "Panoramiques"
X 3600 Renault ABJ-4 X 5500 et X 5800 U-150 "Mobylettes"
X 3700 De Dietrich X 94750 RAP (Rames Automotrices Postales)

Remorques d'autorail

Engins retirés du service Matériel en service
  • XR 6000 Decauville
  • XR 7100 Unifiées 1° classe
  • XR 7200 Decauville
  • XR 7300 Unifiées 1-2° classe
  • XR 7800 Unifiées 2° classe grand fourgon
  • XR 8100 Unifiées 2° classe petit fourgon
  • XR 9900 Divers
  • XR 6000
  • XR 6100
  • XR 6200
  • XR 7700 pour RGP (X2720)
  • XR 8300 pour EAD (X4300 et consorts)
  • XR 8500 pour EAD (X4300 et consorts)
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 1.124 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique